Partagez | 
 

 Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   Dim 30 Déc - 0:56

JONES Mischa

† Âge : 24 ans
† Nationalité : Australienne
† Métier : Esthéticienne
† Statut : NOBODY NEEDLESS
† Don : Kinésie † Télékinésie
Mental
Cette fille est à première vue assez sympathique bien qu’elle ne met aucune forme lorsqu’elle s’exprime. A quoi bon utiliser le mot malentendant quand on peut dire sourd ou enrobé quand on peut dire gros ? Toutes ces choses empêchent finalement les gens de s’exprimer clairement et ce n’est pas pour elle. Si elle a quelque chose à dire elle le fera sans détour, en accentuant les traits parfois, quitte à se prendre une raclée ce qui arriva mainte fois mais nous y reviendrons plus tard. La jeune femme a donc, lorsqu’on la connait bien, un caractère bien trempé. Elle aime néanmoins s’amuser surtout en faisant tourner en bourrique ceux qu’elle apprécie. Plus la rouquine vous cherche, plus vous pouvez vous vanter d’être proche d’elle. Il n’est pas exceptionnel qu’elle ignore volontairement les gens, se fichant pas mal de les vexer. Mischa s’adapte autant à la solitude qu’à la compagnie tant que cette dernière n’est pas trop banale. Elle qualifie de « banal » ceux qui suivent ce que le monde impose : les moutons. En ce qui concerne le flirt et tout ce qui s’en suit cela variera selon son humeur. Elle a tendance à s’attacher très vite et à se détacher à la même allure. Nombreux furent ceux qui l’ont côtoyée, aucun n’a réussi à la garder jusqu’ici. Y a-t-il une chose qu’elle déteste par-dessus tout ? Oui et c’est d’ailleurs assez intéressant de savoir cette information. Mischa déteste les humains normaux qu’elle considère comme des êtres inférieurs, inutiles qui sont dans une époque qui les dépassent. Elle les voit déjà prêts à être entreposés dans un musée comme les dinosaures. Autant dire que le jour n’est pas venu où un humain normal pourra avoir une discussion prolongée et sincère avec elle, du moins c’est ce qu’elle pense jusqu’ici.
Physique
Mesurant un mètre soixante-dix Mischa s’estime de taille idéale. D’ailleurs son corps est, à ses yeux, parfait : elle a des rondeurs à la poitrine et aux hanches que les hommes sauront apprécier tout en conservant le reste de son corps très fin. Ses cheveux sont rouges vifs mais ne le sont pas naturellement : elle se fait régulièrement teindre car, à la base, elle est brune. Ses yeux ont toujours été d’un vert vif mais cette couleur est renforcée par sa couleur de cheveux. La jeune femme est très soignée physiquement : elle met du vernis, ses ongles sont impeccables, elle sent toujours bon, elle est maquillée de manière assez naturel et elle semble toujours être photogénique quelques soient les circonstances. N’oublions pas que Mischa met régulièrement des tenues la mettant en avant physiquement : ça aurait été dommage d’avoir un corps sublime caché sous un gros pull de grand-mère. Les petits chanceux qui la verraient avec un pantalon taille basse ou en maillot de bain apercevront un tatouage tribal dans le bas de son dos sur lequel le mot « Nobody » est bien affiché car jamais elle n’a eu honte de sa nature. Elle porte un collier avec une chaîne cassée qu’elle ne quitte jamais en souvenir de son passé.
Histoire
Mischa a ouvert les yeux un jour d’été, dans une clinique australienne. Petite elle était aussi vive que les kangourous qu’elle imitait fort bien une fois armée d’un sac à pomme de terre. Fille unique elle grandit seule sans que cela lui paraisse anormal. Ses parents travaillaient beaucoup aussi elle dut s’habituer à avoir une nounou qui était très gentille avec elle et qui la poussait régulièrement à aller un peu plus vers les autres : ce qu’elle fit vers l’âge de dix ans. La puberté arrivant l’année de ses treize ans, elle eut un sacrée succès auprès de la gente masculine et y prit goût. Bien sûr elle entendit parler de personnes avec des dons et espérait secrètement qu’un jour elle aussi deviendrait un de ces être exceptionnels sans savoir que le don l’habitait déjà. Elle le découvrit un jour où elle était trop malade pour aller se chercher son repas du midi qui trônait à dix mètres d’elle. Ce jour-là, elle fit voler à elle l’assiette et crut être en plein délire sur le moment jusqu’à ce qu’elle sente l’assiette bel et bien entre ses doigts. Elle brisa celle-ci afin de se prouver de la réalité de la chose. Pendant deux semaines elle s’entraina à soulever des objets un peu plus lourds par la pensée, à déformer de petits objets. La révélation était si grande et si importante à ses yeux qu’elle se dit qu’elle ne devait pas garder cela pour elle. C’est pourquoi, le jour de ses vingt-quatre ans, il y a quelques mois, après que Mischa souffla ses bougies devant ses parents, celle-ci leur annonça la vérité en amenant à elle le plat soutenant le gâteau par la pensée.

