Partagez | 
 

 Bol d'air frais [PV: Mischa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Sam 20 Sep - 15:04

Mazen était sorti pour aller prendre l'air. Il n'aimait pas rester cloîtrer chez lui tout le temps même si à l'extérieur les regards des gens lui pesaient. Pour un peu d'air frais, il était prêt à les affronter ses regards, ses remarques et ses doigts peu discrets parfois pointés sur lui. Evidemment, tous n'étaient pas comme ça. Il y avait bien de braves gens. Des personnes du quartier qui le connaissaient, des personnes âgées qui venaient parfois s'asseoir à côté de lui sur le banc pour échanger quelques banalités sur la pluie et le beau temps. Mazen était sensible à ces petites attentions.

Mais aujourd'hui, il était seul assis sur le banc. Il fermait les yeux, les lèvres closes. Il entendait les voix mais ne les écoutait pas. Il ne voulait pas savoir ce qu'elles disaient. Il s'efforçait de rester concentrer sur la brise légère du vent qui venait caresser son visage avec douceur, sur le bruit des feuilles des arbres au-dessus de sa tête, sur les bruits des pas des passants, quelques rires d'enfants lointain, un chien qui aboyait au loin... Qu'il reste loin. Mazen avait peur de ces animaux. Des animaux en général même. Il avait déjà eu quelques mauvaises expériences étant enfant. Morsures, griffures... Heureusement, rien de bien grave mais suffisamment pour qu'il en garde un certain traumatisme. Il lui semblait toujours que les animaux se montraient agressifs à son égard... Etait-ce à cause de sa maladie? Peut-être les effrayait-il? Ou peut-être était-ce parce qu'ils ressentaient la peur que lui-même éprouvait?

Mazen repensa au vœu qu'il avait fait ce jour où il avait lancé la bouteille à la mer. Il sourit tristement en se disant qu'il avait été bien naïf d'espérer croire que celui-ci se concrétiserait. De même ses prières qu'il formulait à l'Eglise ou quand il en ressentait tout simplement le besoin. Malgré tout, il continuait car cela lui apportait un certain réconfort sur le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 21 Sep - 22:32

La quête de l’australienne avançait à grand pas ces temps-ci. En effet, bientôt ils libéreraient les esclaves Nobody et puis, à côté de ça, la rouquine recevait des informations de détectives. Ils lui signalaient toutes pistes pouvant mener à de belles rencontres. Justement, on lui avait parlé récemment d’un garçon intéressant qui pourrait voir des esprits ou entendre des voix : ils n’étaient pas sûrs du don. Elle n’en savait pas beaucoup plus, enfin si : elle avait eu une photo de lui et savait qu’il s’appelait Mazen. Ce n’était pas une urgence donc elle ne chercherait pas directement à le trouver. Elle ne le suivrait donc pas mais Mischa gardait en mémoire son visage, comme elle le faisait pour tous ceux de ses frères et sœurs de mutation. Ces informations dataient maintenant d’une bonne semaine et la routine continuait à côté de ses missions rebelles.

Aujourd’hui c’était son jour de repos et pour une fois la rouquine se dit que ça pouvait être sympa de se balader dans le parc de jour. C’était devenu son lieu de prédilection. Comme à son habitude la jeune femme à la chevelure de braise s’était bien apprêtée : elle portait un chemisier blanc à manches courtes, une jupe marron claire légèrement fendue en bas dans le dos, des chaussures à petit talon noire et une longue veste noire légère. Ses cheveux étaient détachés comme d’habitude et son maquillage restait assez naturel.

Alors qu’elle se baladait elle ne remarqua rien de très intéressant, des couples, des personnes âgées, des petits… Jusqu’à ce que son regard se pose sur ce jeune homme seul assis sur un banc. Ses cheveux étaient longs et blanc et ce visage… Oui : elle le reconnaissait. Qui aurait pu prédire qu’elle le croiserait ici, par hasard ? En tout cas elle ne comptait pas perdre son temps : parler avec ses frères et sœurs était essentiels. Bien sûr, elle ne pourrait l’aborder en toute franchise sans lui faire peur aussi elle décida de la jouer plutôt naturel. Il n’y avait personne d’autre que lui sur le banc aussi s’invita-t-elle, se posant à côté de lui.


