Partagez | 
 

 Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Heartless et membre d'un gang

Messages : 893
Crédits : 225
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Chroniqueur de jeux vidéos
† Personnage sur l'avatar : Rook .:. Utauloid

Papiers
Don: Heartless ♥ Toxicité
Statut: Chroniqueur de jeux vidéo
Implication: Neutre

MessageSujet: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Mer 24 Aoû - 7:54

Shion s’amusait à réduire des zombies en bouillie sur une borne d’arcades. Il s’agissait d’un jeu qui prenait place dans un centre commercial et où tout objet faisant partie du décor pouvait être utilisé comme arme pour éliminer les zombies. Ainsi, le personnage que manipulait Shion ramassait des pots de plantes pour les balancer sur les zombies, cassait les vitres des magasins de sport pour y récupérer une batte de base-ball ou un stick de golf. Shion s’amusait à tester toutes les “armes“ possibles. Le garçon ne se souciait pas des défaites et insérait les pièces dans la borne d’arcades sans compter, profitant pleinement du jeu qui parvenait à le faire rire silencieusement.

Le Nobody toxique avait passé sa journée à rédiger sa chronique et comme il n’avait personne à éliminer ce soir-là, il était donc bien content de pouvoir profiter d’une soirée tranquille et décontracté à la salle d’arcades. D’autant que les jours allaient suivre, il avait un emploi du temps plutôt chargé : tester de nouveaux jeux vidéos pour le boulot et rédiger leur chronique, donner des cours de danse pour aider les novices à maîtriser la chorégraphie qu’ils devaient tous apprendre pour la représentation qui aurait lieu le mois suivant… D’ailleurs, il avait promis au groupe de danse d’aider dans la distribution des flyers pour l’événement, il devait voir Andrea le lendemain pour qu’elle lui donne les flyers à distribuer. Shion avait déjà songé à en distribuer au centre commercial et dans certaines boutiques de Garden Town. Il faudrait aussi qu’il propose à quelques unes de ses connaissances de venir le voir danser, notamment à Tatiana. Il l’aimait bien et il était sûr que ça lui ferait plaisir de venir le voir ! Contrairement à certains de ces contacts dont il se garderait de leur faire cette proposition, se doutant bien qu’ils n’accepteraient que dans le but de lui faire plaisir et de rester poli, mais s’ennuieraient à mourir en venant le voir danser !

Shion élimina un zombie à coups milkshakes (eh oui, ce jeu était dément !) mais se fit bouffer par une autre créature écervelée. A l’écran s’afficha un “Game over“ ensanglanté. Le jeune homme au style vestimentaire atypique et coloré se tourna vers la personne qui semblait l’observer jouer depuis un moment, il sorti son carnet et son stylo :

/Ce jeu est dément ! Tu veux tester ?/ Proposa Shion par écrit en affichant un large sourire.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Mer 24 Aoû - 20:41

J'avais décidé de profiter de la journée ensoleillée, j'avais revêtis ma chemise et mon gilet pour "flâner" dans le centre commercial. J'avais encore beaucoup de mal avec le concept de repos et de détente mais je commençais à comprendre.

J'avais fini après plusieurs minutes d'hésitation par me laisser attirer par les lumières et la musique d'une "salle d'arcade. Bien que je savais ce qu'était un "jeu vidéo" j'ignorais totalement la sensation que procurait de s'y adonner.

J'observais donc un jeune homme au look coloré manipuler les touches de la borne pour vaincre une horde de "morts-vivants" virtuelle. Je m'étais procuré un gobelet de soda pour observer tout en me désaltérant, il était très rapide dans ses réflexes, son avatar saisissait le moindre objet pouvant servir d'arme.

Je fus surpris de voir le jeune homme écrire via un calepin pour me proposer de jouer. Je jetais mon gobelet vide en souriant en approchant sans relever son handicap éventuel.

"Eh bien pour être honnête, je n'ai jamais joué à ce genre de jeu, je suis plus littéraire haha."


 Je lui expliquais en me postant néanmoins aux commandes.

Il est vrai que je n'ai jamais joué, et les livres étaient mes seules sources de distraction une fois la formation terminée. Je mis une pièce dans la machine et m'exerçais à maîtriser les commandes... C'était assez simple, un bouton pour sauter, un pour frapper, un autre pour attraper des objets et un pavé multidirectionnel.

