Partagez | 
 

 Loque humaine [PV: Tatiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Loque humaine [PV: Tatiana]   Sam 2 Juil - 8:17

Cela faisait quelques jours à peine que Mazen était devenu sans abri. Il était déjà pâle et maigre de base, mais ces quelques jours semblaient avoir d’avantage creusé ses traits, les cernes sous yeux gris pâles témoignaient d’une fatigue intense. Le jeune homme était secoué de tics et de tremblements et ne cessait de marmonner tout seul des mots ou des bribes de phrases. La blessure qu’il s’était fait en fuyant à Flooded District avait eu beau être bénigne, sans soins appropriés, elle s’était infectée.

Mazen s’efforçait de ne pas se montrer en pleine rue afin de ne pas effrayer les passants comme c’était arrivé la dernière fois, afin de ne pas attirer l’attention d’Eternal. Mazen qui n’avait jamais eu beaucoup d’appétit et ne ressentait pas la faim malgré sa situation s’efforçait de se nourrir un peu sous l’insistance de la voix de sa tutrice. Toutefois, comment se procurer de la nourriture sans argent ? Des voix lui avaient soufflé de voler. A moins que cette idée n’eut germée seule dans son esprit ? Mais le jeune homme ne voulait pas porter atteinte aux autres. Des gens travaillaient dur pour obtenir un peu, il ne pouvait pas leur voler le fruit de leur travail. Alors aussi dégradant que cela puisse paraitre, Mazen se mit à faire les poubelles dans les ruelles obscures.

Le jeune homme cherchait dans les ordures après n’importe quoi qui fût comestible parmi divers déchets qui allaient de la bouteille en plastique à la couche pour bébé jetable et souillée. Mazen poussa un cri de terreur en reculant brusquement, son pied rencontra un obstacle et le voilà qui perdait l’équilibre. A même le sol, Mazen recula jusqu’à ce que son dos rencontre le mur. Tremblant de tous ses membres face à la vue de ce qui avait provoqué une telle panique : un chat.

Mazen n’avait jamais eu de bonnes expériences avec les animaux. Aussi bien les chats que les chiens le terrorisaient. Et voilà qu’un félin armés de crocs et de griffes lui faisait face.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 169
Crédits : 142

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Dim 3 Juil - 17:48

Tatiana se baladait comme à son habitude sur les toits lorsqu’elle vit quelqu’un faire les poubelles. Ce n’était pas cet évènement qui provoqua sa curiosité. Non, elle avait senti quelque chose de comestible en dessous du tas de déchets. La nobody comptait donc voir si c’était mangeable et non pourri, parce que maintenant qu’elle était convenablement nourrie, elle n’allait plus s’abaisser à manger dont le goût évoquait les poubelles, le vomi ou toute autre chose se rapprochant de l’excrément. Elle crut sentir une barre chocolatée non encore ouverte lorsque l’inconnu lui marcha sur la patte droite. Ce qui lui fit arracha un cri :

" Aie ! "


Elle vit alors le type se coller contre le mur en la regardant comme s’il avait vu un démon. La nobody adressa un regard dubitatif à l’inconnu avant de lui parler.

" Fais pas cette tête, je vais pas te manger. C’est vrai que tu m’as fait mal mais je ne suis pas rancunière. Et puis la viande humaine ça doit avoir très mauvais goût. "


Pourquoi s’adresser à lui ? Parce qu’il avait tout bonnement l’air inoffensif. Visiblement ce pauvre garçon aurait eu peur de sa propre ombre. Et puis elle n’aimait pas qu’on la regarde comme un monstre. Et elle avait vraiment l’impression qu’il la regardait comme tel. La forme féline de la nobody glissa son museau sous le tas de déchets, elle envoya voler plusieurs babioles avant de finalement sortir la fameuse barre chocolatée encore emballée.


" Cette chose-là par contre ça doit pas être mauvais du tout. Garantie sans arrière-goût de poubelle. "


Elle regarda le garçon qui avait l’air en bien mauvais état. Il lui rappelait sa propre personne il n’y avait pas si longtemps… S’il faisait les poubelles, c’est qu’il devait mourir de faim comme elle à l’époque. Mais elle ne le connaissait pas. Pourquoi lui laisserait-elle sa part ? Et puis, d’un autre côté, pourquoi pas ? En racontant cette anecdote à Greta, nul doute qu’elle gagnerait le double de cette nourriture pour avoir fait une bonne action. La petite la poussait à faire moins de bêtises petit à petit.


