Partagez | 
 

 Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 6 Juil - 22:23

Depuis sa rencontre avec la petite télépathe, Selena arrivait à prendre le dessus sur SE24. Cela faisait maintenant une semaine qu’elle s’y exerçait et si elle n’arrivait pas à effacer sa double personnalité, elle se félicitait de n’avoir fait de mal à personne. La brune n’avait pas non plus envoyé qui que ce soit auprès d’Eternal. Le problème, c’est qu’elle ne faisait plus de rapport de recherche non plus. Elle craignait qu’Eternal se pose des questions et qu’une prime soit mise sur sa tête pour traitrise. Mais au stade où elle en était, elle ne reculerait pas. Il était hors de question d’obéir plus longtemps à ces monstres.

La jeune femme portait néanmoins toujours sur elle son arme à feu. La voix de SE24 résonnait dans sa tête tandis qu’elle avançait dans les ruelles de Fixon.

*Tu devrais me laisser reprendre les choses en main… Tu sais bien que sans moi tu cours droit à la mort. Sans moi, Eternal t’aurait tuée depuis longtemps. Reprends au moins les traques pour ta survie…*

Selena secoua la tête en se disant que si SE24 lui avait effectivement permis de survivre, elle pouvait changer de plan désormais. Certes, Eternal pourrait la protéger tant qu’elle obéirait mais elle ne pouvait supporter l’idée d’envoyer des gens vivre le même cauchemar qu’elle… Et encore, s’ils ne décidaient pas simplement de les tuer.

Quoiqu’il en soit, la brune invita la voix à se taire. Il lui semblait avoir entendu un bruit. SE24 se joint à elle et lui intima de se mettre à couvert, dans le doute, ce qu’elle fit immédiatement. Qu’est-ce que la vie à Fixon pouvait être dangereuse. D’un côté ou de l’autre d’Eternal, le sang coulait. Que la brune aurait aimé vivre dans un monde moins cruel. Mais il fallait s’adapter à la réalité et c’est ce qu’elle faisait : elle se protégeait et tenterait de ne plus faire de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 7 Juil - 20:53

Trois jours d'observation, pas une minute sans m'assurer de la position de la pauvre mademoiselle Ewing. En vérité, je ne désirais pas la tuer ,car n’ayons pas peur des mots, je dois la tuer. elle est une menace trop grande, son esprit à été brisé et reconditionné par les scientifique pervers d'Eternal, son libre arbitre a été annihiler et par son pouvoir et sa nature elle ne peut continuer de servir l'ennemis naturel des miens.

Je suis posté sur les toit de Fixon, la nuit est bien avancé et je suis vêtu de sombre avec une capuche et une foulard sur le visage. Je guette la jeune femme qui s'aventure dans une ruelle, mon fusil de précision équipé d'un silencieux m'accompagne. 

Une homme semblait émerger de l'obscurité à une vingtaine de mètre derrière la jeune femme, je restais coucher au plus pour observer. J'attendais de voir à qui elle ferait son rapport, je devais l'éliminer après avoir pu identifier une nouvelle cible. 

"Tiens, tiens... Voyons comment notre petite souris va t'elle réagir à notre invité." pensais-je en me tenant prêts à l'abattre, la lunette de visé rivé sur son crâne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 28 Juil - 18:34



Tranquillement Alexander avait prit le contrôle de son groupe de mafieux, il le dirigeait d'une main de fer dans un gant d'acier, il le reforgeait à l'image qu'il avait d'une vraie mafia, direct, expéditive, et froide.
Pas mal avaient fuis, des lâches, des couards, certains on servit d'exemple, l'ancien chef n'avait pas suffit, mais même si la taille avait bien réduit, le groupe était respecté à Fixon, certes par crainte, mais son nom avait toujours du poids, c'était fini ce rassemblement de gars et de femme qui visait à juste profiter de tout, il fallait de l'ambition ! Et il ne manquait pas de projet, mais il fallait attendre son heure … Être patient …

En parlant de patience, il y en avait une dont il n'avait pas tant de nouvelles que ça, juste les rapports que l'espion lui rapportait, cela avait été dur de motivé un de ses meilleurs fureteurs pour qu'il prenne en charge Selena, mais au final avec les bon mots, on sait toujours parler à un mafieux …
Mais le résultat tomba lorsqu'il apprit qu'elle se faisait suivre par un petit malin, le tueur se leva, souriant sous son masque, pas une seconde fois elle disparaitra, il commença à s'équiper puis intima enfin un autre à l'espion.


- Trouve moi quelques mafieux, on va partir à la chasse au chasseur !

Que quelqu'un s’intéresse à Selena était une chose, mais qu'il la suive aussi longtemps il reconnaissait la marque des tueurs patients, un défi ? Cet homme savait-il qu'il réveillait chez Alexander son instinct de tueur en se frottant un peu trop au intérêt du tueur ?

C'était une belle nuit pleine d'étoile à Fixon, elle était même étrangement silencieuse, l’atmosphère pesante, c'était amusant que voire que l'ambiance serait au rendez-vous.
Il prépara rapidement les trois gars avec lui, un allait voire Selena avec un message, l'espion resterait en bas surveiller, et les deux restant avec lui sur le toit où l'homme s'était posté, il avait fallut un peu de temps pour le remarquer le bougre ! Mais il ne semblait pas avoir réfléchi aux lumières occasionnelles des immenses affiches locales !


- Donne lui ce mot et reste avec elle, on redescend avec l'autre.

Sur le petit morceau de papier on pouvait lire “Tu es suivi, négocions avec ton épieur !”. Pendant ce temps le tueur montait silencieusement les marches de l'immeuble, les deux gars derrière semblant curieux, impatient mais un peu effrayé en même temps, puis enfin arriva le dernier étage, le mafieux ne semblait pas inquiet lorsqu'il ouvrit la porte et s'avança rapidement suivit par ses deux hommes, armes à la main, lui ne tenait qu'un simple revolver et ne le levait même pas.

- J’espère que c'est une personne digne d’intérêt qui s'aventure dans mes petites affaires ! Sinon je serais assez agacé !

Faire le malin c'était bien, mais il fallait rester sur ses gardes, pas question ne se prendre une balle maintenant, ça fait vachement mal ce genre de conneries !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 28 Juil - 23:39

Alors que Selena s’était mise à couvert, elle vit une silhouette masculine se dessiner derrière elle. Par réflexe et par peur, la brune sortie immédiatement son arme et la pointa vers celui qui se trouvait à quelques mètres. Comme les actes seuls pouvaient ne pas être suffisamment convaincants, la jeune femme s’exprima fermement :

" Qui que vous soyez, déguerpissez ! "


Ses menaces ne furent pas très effrayantes visiblement car l’homme se rapprocha assez rapidement d’elle. Elle n’eut pas le temps de réagir que l’individu non identifié arriva à son niveau, l’amena en l'attrapant par le bras à couvert avant de lui donner un bout de papier. Quelle situation surprenante. En voyant ce papier, des souvenirs lui revinrent. La dernière fois qu’on lui avait donné ça, sans qu’elle ait voulu entrer elle-même en communication avec autrui, c'était quand elle avait quitté le repaire d'Alexander. Il lui avait redonné ses numéros... La brune déplia le bout de papier, lut le message et reconnut l’écriture de son bien aimé. Visiblement elle était suivie et le français comptait entamer des négociations. Intérieurement SE24 lui conseillait vivement de ne jamais parlementer avec un ennemi et lui susurrait d’opter plutôt pour une élimination pure et simple. Selena, elle, voulait juste survivre. Elle n’avait pas spécialement envie de négocier. Si elle était suivie c’était qu’elle était en danger… D’ailleurs en parlant de filature, comment cet autre type l’avait trouvée et comment Alexander savait-il qu’elle était suivie ? Les réflexions étaient nombreuses mais elle ne pouvait perdre du temps à divaguer. Même si elle n'aimait pas trop ça, elle devrait faire confiance pour le moment à cet individu peut-être envoyé par Alexander.

" Où puis-je me mettre en sécurité ? "


L'homme lui indiqua d’un geste discret de la main une direction et accompagna la jeune femme jusqu’à un endroit non visible d’en haut. Elle était donc hors de danger pour le moment, si on considérait le suiveur d’en haut comme le seul ennemi. Néanmoins il ne fallait pas oublier qu’elle était encore très instable et que ce stress montant réveillait SE24. Cette dernière voulait passer à l’action, trouver l’ennemi, le tuer et en finir une fois pour toute avec Alexander le menteur… Si ça se trouvait il la suivait depuis qu'elle avait quitté son repaire. Cela expliquerait bien des choses. Dans tous les cas les deux parties de la jeune femme redoutaient de le revoir. Selena parce qu’elle se sentait indigne de se présenter à lui étant donné les atrocités qu’elle avait commise et SE24 parce qu’elle détestait tous les sentiments qu’ils éveillaient en elle. Pour autant ni l’une ni l’autre ne se décida à tenter de prendre la poudre d’escampette. Ca aurait été trop risqué puisqu’elles ignoraient où se trouvait l’éventuel suiveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Ven 29 Juil - 23:26

Alors même que j'observais l'homme et la nobody par ma lunette de viser, je pus voir le type lui donner un papier en l'amenant dans une zone hors vision, alors que la fille avais voulu l'abattre un instant plus tôt... Je suis découvert !

Je tournais l'oreille vers la porte menant au toit... Des pas, très proche ! Les ordres, son clair, pas de victimes superflues, la discrétion avant tout. Je me propulsais sur mes jambes alors que la porte commençait à s'ouvrir, pour moi cela semblait plus lent sous le coup de l'adrénaline, mais alors que je sautais par-dessus le parapet du toit, je pus voir les trois hommes sortant des escaliers.

Je ralentis ma chute en me stoppant avec les mains à chaque rebord de fenêtres, une fois sur la terre ferme, je courus vers la ruelle prise par la nobody. Ma nature fut une bénédiction, je rattrapais vite le duo...

Le premier homme m'entendit arriver, je le percutais avec force en le lançant contre le mur pour ensuite lui asséner un coup-de-poing dans la tempe et un genou dans l'abdomen. Une fois mis hors combat, je dégainais mon arme de poing pour braquer la nobody qui elle aussi me braquait.

Une capuche couvrait mon visage hormis ma barbe, la pluie avait commencé à tomber drue. Le clapotement de l'eau sur nos vêtements était étrangement apaisant sous cette nuit fraiche. La jeune femme était un joli brin de fille, de longs cheveux bruns qui lui collaient au visage sous la pluie, ses yeux bleus sombres semblaient vaciller entre la colère et la peur, son manteau était maintenant trempé.

"Je n'ai rien de personnel contre vous... Vous devez périr, votre stage chez Eternal vous a laissé trop de séquelle, vous êtes un danger imprévisible pour les autres nobody... Je suis désolé.
" Je lui dis avec tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 10 Aoû - 16:46



Lorsqu'il ouvrit enfin la porte, même si ce fut bref, il aperçut la silhouette enjamber le muret du toit et … sauter ?
Il ne fallait pas être devint pour comprendre, il n'y avait que deux possibilités, la fuite ou la poursuite de sa cible ! L'homme avait forcément choisit une des deux ! Le tueur pesta immédiatement, il avait voulu faire preuve de bonne volonté et cette soirée, il courut aussitôt vers le rebord après avoir donné quelques instructions aux deux gars, un s'empressa de rapporté la situation, rassemblement et sécurisation, l'autre repartit dans les escaliers en courant, le mafieux lui sauta, plantant sa griffe dans le mur et glissa en laissant une immense trace derrière lui. Son instinct de chasseur et de tueur venait d'entrée en ébullition, pendant sa descente un homme l'observa depuis une fenêtre en face, une balle en les deux yeux dans l'écho du coup de feu, et après quelques secondes il touchait le sol. Il regarda autour de lui, serrant le poing, il fit disparaitre ses griffes, il observa un instant autour de lui, il était en train de fonctionné instinctivement, et il se hâta donc de rejoindre Selena.

