Partagez | 
 

 Mon père?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Mon père?   Jeu 28 Juil - 22:01

Je voulais voir les ravages subit par la cathédrale de St Luc, vêtu de mon jean, basket blanche et chemisette blanche simple, j'ai parcouru la ville pour atteindre le lieu saint.
Je ne fus pas déçu, la place était devenu un chantier géant où les ouvriers réparaient les dégâts avec un certain zèle. Je m'approchais lentement en prenant garde aux ouvriers et matériel de chantier. Un chemin menait à la cathédrale en travaux, couverte d'un manteau d'échafaudage, elle avait bien mauvaise mine.

J'ai pénétré dans la nef gigantesque, malgré les dégâts, la grandeur du lieu était encore palpable. Je me suis approché de l'autel en regardant autour de moi... Examinant les hauts-reliefs, les fresques...

Je vis un homme en robe blanche et aux longs cheveux près de l'hôtel, curieux, je m'approchais...

"Bonjour mon père... La cathédrale se remet lentement, on dirait... Vous devez être soulagé que la bête est été capturé." Je dis avec insouciance.

Je regardais les ouvriers amener des poutres, des pots de peinture, des blocs de pierre... Une telle effervescence me rappelait les fondations d'avant-poste de la confrérie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 50
Crédits : 18
† Lieu de résidence : Historic District
† Emploi/ Situation : Guide spirituel, missionnaire
† Personnage sur l'avatar : Szayel Aporo Granz (Bleach)

Papiers
Don: /
Statut: Pasteur
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Mon père?   Sam 30 Juil - 18:42

Depuis cet incident, je délaissais quelque peu mon église pour venir prêter main forte à mes confrères de St-Luc qui avaient fort à faire. Nombreuses étaient les âmes en souffrance qui venaient nous confier leur peine, leur souffrance d’avoir été blessée ou d’avoir perdu un être cher lors de cette attaque. La cathédrale, bien qu’endommagée par l’attaque de la créature démoniaque gardait cette énergie propre aux lieux sacrés. Un homme entra dans l’église et s’approcha de l’autel où je m’affairais à allumer les cierges en priant pour les âmes des victimes. L’homme à la chevelure foncée me salua et fit remarquer que la cathédrale se remettait lentement. Il ajouta également que je devais être soulagé que la créature ait été capturée.

- Bonjour mon fils. Je regrette surtout qu’un tel incident ait eu lieu et je prie pour les victimes et leurs proches. Dieu les garde… Puis-je faire quelque chose pour vous ?

Ma compassion pour les victimes était sincère, la peine qu’avait fait naitre un tel événement, également. Ma détermination à éradiquer ces funestes créatures ne s’en trouvait que grandie. Puisse le Seigneur me donner la force de continuer à purifier ce monde des ces créatures impures. Depuis cet incident, mes nuits s’étaient écourtés et je complétais mes dossiers au maximum. J’avais un peu moins de temps à consacré à mes enfants également. Mais j’avais bien pris le temps de leur en expliquer les raisons tout en adaptant mes explications à leur jeune âge. Adorables, ils m’ont chaleureusement encouragé, me considérant comme un héros.
Toutefois, mes intentions sont tout à fait humbles et désintéressées. Si je fais cela, c’est parce que telle est la volonté du Seigneur et comme Lui, je souhaite que ses pauvres âmes puissent vivre en paix, dans un monde qui ne soit pas infestés de démons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Mon père?   Dim 31 Juil - 15:28

Je fixais l'immense rosas qui trônait derrière l'autel, l'illuminant d'un faisceau multicolore. Je me rapprochais du prêtre avant de lui expliquer de manière à ce qu'il soit seul à m'entendre.

"Je suis un enquêteur privé, je suis chargée de retrouver certaines personnes qui ont disparu lors de l'attaque. Frère Tale, Père Pikolo, on m'a aussi parlé de la jeune fille qui assurait le ménage avait disparu lors de l'attaque... Vous pourriez m'aider en me disant si vous savez si ils ont de la famille en ville, des endroits favoris ce genre de chose."


Je lui demandais avec une voix joviale en engageantes à l'homme aux longs cheveux blancs. D'ailleurs, les gens de cette ville ont une tendance à avoir des cheveux blancs sans êtres vieux... Un effet des retombées ?