" Bon, je te la laisse. Après tout, tu as commencé à fouiller le premier. Mais c'est exceptionnel, si on se recroise ce sera chacun pour soi. "
Dit-elle en s’approchant de lui et en lui déposant la barre chocolatée. Bien sûr, l’emballage était désormais un peu baveux. Mais elle doutait qu’il fasse le difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Lun 4 Juil - 21:47

Le chat parlait. Un chat qui parle ? Il fouillait les poubelles en bavardant. Il trouva une barre de chocolat encore dans son emballage et la déposa devant lui. Mazen n’y toucha pas, il ne regarda même pas la barre de chocolat, ses yeux gris et apeurés fixant la créature à quatre pattes. Au lieu de ça, il ferma les yeux aussi forts qu’il le pouvait et plaqua ses mains sur ses oreilles.

- Taisez-vous ! Je ne sais pas qui est Tatiana et je ne veux pas le savoir ! Laissez-moi tranquille ! Gémit-il.

Il y en avait deux. Deux voix puissantes. L’une voulait la mort de cette Tatiana. L’autre voulait la protéger. Les deux voulaient prendre possession du corps de Mazen pour parvenir à leur fin. Affaiblit par les récents événements, le froid, la rue, la faim, la soif, la fatigue, le jeune homme eut du mal à lutter. Et pourtant il luttait, pour ne pas perdre le contrôle de son corps, pour ne pas perdre la raison.

Mais l’âme d’un proxénète sauvagement assassiné parvint à prendre le contrôle, juste le temps de saisir le chat. Puis ce fut au tour de l’autre âme, l’âme aimante, l’âme en peine qui serra le petit animal contre le cœur de son hôte en parlant dans une langue étrangère à Mazen.

Mazen, assistait à cela, effrayé. Il lutta et parvint à reprendre le contrôle de son corps. Il lâcha le chat et alla se plaquer contre le mur. Tremblant, suffoquant, en sueur. Le regard agité suivant les ombres qu’il était seul à voir. Il était perdu. Qui était-il ? Que faisait-il là ? Que venait-il de se passer, exactement ? Il avait en l’impression d’être spectateur de ses propres actes. Non, ce n’est pas lui qui avait fait ça, c’étaient ces ombres, ces voix. Pas lui. Lui… Lui qui ?

- Je ne sais plus qui je suis… Marmonna-t-il en boucle, paniqué à cette idée.

Le visage déformé par la détresse. Une détresse presque tangible. Et puis d’un coup, un déclic. Il leva son poignet, celui sur lequel était gravé son nom.

- Mazen. Je suis Mazen.

Appuyé contre le mur, le jeune homme se laissa glisser et se recroquevilla. Il se balança doucement d’avant en arrière, toujours tremblant. Il sentit quelque chose de froid l’enlacer. Ce froid dégageait quelque chose de doux et d’agréable. Une voix pris le dessus parmi toutes les autres : c’était celle de Lydia, sa tutrice qui désormais veillait sur lui depuis l’autre côté. Elle fredonna une berceuse qu’elle lui chantait quand il était enfant et même après et qui avait le don de l’apaiser. Mazen se laissa aller doucement et entonna l’air apaisant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 169
Crédits : 142

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Mar 5 Juil - 21:29

Tatiana ne comprit pas bien ce qui arrivait au garçon qui semblait parler d’elle sans le savoir… Mais avec qui diable discutait-il ? La nobody sous forme de chat n’eut pas vraiment le temps de poser de questions que le garçon la saisit brusquement par la peau du coup. La jeune femme était prête à griffer lorsque son comportement devint bien plus doux. Il la serra alors contre son cœur et parla en russe, et lui dit qu’il l’aimait de tout son cœur. La fin fut étrange parce qu’on aurait dit sa mère… Il avait terminé sa phrase par " petit chaton à sa maman ". C’était extrêmement perturbant.

Puis le jeune homme la relâcha et alla se plaquer contre le mur, visiblement terrorisé. Il dit ne plus savoir qui il était avant d’affirmer qu’il se nommait Mazen. La nobody ne savait pas trop quoi dire et faire. Elle le regarda chantonner en semblant se bercer lui-même. Quelle personne effrayante ! Il semblait réellement fou… Sur le moment la jeune femme décida de partir et terminer là cette histoire hors norme. Mais le fait qu’il ait parlé russe, qu’il sache son nom, qu’il lui dise des choses comme sa mère ne pouvait la laisser indifférente. Elle devait savoir qui il était et ce qu’il entendait.