Il était inquiet de ce qu'il y verrait, et avait bien raison, le gars qui avait remit le papier gisait inconscient au sol tandis que Selena se faisait braqué par l'homme et le braquait aussi, il se posa contre le mur écoutant ce qu'il disait alors que la pluie commençait à tomber, il regarda au ciel, il pensait que la nuit serait belle, mais ça sera parfait pour laver le sang ! Et il comprit immédiatement ce qu'il allait se passer, il courut immédiatement, lançant son épée contre l'épaule du bras tenant le pistolet braqué sur Selena, la lame frappa, tranchant la chaire avec aisance et se stoppa sur l'os de l'épaule, le mafieux la tenait fermement et continuait à appuyer lentement pour que la douleur ressorte d'avantage et fasse le plus mal possible.


- Sauf que pour moi ca devient personnel ...

Il lâcha ensuite la pression sur sa lame, frappant le poing immobilisé pour lui arracher le pistolet et reprit sa distance, il le fixa, souriant sous son masque, avec une entaille dans l'épaule il avait intérêt à être prudent ce gars ! Mais le tueur restait sur ses gardes et le surveillait étroitement.

- Oh, ne t'attends pas à des excuses, et je te promet que si dans l'immédiat tu la menace encore je saurais me montrer vraiment très méchant ...

Par dessus l'épaule de l'homme il observa Selena, au moins avec un masque il était impossible de savoir où se portait son attention.

- Tu n'as rien ?

Son ton s'était montré un peu plus doux, et pourtant il redevint beaucoup plus tranchant et agressif lorsqu'il s'adressa  à nouveau à ce ...concurrent ?

-Explique toi avant que je ne cherche  à t'arracher les vers du nez !



Dernière édition par Alexander Urmanis le Ven 12 Aoû - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 10 Aoû - 23:04

Le traqueur sortit des hauteurs, mit rapidement hors d’état de nuire le mafieux qui l’accompagnait avant de pointer son arme sur elle. Bien évidemment, comme l’exigeait son entrainement, SE24 en fit autant au même instant. Selena ne voulait pas mourir et elle laisserait donc SE24 l’aider face à l’homme qui en voulait à sa vie. Ce dernier ne cacha d’ailleurs pas ses intentions et s’excusa d’ailleurs presque de devoir l’éliminer parce qu’Eternal lui avait laissé trop de séquelles et qu’elle était soit disant un danger pour les autres nobody. Au fond d’elle, Selena était assez d’accord. Après tout, ne valait-il pas mieux que cela se termine ainsi et que plus jamais SE24 ne fasse de mal ? Elle n’était pas sûre de pouvoir toujours être assez forte et tuerait peut-être encore. D’ailleurs, elle tuerait peut-être ce type… Pour survivre, certes, mais cela n’était pas pour autant bien.

La pluie glissait sur ses cheveux avant de rejoindre son visage et d’y tracer de nombreux chemins translucides. On aurait dit que la météo annonçait l’avancée tumultueuse de la situation. Les secondes, elles, ne semblaient ne plus s’écouler sous l’adrénaline. Le cœur de la brune sauta d’ailleurs plusieurs battements de cœur, comme si le stress l’obligeait à se figer. Alors que SE24 allait prendre une décision, elle vit une lame transpercer l’épaule de son adversaire et découvrit la silhouette d’Alexander derrière ce dernier. Par réflexe, elle se poussa de la trajectoire de l’arme aussi sec avant de contempler la scène. Lorsque le français décréta que la situation devenait personnelle, Selena reprit les commandes tandis que son autre partie criait au mensonge. Elle le vit reprendre l’arme et s’écarter tout en laissant ce qui ressemblait à une épée dans l’épaule de l’homme.

Alexander se mit alors à sérieusement menacer l’homme encapuchonné. Lui disant que s’il réitérait ses menaces à son encontre, il ne ferait pas preuve de pitié envers lui. Ce revirement de situation était à l’avantage de la brune qui était quelque peu déconcertée par la situation. Son cœur s’était soudainement remit à fonctionner et battait la chamade. Le français venait de lui demander si elle n’avait rien. Il lui parlait vraiment ? Et il venait bien de la venir à son secours comme elle l’avait toujours espéré depuis ce terrible épisode de sa vie ? Et maintenant, que devait-elle faire ? Elle ne le méritait pas… Pas après ce qu’elle était devenue. Mais pourtant pourquoi l’éloignerait-elle ? Après tout, il était là de son plein gré et prenait sa défense sans qu’elle lui ait demandé quoi que ce soit. Il devait vraiment beaucoup l’aimer. Cela réchauffer tellement son cœur tourmenté.


" Non, je n’ai rien… "
Dit-elle en fixant le masque puis l’homme encapuchonné. " Il m’a juste menacée mais l’autre n’a pas eu ma chance. "

Alexander demanda à l’autre des explications. Selena aurait pu répondre ce que ce dernier lui avait dit mais elle laissa l’autre s’exprimer. Peut-être allait-il changer sa version. Et puis, à cet instant précis, le visage glacial de la tueuse qui avait menaçait l’inconnu s’était volatilisé. Elle fixait bien plus que de raison son sauveur masqué. Il était venu pour elle, elle avait tant attendu ce jour. On pouvait ressentir l'amour profond qu'elle éprouvait pour cet homme en s’attardant sur son regard d’amethyste. Mentalement, elle discutait avec son autre personnalité.


*Je t’avais dit qu’il m’aimait, qu’il viendrait me sauver et qu’Eternal ne nous amènerait que des ennuis !*

Pour une fois, SE24 restait muette. Elle devait bien admettre que Selena marquait un point : Alexander venait de mettre sa vie en jeu pour les secourir et les défendait avec hargne. Si ce n’était pas de l’amour, cela révélait au moins une grande affection. En ce qui concernait Eternal, cela leur avait effectivement amené la haine de résistants et d’homme comme celui qui leur faisait face. Selena gardait donc officiellement le contrôle de la brune pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 49
Crédits : 59

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 11 Aoû - 15:59

La situation était très tendue, j'attendais une ouverture pour abattre ma cible quand j'entendis un bruit de course. J'abandonnais ma cible et parais au mieux l'assaut de l'individu masqué, mais malgré mes réflexes et ma force, il réussit à m'entailler profondément l'épaule et à me désarmer, l'arme qui vola un peu plus loin dans la ruelle.

La situation était maintenant à mon désavantage, toujours encapuchonné, j'ignorais les menaces maladroites et l'agressivité de l'homme mystère pour continuer de fixer la jeune femme. Elle doit mourir...

Je commence à reculer lentement, les bras le long du corps. Quand j'atteins l'endroit où est tomber mon arme, je me stoppais.

"Vous savez que vous n'êtes plus vous-même... Il n'y a pas d'antidote à l'endoctrinement du docteur Harper... Hormis la mort."

Je vis dans le reflet d'une vitre brisée sur ma gauche les phares d'un camion qui arrivait... Je fis un demi-tour sur moi-même en me baissant pour attraper mon arme et courus pour sauter dans la benne du camion en escaladant la paroi.
Je grognais quand mon épaule touchait le fond de la benne vide et me relevais en attendant d'être plus loin pour sortir... Le voyage prit plusieurs minutes... Je profitais pour bander mon épaule, je devrais la recoudre pour accélérer la guérison. Le camion se stoppait et j'en sortis, les quais de flooded... J'allais devoir marcher un moment pour atteindre ma maison.

Je vis un ouvrier passé dans un coin sombre et fondis sur lui, je changeais mes vêtements avec les siens et débutais ma longue marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 14 Aoû - 17:30



Il le surveillait, il ne le quittait plus des yeux, c'était un tueur, aucun doute, son professionnalisme, son regard, tout l'indiquait. Il entendait au loin ses gars approcher en courant, ce n'était pas trop tôt ! Non, juste un peu en retard !
Le tueur prenait la poudre d'escampette !, il tenta bien de lancer quelques lames, mais elles ne trouvèrent que l'acier de la benne, le blond pesta et alors que les deux gars apparaissaient enfin il s'avança vers eux.


-Pourchassez moi ce camion ! Il est dedans ! Vous avez tout les droits, trouvez le moi ! Rattrapez le ! Je veux sa tête dans une boite ! Je vous jure que si vous arrivez à chopper la tête de ce mec vous pourrez prendre votre retraite !

Alexander semblait fou de l'avoir laissé filer, il donna un grand coup de pied dans une poubelle qui se renversa, il s'approcha du mec au sol et posa un genoux à terre pour tâter son torse, pas de fracture, il était simplement assommé à cause du choc ? C'était quoi de ce tueur qui ne tuait pas les obstacles ? Il mit des petites tape sur la joue du garde du corps endormi, ce dernier sembla émerger.

- Debout la princesse !

Le mafieux se releva en soupirant, il dit alors à haute voix un chiffre, il s'agissait du huit en italien, un homme tout encapuchonné sortit d'un angle de l'immeuble le plus proche, il semblait respecter autrement mieux le tueur au masque que les trois autres gars.

- Oui monsieur ?

- Emmène le avec toi, il l'a clairement vu, cherche moi tout ce que tu peux trouver sur cette homme, son nom, dans quoi il baigne, ses affiliations, sa famille, trouve moi tout … Je veux le briser et le tueur ...

- Je m'en charge, comptez sur moi !

il s'avança pour aider à se relever l'homme et s'en alla avec lui, cet homme venait de se mettre à dos un groupe de la mafia de fixon connu pour son manque de pitié, Fixon allait devenir un endroit dangereux pour lui. Il les regardait partir, droit comme un I, mais lorsqu'il repensa à Selena à laquelle il tournait le dos, le mafieux sembla un peu se détendre.

- Je suis content que tu n'ai rien … Selena ...

Que dire de plus ? Il ne pouvait pas s'excuser pour ce qu'il avait fait, sans cela il n'aurait pas été là si vite … Était-ce le bon moment pour tenter de la faire revenir vers lui ? Peut être même dans la mafia ? En fait il ne savait pas quoi dire de plus dans l'immédiat, même si il ne manquait pas d'idées … C'était assez déstabilisant ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 14 Aoû - 21:24

Les dernières paroles du tueur touchèrent profondément Selena. Il lui disait clairement qu’elle ne guérirait jamais vraiment et que la solution envisageable pour elle était la mort. C’est ce qu’elle avait pensé d’elle depuis qu’elle s’était réveillée avec SE24, aussi elle ne put s’empêcher de se renfrogner. Elle était tellement sous le choc qu’elle ne remarqua quasiment pas Alexander enrager et lancer des hommes aux trousses du mystérieux individu.

Tous ses membres tremblaient tandis que ses yeux d’amethyste fixaient l’arme à feu qu’elle tenait entre ses fins doigts. Qu’allait-elle faire désormais ? Il venait de la sauver… Elle avait tant attendu ce moment et pourtant les dernières paroles de l’inconnu restaient gravées dans son esprit. Les certitudes, elle n’en avait plus. Ses yeux s’embuèrent, les larmes ruisselèrent lourdement sur ses joues froides déjà trempées par la pluie. Avec ce temps, il n’était pas forcément évident de distinguer les larmes des gouttes de pluie.

Alors qu’Alexander lui avouait être content qu’elle n’ait rien, cette dernière enclencha le chien de son arme tout en gardant cette dernière entre ses deux mains.