Je jette un coup d'oeil aux escaliers qui mène à l'étage... Mènent ils aux chambres des prêtres et de la jeune fille ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 50
Crédits : 18
† Lieu de résidence : Historic District
† Emploi/ Situation : Guide spirituel, missionnaire
† Personnage sur l'avatar : Szayel Aporo Granz (Bleach)

Papiers
Don: /
Statut: Pasteur
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Mon père?   Mar 9 Aoû - 21:52

L’homme s’approcha et parla plus doucement. Il me confia qu’il était un enquêteur privé chargé d’enquêter sur la disparition de trois personnes : Frère Tale, Père Pikolo ainsi que celle d’une jeune fille qui assurait le ménage en ces lieux. Ces derniers avaient disparus lors de l’attaque et l’homme qui me faisait face me demandait de le mettre en lien avec des proches à eux, de la famille qu’ils auraient en ville ou des lieux qu’ils auraient eu l’habitude de fréquenter. Le ton jovial qu’il employait me sembla peu approprié étant donné les tragiques circonstances.

- Allons discuter de tout cela plus au calme, voulez-vous ? Suggérai-je.

Je ne lui demandais évidemment pas son avis, le sous-entendu était clair. L’endroit n’était pas approprié pour évoquer ce sujet sensible et des fidèles continuaient de venir prier et se recueillir. Parmi eux, il y avait des proches des disparus qui priaient pour eux. D’autres âmes, sensibles à leur malheur, joignaient leurs prières au leurs sans pour autant avoir été proche.

Je guidais cet enquêteur jusqu’à une pièce isolée à l’arrière de l’église. La petite pièce disposait d’une table et de chaises. Je m’asseyais en enjoignant l’enquêteur de faire de même. Ainsi, nous serions plus à l’aise pour discuter. Toutefois, je tenais tout de même à m’assurer de quelque chose d’important :

- Vous dites être un enquêteur privé. Puis-je avoir la certitude de ce que vous affirmez ? Avez-vous une carte ? Collaborez-vous avec les forces de l’ordre ou bien est-ce une personne privée qui a fait appel à vos services ? Comprenez que par les temps qui courent et étant donné les récents événements, je ne peux me permettre de vous donner des identités sans l’assurance de vos bonnes intentions.

En effet, ce monde regorge de démons dont il faut se méfier et même en temps qu’ecclésiastique, je ne pouvais me permettre d’accorder ma confiance aveuglément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Mon père?   Mer 10 Aoû - 13:43

Je suivis le père dans une salle en retrait de la nef, après réflexion la lumière m'avais induit en erreur, ses cheveux était rose... Assez original pour un prêtre haha.
Il semblais très méfiant, c'était peu de le dire, une carte? J'en aurais bien ris mais ce n'étais pas une réaction social approprié.
Je m'assis donc face à l'homme en posant mes coudes sur la table, je devrais me renseigner sur vous après mon père huhu.


"Je suis un privé, pas de carte, c'est un ami de la femme de ménage qui m'a engagé, il tient un bar restaurant un peu chic. Je ne peut pas vous donnez plus d'assurance, je suis juste là pour trouver des gens."
 
Je posais trois photo des personnes que je cherchais devant le prêtre.

"Ils sont peut être en danger, vous savez comme les terroristes et les mafia sont puissante dans cette ville, il y a suffisamment de mort et de souffrance dans cette ville mon père, aidez moi à jugulez cette hémorragie." 

Je lui dis avec convictions en me penchant un peu vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 50
Crédits : 18
† Lieu de résidence : Historic District
† Emploi/ Situation : Guide spirituel, missionnaire
† Personnage sur l'avatar : Szayel Aporo Granz (Bleach)

Papiers
Don: /
Statut: Pasteur
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Mon père?   Ven 12 Aoû - 19:04

L’inspecteur privé n’avait ni carte ni ne travaillait en collaboration avec la police. Il m’apprit qu’il venait de la part d’un ami de la femme de ménage qui tenait un bar. L’homme posa trois photos illustrant chacune un des trois disparus avant de reprendre la parole pour me dire qu’elles étaient probablement en danger. Il évoqua les terroristes et la mafia, me demandant de lui venir en aide.
J’observais les trois photos. Les doigts entrecroisés tout en écoutant attentivement mon interlocuteur. Considérant l’importance de la situation, je mis un moment avant de prendre la parole :