Visiblement il était terrorisé par les chats… Alors elle devrait se résoudre à lui parler différemment. Enfin, ce n’est pas comme si elle risquait quoi que ce soit avec cette personne qui était visiblement handicapé mental ou quelque chose comme ça. Personne ne le croirait dans tous les cas s’il affirmait qu’elle était une nobody.

Elle prit donc forme humaine, se retrouvant en tenue d’Eve. Elle fit l’effort de cacher sa poitrine avec des mèches de ses longs cheveux gris… Pour le reste, elle ferait avec. Elle approcha doucement du jeune homme et posa délicatement sa main sur l’épaule de l’inconnu et lui parla très gentiment :


" Hé, n’aie pas peur je ne suis pas un vrai chat et je ne te ferai rien. "
Elle essaya de capter son regard. " Je m’appelle Tatiana mais ça tu as l’air de le savoir. Et toi c’est Mazen c'est ça ? Je peux t'aider ? "

Elle ne s’excusa pas pour sa tenue, ce n’est pas comme si elle avait prévu de prendre forme humaine durant sa sortie. Et puis il semblait tellement dans un autre monde qu’elle n’aurait pas été surprise qu’il ne remarqua même pas qu’elle était nue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Mer 6 Juil - 21:42

Une main se posa sur son épaule, puis une voix douce. Celle de Tatiana. Tatiana. Mazen ne se souvenait même plus avoir prononcé son nom quelques instants plus tôt. Ce qui s’était passé était confus. Il n’était sûr de rien. La jeune femme lui demanda confirmation de son prénom et si elle pouvait l’aider.

- Mazen… Je suis Mazen… Murmura-t-il en fixant un point invisible, ne remarquant même pas que la jeune fille était entièrement nue. Et personne ne peut m’aider. Personne… Pourtant, tout ce que je demande, c’est de ne plus les entendre… Ces voix. Ces voix dans ma tête à cause de qui les médecins veulent m’enfermer ! Je ne veux pas vivre enfermé à cause d’elles ! Je veux trouver une solution… Même si j’ai peur, même si je fais des erreurs. Pardon si je t’ai fait peur à toi aussi… Je ne sais plus trop bien ce qu’il s’est passé… Je crois que… je crois que j’ai perdu le contrôle. Je fais de mon mieux, mais j’ai de plus en plus de mal. Je suis fatigué, j’ai froid… Je… Je ne sais plus quoi faire…

Le jeune homme était sincère. Il ne voulait de mal à personne contrairement aux âmes qui l’entouraient. Et chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde, il luttait pour ne pas se laisser posséder par elles et leur ressentiment.

- Je voulais aller à l’église. Confia-t-il. J’ai toujours aimé cet endroit. Je m’y sentais en sécurité et j’espérais que mes prières y seraient exaucées. Mais j’ai peur et je n’ose pas y aller. Je fais peur aux gens… Je ne veux pas qu’on me jette dehors… Ni qu’on m’enferme où que ce soit. Ni à l’asile ni à Eternal. Parce que ces voix que j’entends… Ces voix, je ne les invente pas. Toi… tu as tué quelqu’un, pas vrai ? Il veut ta mort, lui aussi. Mais ne t’en fais pas, de là où il est, il ne peut rien contre toi. Et moi, moi je ne le laisserais pas faire. Quoi qu’il m’en coûte. Je ne laisserais aucune de ces voix utiliser mon corps pour ôter la vie à qui que ce soit. J’aimerais mieux mourir. Même si la mort me fait peur aussi… De toute façon, je ne manquerais à personne…

Les larmes s’étaient mises à couler sans qu’il ne s’en rende compte. Il était las. Pourtant il continuait de s’accrocher désespérément à sa triste existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 169
Crédits : 142

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Sam 9 Juil - 8:06

Le jeune homme semblait réellement perturbé par des voix. Il parla ensuite de médecins qui voulaient l’enfermer, de perte de contrôle. Sur le moment la russe se dit que tout ceci n’avait peut-être été qu’un hasard très surprenant, mais juste une coïncidence et qu'il était fou. Néanmoins elle l’écouta jusqu’au bout. Lorsqu’il dit ne pas inventé les voix et qu’il affirma qu’elle avait tué quelqu’un, la russe eut la chair de poule. Il lui dit ensuite que cette personne voulait sa mort.