" Mais est-ce vraiment une bonne chose ? Je ne sais même plus vraiment qui je suis. Tout au fond de moi j’ai des souvenirs mélangés à des choses que je sais irréelles. Il a raison, je ne serai jamais plus la même et il n’y a qu’une issue pour moi. D'autant plus qu'une partie incontrôlable en moi te veut du mal. "
Elle pleurait mais ne pointait pas encore son arme contre sa tempe, elle restait entre ses mains.

Allait-elle attenter à ses propres jours et mettre fin à toute cette tourmente ? Son regard perdu se tourna vers Alexander qui lui tournait le dos… Ils semblaient tous deux si éloignés désormais et pourtant lui n’avait pas hésité l’espace d’un instant pour la secourir. Elle en aurait fait autant pour lui. Et pourtant le destin semblait vouloir les séparer. Elle l’aimait plus que tout, elle s’était battue pour reprendre le dessus sur SE24 pour avoir la chance de lui parler de sa propre voix mais elle venait juste de s’apitoyer encore sur son sort. Elle se devait d’être plus forte, d’arrêter d’avoir peur comme le lui avait recommandé la télépathe. Pour lui, elle le ferait. Elle ravala ses sanglots, demanda à SE24 de ne pas toucher à un cheveux d'Alexander et désenclencha son arme avant de la ranger dans sa veste. Après quoi elle rejoint les côtés du français, essuyant ses larmes avant de lui dire.


" Mais toi tu refuses que ça finisse par ma mort, pas vrai ? C’est pour ça que tu es venu et que tu ne m’as jamais quittée des yeux ? "


La brune se jeta alors dans ses bras, lui serrant très fort le buste. Elle espérait tant qu’il lui pardonne sa part démoniaque… Et qu’il continue de l’aimer quoi qu’il arrive. Mais elle n'osait lui poser la question de peur qu'il lui avoue être passé à autre chose et ne l'avoir sauvée que pour les souvenirs qu'ils avaient partagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 17 Aoû - 19:05



Il l'écoutait, il avait aussi parfaitement entendu le bruit de l'arme à feu qui s'armait mais ne bougeait pas, il se demandait ce qu'elle allait faire. Lui tirer dessus ? Si elle en venait à ça au moins il aurait eut la certitude que c'était le mafieux en lui qui avait raison, l'amour était le poison des tueurs, la confiance de la trahison en attente de venir …
Il regarda un instant sa main, un peu tâchée de sang, et il l'essuya avec un simple mouchoir, il trouva des petits fragments de bétons, ses doigts étaient un peu plus raide que d'habitude, il avait peut être forcé en utilisant ses griffes et le bâtiment pour descendre plus vite …

Selena avait finir par venir à coté de lui, mais le tueur continuait à fixer la rue où son regard avait perdu sa cible, cela lui arrivait si rarement, généralement c'était quand il les laissait fuir lui même pour jouer au chat et à la souris …
La brune se jeta sur lui en l'enlaça avec force, le tueur surprit ne bougea pas et baissa le regard vers la jeune fille lorsqu'elle lui parla, il sourit, même si ça ne se voyait pas sous son masque. Il plaça une main dans le dos de Selena et lui caressa doucement, l'autre main sur ses cheveux, un vrai câlin … Le dernier datait de quand ? Il ne s'en souvenait même plus ...


- Faut-il vraiment y répondre alors que je suis ici ?

Il continua à la caresser doucement, Alexander était immobile mais son esprit s'agitait tout de même beaucoup, mais bon, alors que des souvenirs remontaient à la surface, il lâcha un soupire. Écartant légèrement Selena il posa sa main droite sur la joue gauche de la brune, il regarda un instant sa main, voila, encore un geste tendre … La tendresse n'avait donc toujours pas disparut de lui ...

- Ce qui est bon ? Ce qui est mauvais ? C'est juste que depuis le regard d'une personne, mourir c’est peut être une fin en soit, elle arrive tôt ou tard, mais si elle survient tôt, alors on ne peut plus rien faire ...

Il se mit à rire alors que du pouce il effectuait de petites caresses sur la joue.

- Et dire qu'à l'époque tu voulais me faire sortir de la mafia, ne voir que mon coté gentil … Et maintenant c'est toi qui est comme moi, tu as deux visages qui ne s'accordent jamais sur certains sujets ...

Il retira doucement sa main et avança enfin dans la rue.

- Je vois une autre option, il va revenir, rejoins la mafia ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 18 Aoû - 22:07

Alexander fut concis lorsqu’il lui apporta sa première réponse. Même s’il ne l’avait pas dit clairement, il n’y avait effectivement pas besoin de mots pour montrer son attachement à elle et à sa vie. Alors qu’elle lui avait témoigné de l’affection, il en fit de même en lui caressant doucement le dos et en lui passant la main dans les cheveux. Cela fit tellement de bien à la brune de ne plus se sentir rejetée, d’exister vraiment pour lui. Elle prouvait ainsi à SE24 que monsieur Harper ne débitaient que des mensonges servant sa propre cause. Alexander gagnait donc un peu de terrain en faveur des deux parties mentales de la jeune femme bien que SE24 fut toujours opposée à toutes ces émotions.

Le cœur de la brune battait la chamade et elle relâcha un peu son étreinte. Alors qu’il l’écartait un peu, la nobody aurait voulu fixer ses yeux mais elle ne pouvait distinguer que le masque. Mais ce manque fut comblé par un geste tendre et des paroles rassurantes. Le bien et le mal étaient relatifs, c’était vrai. Puis elle l’entendit rire. Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait vu comme ça. Une éternité semblait s’être écoulée depuis, à un tel point que cette vision lui semblait chimérique. Il lui rappela alors que désormais ils se ressemblaient bien plus que lors de leur rencontre. C’était vrai… Maintenant elle le comprenait bien mieux, même si cette situation n’était pas agréable pour autant.  

Alors qu’Alexander retira la main de son visage, il lui proposa de rejoindre la mafia car le tueur reviendrait. Tout d’abord, Selena resta coi. Son offre semblait sérieuse mais pouvait-elle l’envisager ? Son but était de lutter contre SE24 et en étant membre de la mafia, cela risquait de la réveiller. D’autant plus qu’elle avait un passé avec la mafia… Mais ça, Alexander l’ignorait peut-être. Elle devait le lui dire, même si c’était très compliqué. Aussi abordait-elle le sujet avec un peu de gêne.

" Rejoindre la mafia… Ca soulèverait pas mal de questions. Et avant même de les évoquer il y a déjà un double gros problème qu’ils pourraient me trouver, parce que je suppose qu’il faudra être aux ordres de quelqu’un ? Je pense que mon éventuel chef sera assez attristé de savoir que je suis celle qui a tué de nombreux mafieux lors d’une mission dans un laboratoire. Vous avez dû en entendre parler, j’ai fait exploser le bâtiment… Et pour en revenir aux points bloquants, je suis toujours un membre militaire d’Eternal… Depuis cette même mission. Je ne suis plus juste un déchet de laboratoire. "


La fin de la phrase était sortie de sa bouche mais on sentait que ça ne venait pas d’elle. Elle avait entendu tant d’insultes à son égard qu’il lui avait facilement de se traiter de vermine. Soudainement, Selena se sentit un peu mal dans sa peau. Elle baissa les yeux et fixa le sol tout en avançant aux côtés d’Alexander qui lui semblait bien loin maintenant qu’elle n’était plus contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 1 Sep - 10:09



L'explosion du bâtiment, le laboratoire ? C'est vrai qu'il avait fait du remous ce petit évènement ! Enfin ça ne le touchait pas directement lui est son groupe, mais pour sur il avait fait bouger quelques groupes, notamment un de dealeur qui s'y intéressait depuis quelques temps.
En parlant de ce groupe, il n'entendait plus trop parler d'eux, plus de groupe ? Autres soucis ? Il ne s'était pas trop penché sur ce cas car il n'y voyait aucun intérêt, mais du coup il savait maintenant qu'Eternal y était partiellement impliqué, ce que ca lui apportait ? Rien, cette affaire ne touchait pas son groupe, alors à moins qu'un chef d'éternal soit venu en personne …
Après quelques minutes silencieuses il arriva à la fin du petit chemin, débouchant alors sur une des grandes artères pleine de lumière qu'il observait comme si rien ne changeait, alors que non, il changeait tout changeait mais rien ne se percevait dans la masse.


- Les miens généralement, les groupes n'ont pas de leader désignés même si naturellement certains prennent les rennes pendant la missions...

Il sortit un calepin pour y griffonner quelques donnés concernant le camion de la fuite, le mafieux n'avait toujours pas accepté qu'il réussisse à lui glisser entre les doigts comme ça … Il rangea son calepin.

- Oui, j'en ai entendu parler, ça n'a pas eut d'influence sur les activités de mon groupe, alors je n'y ai pas fait plus attention que cela. C'était l'affaire d'un autre groupes qui ne communique absolument pas à ce sujet.

Il se tourna vers elle en rit de sa remarque sur les militaires et son précédent état.

- Fais tu la différence entre ce que tu es par la force des choses et ce que tu veux être ? Il tendit le bras vers elle, la paume vers le ciel et serra le poignet. Je suis devenu chef de gang pas car je n'ai pas eu le choix, mais car je le voulais, j'ai égorgé moi même le chef du gang … et toi tu me dis qu'on ne peu rien faire ? Ça ne dépend que de ta volonté !

Il reprit ensuite son chemin, il comptait bien retourner chez lui ce soir, il avait promit à l'ancienne esclave de son défunt patron, une des rares personnes qui voyait de la douceur venant de lui de lui apporter le nécessaire et lui apprendre un plat typiquement français, le bœuf bourguignon. Il fallait qu'il achète le nécessaire pour.

- Il faudra que tu fasse ton choix. Je dois acheter quelques trucs pour un repas que j'ai promis à la blonde que j'ai sorti des griffes de mon boss en arrivant ici … Tu veux m'accompagner ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 4 Sep - 11:07

Alors comme ça il n’y avait pas de leader chez eux ? Cela lui semblait bizarre. Qui décidait des missions à exécuter ? Elle en apprendrait sans doute plus par la suite. La brune écouta attentivement les propos de son bien aimé. A propos de son intervention dans le laboratoire, il semblait indifférent. Apparemment cela n’avait pas touché son groupe : tant mieux. Lorsqu’elle évoqua être une militaire d’Eternal, elle fut surprise de l’entendre rire. Qu'y avait-il de si amusant ? Elle se sentait bloquée dans cette situation et ce n’était pas une sensation agréable. Les propos du français expliquèrent son rire. Visiblement il était amusé de la voir s'embourber dans une situation dont elle pouvait en réalité sortir si elle le souhaitait. C’était vrai, qu’est-ce qui l’empêchait vraiment d’être autre chose qu’une militaire d’Eternal ? Son bien aimé avait lui égorgé le chef du gang pour prendre sa place. Cette déclaration fit naître en elle une image…

Pendant un instant elle se voyait égorger monsieur Harper. Cette vision lui fit un bien fou. Savoir que ce psychopathe ne la toucherait plus, ne toucherait plus personne ne pourrait être que positif… Nul ne connaîtrait ce qu’elle avait vécu. Car, en attendant, elle savait que d’autres subissaient encore ses tortures. Peut-être pourrait-elle décider de devenir celle qui arrêterait ça… Oui, cette idée lui plaisait. SE24 elle ne s’opposait pas, puisque son souhait était avant tout la survie de Selena. Maintenant qu’elles étaient des traîtres, il n’y aurait qu’en passant par là qu’elles pourraient survivre.


" Tu as raison… Je suis libre désormais et je dois prendre ma vie en main… "
Elle leva les yeux au ciel.  " Je vais donc recruter des hommes pour m’accompagner auprès de monsieur Harper afin que je puisse m’occuper personnellement de lui comme il l’a si bien fait pour moi. Ainsi son emprise sur moi sera définitivement effacée. Si je dois passer par la mafia pour cela, c’est ce que je ferai mais je ne me laisserai pas recevoir d’ordres de qui que ce soit par contre. Cela ne devrait pas poser de problème puisqu’il n’y a pas de leader. " Souligna-t-elle en restant absorbée dans ses pensées vengeresses.