" Bonjour ! Belle journée n’est-ce pas ? "
Elle lui adressa son plus beau sourire. " Ça ne vous ennuie pas que je m’assois à vos côtés ? "

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Lun 22 Sep - 21:18

Mazen ouvrit les yeux lorsqu'il entendit une voix s'adresser à lui. Il vit d'un regard furtif une jeune femme aux yeux et aux cheveux vifs prendre place à ses côtés en affirmant que c'était une belle journée et en s'assurant que ça ne le dérangeait pas. Mazen avait le regard rivé sur le sol et jouait nerveusement avec ses doigts osseux en secouant doucement la tête.

- Ca ne me dérange pas mais...

Il hésita, se mordit doucement la lèvre inférieure. Il serra les paupières et prit une profonde inspiration avant de déclarer:

- Je... Je suis un peu  bizarre alors... Souvent je parle tout seul... C'est à cause des voix dans ma tête... Mais je suis suivi, je prends des médicaments et je vais souvent voir les médecins alors c'est que je ne suis pas dangereux. Pardon... Je ne veux surtout pas vous déranger... Je peux aller m'asseoir plus loin si il faut.

Mazen fixa le sol. Les voix se moquaient de lui, de sa prévenance envers cette parfaite inconnue. Il ne voulait pas l'effrayer comme tant d'autres avec ses comportements hors normes alors il s'était dit qu'il valait peut-être mieux la prévenir pour simplifier les choses. Mais peut-être n'aurait-il pas dû? Les voix le perturbaient, faussaient ses prises de décisions. Une voix plus menacante, plus insistante résonnaient à son esprit. "Mischa" disait-elle. Mazen s'efforçait de garder le silence, de pas répéter ce que disaient les voix, de ne pas leur répondre. Mais c'était difficile.

- Va-t-en! Laisse-moi! Murmura-t-il à l'adresse de cette voix plus insistante que les autres et qui l'effrayait.

Le jeune homme posa une main sur son front. Il avait mal à la tête. Comme presque toujours. Mais pendant un court instant, il lui avait semblé ne plus sentir cette douleur quasi perpétuelle et à présent elle lui revenant comme un coup de marteau. Mazen fixait ses mains dont les doigts s'agitaient nerveusement, sa jambe tremblait malgré lui. Le simple fait d'être en présence de quelqu'un l'angoissait terriblement. Pourtant, il ne demandait pas mieux que d'avoir un peu de compagnie! Mais il se sentait si mal dans sa peau et dans sa tête... Il était persuadé qu'elle ne tarderait pas à le délaisser pour une meilleure compagnie ou pour un peu de tranquillité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 12 Oct - 22:21

Le discours du jeune homme étonna l'australienne. Il se rabaissait plus bas que terre avant même qu'il se soit passé quoi que ce soit. En plus de cela il était même prêt à partir alors que c'était bien elle qui s'était incrustée à ses côtés. Et pourtant il pensait tellement être un élément nuisible que c'était à lui de partir quoiqu'il arrive... Mischa eut mal au cœur de le voir réagir de la sorte. Elle allait lui parler mais le jeune homme aux cheveux d'argent murmura de le laisser, de partir. Il tremblait et semblait vraiment mal à l'aise. Est-ce qu'il avait dit ça pour elle ? Elle en doutait puisqu'il avait dit un instant plus tôt qu'il allait partir. La seule conclusion était qu'il entendait effectivement des voix et qu'il voulait que cela cesse.

Pauvre petit frère de mutation... Il ne méritait pas d'être dans cet état et de se mésestimer de la sorte. Mais Mischa était là désormais et elle ferait tout pour l'aider. Il fallait bien s'entraider entre frères et sœurs Nobody. Seulement Mischa ne pourrait pas l'aider directement : elle ne les entendait pas ces fichues voix. Cela dit elle était loin de lâcher l'affaire si facilement. La jeune femme prit place aux côtés du jeune homme et habilla sa voix  d'une grande douceur mêlée d'une pointe bien présente de détermination.


" Tu sais, il ne faut pas parler comme ça de toi. Je ne sais pas ce qui peut te pousser à te rabaisser de la sorte mais il faut que cela cesse et je n'ai pas besoin de te connaitre pour te le conseiller. On est tous différent d'une manière ou d'une autre. Moi, si tu veux savoir, je sais faire des choses très bizarres aussi. Si je ne faisais que de te dire ce que c'était, tu me regarderais sans doute bizarrement et alors ce serait à moi de partir. Au final ce qui me différencie de toi c'est que je peux montrer ma différence. Je te ferai une démonstration après mais ce n'est pas le problème. "


Mischa se leva du banc et s'accroupit devant Mazen pour qu'il la regarde et elle lui prit délicatement la main.