Ces affirmations chamboulèrent sa vision des choses. Les évènements devinrent soudainement plus clair. Oui, maintenant elle expliquait ce qui venait de se passer. Ce n’était pas un hasard. Ce garçon laissait parfois les morts le posséder. Donc il était fort probable que le proxénète ait voulu la saisir mais que sa mère ait été là, elle aussi. Avant de le rencontrer, jamais elle n'aurait cru que quoi que ce soit existe après la mort. Elle s'en voulut un peu de ne jamais avoir discuté avec sa défunte mère depuis sa disparition. Cette dernière devait se sentir bien seule dans ce monde peuplé de morts.

La jeune femme resta un moment à méditer sur la dernière phrase du jeune homme qui affirma ne manquer à personne s’il venait à mourir. Tatiana n’était pas du genre à penser de la sorte. Elle essaya de lui faire part de sa logique, mais juste après lui avoir répondu :


" Oui j’ai bien tué un homme, un proxénète qui a tué ma mère. Au moment où je l’ai fait je pensais la sauver mais il était déjà trop tard. Personnellement je n’ai pas peur de lui, même s’il te contrôlait ce serait plus dangereux pour toi que pour moi vu que je ne me laisserai pas faire. "
Dit-elle avant de faire une petite pause. Puis elle reprit : " Et tu ne devrais pas t’apitoyer autant sur ton sort. Tu dois vivre ta vie pour toi-même. Qu’est-ce que ça peut faire de manquer ou non à quelqu’un ? Je ne comprends pas trop… En quoi est-ce bien que quelqu’un soit triste voire détruit mentalement quand tu seras parti ? "

Tatiana haussa les épaules. Elle-même manquerait peut-être à Greta mais ça ne lui faisait pas vraiment plaisir. Elle savait ce que ça faisait d’avoir un être aimé décédé. Sa mère lui manquait, et cela lui faisait vraiment mal, c'était comme si une partie de son être était mort. Elle ne souhaitait à personne de ressentir cette douleur qui semblait ineffaçable.


" Allez, ne pleure pas… "
Tatiana avait un mal fou à réconforter les autres. Cela se sentait. Elle était assez maladroite, mais au moins elle essayait.

" Si tu es un nobody et que tu comptes vivre, il va falloir être plus fort que ça Mazen. Oui, le monde est cruel. Des gens biens meurent tous les jours. Il va falloir que tu te reprennes en main si tu ne veux pas qu’Eternal t’attrape. "
Elle espérait le secouer et le ramener à la raison.

" Je peux t’aider un peu pour des choses de base si tu veux. J’ai l’habitude de me débrouiller seule. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Dim 10 Juil - 21:56

Elle expliqua qu’elle avait effectivement tué un homme, un proxénète, en pensant sauver sa mère. Mais il était déjà trop tard. Une histoire dramatique. Comme Mazen en entendait malgré lui depuis sa plus tendre enfance. La jeune femme lui dit qu’il ne devrait pas s’apitoyer sur son sort, elle lui demanda qu’est-ce que cela pouvait faire de manquer à quelqu’un ou non. Mazen s’enferma un peu plus dans sa bulle à ses propos. Elle lui disait de ne pas pleurer, d’être plus fort que ça, qu’il faudrait qu’il se reprenne en main s’il ne voulait pas qu’Eternal l’attrape. Elle pouvait l’aider un peu pour des choses de bases. Quelles bases ? Des bases de quoi ? Elle lui disait de vivre pour lui-même… Mais pourquoi ? Dans quel but ? Et quelle vie ? Quels étaient ses souvenirs lui qui les mélangeait tous ? Lui qui oubliait parfois qui il était ? Vivre pour lui… Mais qui était-il ? Il était incapable de dire son parfum de glace préféré, s’il avait une couleur favorite… D’ailleurs, était-il plutôt thé ou café ? Comment se construire une vie sans identité propre ?