Elle repensa à ce qu’il venait de dire avant qu’elle s’exprime. Il avait parlé d’acheter des ingrédients pour faire un repas à la blonde qu’il avait sorti des griffes de son boss et lui demandait si elle voulait l’accompagner. Alors comme ça il vivait toujours avec une autre fille ? Soit, à quoi s’attendait-elle ? Elle était morte il n’y a pas si longtemps et même s’il ne voulait pas qu’elle succombe, qu’était-elle à ses yeux ? Son ex copine décédée qui avait de sérieux problèmes psychologiques ? Il ne lui rendrait sans doute jamais son collier et rien ne serait plus comme avant. Il aimait ce qu’elle était, nul ne lui disait qu’il l’aimerait pour ce qu’elle était devenue.

Oui, elle l’avouait, une grande jalousie naissait en elle. Elle aurait aimé être cette fille à qui il aurait promis un repas, cette fille victime qu’elle était il n’y avait pas si longtemps. Mais rien ne pourrait faire revenir ce qu’elle était, elle devrait l’accepter.

" Je ne pense pas. Je vais vous laisser tranquille à deux, ce sera mieux pour tout le monde. De toute façon je n’ai pas faim. "


On pouvait sentir une immense amertume dans ses propos. Il aurait fallu être aveugle pour ne pas voir qu’elle aurait voulu se retrouver en tête à tête avec le français. Elle tourna les talons dans la direction opposée à Alexander.

" Tu lui passeras le bonjour de ma part. On se reverra à ta base demain si tu y passes sinon un de ces quatre. "
Dit-elle sans tourner le regard vers lui. Non, si elle se retournait il aurait vu sa moue et elle ne voulait pas lui faire pitié. SE24 s’y refusait aussi. Elles devaient se concentrer sur leur vengeance et oublier ces sentiments qui étaient sans doute plus une nostalgie qu’une réalité pour le mafieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 21 Sep - 21:34



Un bourguignon … En y réfléchissant ça lui semblait un peu long à préparer, il n'aurait pas le temps … Il y avait eut des nouveautés, Selena, l'autre tueur … Il fallait qu'il lance une chasse à l'homme … Sans parler des petites modifications du système régissant le groupe …
Il s'étira un peu en laisser s'échapper un gémissement, elle semblait vraiment pressée, il espérait juste que Selena saurait prendre un minimum de temps avant d'attaquer Eternal …

Non, ce fut en revanche plus intéressant d'entendre la suite, il y avait dans ces propos et dans sa voix quelques chose qui piqua le cœur du mafieux, il tourna immédiatement la tête vers elle, mais déjà elle avait tourné le dos. Le laisser avec elle ? Au pire ce passage durerait une dizaines de minutes le temps de mettre le plat à mijoter …
Il se retourna ensuite pour saisir les épaules de la brune doucement.


- Comme si tu allais filer comme ça ! Tu viens avec moi ! Je dois passer chez elle pour lui cuire un plat car ça fait bien deux semaines qu'elle le réclame … Je compte pas rester chez elle ...

Il se retourna et avança un peu quand une lumineuse idée lui arriva en tête pour le repas !

- Des courgettes farcies !!!!!

Il toussota et s'adressa à Selena.

- Je lui met ça à cuire avec le chrono, ensuite on parti direction la base, on s'arrêtera en chemin pour manger quelque chose.

Il l'avait emmené dans le domaine de la mafia, il comptait bien la protéger et lui redonner une vie … normal ? En tout cas normal pour la mafia, il ne pourra définitivement pas lui offrir la même qu'autrefois. Il se mit en marche vers une petite épicerie, vérifiant bien qu'elle le suivait, il y acheta alors deux belles courgettes, de la viande haché et des épices. Il regarda ensuite la brune, elle était vraiment de retour … La partie de lui responsable de toute la gentillesse qu'il savait, rarement, montré eut sa victoire, son sachet de commission dans une main, et saisit une main de Selena et la regarda dans les yeux.

- Dés que j'aurais fini de cuisiner le repas, nous iront au restaurant, nous avons beaucoup à nous dire je pense ...

Et surtout peut être que cela pourrait servir à faire revenir en mémoire le passé, au moins un peu ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Sam 24 Sep - 19:37

Selena sursauta en sentant les mains du mafieux sur ses épaules. Il lui précisa alors qu’il ne comptait que cuire le plat et qu’il ne resterait pas chez l’autre fille. Aussi la brune tourna les talons doucement et l’écouta parler de courgettes farcies. Cette première partie ne l’intéressa pas par contre lorsqu’il parla de manger à deux, Selena fut tout de suite plus attentive. La brune suivit donc le français jusqu’à la petite épicerie. C’était étrange pour la nobody de faire des courses alors que ces dernières semaines n’avaient été rythmées que par les combats, le sang, la peur. Mais sans doute finirait-elle par retrouver un semblant de vie normale, du moins elle l’espérait. Bien sûr l’idéal aurait été de retrouver ce qui la liait autrefois avec le blond mais ça, elle n’y comptait pas trop. Il avait sans doute laissé s’envoler tout cela depuis un moment. Du moins c’est ce qu’elle crut jusqu’au moment où il saisit sa main.

Ni Selena ni SE24 ne s’étaient attendues à cette situation. En tout cas la réaction ne se fit pas attendre : le visage d’habitude si pâle s’empourpra en moins d’une seconde et semblait irradier. Doucement elle resserra la main de son bien-aimé contre la sienne. Les bonnes surprises ne s’arrêtèrent pas là : Alexander ajouta qu’ils iraient ensuite au restaurant puisqu’ils avaient beaucoup de choses à se dire. Le cœur de la brune tambourinait dans sa poitrine. Restant silencieuse sur le moment, son regard se dirigera assez vite vers les yeux bleus de son bien-aimé cachés derrière le masque. Puis elle l’étreignit doucement mais fermement. Il ne l’aurait pas fait lâcher facilement.


" Merci… Je pensais que… "


La brune ne réussit pas à terminer sa phrase trop chargée d’émotions. Qu’importe, ce qui comptait c’est qu’il lui montrait des signes d’affection plus qu’amicaux. Bon, ce n’était pas en restant collée contre lui qu’il pourrait faire le plat de l’autre. Elle savoura néanmoins quelques secondes de plus sa chaleur et écoutait son cœur battre. Après quoi elle le relâcha.


" Pardon. "
Dit-elle consciente que cela ne lui plairait pas forcément qu’on le voit portant son masque avec une fille qui lui montrait son affection. Cela nuirait peut-être à sa réputation ? En même temps il n’y avait pas grand monde dans le coin…

Elle posa de nouveau son regard dans le sien et posa sa main sur le masque. Qu’est-ce qu’elle aurait aimé l’enlever et voir son regard, son visage. Parce qu’à cet instant précis elle était incapable de savoir ce que lui ressentait. S’il affichait un doux sourire ou un air mécontent. Selena avait envie de l’embrasser, juste au cas où cette démonstration subite d’affection n’était qu’une passade pour lui et que cela ne se reproduise plus. Mais elle enleva sa main, consciente que tout cela était soit inapproprié, soit trop rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Lun 3 Oct - 15:40



Surprit par l'étreinte, il se stoppa net, une partie de lui s’inquiéta soudainement et se crispa, mais l'autre part de sa conscience voulait passer ses bras autour d'elle, du coup ce conflit ne causa rien, rien de plus qu'un petit sourire sous le masque. Lorsqu'elle rompit la proximité pour s'excuser le blond regarda rapidement autour d'eux, pas un chat, littéralement, c'était plutôt une bonne chose dans un sens, il ne lui répondit pas et s'apprêta à reprendre la route lorsqu'une main se dessina dans son champ de vue et se posa sur son masque, en revanche là ce fut instantanée, il se raidit et fixa Selena, si jamais elle le retirait ici il ne faisait aucun doute qu'il n'apprécierait vraiment pas la chose …
Il était vraiment nerveux pour le coup, mais se détendit quand elle se ravisa, il laissa s'échapper un petit soupir et reprit immédiatement le chemin, ce coup de stress venait de le refroidir, et cela devait se remarquer dans sa démarche légèrement plus hâtive.


- Ne … ne touche plus mon masque s'il te plait ...

Autant il ne lui avait pas vraiment tenu rigueur qu'elle l'enlace autant lorsqu'elle avait touché le masque elle avait vraiment fait naître de l'inquiétude en lui !
Il ne dit pas un mot de plus sur le trajet vers l'immeuble où il vivait, il salua brièvement le gardien qui ne le regarda même pas, le nez dans un journal de la veille, il enchaina rapidement les escaliers pour atteindre son étage et entra chez lui, un appartement toujours aussi ordonné et spacieux, il avait laissé la porte ouverte pour Selena tandis que dans sa chambre il tira une mallette où il rangea rapidement ses vêtements de mafieux avant de se changer, il enfila un ensemble de survêtement gris et traversa son appartement pour aller vers l'appartement au même palier, en face, il s'agissait de celui de l'ancienne esclave, il s'était décidé à lui donné un toit à elle, la blonde s'était mise à faire de la musique, et est devenue une musicienne reconnue sur internet, en revanche son appartement était l'opposé du mafieux, bordélique à souhait, on voyait de tout partout, d'anciens couverts et plat à emporter, jusqu'au sous-vêtements. Il se mit ensuite à faire sa préparation en silence, la main sur le masque l'affectait toujours un peu il restait nerveux … Et tandis qu'il épluchait et nettoyait les courgettes il marmonnait quelques notes pour lui même.


T- Il faudrait que je prenne une journée pour nettoyer son appartement où ca ne sera jamais fait ...

Il se disait qu'il devrait peut être aussi s'occuper un peu de la brune qui restait spectatrice de tout cela, il la regarda, faisant une pause dans la courgette qu'il évidait, son visage était visiblement encore un peu crispé, mais il se força un petit sourire.

- Tu veux bien faire la vaisselle pendant que je cuisine ? Euh … il faudra peut être un peu la chercher dans l'appartement par contre … ne va pas dans la chambre, elle doit encore dormir je suppose ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Lun 3 Oct - 19:59

Lorsque Selena ressentit la crispation d’Alexander, elle se crispa à son tour et sa remarque sur le fait de ne pas toucher son masque la fit se renfermer sur elle-même tandis que SE24 se délectait de la situation. Alors que Selena se battait pour simplement suivre son bien aimé et garder le contrôle, l’autre partie d’elle ne cessait de lui parler.

*Tu vois bien qu’il ne te voit que comme un poids et n’assume rien de ce qui a pu y avoir entre vous et même s’il le nie, ça a toujours été ainsi. Pourquoi s’acharner à vouloir redevenir son toutou ? Il ne nous mérite pas ! Nous valons toutes les deux mieux que ça ! Soit, vivons libres, sortons des mains de Harper mais ne tombons pas aux genoux du français. S’il veut que l’on revienne, ce sera à lui de ramper ! *

Selena peinait à suivre ce qu’il se passait tant sa tête bourdonnait à cause de SE24. Cette dernière continuait d’insister sur le besoin de résister à tout cela. La brune ne remarqua qu’après quelques instants qu’elle était entrée dans l’appartement d’Alexander puis celui de la fille. Le blond n’avait plus son masque et on pouvait y lire d’autant plus cette fameuse crispation.