A partir de là tout devint flou… Son père l’avait assommée aussi vite avec quelque chose de dur et de lourd : un vase sans doute et à son réveil elle était attachée à un mur par des chaines à son cou, ses poignets et ses pieds. L’homme à l’expression perverse lui apprit que ses parents l’avaient vendue pour deux cents euros et qu’elle se trouvait désormais à New Kanton, ville dont elle ne pourrait jamais sortir. Elle se dit mentalement que ses géniteurs avaient bien mal négocié : elle en valait bien mille au minimum. Cette ironie cachait la grande détresse émotionnelle à laquelle elle faisait face. Quel genre de parent pouvait bien vendre son propre enfant alors qu’il vous confie son plus grand secret ? Maudits humains, se dit-elle, ils savent leur infériorité et veulent que les Nobody leur baisent les pieds. Pas de chance pour eux : Mischa n’était pas du genre à s’écraser ni à abandonner. Tout d’abord elle ferait la peau à son propriétaire puis, dans plusieurs années, alors que ses parents l’auront oubliée, elle reviendrait et leur ferai vivre ce qu’elle allait subir ici. Sans grande surprise elle fut violée par son propriétaire de nombreuses fois. Pour l’agacer et pour gâcher son plaisir elle lui soufflait des mots provocateurs :


« C’est tout ce que t’as ? Je sens rien… T’es sûr que t’es pas à côté ? »


Cela lui valut des coups de martinet parce qu’en plus d’être un obsédé ce type-là était un peu taré dans sa tête en plus des joutes qu'envoyait son collier. Durant des semaines Mischa planifia le plan parfait : mettant en place discrètement chaque petit détail qui l’amena à sa propre libération. Son propriétaire était un braconnier, quand Mischa vous dit qu’il avait toutes les qualités ce type, et avait une cave remplie de pièges à loup qu’elle avait remarquée. Jour après jour elle avait travaillé son don pour sa survie car elle n’était pas spécialement bien nourrie à cause de ses provocations répétées. Elle ramenait à elle des miettes de nourriture par ci, par-là et amassait des dizaines de pièges à loup derrière les caisses de la cave où elle vivait pendant que le type partait travailler. Un soir, alors l’homme revint, le sourire aux lèvres. Il s’approcha d’elle et lui dit de sa voix rauque :

-Chérie, ce soir je m’occupe de toi.

Mischa le fixa dans les yeux, sortant avec délicatesse les pièges à loup de leur cachette par la pensée dans le dos de son propriétaire et dit avec son premier sourire depuis longtemps :

« Ah non, ce soir c’est moi qui m’occupe de toi ! »

Il ne fallut pas une seconde de plus pour que l’homme se retrouve avec des pièges à loup sur chaque bras, chaque jambe incluant celle dont les hommes vantent souvent les vertus. Jamais plus il ne toucherait qui que ce soit que ce soit avec ses mains, ses jambes ou son entrejambe. Elle l’entendait hurler à la mort tandis qu’elle se libérait avec d’autres pièges à loup de ses chaines. Mischa aurait pu se libérer depuis longtemps mais elle avait trop eu envie de voir enfin un peu de douleur sur le visage de son propriétaire. Avant de le laisser pour mort, et de lâcher les derniers pièges à loup, elle lui dit la phrase qu’il prononçait lorsqu’il la battait :