- Mazen. Je suis Mazen… Mais ce n’est qu’un prénom… Je ne suis personne. Comment pourrais-je vivre pour moi ? Je n’ai aucune identité... Mes souvenirs ne sont pas toujours les miens et je n’arrive pas toujours à les distinguer… Je ne saurais même pas dire ce que j'aime ou ce que je n'aime pas... Est-ce que j'ai des préférences? J’aime les églises… Mais parfois je ne m’y sens pas à ma place. Je ne manquerais à personne. Personne ne souffrira si je disparais, c'est vrai. Si je disparais, ce sera comme si je n’avais jamais existé. Je n’existe pour personne… Personne ne m’aime, je n’ai personne à aimer… Pourtant, l’être humain ne se construit-il pas grâce aux autres et pour les autres ? Les jeunes enfants n’apprennent-ils pas à parler et à marcher parce qu’ils y sont encouragés par quelqu’un qui croit en eux, qui leur montrent l'exemple ?

Mazen réfléchissait tout haut.

- Je suis seul. Seul contre eux tous. Depuis toujours. Et personne ne peut m’aider… Ni les médecins, ni ma tutrice qui a fait de son mieux n’a pu m’aider… Mais maintenant qu’elle est de l’autre côté, j’arrive un peu plus à penser. Grâce à elle, je continue d’essayer… Merci Lydia, d’avoir toujours été là, d’être toujours là. Un jour, j’aimerais faire quelque chose pour toi, un jour j’aimerais que tu puisses être fière de moi.

L’esprit à qui il s’adressait était près de lui et le serrait dans ses bras. Mazen se leva en chancelant.

- Je veux juste me reposer dans un endroit au sec. Déclara-t-il. Si ça ne te dérange pas... Peux-tu m’aider à trouver un endroit où je pourrais dormir un peu sans crainte, s'il te plait ? Demanda-t-il à la jeune fille qui lui avait proposer son aide.

Mazen ne pensait plus à manger. Il ne ressentait pas la faim, pourtant son corps avait bien besoin d’être nourrit et hydraté. A ce rythme, il ne tiendrait pas longtemps, même s’il parvenait à se reposer un peu. A plus forte raison que depuis sa fuite, il avait subitement interrompu ses prises de médicaments auxquels il était accoutumé. Il en avait fortement subit les manques les premiers jours, mais pour l’instant, cela semblait aller mieux…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 169
Crédits : 142

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Mer 13 Juil - 23:39

Mazen exposa un tableau si sombre de son existence que Tatiana ne sut quoi lui dire. Il y avait des personnes qui allaient mal parfois et qui ne voulaient finalement pas aller mieux. La russe avait le sentiment que quoi qu'elle tente de dire au jeune homme, ça ne changerait rien à sa vision du monde. Il était seul et si elle s'était arrêtée pour l'aider, ce qui était exceptionnel, elle ne pensait pas pour autant insister. La jeune femme aurait eu des tas de raisons d'être déprimée après tout ce qu'elle avait vu dans sa vie pourtant jamais elle ne s'était laissée abattre. Si lui avait décidé d'abandonner, qu'il en soit ainsi. Elle se dit que chacun avait son caractère et qu'elle le laisserait vivre sa vie. Elle pensa à cette Lydia qui devait être bien patiente avec ce garçon pour le soutenir après sa propre mort. Tatiana était une fille gentille mais elle n'était pas non plus une sainte. Elle n'avait pas envie de perdre son temps avec une personne dépressive. Il lui cassait le moral.

Enfin il parla d'autre chose que de son malheur et lui dit vouloir un abri au sec où il pourrait se reposer. La jeune femme connaissait pas mal les environs et voyait bien deux trois endroits qui pouvaient lui convenir. Elle prit alors le critère de la pénibilité d'accès pour ce nobody un peu mal en point et se décida pour celui qui se trouvait à six cents mètres de là.

''Suis-moi Mazen seul contre tous.''

Elle se moquait un peu de lui, oui. Cela lui permettait de mieux vivre leurs échanges. Et puis cela lui permettrait peut-être de remettre en cause le drame de sa situation. Oui, même si il l'énervait, elle l'aiderait quand même. Elle voulait que Greta la felicite ce soir et de ce fait elle aurait une portion de nourriture supplémentaire. 

Tatiana se retransforma en chat, histoire de ne pas se faire troo remarquée dans les rues et guida le jeune homme jusqu'au fameux endroit. Il fallut pour cela passer dans es petites rues étroites, rentrer via une petite fenetre menant à une cave. Dans cette dernière se trouvait un escalier recouvert de débrits dont des plaques en fer rouillées. Une fois le passage dégagé par la forme humaine de Tatiana, une porte se fit remarquer. Après celle-ci se trouvait les ruines d'un ancien salon de maison.