La français évoqua qu’il devrait nettoyer l’appartement de l’autre. SE24 ricanna et susurra :

*Tu vois, même elle, elle l’a mieux dressé que toi ! Il se met en quatre alors que toi tu te rabaisses à lui courir après. Un peu de fierté !*

La brune resta un moment coi à le fixer jusqu’au moment où il s’adressa directement à elle. Mais quel malheur… Il lui demanda alors de faire la vaisselle. Le regard dubitatif et un peu triste de la brune changea radicalement et ses traits devinrent durs. Sa voix fut cinglante bien que la réponse fut brève :


" Certainement pas. Elle a un esclave, pas deux. "


Clairement, SE24 venait de reprendre le contrôle. Ça n’avait été que quelques mots, mais la violence de leur prononciation signifiait bien plus. Elle venait clairement de lui dire qu’il pouvait se brosser avec ses propositions de tâches ménagères pour sa petite princesse anciennement maltraitée. Juste après cela, la brune tourna les talons et alla dans l’appartement du mafieux, le laissant à ses affaires. Le tout sans même attendre un instant qu’il ait répondu quoi que ce soit.

Une fois dans l’appartement la brune s’effondra, les deux genoux sur le sol. Elle serra la tête entre ses mains. Elle pinça ses lèvres… Et murmurait :


" Laisse-moi gérer la situation… Il te fera preuve de respect ! On n’a pas vécu l’enfer pour finalement obéir à ses moindres désirs alors qu’il te rejette sans cesse ! Nous méritons un amour sans concession, pas de la comédie ! "


La brune avait les doigts qui s’enfonçaient dans son crâne.


" Tu veux reprendre le contrôle ! A croire que tu aimes tout rater dans ta vie ! "
Murmura SE24 tandis que Selena laissa des larmes couler le long de ses joues. Enfin, quand elle cligna des yeux, elle reprit la main. D’un geste elle effaça les larmes et se releva.

Bien évidemment, elle n’avait pas manqué ce qui venait de se produire et elle ignorait ce que penserait Alexander de tout ça. Sans doute aura-t-il été surpris qu’elle l’envoie ainsi sur les roses. Ce n’était pas son genre… Pour la soirée romantique au restaurant c’était sans doute raté. SE24 avait le chic pour plomber l’ambiance.


" Ca va pas être facile tous les jours… "
Déplora la brune en regardant une fenêtre d’Alexander. L’idée de se fabriquer elle aussi un masque par la suite lui prit. Pour l'instant elle pourrait se contenter de partir par la fenêtre. SE24 aimait également ces deux idées. Aussi la brune arriva à hauteur de la fenêtre, l’ouvrit et passa une jambe dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 12 Oct - 22:30



Abasourdit, Alexander fixait la brune, un esclave ? Savait-elle vraiment ce qu'il arrivait à un esclave dans ce monde ? Lui en voyait régulièrement, autant dire qu'il le savait très bien, et ce qu'il faisait n'était pas sans un peu de gentillesse, la remarque de Selena fut d'autant plus blessante car il en devint incapable de répondre et la regarda partir, attristé, dans son appartement.

-*Merde!*

Voila qu'en prime il se coupait à un doigt ! Mais il avait quasiment terminé, il chargea les courgettes de viande haché et le mit dans le plat qui partit au four, on règle le minuteur, et écrit rapidement un mot pour la blonde, un soupir et il l'accroche avant de mettre dans la poubelle ce qu'il a fait comme déchet et dans l'évier les outils. Ensuite il fit un petit bandage de fortune sur son doigt avec de l'essuie tout et se dirigea vers son appartement, il ne pouvait pas laisser les choses comme cela, il fallait qu'il lui explique tout de suite !
Il passa la porte et la vit, une jambe par la fenêtre, alors il en était ainsi hein … Il baissa le regard vers le sol et prit parole.


- Alors c'est comme ça, pour toi c'est de l'esclavagisme, pour toi sauter du dixième étage est mieux que de passer du temps avec moi ?

Il sera les poings, il n'osait même pas entrer dans son propre appartement maintenant ? Ses yeux se faisaient de nouveau un peu humide, il s'énervait lui même, visiblement il ratait encore quelque chose !

- On a tous eut nos malheurs ! Tu as été torturé, brisé et reconditionné ! J'ai été trompé, manipulé et conditionné ! Et elle a été humilié, abusé et contrainte ! Pour toi l'aider à profiter un peu de la vie librement c'est être son esclave ?

Finalement il entra et la saisit par les bras pour la faire revenir à l’intérieur, il referma la fenêtre mais ne parvint pas à se retourner, il pleurait et fixait l'autre bâtiment en face.

- J’essaie de bien faire, alors je fais quoi de mal ? C'est pourtant toi même qui m'avait dit qu'il y avait un peu de bien en moi, pourtant j'ai l'impression de mal faire, ne suis-je donc bon qu'à tuer et torturer pour la mafia ?

Il posa les mains sur le rebord de la fenêtre et soupira, Selena allait partir non ? Pourquoi ? Il fallait qu'il ai le cœur net maintenant.

- Tu voulais partir, tu ne veux pas être avec moi ? Si c'est le cas dis le tout de suite, je ne veux pas croire à une chimère une fois de plus !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Jeu 13 Oct - 7:55

Alexander fit son apparition au bon moment mais se méprit sur les intentions de Selena. Il comprit qu’elle préférait se suicider plutôt que de passer du temps avec lui. Il ne fallut pas longtemps pour que la culpabilité de la brune refasse surface. Puis s’en suivit des reproches concernant l’ex esclave. La brune ne savait quoi lui répondre. Oui, tous trois avaient soufferts et méritaient sans doute d’être aidés. Mais c’était SE24 qui avait eu cette idée, pas elle. L’autre, elle, lui aurait sans doute répondu que si tous avaient effectivement soufferts, ce n’était pas son problème. SE24 avait appris à être une véritable égoïste et à penser d’abord à son bien-être.

Le blond la fit rentrer avant de refermer la fenêtre. Il lui demanda alors ce qu’il faisait de mal en lui rappelant que c’était elle qui lui avait dit avoir du bien en lui et que pourtant il ne réussissait pas à le faire ressortir. Selena se sentait mal et ne savait pas quoi lui répondre sur le moment. Il poursuivit, comme s’il n’avait finalement pas besoin de réponse et lui demanda assez sèchement si elle ne voulait pas être avec lui et ajouta qu’il ne voulait pas croire à une chimère une fois de plus. Cela lui fit tellement mal qu’elle le gifla instantanément en lui répondant aussi sec :


" Je n’ai jamais été une chimère ! Je n’ai survécu que pour toi depuis que j’ai croisé ton chemin, tu n’as pas le droit de me dire ça ! Tout ce temps je n’ai pensé qu’à te retrouver. Je n’aime et n’aimerai jamais quelqu’un d’autre que toi alors ne dis pas ça c’est trop cruel ! "


Selena aussi s’était mise à pleurer. Elle savait bien qu’elle lui avait fait du mal et le regrettait. La brune se blottit alors contre lui, de gré ou de force. Etant donné son chamboulement émotionnel elle ignorait s’il la rejetait ou non. Mais elle avait besoin de se rapprocher de lui.


" Je suis désolée, tout à l’heure mon autre moi t’a fait du mal et j’essaie de tout cœur de la contenir mais ce n’est pas facile. Je sais que tu es quelqu’un de bien… Et ta seule erreur a sans doute été de ne pas me regarder assez dans les yeux. Tu aurais forcément vu que j’étais simplement en manque de toi et que quand tu m’as repoussée, j’ai cru que tu ne m’aimais que comme un souvenir d’un temps révolu. On m'a dit tellement de choses, que je ne suis plus vraiment sûre que tu puisses vraiment m'aimer. J'ai peur... Sans toi ma vie n'a pas de sens. "


La brune se décolla de lui et le força à la regarder en prenant son visage entre ses fins doigts.


" Je suis désolée de t’avoir giflé. Je n’aurai pas dû. Pardonne-moi… "
Dit-elle en essayant de croiser son regard. Au point où elle en était, elle était prête à ce qu’il lui en veuille un peu plus. Après tout, rien ne lui disait qu’il ne la rejetterait pas pour toujours cette fois.

Aussi, la brune prit son courage à deux mains, persuadée qu’il la rejetterait aussi sec mais tant pis. Oui, la jeune femme posa délicatement ses mains autour du cou de son bien-aimé et l’embrassa comme s'il s'agissait du dernier baiser qu'elle pourrait jamais lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Ven 28 Oct - 15:35



Une gifle ! Il posa sa main sur sa joue en la fixant, triste et intrigué à la fois,et regardant la brune, tout ceci était devenu vraiment incompréhensible pour lui, il se disait que c'était plus facile avant … Quand il se contentait d'être violent ... En même temps c'est toujours plus facile comme ça …
Elle avoua qu'elle n'était présente ici que pour lui, elle lui envoya en plein visage ses sentiments, de quoi faire un peu battre son cœur glacé, non, le refaire battre un peu. Le second coup de couteau fut les larmes qu'il regarda couler sur les joues de Selena. Pourtant quand elle se blottit contre lui, le tueur faillit l'enlacer, mais une petite voix dans sa tête le retenait, ses bras légérement levés n’étreignait pas l'ancienne vendeuse de journaux qu'il a connu, et pourtant ce n'était pas l'envie qui lui manquait pour le faire.
Elle le força ensuite à la regarder dans les yeux, il le fit, son cœur continuait à battre silencieusement, souvenir d'un temps révolu … Elle se trompait si c'était vraiment le cas alors il ne lui prêterait pas d'attention, il n'aurait pas encore ce collier dans son bureau.
La suite ne fit que confirmer tout ce qu'il pensait, après une excuse elle l'embrassa, le blond ne bougea pas au début, alors que doucement il relevait les bras autour d'elle. Oui, au début ce baiser n'était probablement qu'à sens unique, il restait passif sous la surprise, mais quand elle décolla légérement ses lèvres des siennes, le cœur du tueur ne fit qu'un tour, il referma son étreinte autour d'elle et l'embrassa de nouveau. Une erreur ? Non, son cœur lui disait qu'il le fallait, tout simplement. Après un baiser passionné échangé, il libéra les lèvres de sa copine, sans pour autant la libérer d'entre ses bras.


- Si je t'avais vu comme une époque révolu, je n'aurais pas encore le collier, je ne t'aurais pas sauvé de ce tueur … Et je ...

Il se redressa sans la lâcher, et l'embrassa de nouveau, amoureusement, longuement, il laissait s'échapper tout ce vide qu'elle avait laissé en disparaissant à mesure que sa haine pour Eternal grandissait, un jour il s'occupera du bourreau de Selena lui même …
Quand le second baiser prit fin, il colla son front contre celui de la demoiselle en la fixant dans les yeux.


- .. je n'aurais plus de sentiment au fond de moi, plus de sensation à réprimer, il n'y aurait plus rien ...

Il soupira, il avait aussi des choses difficile dont il faudrait parler, mais une lui venait en tête dans l'immédiat.

- Je t'avais dit que je quitterais la mafia, mais je ne peux plus et pas, je me suis trop investi pour tout abandonner … Désolé ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Sam 5 Nov - 22:40

Selena s’était attendue à être rejetée mais ce ne fut pas le cas. Alors qu’elle avait cessé de l’embrasser, Alexander reprit le baiser passionnément ce qui raviva l’espoir dans le cœur de la brune. S’il l’embrassait de nouveau, cela signifiait qu’il n’était pas indifférent. Le blond confirma cela après que leur baiser ait cessé. Il appuya le fait qu’il avait gardé son collier et l’avait sauvé, ce qui n’aurait pas été le cas sinon. Il allait ajouter quelque chose mais ne termina pas sa phrase et l’embrassa. Ce n’était pas un simple baiser, il ne l’avait jamais embrassé de la sorte. La brune avait alors vraiment l’impression d’être unique à ses yeux. C’était dans des moments de ce genre que les gestes étaient bien plus éloquents que des mots. A cet instant précis Selena avait l’impression que SE24 n’existait plus, qu’elle était la seule personne dans ce corps comme avant. Elle ressentait l’amour qui les unissait au tout début…

Lorsque le second baiser prit fin, il termina sa phrase et lui dit qu’il n’aurait alors plus de sentiment si elle avait eu raison. Mais visiblement, elle avait eu tort. Monsieur Harper et SE24 avaient menti. Alexander l’aimait et l’aimerait toujours lui aussi. Selena profita du contact de leurs fronts posés l’un contre l’autre. C’était un geste de complicité et elle comptait bien en profiter le plus longtemps possible. Survint un soupire après quoi Alexander lui dit ne plus pouvoir quitter la mafia. Il s’excusa, visiblement très attristé de ne pouvoir tenir sa promesse.