" Il faut que tu cesses d'être effrayé, de trembler. Détends-toi, dis toi qu'aujourd'hui tant que je suis là on sera deux à parler à ces voix qui semblent ne pas vouloir partir."


Elle lui adressa un sourire se voulant rassurant et poursuivit :
" Je ne peux pas entendre ce que tu entends, tu n'auras qu'à répéter et moi je te parie que je peux les faire taire ces saloperies ! Il y a toujours moyen de fermer le claper des autres, c'est une de mes spécialités. Au final si tu arrivais à parer toutes leurs remarques tu finirais peut-être par le vivre mieux. Enfin, tu sembles ne pas bien le vivre pour le moment vu ton comportement. Alors, qu'en dis-tu ? Tu veux qu'on essaie ? "

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Mar 14 Oct - 14:25

La jeune femme lui dit qu'il ne devait pas parler comme ça de lui. Elle parla beaucoup et Mazen faisait de son mieux pour ne concentrer son attention que sur les propos de son interlocutrice de chair et d'os. Ce n'était pas évident, Mazen entendait mais ne saisissait pas les informations entendues. Il devait remettre de l'ordre dans toutes ses phrases qu'il entendait. Trier les voix, trier les informations. C'était fatiguant. Il avait mal à la tête, mais cette femme avait la gentillesse de lui adresser la parole alors il ne pouvait pas la repousser. D'ailleurs, il ne le voulait pas non plus.
L'inconnue se leva pour s'accroupir face à Mazen et essayer de capter son regard fuyant. Leurs yeux se croisèrent un bref instant durant lequel le cœur de Mazen se serra et il fuit aussitôt le regard de son interlocutrice. Il n'avait jamais été capable de regarder qui que ce soit véritablement dans les yeux. Et si ce fut un jour le cas, c'était alors il y a très longtemps.

Mazen ne répondit pas tout de suite à la question de la jeune femme qui ne dégageait rien d'hostile. Quelques minutes s'écoulèrent tandis qu'il marmonnait des bribes de phrases incompréhensibles en se balançant légèrement d'avant en arrière et en agitant nerveusement les doigts. Le garçon porta son pouce à sa bouche et se mit à en mordiller doucement le bout. Le malheureux prit une profonde inspiration et répondit enfin malgré l'attente et son comportement qui pouvaient laissé croire qu'il n'écoutait pas et qu'il ne donnerait pas suite à la conversation.

- Allez, ne fais pas cette tête là… Tu n’es qu’une immondice de la nature : c’est ce que tu mérites. Répéta machinalement Mazen en fixant un point invisible.

La voix s'emballa et couvrit les autres pour de bon. Mazen se crispa et plaqua ses mains sur ses oreilles. Il avait peur. Il n'aimait pas ce qu'il entendait. Peut-être n'aurait-il pas du suivre le conseil de la jeune femme... Mischa? La voix répétait Mischa. Mazen était de plus en plus convaincu qu'il était un Nobody mais cette éventualité ne l'enchantait pas. Il savait le sort qui était réservé aux Nobodies. Il craignait aussi que sa tutrice se détourne totalement de lui en l'apprenant. Etait-elle de ces personnes? Mazen ne voulait pas le savoir, il ne voulait rien savoir
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 19 Oct - 9:24

Après un petit moment la rouquine se demanda si le jeune homme réussirait à lui dire ce qu’il entendait. Fort heureusement, l’australienne savait être d’une patience d’ange en ce qui concernait les siens. Elle ne doutait pas que le comportement assez particulier de son interlocuteur perturbe beaucoup de personnes. Il était vrai qu’on aurait aisément pu le croire fou, attardé ou autiste lorsqu’on le voyait se pencher d’avant en arrière. Mais Mischa sentait qu’il y avait quelque chose derrière cela, quelque chose d’intéressant. Il fallait bien que quelqu’un aide ce pauvre Nobody à vivre mieux cette situation.

Lorsqu’enfin le jeune homme prit la parole, le cœur de Mischa s’emplit d’une colère noire. Ce qu’il entendait était révoltant : ce n’était guère étonnant qu’il se recroqueville de la sorte et se rabaisse plus bas que terre. Pas de chance pour cette fois, les voix allaient devoir affronter la langue de vipère d’une australienne au top de sa forme. Ah comme ça ils le traitaient d’immondice ?