Le début du jeu fut facile même si le concept de "mort-vivant" m'échappait toujours, les premiers ennemis furent simples à terrasser, mais cela se corsa quand ils commençaient à résister aux dégâts.

"Mais bon sang, pourquoi ils ne veulent pas mourir comme ceux d'avant ?! Ce n'est pas logique ! Puis en plus y a de moins en moins d'objet très fort ! AAHHH Non-non ne me touche pas !"



 Je me débâtais avec les commandes, comment un type comme moi au réflexe et à l'intelligence augmenté pouvait ne pas réussir un jeu aussi simple !

Le game over s'afficha bien plus rapidement que pour l'autre joueur et je me tournais vers lui en me grattant l nuque.

"Je ne suis vraiment pas très doué, on dirait haha! J'ai une amie russe qui ferait bien mieux que moi-même avec ses gants de chat. Haha!"


Je lui avais expliqué sur le ton de la plaisanterie, mais j'avais belle et bien caché un petit bout piégé... Je cherchais toujours malgré mes flanâge des gens qui pouvait savoir où trouver des nobody, et Tatiana ne me faisais pas encore assez confiance pour me dire où en trouver, mais elle-même devait en connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Heartless et membre d'un gang

Messages : 893
Crédits : 225
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Chroniqueur de jeux vidéos
† Personnage sur l'avatar : Rook .:. Utauloid

Papiers
Don: Heartless ♥ Toxicité
Statut: Chroniqueur de jeux vidéo
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Jeu 25 Aoû - 7:34

L’homme qui l’avait observé lui fit savoir qu’il n’avait jamais joué à ce genre de jeu et qu’il était plus du genre littéraire. Outre les magazines, Shion, lui, appréciait lire des comics et des mangas, mais pas de romans.

L’inconnu inséra de nouvelles pièces dans la machine et le jeu se lança. Shion l’observa jouer et s’énerver en souriant. C’était toujours amusant de voir des personnes s’emporter devant les jeux ! Il y avait aussi ceux qui avaient tendance à tourner la manette au lieu d’appuyer sur les touches directionnelles.

Le fameux “Game Over“ s’afficha à l’écran et l’homme estima qu’il n’était apparemment pas doué pour ce genre de choses. Il évoqua une amie russe qui selon lui ferait bien mieux que lui avec des pattes de chats.

/J’ai aussi une amie russe qui se débrouille bien mais c’est vrai qu’elle n’est pas aussi douée que moi !/ Ecrivit-il.

Oui, parfois, Shion parfois manquait d’humilité, mais ce n’était jamais méchant.

/Je t’offre un verre pour te consoler de ta défaite ?/ Proposa le garçon qui savait se montrer généreux même avec les inconnus. /Au fait, je m’appelle Shion Shu./

Le jeune homme souriait. Cela faisait un moment qu’il était à la salle d’arcades et qu’il jouait à différents jeux. Aussi commençait-il à avoir soif et il ne serait pas contre un verre de soda avant de retourner jouer. Toutefois, il se dirigerait certainement vers une autre borne d’arcades, il n’avait pas l’intention d’éliminer des zombies toute la nuit ! A présent, il était bien tenté par un jeu de course de motos. Mais avant, il lui fallait se désaltérer un peu. Il commença donc à se diriger doucement vers le bar de la salle d’arcades où le barman lui réserva un accueil chaleureux. C’est que Shion était un habitué des lieux et cela se voyait.


_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Ven 26 Aoû - 19:28

J'acceptais de suivre l'homme coloré jusqu'au bar de l'établissement pour prendre un nouveau soda en sa compagnie. Une petite partie de mon esprit ressassais ma défaite sur cette borne d'arcade, avec une certaines amertume je dois bien me l'avouer. 
Je pris quelques goulée de la boisson fraîche avant de déclarer de ma voix jovial:

"Je me sens un peu lésé d'avoir perdu si vite sur ce "jeu vidéo". Je pense que je vais aller prendre ma revanche d'ici une heure où deux. Vous avez l'air habitué vous...Vous travaillez la dedans?" 

Je lui demandais plus discrètement en feignant l'ignorance et la gêne à la perfection.

"Excusez moi de demander cela mais... Pourquoi ne parlez vous qu'avec ce calpin? Il y a des tas de gadget en vente qui vous aiderais à presque parlé en direct de nos jours." 