La brune posa sa main droite sur la joue gauche du mafieux et lui dit :


" Ce n’est pas grave… De toute façon je ne pense plus pouvoir partir de New Kanton, je ne peux plus m’accepter dans une vie normale. Ca sonnerait faux. "


Quand elle fermait les yeux, elle se revoyait perpétrer des horreurs. Selena savait bien qu’elle ne pourrait se pardonner cela et ne pourrait jamais reprendre un job ordinaire. Qui sait si SE24 ne reprendrait pas le dessus dans un moment de faiblesse ? Et qui sait ce qu’elle ferait alors… Elle se savait dangereuse pour les autres, même pour Alexander. Tout cela la terrifiait.

" J’ai peur de ce que je suis devenue. Je ne suis pas toujours moi-même. "


Elle le regardait dans les yeux tout en lui disant très sérieusement :


" Si un jour je t’attaque, promets-moi de me tuer. Je ferai tout pour que ça ne se produise pas mais... Si jamais... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mer 28 Déc - 16:15



Un sourire au contact de la main de Selena sur sa joue, alors elle aussi elle s'était abandonné à New Kanton. Cette ville avait définitivement d'étranges effets sur ses habitants, mais dans le fond ce n'était pas vraiment important, fuir, enfin tenter de fuir était bien plus risqué que de rester et s'adapter, alors ce choix, ces changements pouvaient apparaitre comme logique.
Il posa sa main sur celle de Selena, lentement en l'écoutant le plus sérieusement du monde, sa peur de son part d'elle, mais la dernière phrase, cette dernière demande lui fit froid dans le dos, un frisson le parcouru de la tête au pied et il eut un petit mouvement de recul en la regardant.


- On a tous peur du changement quand on est satisfait de sa vie … Tu y goute alors que tu te rapproches de ce que tu réprimais autrefois, et il en est de même pour moi ...

Il détourna les yeux et serra un poing en même temps que les dents, autant la peur il connaissait, autant pareil promesse, c'était un dilemme monstrueux qu'elle lui imposait … La partie de lui qui tenait a la brune voyait cela comme impensable inimaginable, il préférerait mourir, l'autre se réjouissait et voyait là une solution, si elle perdait la tête, si elle l'attaquait alors tout s'effacerait, il redeviendrait ce tueur au regard aussi froid et tranchant qu'une lame, celle qui fait coulé le sang et remarque qu'il mange trop car le sang est trop visqueux pour bien couler … Alors qui gagnerait si ce moment venait, l'amoureux ? Le tueur ? L'instinct de survie ?
Il alla se servir un verre d'eau qu'il bu d'une traite et posa le verre, hésitant.


- Te rends tu comptes de ce que tu me demande de te promettre ? Te tuer ?!

Il reprit le verre et s'en servit encore le descendant encore plus vite et soupirant. Sa main serra le verre si fort qu'il éclat, les morceaux tombant dans l'évier et le coupant, il regarda son propre sang couler en silence quelques secondes.

- Je suis incapable de prévoir comment je réagirais à ce moment, une partie de moi se donnerait la mort avant, l'autre te tuerais froidement … Et ce maudit instinct de survie que l'on a tous dans les moments à problème n'arrangerait rien !

Il se pencha en avant et posa son front sur ses avant bras appuyant au bord de l'évier.

- Je ne peux pas te le promettre, je ne saurais prévoir ce que je ferais à un pareil moment ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 8 Jan - 10:31

Alexander et Selena semblaient tous deux enlisés dans une situation qu’ils n’avaient pas souhaité. Cela les rapprochait malgré ce que Selena aurait cru. Le français semblait s’être presque habitué à être dans quelque chose qu’il n’avait pas voulu puisque ça lui était tombé dessus depuis son enfance. Pour Selena, c’était tout nouveau et elle ne savait pas encore vraiment comment réagir à tout cela. Ce qu’avait dit Akkiko la hantait. Peut-être aurait-elle dû se tuer s’il y avait bien un risque qu’elle attaque un jour Alexander ? Bien sûr il était plus aisé de lui demander d’agir à sa place si SE24 reprenait le contrôle et se retournait contre lui. Mais en y repensant c’était lâche de sa part. Cette question bouleversa celui qu’elle aimait qui se retrouva incapable de lui répondre. Il avait bu plusieurs verres d’eau entre ses réponses comme par automatisme. Il éclata même le verre, se coupant par la même occasion. Selena s’en voulait. Lui aussi n’aurait su prédire quelle partie de sa personnalité prendrait le dessus. Rien n’était figé chez lui non plus. Ils étaient tous deux prisonniers de la folie qu’on leur avait infligée.

Selena avait au moins eu une réponse, ce qui n’était pas si mal. Elle s’approcha doucement de celui qu’elle aimait et lui dit en l’incitant à lui donner sa main.


" Je ferai tout pour que ça n’arrive pas. J’ai juste peur parce que je ne supporterai pas de te perdre et ils m’ont tellement fait de mal. J’ai tellement fait de choses affreuses à cause d’eux… "


Ca faisait si longtemps qu’elle n’avait pas utilisé son don de sa propre volonté. Cela lui fit du bien, cela lui donnait le sentiment de commencer enfin à dominer la situation. Parce que SE24 n’aurait jamais admis qu’elle apporter des soins à Alexander. Elle regarda la main du français se réparer en à peine quelques secondes puis stoppa lorsque ce ne fut plus nécessaire.

La brune n’osait pas le regarder dans les yeux pourtant ce n’était pas l’envie qui lui manquait. Elle avait envie d’oublier tout ce qui lui était arrivé, de ne plus le quitter.


" Je suis désolée, je n’aurai pas dû te demander ça. Je ferai tout pour garder le contrôle. "


Elle se blottit contre lui et le serra fort dans ses bras. Selena n’avait même pas essayé de comprendre s’il était d’accord ou non, elle voulait l’avoir contre elle pour ne pas perdre le fil de son existence. Elle ferma les yeux et lui dit :


" Ne me laisse plus. Je t’en supplie reste avec moi. J’ai l’impression que d’une seconde à l’autre ils vont revenir me chercher et recommencer. Sauf qu’on m’a fait comprendre que si j’y retournais ils me tueraient cette fois. Et si je ne donne pas de mes nouvelles dans la semaine, ils enverront des hommes et testaments pour me traquer. Ils ne voulaient pas me relâcher tant que je n’étais pas prête, tant qu’elle n’était pas prête. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Sam 18 Fév - 18:26



Il se redressa alors qu'elle approchait, réclamant sa main, il la regarda brièvement, me ne la lui tendit pas pour autant, il la laissa simplement faire, par confiance autant que par dépit.
Il sentait les mains de la brune autour de la sienne mais continuait à fixer l'évier, et son sang au fond de ce dernier qui s'écoulait lentement en laissant des traces pourpres. Il sentait sans avoir a regarder ses plaies qui se refermaient. Définitivement elle n'avait pas changé, elle utilisait encore son don imprudemment, avait t-elle pensé à vérifier autour d'elle ? La porte était toujours ouverte ...


- Comme si j'étais bien placé pour dire à quelqu'un qu'il a fait des mauvaises choses ...

Bon ? Mauvais ? Angélique ? Démoniaque ? C'était juste avec ou contre lui, l'aidait ou le gênait, si ça entrave on s'en débarrasse, il n'avait aucune prétention à plus. Tout d'abord réfléchir comme ça protège sa propre conscience, et ensuite il n'aura jamais la prétention à juger les autres autrement que par ses intérêts. C'était une sorte d'impartialité bien pratique.
Elle s'excusa et l'enlaça, il regarda les bras de Selena autour d elui en penchant la tête, et d'un regard sur le coté il remarqua qu'elle était complétement contre lui, il ne voyait que sa chevelure brune dérrière lui. Il ne bougea pas, sourit et l'écouta avant de laisser planer un peu de silence, une petite minute.
Il alla ensuite poser une main sur une de celles de la demoiselle.


- Ils le font bien pour les nobody, mais ce n'est pas pour autant qu'il parviennent les avoir tous ! Ce serait différent pour toi ? Qu'elles preuves ont-ils de ta trahison ? Chaque problèmes à ses solutions, il s'agit simplement de les trouver et de choisir la meilleure !

Il lui aurait bien dit qu'il resterait avec elle, mais c'était impossible, avec sa bien plus forte implications mafieuse il bougeait beaucoup. Et il n'était pas non plus à l'abri d'un malheur pour lui même, ce qui en soit pour lui réglerais de façon un peu expéditive ses soucis psychologique et survivaliste.

- On va le faire pour ton souci d'accord ? Raconte moi tout ...

Avec cette demande il s'attendait malheureusement à entendre des choses biens et aussi des mauvaises. Mais il allait forcément aussi avoir nombre d'informations, et sa philosophie ne pouvait lui permettre de ne pas les récupérer, quand bien même ce serait à l'insu d'elle ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 5 Mar - 16:21

Selena se sentit tellement soulagée lorsqu’il posa sa main sur la sienne. Ca n’était pas grand-chose, mais elle était tellement en manque de geste affectif que cela la retourna presque. D’autant plus que son français lui fit comprendre qu’ils allaient trouver une solution pour que toute cette histoire se termine bien. Il débordait de conviction, cela faisait du bien de voir qu’il avait envie, d’une certaine manière, de prendre les choses en main pour l’aider. Oui, Alexander l’aiderait. SE24 n’avait donc plus besoin d’exister tant qu’il serait à ses côtés et donc il n’y avait aucune raison pour qu’elle reprenne les pouvoirs et le tue… Normalement. Non, il ne fallait pas laisser place au doute ! Elle ne reviendrait pas car désormais c’était elle le seul maître à bord et personne ne blesserait l’homme de sa vie. Ce dernier lui demanda d’ailleurs de tout lui raconter. Elle resta une bonne minute silencieuse en se demandant si elle devait absolument tout lui raconter ou non. Fallait-il lui épargner certaines choses ? Voulait-il savoir son histoire depuis sa disparition ou juste les derniers évènements ? S’il avait été aussi généraliste, sans doute voulait-il avoir accès à tout ce qu’elle savait. Elle lui répondrait et, dans tous les cas, il restait libre de l’arrêter et de lui poser d’éventuelles questions pour mieux l’orienter. Après avoir soufflé doucement pour reprendre son calme elle dit d’une voix un peu stressée.

" D’accord… Tout a commencé ce soir-là. "


Selena lui décrit avoir entendu des cris insoutenables provenant en bas de son appartement. Un homme suppliait pour qu’on lui vienne en l’aide. Elle expliqua la torture psychologique qu’elle avait subie en se rappelant ce qu’il lui avait dit. Elle aurait bien évidemment dû rester à l’abri chez elle.