" Techniquement immondice ça veut dire impureté ou saleté. De un ce jeune homme est parfaitement propre contrairement à vous qui êtes actuellement physiquement soit en train d’être dévorer par des insectes soit si pieds sous terre peut-être même dans des égouts…  Donc je pense que ce terme vous concerne bien plus que lui. En ce qui concerne l’impureté, au contraire : la mutation est une chose pure et naturelle qui a fait que chacun se trouve ici. D’ailleurs vous êtes vraiment des petits êtres bien stupides au final car ce garçon est peut-être le seul à vous entendre donc en le harcelant, en l’épuisant, vous ne faites qu’anticipez votre disparition définitive de ce monde. Mais vous devez bien savoir tout cela à moins qu’en plus de n’être que des résidus d’existence vous n’ayez pas obtenu le droit d’avoir un cerveau à peu près fonctionnel.  "


L’esthéticienne était prête à répondre encore et encore et toute la journée s’il le fallait. Elle ne laisserait pas de sales petites voix prétentieuses prendre le dessus. Ils auraient dû manger dans la main du jeune homme au lieu de lui cracher dessus. Ils devraient plus le considérer comme un dieu que comme leur souffre-douleur.

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 19 Oct - 10:48

Si Mazen avait eu un peu de mal à suivre la réplique de la jeune femme, aucun détail n'avait nullement échappé à la voix qui s'emporta d'avantage et répliqua aussi sec, Mazen répéta machinalement:

- Hinhinhin, je te reconnais bien là Mischa, mais tu oublies une chose, tu seras toujours mon jouet.

Sans crier gare, Mazen se leva d'un bond et saisit le cou de la jeune femme de ses deux mains. Il ne semblait plus être lui, mais cela ne dura qu'un court instant, car le jeune homme sembla recouvrer ses esprits. Perdu, il lâcha la jeune femme et recula. Son recul bloqué par le banc, il tomba assis sur ce dernier. Tremblant, terrorisé, il essayait de remettre les choses en ordre dans son esprit perturbé.
Ce qu'il venait de se passer lui revenait peu à peu, par bribes désordonnées. La voix s'insurgeait contre lui, le garçon essayait de se rappeler qui il était. Il n'était pas cette voix.

- Je suis... Je suis... murmurait-il rapidement comme si sa vie en dépendait. L'image d'un souvenir. Il lève son poignet. Il a répété ce geste tellement souvent que même si son esprit ne s'en rappelle pas, son corps sait ce qu'il a à faire. Sur son poignet est entaillé son nom qu'il lit à haute voix: Mazen Kadar. Je suis Mazen Kadar.

Cette simple phrase semble agir comme une formule magique. Des souvenirs. Ce n'est pas la première fois qu'on lui demande de répéter ce que disent les voix et qu'il perd le contrôle de lui-même. Mazen se dit intérieurement que c'est la dernière fois qu'il fait cela, mais presqu'aussitôt il oublie et il y a récidive... Mazen a oublié la présence de la jeune femme pendant qu'il essayait de se souvenir qui il était. Maintenant qu'il la voit, il se rappelle. Il baisse la tête qu'il rentre dans ses épaules, il se recroqueville, il a honte, il s'en veut, il veut disparaitre mais n'en a pas le courage.

- Pardon. Je vais rentrer chez moi. Je vais prendre mes médicaments. Ca va passer. Pardon...

Il se lève, ne lève toujours pas les yeux sur son interlocutrice, il regarde ses pieds, le sol. La où il estime qu'il devrait être, dix pieds sous terre. Mazen a peur. Il a perdu le contrôle. Il a fait du mal à quelqu'un. Et si cela se reproduisait? Et s'il devenait un meurtrier malgré lui? A cause des voix... Que dirait sa tutrice?

- Non, je ne vais pas rentrer... Je vais aller voir le docteur et lui demander de m'interner. Comme ça, je ne risquerais de blesser personne et les gens pourront se promener au parc sans avoir peur...