Je pris mes aises en m'asseyant sur la chaise de bar à ma droite en en observant les aller et venu devant le magasin de facon discrète, la vitrine derrière le bar était en cela un atout précieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Heartless et membre d'un gang

Messages : 893
Crédits : 225
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Chroniqueur de jeux vidéos
† Personnage sur l'avatar : Rook .:. Utauloid

Papiers
Don: Heartless ♥ Toxicité
Statut: Chroniqueur de jeux vidéo
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Ven 26 Aoû - 20:29

L’inconnu accepta sa proposition. Shion commanda une boisson gazeuse à l’orange. Il but quelques gorgées avant de poser son verre sur le comptoir du bar. L’homme lui confia qu’il avait du mal à accepter sa défaite et qu’il avait bien l’intention de retourner prendre sa revanche contre les zombies virtuels d’ici une heure ou deux. Le Nobody toxique rit silencieusement. Il comprenait bien cet état d’esprit. C’était toujours plus agréable de finir sa partie sur une victoire ou au moins d’avoir passer ne serait-ce qu’un premier niveau ! L’homme poursuivit, faisant remarquer que Shion semblait habitué, il lui demanda s’il travaillait là-dedans. Le gamer acquiesça.

/Je suis chroniqueur de jeux vidéo. Je joue, puis je rédige un article sur les nouveaux jeux en soulignant les points faibles et forts du jeu. Ici, je viens pour mon propre plaisir, mais ça m’arrive de publier des articles sur mon blog sur des jeux auxquels j’ai joué ici./

A la question de son interlocuteur, Shion nullement vexé ni offensé esquissa un sourire. Il sorti son téléphone portable où il nota sa réponse et en appuyant sur une touche, le haut parleur du  téléphone l’exprima d’une voix de synthèse.

°Je sais. Mais c’est un choix personnel.°

Shion s’y connaissait en gadgets. Il s’intéressait plutôt pas mal à ce qui pouvait se faire en matière d’électronique. Toutefois, il ne parvenait pas à se résoudre à s’exprimer à travers une voix de synthèse. Certes, il pouvait sélectionner parmi diverses voix de synthèses d’hommes, de femmes, d’enfants et même de personnages connus! Mais même ainsi, Shion ne parvenait pas à se laisser aller à ce mode d’échange.

/J’ai l’impression que ce n’est pas “moi“ qui m’exprime. Au moins, quand j’écris, c’est mon écriture et celle de personne d’autres. Avec ces voix de synthèses, n’importe qui peut prendre ces voix… Mais mon écriture m’appartient et même si elle est imitée, elle ne le sera jamais parfaitement./

Shion but une nouvelle gorgée pendant qu’il montrait sa réponse à son interlocuteur.

/Ca peut paraître idiot, mais c’est important pour moi. Le top serait que je puisse utiliser la langue des signes avec tout le monde, mais c’est assez rare…/ Conclut-il en souriant.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Mar 6 Sep - 21:02

Je trouvais le jeune homme assez fascinant, il avait une certaine philosophie à ces paroles. J'opinais de la tête en buvant un peu soda.

"Je dois admettre que votre raisonnement est assez compréhensible, et même fascinant. Je viens de l'extérieur et votre façon de penser me fait penser à certains groupes idéologiques qui pour les plus extrêmes veulent interdire les augmentations cybernétiques et plus les plus modérées, les contrôlé plus sérieusement."

Je me dirige à nouveau vers la borne qui m'a donné tant de fils à retordre. J'avais du mal à concevoir le concept des jeux virtuel, ayant vécu en vase plus ou moins clos depuis très longtemps, c'était un concept nouveau à découvrir.

"Vous savez, je vais vous donner quelques petites infos sur l'extérieur, cela a pu changer depuis mon départ. Mais quand je suis parti, on avait tout juste le test de simulation en réalité virtuelle totale, la technologie était, à l'origine, militaire, mais une fois les plans rendus publique, un grand studio de développement à voulu tenter sa chance en premier. Je suis arrivé ici le jour de la sortie du jeu, j'ignore comment ca c'est terminé au final... Un genre de jeu de rôle, je crois, avec plusieurs niveaux à grimper et de euh... "Boss" à vaincre pour finir le jeu."


J'avais introduit une pièce dans la machine pour me lancer dans ma petite revanche. Comme avant, les premiers zombies était facile à abattre, mais avant d'être piégé par les plus forts, j'ai mis dans une salle facile d'accès depuis toute la map, un ensemble d'armes de haut niveau et j'ai continué à abattre les zombie faible avec des armes adapté...