" Mais je ne pouvais pas le laisser mourir, je devais l’aider. "
Dit-elle avec les yeux embués de larmes. ' Et quand je l’ai trouvé sur le sol, je pouvais encore le sauver même s’il était grièvement blessé. J’ai utilisé mon don mais avant même que je puisse l’arrêter, je l’ai vu se faire descendre d’une balle dans la tête et avant même que je puisse me relever j’ai ressenti un violent coup sur la tête. "

Elle s’arrêta un instant pour se calmer. L’évocation de cette scène était épouvantable. C’était le moment qui avait tout bouleversé en elle. Enfin, l’évènement déclencheur. La suite avait créé ce qu’elle était. Et elle ne pouvait garder cela secret plus longtemps. Aussi, lorsqu’elle sentit son cœur ralentir de nouveau elle reprit :


" Je me suis réveillée j’avais les bras et les pieds attachés et je me trouvais sur un siège soudé au sol. Un homme du nom d’Allan Harper est venu me voir et m’a demandé mon nom. Je ne voulais pas lui répondre mais il m’a fait comprendre que si je ne le faisais pas, il me ferait du mal alors j’ai parlé. Puis il a vu mon collier et a vite compris que j’y tenais car il me venait de celui que j’aimais. Il a voulu connaître ton nom mais je ne pouvais pas le lui donner… "


Elle se mit à pleurer en repensant à tout ce qui suivit. Mais Alexander ne pouvait pas le deviner alors elle devrait être forte et poursuivre son discours. Il le fallait. Elle se fit violence psychologiquement et s’éloigna de son âme sœur pour s’essuyer les yeux et lui tourner le dos. Elle avait honte de l’avoir trahi, tellement honte.


" Mais j’ai fini par le donner je suis tellement désolée. Des hommes sont venus me frapper, me torturer, m’ont arrachés des ongles et j’ai parlé. Je suis tellement désolée, je suis faible. "


Dit-elle en sentant SE24 appuyer ce fait. Bien évidemment que cette voix aimait se faire entendre à ce moment précis.


" Après cela, j’avais dit à ce psychopathe que tu viendras me sauver quand tu apprendrais ce qui m’était arrivé et que tu les aurais tous tué. Et lui, ça l’a fait rire. Il m’a dit que tu ne viendras pas, jamais et qu’il faudrait que je m’y fasse. Que je n’avais plus que lui, qu’il était mon seul ami et que je n’avais pas à être secourue puisque j’étais chez moi là-bas. Ils m'ont fait ce que tu sais avec le collier. "


Elle se tut et ferma les yeux en entendant SE24 lui parler de nouveau. Il fallait la faire taire coûte que coûte et c’est pour cela qu’elle continua de parler, pour effacer les mots blessants de SE24.


" Puis, ils m’ont montré des images, fait répéter des phrases, m’ont empêché de dormir je ne sais même pas ce qui était vrai ou non je crois que j’ai perdu le fil de ce qui était vrai ou pas mais dans tous les cas je ne ressentais que souffrance. Surtout quand ils ont découvert ma phobie du feu. Je ne voulais pas les servir, moi je ne l’aurai pas fait mais rapidement elle est née, SE24. J’avais tellement peur, je l’ai laissée gérer la situation car elle n’avait pas peur, ne ressentait rien ni joie ni peine. Elle pouvait y arriver, juste servir, obéir sans poser de questions mais moi non je ne ferai pas de mal aux autres et je ne leur obéirai jamais. Alors je devais mourir disparaître pour toujours ou du moins… Je devais le leur faire croire, le lui faire croire pour que nous puissions survivre et sortir de cet enfer. Pour qu’un jour nous te trouvions. Et elle te trouverait un jour car il lui a demandé de te trouver et de te ramener vivant auprès de Harper et en même temps, elle veut te tuer. Parce que tu es le seul élément qui m’a maintenue en vie jusqu’ici. Sans toi, il n’y a plus qu’elle et c’est ce qu’elle voudrait. Elle me déteste, je la déteste, je me déteste. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mar 28 Mar - 17:16



C'était prévisible certaines choses n'étaient pas spécialement agréable à entendre, pourtant dans les méthodes de ce Allan Harper, il s'y retrouvait un peu. Il comprenait même, en pleine séance de torture tout est bon pour briser une personne. En revanche utilisé la torture pour avoir des soldats dociles … c'était trop risqué au yeux du mafieux, il suffisait d'un rien pour se faire un ennemi qui te connais, un retournement de veste, exactement comme ce qui arrivait sous ses yeux. Pour Alexander rien ne valait un soldat ou une personne qui se dévouait corps et âme de son propre chef, une fidélité forcée reste fragile, la dévotion et la fanatisme offre bien plus de possibilités !

Le blond ramassa les morceaux de verre lorsque Selena s'était éloigné de lui et lui tourna le dos, il les jeta dans la poubelle juste à coté et alla s'asseoir sur une chaise après avoir fermé la porte, il regarda l'heure et ensuite laissa la brune poursuivre son histoire. Jusqu'à ce qu'elle parle en terme haineux des conflits entre ses deux personnalités il ne dit et ne fit rien, c'est à ce moment précis qu'il reprit la parole.


- Les conflits spirituels ont cela d’intéressant que les réactions sont très variable, pour … SE24 … C'est ça ? Pour elle se débarrasser de moi la rendrait souveraine de ton corps car tu disparaitrais. Pourtant elle ne semble pas imaginer la possibilité que par exemple suite a cela tu te suicide ? Pourtant pas mal de personnes finirait pas se tuer pour ne plus avoir de souci dans leur vie. Elle est dominatrice mais ne prend pas en compte l'esprit des autres, pour elle tout s'efface simplement pour lui laisser la place, elle ne réfléchit pas assez aux conséquences, elle agit impulsivement.

Il eut un grand sourire et fouilla dans sa poche pour sortir une petite boite en métal qu'il ouvrit révélant des mini-cigares, il en manquait un.

- Et toi tu es l'inverse, tu réfléchis, peut-être même trop, il n'y a que deux chose qui te rendent impulsive. Vous êtes redoutablement complémentaire et opposé à la fois, vous devriez apprendre à faire ensemble, devenir une entité unique. Je l'ai fais, même si ma période double ne fut pas aussi … claire ? On dira ça oui !

Il sortit un des tubes bruns de la boite et l'alluma, en prenant soin de mettre la main autour de l’extrémité et de cacher la flamme du briquet. Il prit une grande inspiration et souffla la fumée, s'amusant à tenter de faire des formes avec, un cuisant échec.

- Enfin bon, actuellement rien ne prouve à Eternal ton réveil, tu ne serais donc pas officiellement un traitre non ? Ceci nous laisse donc plusieurs possibilités. Faire éclater la vérité par exemple mais cela n'apporterait rien de bon. Je pencherais plutôt pour du mensonges, peut être pas te renvoyer vers Eternal suite à un accrochage avec la mafia de la ville mais peut être plutôt quelque chose comme leur faire croire que tu t'es infiltrée de la mafia, donc cela te permettrais de ne plus aller à black spot et donc de rester ici pour le bien de ta couverture, tout en nous donnant la possibilité de contrôler partie des infos qu'ils recevront directement, tu serais un agent double. Ensuite faire que les infos soit cohérente ce n'est pas compliqué ...

Il fallait aussi qu'il pense à téléphoner à un restaurateur pour réserver une table aussi, sinon ce serait compliqué !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Lun 10 Avr - 19:31

Alexander proposa une solution à Selena qui la surprit. Il décrivit assez bien ses deux personnalités et proposa une alliance. Il était certain qu’avoir SE24 de son côté serait un sacré atout. Mais accepterait-elle de partager ce corps, de laisser à Selena une partie du contrôle ? La brune en doutait. Mais elle gardait cette idée dans un coin de son esprit. Peut-être arriverait-elle à marchander cela par la suite, à force de travail sur elle-même. Car il n’y avait bien qu’un seul corps qui contenait toutes ses idées. Il devait forcément y avoir une possibilité de faire cohabiter les deux personnalités en une seule. Pour cela, il faudrait que Selena accepte aussi d’être une partie de ce monstre qu’était SE24. Il faudrait arrêter de la nommer ainsi et de rester Selena : celle qui était capable du meilleur comme du pire. Celle qui avait tué des innocents mais aussi celle qui en avait sauvé. Ce ne serait pas facile, mais si elle ne le faisait pas, les choses ne pourraient jamais bien se passer. La brune était prête à franchir ce cap ou du moins d’essayer de le faire. Si Alexander y était arrivé, c’est qu’elle pouvait également le faire.

Le français proposa ensuite une piste assez agréable à Selena : celle de se faire passer pour un agent double qui aurait infiltré la mafia. Elle hocha la tête. Ce n’était pas stupide du tout. Elle suivrait donc cette voie, ce qui lui permettrait de rester avec lui car elle ne se sentait pas encore prête à rentrer sur le black spot. Si jamais elle le faisait, elle tuerait Harper pour de bon. Elle avait subi trop de choses pour pouvoir le pardonner. Et elle savait que de nombreuses victimes subissaient le traitement qu’elle avait reçu, voire pire. La brune voulait sauver ceux qui pouvaient encore l’être.

" Ca me parait être un plan tout à fait acceptable. Je vais le mettre en place. Et pour l’accord avec SE24… Je vais tout faire pour aller dans ce sens et faire que l’on s’accepte mutuellement. Même si ça me déplait de me dire… Que je suis une tueuse, un monstre. "

C’était la première fois que Selena parlait de SE24 comme d’elle-même et qu’elle se qualifiait de monstre. Elle avait toujours voulu se distinguer parce qu’elle voulait rester cette fille qui ne faisait de mal à personne. Celle qui protégeait coûte que coûte. Elle n’avait pas voulu accepter qu’on ait pu la corrompre, qu’elle soit devenu cette tueuse qu’avaient vu ses parents lorsqu’ils lui avaient ordonné de partir de chez elle. Finalement, ils avaient eu raison de lui dire de ne pas rester à leurs côtés. Quelle déception elle pouvait être. Elle se demandait d’ailleurs quand Alexander allait la rejeter à son tour.

" Et maintenant que tu sais tout et que je suis devant toi… "


Les yeux violets de Selena se posèrent dans le regard bleuté d’Alexander. Elle hésitait sur le choix de ses mots. Il lui fallut une bonne minute pour qu’elle prenne son courage à deux mains et qu’elle poursuive :

" … Qu’est-ce que nous sommes désormais l’un pour l’autre ? Quelle place aurai-je ? Est-ce que tu voudras encore me voir ? "

Elle ne le disait pas directement mais on comprenait bien qu’elle émettait des doutes quand au fait qu’Alexander veuille encore la voir comme sa petite amie. Même s’il l’aimait et voulait bien lui prendre la main, rien ne lui assurait qu’il voulait réellement que tout recommence. Elle avait besoin de le savoir pour avancer, pour avoir quelque chose de concret dans sa vie. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Mar 18 Avr - 18:39



Le blond écouta Selena, qui se qualifiait du tueuse, de monstre, lui alors qu'il avait clairement fait bien pire, ne se qualifiait pas de la sorte, enfin … tueur si, mais monstre … Un monstre 'est quoi après tout ? Un truc différent ou dangereux et violent ? Et ? A ce niveau la monstruosité tout le monde en a, un mensonge peut suffire a être violent, même un gamin qui ment peut devenir un monstre. Il sourit, oui, au fond pour lui il n'était qu'un homme qui agissait au mieux, selon son éducation, qui luttait contre les obstacles, et qui choisissait les moyen pour que le mur ne le gêne plus, il le détruit.
Il prit le temps de soutenir un peu le regard de la brune avant que la question ne tombe, il ne semblait pas particulièrement surprit de l'entendre, il suffisait de la connaitre un peu pour savoir que Selena allait remettre en question la situation en la rapportant à la précédente. Le mafieux ne prit pas la peine d'y répondre tout de suite et commença à marcher en direction de sa chambre.