Mazen pensait tout haut. Il tournait déjà le dos à la jeune femme. Il était secoué de tic nerveux qu'il tentait de maîtriser tant bien que mal en mordillant le bout de son pouce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 19 Oct - 15:58

Ces paroles liées aux précédentes firent renaître en elle une image qu'elle ne pensait jamais revoir.  Le visage de l'australienne se transforma : il n'y avait plus de sourire, seulement un air déterminé, sec et hostile et derrière celui-ci se trouvait malgré elle une peur. Oui, Mischa avait beau être de ces personnes qui voulaient se montrer indestructibles, intouchables, tout au fond elle pouvait être touchée comme tout le monde. Elle se revoyait enchaînée, misérable, abandonnée dans cet endroit froid et macabre. Non tout cela était derrière elle : elle avait mis fin à son existence ! Il ne pouvait pas revenir pas même en esprit ! Cette sale raclure devait être anéantis à jamais. Sa rage était dotant plus grande qu'il osait prendre Mazen en otage pour s'exprimer. Mischa répliqua aussi sec aux paroles de son ex propriétaire :

" Je ne serai plus jamais le jouet de qui que ce soit vieux pervers ! En tout cas, je suis contente que tu te souviennes encore de ce que je t'avais dit avant que tu disparaisses de notre dimension car cette phrase te va comme un gant ! "


Mais pendant son discours, au tout début, Mazen lui saisit le cou et elle dû faire un effort pour bien parler. Au moment où elle allait utiliser son don pour essayer de le maîtriser Mazen sembla reprendre le contrôle. Elle le vit s'assoir et fut rassurée pour lui. Elle frotta son cou bien marqué par ce moment d'attaque bien que cela ne se voyait pas à cause de son collier d'ex esclave. Ce petit écart l'avait secouée mentalement. Jamais elle n'aurait pensé que son fou d'ex propriétaire aurait suivi Mazen et se serait représenté à elle. Nul doute qu'elle en ferait des cauchemars pendant des semaines.

Il y en avait un qui semblait tout aussi bouleversé c'était le petit Mazen. Il avait au moins prouvé qu'il n'était pas fou du tout et qu'il s'agissait bel et bien d'un Nobody. Elle ne le lacherait donc pas et l'aiderait au mieux mais si ça impliquait de peut-être se reconfronter avec son ex propriétaire. Le lien entre frères et soeurs Nobody était plus important qu'une peur personnelle.

L'australienne s'approcha doucement du jeune homme et remarqua qu'il avait gravé son prénom et nom sur son poignet, qu'il lut à voix haute. Elle pouvait donc officiellement l'appeler par son nom sans se faire griller. Le pauvre petite se recroqueville et s'excuse et dit qu'il va rentrer. Puis, une fois debout, il change d'avis et se dit qu'il doit être interné pour ne blesser personne et ainsi les gens pourraient se balader dans le parc sans avoir peur. La rouquine s'approcha du jeune homme et se mit face à lui pour l'empêcher de partir. Elle prit sa voix la plus douce :


" Il est hors de question qu'on t'interne. Ce n'était pas ta faute mais la mienne. Le fantôme qui t'a contrôlé, car c'est un fantôme ça je peux te l'affirmer sur ma vie, m'est lié. Je m'appelle Mischa Jones et ce type, de son vivant, m'avait achetée et enfermée dans une cave parce que je suis une Nobody. J'ai voulu t'aider mais ce n'était peut-être pas la meilleure méthode... S'il te plait, laisse-moi t'aider autrement. Je suis sûre maintenant que ce que tu entends n'est pas le produit du fruit de ton imagination car tu ne me connais pas et pourtant tu sais des choses sur moi. Je ne veux pas que des gens te maltraitent ou t'enferment, comme je l'ai connu, parce qu'ils ne comprennent pas ta différence. "

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Lun 20 Oct - 9:31

La jeune femme dépassa le jeune homme et se posta devant lui avec détermination pour l'empêcher de fuir. Mazen garda la tête basse et ne cessait de mordiller le bout de son pouce. Elle expliqua que ce n'était pas de sa faute, que ce qui était arrivé était de la sienne, que cette voix qu'il avait entendu était celle d'un fantôme. Cet esprit l'avait autrefois achetée, enfermée et maltraitée parce qu'elle était une Nobody. Mazen en connaissait des histoires de ce genre. Il en entendait à longueur de journée. Des Nobodies qui réclamaient vengeance, des humains ordinaires qui réclamaient vengeance. Tous semblaient ne pouvoir trouver le repos que lorsqu'ils seraient venger. Mais que pouvait y faire Mazen? Il était hors de question qu'il entache ses mains du sang d'autrui pour ces voix. Il savait que s'il devait perdre le contrôle pour de bon, il ne s'en remettrait pas. Elle affirma que ce qu'il entendait n'était pas le fruit de son imagination, sous entendant qu'il était un Nobody, et qu'elle ne voulait pas qu'il subisse le même sort qu'elle.