"J'aime beaucoup le concept de ce jeu, mais... Les jeux vidéo sont ils tous aussi violents et sanglants ? Les gens ne préfèrent-ils pas rêver au lieu de cauchemarder ?"

C'était une vraie question, car alors que les puissants ennemis arrivaient, le combat prit vite des airs de bataille à un contre dix acharnées ! Je tuais les ennemis de justesse et mes kit de soins s'épuisaient plus vite que je n'en gagnais... Je devais trouver un goulot d'étranglement, pour contrôler l’afflux et donner mon propre rythme aux combats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Heartless et membre d'un gang

Messages : 893
Crédits : 225
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Chroniqueur de jeux vidéos
† Personnage sur l'avatar : Rook .:. Utauloid

Papiers
Don: Heartless ♥ Toxicité
Statut: Chroniqueur de jeux vidéo
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Mar 4 Oct - 12:17

L’homme admit que son raisonnement tenait la route. Shion se demandait d’ailleurs ce qu’il voulait dire lorsqu’il disait qu’il venait de l’extérieur. Est-ce que cela signifiait qu’il n’était pas originaire de New Kanton ? Pour Shion qui n’avait jamais pu quitter cette ville où il était né, le monde extérieur était un sujet qui l’intéressait grandement ! Sa mère lui avait déjà beaucoup parler de la Chine, son pays d’origine, il avait pu voir de nombreuses photos et vidéos sur Internet, mais il aurait tellement aimé pouvoir visiter son pays d’origine ! Peut-être même y rencontrer ses grands-parents, des cousins, de la famille !
 
Quoiqu’il en soit, l’homme compara la façon de penser de Shion à certains groupes idéologiques concernant les augmentations cybernétiques. Le chroniqueur acquiesça doucement, l’air songeur. Il y avait matière à réfléchir là-dessus, et même à débattre. L’inconnu inséra une nouvelle pièce dans la borne d’arcades et le jeu démarra à nouveau. Tout en jouant, l’homme parla d’un jeu à réalité virtuelle qui avant qu’il n’arrive à New Kanton City, n’était encore qu’en test. Le jeune homme l’écoutait en silence. Il avait lu des articles sur la toile concernant ce jeu, mais celui-ci n’était pas encore parut à New Kanton, si tant est qu’il paraitrait un jour étant donné toutes les restrictions qui entouraient la ville…
 
Après avoir abattus pas mal de zombies et s’être à nouveau retrouvé en situation de faiblesse, le novice demanda si les jeux vidéos étaient tous aussi violents et sanglants. Il demanda également si les gens ne préféraient pas plutôt rêver que de cauchemarder. Shion ne répondit pas, puisqu’il n’était pas dans le champ de vision de son interlocuteur qui fixait l’écran.
 
En attendant, il posa sa réponse par écrit dans son carnet :
 
/ Non, les jeux ne sont pas tous violents et sanglant, il y a des jeux d’aventures, des jeux de plateformes, des jeux stratégiques et même des jeux de drague où le personnage doit conquérir le cœur d’une jeune fille en sélectionnant des choix de réponses parmi les dialogues ! Les jeux de zombies ne font par rêver, mais ça défoule plutôt./
 
Le jeune homme écrivit encore, revenant à l’évocation de son interlocuteur :
 

/Tu viens d’où de l’extérieur ?/ 

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   Dim 16 Oct - 11:49

J'ai finis la seconde partie un peu mieux que celle d'avant avant de me retirer, l'heure passait et j'avais besoin d'aller dans d'autre endroit, je me tournais vers le jeune homme en lisant sa pancarte avec attention.

"EH bien, je suis japonais d'origine mais j'ai plutôt vécu en europe. Je suis venu pour en apprendre plus sur cette ville étrange car pas grand chose filtre à l'extérieur."

Je regardais ma montre et poussais une exclamation.

"Oh bon sang! Je dois te laisser l'ami, on m'attend ailleurs! Je repasserais peut e^tre un autre jour! Cela a été un plaisir!"

Je trotinais alors joyeusement hors de la salle et disparu dans un recoins du centre commercial, allant vaquer à d'autre occupation moins.... Symptahique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Même quand on déglingue du zombie on rencontre des gens [PV Akkiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Où quand on se rend compte que manger les gens...c'est pas bien (pv Naertis)
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre Commercial-