- Pardonnez-moi de me montrer suspicieux, monsieur. Mais comme vous l’avez si bien souligné, des personnes malintentionnées sont peut-être également à la recherche de ces personnes et ont peut-être dans l’idée de s’en prendre à leur proche pour les faire réapparaitre ou que sais-je. Et il s’avère que je n’ai aucune garantie quant au fait que vous puissiez être une de ces personnes. Comprenez : vous ne m’avez pas décliné votre identité et ne pouvez me garantir l’authenticité de votre profession.

Je fixais avec assurance mon interlocuteur droit dans les yeux.

- Les enquêteurs de police ont déjà commencé à mener l’enquête et je leur ai donné toutes les informations dont je disposais. Si réellement vous êtes un enquêteur, vous devriez pouvoir collaborer directement avec eux.

Ma décision était irrévocable. Il était hors de question que je prenne le risque d’entraver l’enquête menée par la police en confiant ce que je savais à qui le veut. Encore moins l’orienté vers des gens qui souffraient des pertes de leur proches. En tant qu’enquêteur ou détective, il eut été appréciable que cet homme se présente et me montre un badge ou une quelconque preuve de ce qu’il avançait. Eventuellement un accord de la police concernant sa participation à cette enquête. D’ailleurs, j’allais informer ceux-ci de cela.

- D’ailleurs, sachez que j’informerais les enquêteurs de votre visite.

Ainsi, il savait à quoi s’en tenir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Mon père?   Dim 14 Aoû - 13:11

Je me levais et pris la direction de la sortie après avoir salué respectueusement le prêtre... Lorsqu'il me dit qu'il préviendrait les enquêteurs, je me contentais de me tourner avec un sourire avant de quitter l'église.

J'allai devoir me servir directement, vous auriez dû me dire ce que vous saviez prêtre. J'observais l'église en partant... Il y avait tant de passage et de cachette, un jeu d'enfant.

Je me promis de revenir plus tard, pour écouter ce que le prêtre dirait et voir où il allait, en le surveillant, je finirais par trouver ce que je cherchais.

En attendant, je me permis de m'installer à la terrasse d'un café face à l'édifice, buvant un chocolat tout en observant le va-et-vient des ouvriers qui transportaient leurs outils pour casser, percer, fixer ou modeler... Ont aurait dit une fourmilière géante. La ville voulait toujours effacer les traces des dégâts des nobody pour continuer à affirmer que tout allait bien... J'avais de bonnes raisons de croire que la fille dragon était dans cette église depuis un moment, les quelques croyants que j'avais pu rencontrer me l'avais affirmer, il y avait bien uen fille qui travaillait là. Puis cette histoire d'un cercueil déposer à l'église avec le corps du frère Tale le jour de l'attaque... L'éclair qui avait neutralisé le dragon... Puis notre cher Isaac était dans cette église ce jour-là, trainant un vieux et un colosse pour quitter la zone... Non, ils n'auraient pas trainer des inconnus, mais il ne risquait pas sa peau pour si d'autre personne sans raisons. Le frère, c'était surement son œuvre, mais...

Pourquoi... Cette fille, elle est là clé, la clé pour comprendre ce foutoir. J'étais si absorbé par mes pensées que je ne vis que tardivement une jeune femme s'asseoir face à moi, elle avait de longs cheveux noirs et des yeux bleus très clair, elle me fixait un moment avant de commander un cognac, elle devait avoir la trentaine, mais avait un corps sublime.

"La pluie va tomber..."

Sa voix était neutre...

"Pas sur Kyoto."

Je répondis sur le même ton.

"Vous devriez garder un parapluie au cas où"

"Je resterais à l'abri des gouttes."

Elle bue son cognac et repartis en payant s note sans un mot de plus... Bien... Père Joshua pourrait bien appeler les enquêteurs... Je doute qu'ils finissent par vraiment avoir l'info huhu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mon père?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mon père?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Le père noël est une ordure
» Les relations père/fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Cathédrale Saint Luc-