- Je le savais... Au fond, je l'ai toujours su... Mais je préfère me dire que c'est une maladie et qu'on trouvera bientôt un remède. C'est mal?

Mazen ne savait plus trop bien quand est-ce qu'il avait commencé à penser cela. C'était il y a fort longtemps. Peut-être quand il a commencé à fréquenter un certain nombre de psychologues et de médecins spécialisés? Mazen avait vu et entendu beaucoup de choses. Il avait su aussi, un peu malgré lui, le sort que l'on réservait aux Nobodies. Il se souvenait vaguement de ses camarades de l'orphelinat dont la nature de Nobody avait été découverte et leur disparition soudaine. Les éducateurs disaient qu'ils avaient été adoptés. Pourtant, peu de temps après, Mazen entendait leur voix et revoyait leur visage... qu'il s'efforça d'ignorer.

- Je ne veux pas être interner... Admit-il. Je fais des efforts. J'en fais tout le temps. Mais les résultats ne sont pas assez convaincants... Et je suis fatigué. Fatigué... Je ne sais plus quoi faire... J'ai essayé d'écouter les voix et de répéter ce qu'elles disent à mes interlocuteurs mais quand ça arrive, elles s'emportent tellement que je perds le contrôle comme maintenant. Alors j'ai décidé d'ignorer les voix, mais c'est difficile parce qu'elles parlent encore plus fort. Les médecins m'ont prescrit tout un tas de médicaments, j'ai prié Dieu, j'ai acheté des grigris, j'ai jeté une bouteille à la mer avec mon vœu le plus cher dedans... Mais tout ça n'a rien changé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Mar 21 Oct - 22:52

Mazen expliqua à Mischa qu'il avait toujours su être un Nobody mais qu'il préférait croire être malade pour qu'on puisse lui trouver un remède. Il lui demanda si c'était mal. La rouquine secoua la tête et lui dit :

"Non, bien sûr que non."


Après tout le jeune homme aux cheveux d'argent n'avait pas obtenu un don des plus agréables. Il l'exprima d'ailleurs en détails juste après. Le pauvre semblait avoir épuisé toutes les manières d'aborder les choses : écouter, ignorer, prier et tout ce qui s'en suivait. Elle avait bien compris qu'il était à bout de force, rien de bien étonnant. Quand on souffre on en souhaite qu'une chose : qu'on nous soulage. Pauvre frère de mutation : il ne méritait pas un tel sort. Maintenant qu'il avait dit tout cela Mischa se demandait comment elle pourrait l'aider. Elle n'avait pas de remède miracle dans son sac. Tout ce qu'elle avait à lui proposer était son soutien et sa compassion.


" Tu sais, je pense que tu t'en sortiras avec l'expérience mais que d'ici-là il va falloir être fort. Ca ne changera pas du jour au lendemain et ça évoluera peut-être tellement lentement que tu n'y prêteras pas attention mais je suis certaine qu'un jour, tu vivras mieux cette situation. Déjà si tu l'acceptais au lieu de la fuir tu finirai par l'appréhender mieux."

La rouquine lui tendit la main.  
"Moi je veux bien au moins te soutenir pendant cette dure passe. Je ne garantis pas de pouvoir vraiment t'aider sur ton don mais je peux toujours essayer, non ? Et puis si tu cherches un jour un endroit où habiter tu es le bienvenue chez moi. J'y vis avec une petite qui entend aussi des voix mais ceux des pensées. Je pense qu'elle te comprend plus que je ne pourrai jamais le faire. "

Loane, cette petite était assez introvertie comme Mazen mais était moins abattue. Il faut dire qu'elle n'avait que neuf ans. Quel âge pouvait avoir Mazen ? A vu d'oeil elle lui aurait donné dix-sept ans malgré son air maladif.