- Même un éleveur de poule est, par définition, un meurtrier, tu te focalise trop sur des notions de biens et de mal alors que ce n'est que des choses fixées arbitrairement. Le monde n'est pas gentil, il n'est pas rose, il est bien plus sombre que tu le crois ...

Il tira une mallette de sous son lit et commença à y mettre son masque, ses armes tranchantes les plus visible ou ses vêtement mafieux, il ne semblait pas spécialement gêné par la présence de Selena et se déshabillait sans g^ne apparente.

- Tu sais, à l'époque ta candeur avait fait émerger en moi un peu de sensibilité pour les autres, une chose nouvelle, et a force de te parler je m'étais sérieusement mit à penser a raccrocher les lames pour une vie paisible ...

Il se dirigea vers un placard et sortit l'ensemble qu'il portait si souvent autrefois, il le fixa d'ailleurs un instant en silence, se demandant à quand remontait la dernière fois qu'il l'avait mit. Puis il se mit à l'enfiler, boutonner sa chemise.

- Ta disparition fut un électrochoc qui me remontra la réalité du monde comme je la percevais autrefois, sans pitié. Je ne suis plus le même que celui que tu côtoyais avant aussi, déjà par le simple fait que je ne caresse plus cet espoir de vie paisible.

Il serra doucement sa cravate et ressortit de la chambre et regarda Selena.

- Je ne vais pas te dire que ce sera comme avant, comme si il n'y avait rien eut, ce n'est pas le cas. Mais sache que j'ai toujours de sentiments pour toi et que si je ne voulais plus te voir, tu ne serais pas là en ce moment.

Il n'aurait pas non plus conservé le pendentif abimé, il ne l'aurais pas sauvée, on ne tire pas un trait sur quelque chose si l'on en conserve des souvenirs. Il fouilla dans sa poche et sortit son portable, il composa un numéro et le mit à l'oreille.

- Salut chef ! Dis moi, il ne te resta pas une table pour deux de libre ce soir ?

Alexander était au téléphone avec un contact de relativement longue date, teneur d'un agréable petit restaurant asiatique, ils échangeait souvent des idées de plats et de cuisine ensemble, un petit plaisir qu'il s'accordait encore rarement autour d'un thé chez ce vieil homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Dim 30 Avr - 11:50

Selena regarda Alexander se diriger vers la chambre tandis qu’il relativisa les choses. Il lui expliqua en effet que les notions de bien et de mal pouvaient être très variables car le monde était, de base, assez cruel et sombre. Ça, la brune en avait bien pris conscience lors de son séjour à Eternal. Elle y avait découvert l’étendue de la cruauté des êtres humains. Comment était-il possible de se comporter ainsi avec autrui ? Quand le monde avait-il basculé dans l’absence d’humanité ? Etait-ce quelque chose qui avait toujours existé et qu’elle avait voulu ignorer ? Sans doute. Sa naïveté lui avait fait fermer les yeux. Elle aurait voulu ne voir que le bien et se dire qu’en agissant en ouvrant les bras à chacun, tout irait mieux. Mais elle s’était trompée. Cela ne pourrait être viable dans ce monde de tueries. Ici, les plus tendres se faisaient éliminer.

Alexander lui avoua que lui aussi avait été touché par sa bonté et qu’il aurait voulu un moment raccrocher les armes pour une vie paisible. Puis il poursuivit en lui expliquant qu’il avait été ramené à la triste réalité lorsqu’elle avait disparu. Le regard en coin de la brune se posa sur lui tandis qu’il enfila un ensemble qu’elle reconnut. C’était celui qu’il avait déjà porté par le passé lorsqu’ils étaient sortis tous les deux. Cela raviva en elle de bons souvenirs, bien que douloureux car ils étaient désormais bien loin de leur réalité. Le blond ne s'était toujours pas exprimé sur la manière dont il envisageait leur avenir et la brune commençait à avoir l’esprit torturé par l’optique que rien ne pourrait réellement plus se produire entre eux.

Enfin, le français sortit de la chambre pour la rejoindre et vint poser son regard dans le sien. Elle en eut le souffle coupé un moment. C’était un geste banal qui ne pouvait la laisser indifférente. Le temps sembla s’écouler au ralenti. Il allait forcément lui dire le fin fond de sa pensée et elle s’apprêtait à encaisser le choc, aussi dur serait-il. SE24 espérait qu’il réduirait tous les espoirs de Selena à néant afin qu’elles puissent commencer une toute autre vie. Les propos du français furent un peu durs à entendre mais une lueur d’espoir y persistait. Il lui avoua avoir encore des sentiments pour elle et vouloir être à ses côtés sans quoi il ne lui aurait pas autorisé à être avec lui à ce moment.

Elle le vit sortir son téléphone pour demanda une table pour deux pour ce soir. Selena le regarda faire, encore un peu surprise. Alors il comptait l’emmener dîner avec elle ? Elle avait envie de se réjouir et, en même temps, elle redoutait ne plus savoir comment gérer une vie normale. Elle n’avait plus foulé le pied d’un restaurant pour y manger simplement depuis ce qui lui semblait être une existence. Elle avait peur de tout faire rater. Et, en même temps, c’était une chance unique qu’il lui offrait. Elle pourrait lui montrer qu’ils pouvaient encore être un couple. Peut-être l’alchimie pouvait repartir malgré les blessures.

La brune resta silencieuse un moment, se contentant de ne pas le lâcher du regard. Sans doute avait-il raison quand il lui disait qu’elle réfléchissait trop. Elle avait passé tellement de temps cachée derrière SE24 qu’elle avait pris l’habitude d’analyser le moindre détail plutôt que d’agir. Elle avait peur et pourtant elle devait cesser de trembler si elle voulait que SE24 ne la contrôle plus.

Elle se tenait là, comme une idiote apeurée sans rien dire et si cela continuait, il finirait par regretter de lui offrir une seconde chance. Agis, idiote. Se dit-elle avant de lui saisir délicatement le main et de le dévorer du regard. Elle ne l’embrasserait pas de peur qu’il ne le lui rende pas pourtant ce n’était pas l’envie qui manquait. Mais sentir sa chaleur à travers ses doigts valait tout l’or du monde. Elle se sentait de nouveau connectée à lui et prenait une place dans cet univers de fou. Elle essayait de décrypter son regard, d’y rechercher des sentiments qu’il n’exprimerait pas par les mots. 

Elle attendait silencieusement de voir où le français comptait les emmener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Lun 29 Mai - 12:56



Une table réservée pour deux, le français s'étira un peu alors que la brune lui prenait délicatement la main juste après, il regarda un peu leurs mains, il eut un petit sourire et enlaça leurs doigts ensemble.
Le fait qu'elle sache ce qu'il était rendait la chose différente, il était un peu moins gêné mais se sentait aussi en quelque sorte coupable, coupable de ne pas avoir réussis à la trouver plus tôt, et coupable d'avoir baissé les bras. Il entraina alors Selena vers l'extérieur sans lui lâcher la main, prenant juste le temps de bien fermer sa porte en partant. Le trajet ne fut pas très long, il n'avait pas lâché la main de Selena tout du long jusqu'à l'entrée du restaurant qui finalement ne se trouvait pas loin du tout.
La serveuse les accueillit et leur indiqua une table, le blond lâcha alors la main de Selena et la regarda.


- Va t'installer je vais saluer le chef et je te rejoins.

Il alla donc vers la cuisine, fit une grand accolade à son pote le cuistot et ils échangèrent quelques phrases standards.

- Alors ca y est je vois enfin une petite amie ! Je commençais à me demander de quel bord tu étais ! Un gars comme toi, c'était limite pas normal de ne pas croiser de femme !

- Ehhhh ! C'est mesquin de dire ça ! Enfin bon, elle ne supporte pas la nourriture trop chaude, si tu pouvais lui faire de plat tiède ça serait cool ...

Le cuisinier accepta et lui souhaita bonne chance, le mafieux sourit pour rejoindre Selena en souriant. Il s'installa en face d'elle et sourit, la serveuse arriva pour demander si ils prenaient un apéritif, le regard du tueur se dirigea vers Selena, ce repas était pour elle, si elle prenait quelque chose il suivrait avec un cocktail, mais il lui laissa la parole en hochant la tête pour lu indiquer qu'elle pouvait choisir ce qu'elle voulait.

- A toi l'honneur Selena !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   Sam 17 Juin - 10:35

La brune ne sut rien déceler dans le regard de celui qu’elle aimait. C’était sans doute trop tôt pour réussir à décrypter des émotions. Elle avait tant de mal à gérer les siennes alors ajouter celles d’autrui… Ce qu’elle décida de retenir furent les actes d’Alexander. Il lui avait pris la main et ne la lâcha pas du trajet. Un sentiment de protection l’avait envahie à ce contact. C’était réel : il était de nouveau à ses côtés et rien ne pourrait changer ça. Elle n’était plus seule désormais. SE24 devrait s’y habituer : elle avait perdu. Le français était dans leur vie et n’en partirait plus de sitôt.

Une fois face au restaurant Selena resta un peu impressionnée. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait remis les pieds dans un lieu comme celui-là qu’elle n’était plus certaine de la manière de s’y comporter. Le blond l’invita à s’installer tandis que lui allait saluer le chef avant de la rejoindre. Elle hocha la tête et prit place sur la table de deux personnes. Elle remit du mieux qu’elle put ses cheveux et camouflant sa cicatrice, essayant de se faire belle. Ce n’était pas forcément évident. Dans son esprit tourmenté ne se trouvait quasiment plus de trace de comportements normaux. Seules les tueries, les manipulations et ce qui s’en suivait restaient marquées dans son esprit. La séduction était complètement redevenue quelque chose de flou. Aussi la brune espérait ne pas trop rebuter le français lorsqu’il ferait son retour.

En parlant du loup : Alexander réapparut auprès d'elle le sourire aux lèvres. La serveuse, sans doute avide de récolter une prime ce mois-ci, ne tarda pas à leur demander s’ils souhaitaient un apéritif. Alors que la brune comptait imiter le choix du blond, ce dernier l’incita à commander la première. Mince. Ça faisait si longtemps. Qu’aimait-elle boire déjà ? Elle avait été si longtemps en retrait que ses propres goûts et dégoûts lui semblaient effacés. Seule la peur des flammes et de la chaleur avait persisté. Ayant eu le temps de regarder la carte en l'absence du français, la brune dit finalement :

" Un cocktail de fruits sans alcool pour moi s’il vous plait. "

Elle adressa un regard à Alexander et l'écouta faire son choix. Après quoi, ils se retrouvèrent en tête à tête. Bien sûr, ils allaient devoir décider du plat mais ils avaient encore un peu de temps d’ici là. Ce n’était pas une course. Selena comptait bien profiter de ce restaurant le plus longtemps possible. Elle avait l’impression d’avoir fait un bond dans la passé, d’avoir de nouveau le droit à un moment paisible. C’en était effrayant car elle ignorait quand des tueries viendraient tout ruiner de nouveau. Est-ce que quelqu’un allait franchir la porte du restaurant et réclamer son intervention ? Devrait-elle de nouveau tuer et tout oublier ?

Elle ferma les yeux et revécut les maltraitances du passé, les meurtres de sang froid dont elle était coupable. Tant de violence… Lorsqu’elle rouvrit les yeux, elle fut un peu chamboulée mais ne voulait pas inquiéter Alexander. Aussi elle essaya de parler pour se changer les idées.

" Tu viens souvent ici ? "


C’était la seule question qui lui était venue sur le moment et elle se félicita : elle était normale comme interrogation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nul n'est à l'abri [ Akkiko, Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Signature de contrat - Alexander Frolov
» F.T. d'Alexander Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Night Clubs & Pubs-