« Allez, ne fais pas cette tête là… Tu n’es qu’une immondice de la nature : c’est ce que tu mérites. »

Mischa garda le collier de cette moment-là pour ne jamais oublié ce que les humains normaux valaient. Fière de sa nature elle se fit tatouer le mot Nobody sur le bas de ses hanches par un ami tatoueur qu’elle se fit par la suite. Elle se balade toujours avec un pistolet sur elle et sa demeure est remplie de pièges à loup, en mémoire de ceux qui lui avaient permis de se libérer.

Aujourd’hui la jeune femme tient une boutique d’esthétique et s’occupe du bien-être de ses clients qui sont souvent des femmes. Elle gagne assez bien sa vie et sait, malgré tout cela, rester la même qu’avant : souriante, accueillante avec ses clients mais qui ne mâche pas ses mots. Si elle est fière d’être Nobody elle n’est cependant pas folle : elle n’en siffle pas un mot à ses clients et met des pantalons hauts. Maintenant que vous connaissez son histoire, vous viendrez bien prendre un petit soin du visage ?

IRL
† Pseudos usuels : Liline
† Âge : 24 ans presque 25 :p
† Où avez vous connu le forum ? Par un membre
© code par Michiyo


Dernière édition par Mischa Jones le Dim 30 Déc - 8:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   Dim 30 Déc - 1:34

Bienvenue =D

Sauf erreur de ma part il y a un léger probléme temporelle dans ton histoire.
D'un point de vue role play l'esclavagisme humain n'existe que depuis plusieurs mois dans le contexte du forum. Hors si j'ai bien suivit ton rp elle aurait été esclave pendant 4 ans.
Attends la confirmation de nobody, mais il y a des risques que ce soit trop long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   Dim 30 Déc - 8:48

Merci =D

Oui je viens de trouver un topic où elle en parle et, effectivement ça ne date que de quelques mois... v.v Je ne l'avais pas vu gomen. Du coup je viens d'éditer :) J'espère que pour le reste ça ira ?

*A hâte de rejoindre l'aventure*

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fondatrice 2.0

Messages : 389
Crédits : 32

MessageSujet: Re: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   Dim 30 Déc - 9:14



Bonjour ^^ Bienvenue à toi ^^

Tout est bon pour moi maintenant (effectivement son esclavagisme aurait été plus long ça n'aurait pas marché, et on peut mettre ça vraiment à ses début avant même qu'il y ait les colliers qui entravent les dons)
j'avais juste un point qui me faisait hésiter c'est ton nom de famille, qu'un membre possède déjà... mais après réflexion et discussion avec mon chéri/ Sue, et bien en fait ça ne dérange pas ^^ donc je te valide ! bon jeu à toi ;)

le petit guide :

• n’oublie pas d'aller faire recenser ton avatar pour que personne ne te le pique.
• ensuite d'aller faire une demande de logement pour que ton personnage soit installé. (pour les testaments malheureusement pas le choix ce n'est qu'un hangar ;) )
• puis voir pour commencer a installer ta fiche de relation
• Nous avons aussi l'évolution des personnages, où tu pourras récapituler tes rps et l'évolution physique, mentale et voir de groupe un jour ^^
• et maintenant tu peux rp et te faire plaisir =D
© code par Michiyo

_____________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nobody.forumactif.org

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   Dim 30 Déc - 11:08

Merci beaucoup!!! Je vais faire tout ça cette après-midi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mischa, celle qui n'avait pas la langue dans sa poche
» Tourner 7 fois la langue dans sa bouche avant de parler. (pv Ambre) Mi Mars.
» Tourne 7 fois ta langue dans ta bouche et après fait un noeud. Bien serré. [fini]
» Tirage de langues story...
» Nostalgie et Air de Chanson.. ~ [ Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: Validées-