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Mer 22 Oct - 8:59

La jeune femme le rassura un peu en lui disant que ce n'était pas mal. Elle admit ne pas pouvoir l'aider plus qu'en lui apportant son soutien. Elle était même prête à l'héberger s'il le souhaitait. Mazen apprit qu'elle vivait avec une petite fille qui entendait les pensées. Le garçon était touché par cette délicate attention, mais il refusa poliment. Il ne voulait pas être un poids supplémentaire.

- Merci, c'est gentil. Je vais continuer à chercher des solutions. Il y a plein de pistes que je n'ai pas encore explorée, il y en a bien une qui me conviendra peut-être... Mais tu as raison, je dois apprendre à accepter ce que je suis. Même si ça me fait peur et que je ne sais pas comment m'y prendre. Mais je vais continuer à faire des efforts.

Mazen sorti son petit carnet et nota le nom de Mischa suivit d'un petit descriptif: "Femme aux cheveux rouges, très gentille et de bons conseils, elle veut m'aider et m'a même proposer de m'héberger si besoin."

- Est-ce que... je peux avoir votre numéro de téléphone, s'il vous plait?

Le jeune homme croyait en la sincérité des propos de la jeune femme. Evidemment, les mauvais esprits tentèrent de l'en dissuader au point d'accentuer son mal de tête. Mais Mazen était décidé à ne pas fléchir. S'il était dépassé, s'il ne savait pas trop comment s'y prendre pour ne plus souffrir, il avait au moins le mérite d'avoir toujours combattu pour ne pas se laisser entièrement dominer par les voix. Certes, cela avait eu des conséquences sur ses comportements et son état psychologique mais il n'avait jamais baissé les bras. Il avait toujours entretenu la petite lueur d'espoir qui l'animait et continuait encore à ce jour.

- Si ça ne vous dérange pas... Précisa-t-il.

Cependant, elle ne lui aurait pas proposer de l'héberger si cela l'avait déranger n'est-ce pas? Sauf si c'était pour se donner une certaine contenance, mais dans quel intérêt? Non, Mazen n'avait pas le sentiment qu'elle lui mentait quoiqu'en dise les voix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 26 Oct - 11:13

Il refusa l’offre de l’australienne mais qu’importe : au moins s’il changeait d’avis et qu’il était dans l’embarras, il savait qu’il ne serait pas à la rue. Mazen lui demanda alors s’il pouvait avoir son numéro de téléphone. La rouquine opina du chef et lui donna aussitôt avant d’ajouter :

" Non ça ne me dérange pas du tout ! N’hésite pas à m’appeler surtout. Et si jamais tu voudrais avoir un massage ou des soins, tu peux également passer à a boutique. Ce sera offert pour toi. "


La rouquine lui donna alors une carte de visite avec spécifié l’adresse de sa boutique et ses coordonnées téléphoniques et son mail.
" Ca me fera plaisir de te revoir dans tous les cas, donc j’insiste vraiment : si à un moment pour une raison ou pour une autre tu penses avoir besoin de moi appelle-moi ou passe me voir. Ça me fera vraiment plaisir. Et j’espère que tu trouveras des solutions. "

Le point positif était qu’il avait dit ne pas avoir encore tout essayé pour régler son problème. Mischa croisait les doigts pour lui qu’il arrive rapidement à soulager son esprit. Ça ne devait pas être évident de vivre avec sans cesse des voix hostiles à entendre. Le peu qu’elle en avait vu l’avait marqué alors elle imaginait facilement l’état dans lequel il se trouvait.


" Dans tous les cas tu peux te dire que je serai là pour toi à n’importe quelle heure et où que tu sois. Je te le promets. " 
Elle lui adressa un sourire franc avant de lui faire un clin d’œil. "Et je ne suis pas du genre à faillir à mes promesses. "

Mazen était l’un des leurs, il était normal qu’elle lui communique toute sa sympathie et son soutien. Elle espérait qu’il la prendrait au sérieux et qu’ils se reverraient par la suite. L’isolement n’était jamais une bonne solution. Il fallait parfois compter sur le soutien des autres pour avancer. 

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Ven 31 Oct - 18:49

Cela ne la dérangeait pas de lui donner son numéro. D'ailleurs, elle le nota sans tarder. Elle lui dit aussi de ne pas hésiter à l'appeler et que s'il souhaitait un massage ou des soins, il pouvait passer à sa boutique. C'était offert. Mazen le nota dans son carnet pour ne pas oublier. Peut-être que cela pourrait lui faire du bien de se faire masser? En revanche, il était hors de question qu'il ne la paie pas pour le travail qu'elle accomplirait. Il ne voulait pas profiter de sa gentillesse.

Mazen prit la carte de visite que lui tendit la rouquine et l'observa un moment avant de la ranger précieusement tandis qu'elle insistait pour qu'il n'hésite pas à l'appeler pour quoique ce soit. Le garçon la remercia dans un murmure. Il était sincèrement ému et touché par tant de gentillesse. Et cela lui redonnait courage à chaque fois qu'il rencontrait des personnes prêtent à l'aider alors qu'ils ne se connaissaient de rien. Mazen l'ignorait sans doute mais s'il agaçait parfois certaines personne, il avait aussi le don de faire ressortir ce qu'il y avait de meilleurs chez d'autres.

- Je... Je t'appellerais dans ce cas. Si je n'oublie pas... Mais j'essaierais de ne pas oublier. Merci beaucoup.

Toutefois, il allait tout de même rentrer chez lui. Il était fatigué et même s'il doutait de parvenir à s'endormir, s'allonger sur le canapé ou dans son lit lui ferait déjà un peu de bien. Et puis, il devrait se mettre sérieusement à chercher une solution, quelque chose qui puisse l'aider à gérer les voix qu'il entendait.

- Bon eh bien... Au revoir et à bientôt?

Mazen esquissa un sourire timide. Cette rencontre lui avait redonner un peu d'espoir. Il se souvenait également de cette jeune femme au visage marqué qui avait voulu l'aider. Il n'osait plus l'appeler de peur de la déranger... Lorsqu'elle lui avait dit qu'il était certainement un Nobody, Mazen avait prit peur. Pourtant, cela lui était resté en tête et il essayait doucement de se faire à cette idée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Needlesset Esthéticienne

Messages : 560
Crédits : 255
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Esthéticienne |Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
† Personnage sur l'avatar : Moka Akashiya de Rosario + Vampire

Papiers
Don: Kinésie † Télékinésie
Statut: Esthéticienne | Cheftaine de la résistance de l'organisation "Liberty"
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   Dim 2 Nov - 12:57

Mischa sourit et lui dit qu’il n’y avait pas de quoi lorsqu’il la remercia timidement. Il précisa qu’il l’appellerait s’il ne l’oubliait pas mais qu’il essayerait que ce ne soit pas le cas. La rouquine se doutait qu’il devait être compliqué de faire des promesses quand on entendait sans cesse des voix.  Il aurait sans doute des tas de choses auxquelles penser d’ici qu’ils ne se revoient mais, peut-être que son esprit saurait garder dans un coin sa proposition.

Il lui dit alors au revoir et supposa qu’ils se reverraient bientôt. La jeune femme confirma d’un hochement de tête :
" Oui, à bientôt Mazen et surtout prend bien soin de toi d’ici là. "

La rouquine espérait que d’ici là il tombe sur des personnes compréhensibles et qu’il ne soit pas la proie de la mafia ou d’Eternal. C’était assez difficile de voir des inconnus sous leur influence alors elle n’imaginait pas de voir des personnes qu’elle connaissait finir par s’y retrouver. Dans tous les cas il avait son numéro et saurait la contacter avant que les choses dégénèrent, du moins elle l’espérait.

Mischa repartit donc sur les longs chemins verdoyants du parc, laissant ses pas la guider. Cette journée était belle et elle comptait bien en profiter encore un peu. Il faisait beau et il était bon pour la santé et le moral de capter un peu de soleil sur la peau. Ce n’était pas toujours évident d’en profiter quand on tient un salon de beauté.

En tout cas, l’australienne était heureuse d’avoir croisé un des siens. Cette journée avait ainsi été plus productive que prévu. Il faudrait qu’elle en parle à Loane, la petite qu’elle avait recueillie. Elle était sûre que cette dernière serait curieuse d’apprendre qu’elle avait croisé quelqu’un qui connaissait les mêmes symptômes qu’elle mais à cause d’un don différent. 


HRP[Rp clos pour moi, merci Mazen :D ]

_____________________________

Je possède 3 grenades cryogéniques uniques :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Bol d'air frais [PV: Mischa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bol d'air frais [PV: Mischa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ariane Yarn | Mischa Barton
» Maelstrom Games
» Dernière Heure , Micha Gaillard serait décedé
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» L’école capitaliste en Haïti : les failles de la loi portant régulation des frai

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Le Karter Garden-