''Ici tu seras au calme et au sec. Ce n'est pas très confortable à même le sol mais c'est mieux que rien.''


Elle-même avait déjà dormi ici. Mais Tatiana n'était pas exigeante sur le confort. La nobody reprit sa forme de chat, étant plus à l'aise ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Ven 15 Juil - 7:42

Mazen ne capta pas la subtilité de la remarque. Quand bien même, il ne s’en serait pas offensé, trop soumis qu’il était. La jeune femme reprit une apparence féline. Le jeune homme se raidit un peu, mais il se rappela qu’elle était comme lui, une Nobody, et non un véritable chat.

Il suivit donc cette fille dont le nom lui revenait : Tatiana. Il avait déjà complètement oublié ce qui l’avait amené dans cette ruelle, abandonnant à son triste sort la barre chocolatée que la Nobody avait déniché et avait bien voulu lui céder.

Pour parvenir jusqu’à ce petit havre, ils durent passer par des ruelles étroites, puis par une petite fenêtre. La taille de Mazen, sa corpulence mince et sa souplesse firent qu’il n’eut pas trop de mal à passer par la fenêtre.

Ils pénétrèrent dans une petite pièce poussiéreuse mais au sec. Il s’agissait d’un ancien salon. Mazen ne prit même pas la peine de détailler l’endroit. Son regard passait au travers le monde qui l’entourait comme si rien n’existait réellement, comme s’il était étranger à cet univers.

- Merci beaucoup. Dit-il doucement.

Il ôta son manteau et s’emmitoufla dedans avant de se rouler en boule, à même le sol, épuisé qu’il était. Il ferma les yeux et se laissa emporter par la fatigue. Même endormi, son visage n’affichait rien de serein.

Personne n’aurait cru que ce garçon faisait d’énormes efforts pour maîtriser son pouvoir. Personne ne se doutait de l’énergie intense qu’il y déployait. Ce garçon freluquet à l’allure maladive qui était si négatif et défaitiste dans ses propos était toutefois animé par l’espoir. Un sentiment d’espoir puissant qui lui permettait de continuer d’avancer. Evidemment, cela ne se voyait pas, personne ne pouvait le remarquer, lui-même ne s’en rendait pas spécialement compte. Personne ne pouvait se douter de ce que Mazen endurait depuis sa naissance. Personne ne pouvait imaginer ce que c’était que d’avoir en permanence ces voix dans sa tête. Ses voix qui appartenaient à des âmes vengeresses, des âmes en peine, en souffrance. Comment Mazen aurait-il pu grandir, évoluer indemne dans un pareil environnement ? Qui l’eut pu d’ailleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 169
Crédits : 142

MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   Dim 17 Juil - 9:23

Tatiana hocha la tête lorsque Mazen la remercia. Sa mission était accomplie : elle allait pouvoir rentrer chez Greta et Micka... Mais une chose l'embêta profondément : il n'avait pas la barre chocolatée qu'elle lui avait offerte. Pourtant il semblait affamé. Sans doute l'avait-il oubliée là où ils s'étaient rencontrés. La nobody n'hésita pas à y retourner, ne saluant pas Mazen puisqu'il s'était endormi. Elle retrouva la fameuse barre chocolatée et eut un instant de réflexion. Devait-elle la lui rendre ? Après tout, c'était sa faute s'il était tête en l'air. Quelqu'un d'autre aurait pu la manger. Mais comment Tatiana justifierait cela à Greta ? 

La nobody laissa échapper un soupire. Elle savait bien qu'elle allait ramener ce cadeau à son propriétaire sous peine de se faire réprimander. Le chat refit donc le chemin inverse en toute discrétion et ramena la nourriture au garçon. Il était visiblement plongé en plein rêve. Elle deposa donc la barre à côté de son visage puis s'en alla.

Elle fit bien attention à tout bien recamouffler derrière elle afin que Mazen ne soit pas embetté par le monde qu'il semblait tant redouter. La nobody retourna sur les toits et se mit à réfléchir d'abord mentalement puis dans un murmure en russe.

''Ma pauvre maman... Ne te tourmente pas pour moi, je ne suis plus tout à fait seule désormais. J'ai un ami qui s'appelle Shion et puis j'ai une famille d'adoption même s'ils ignorent ma vraie nature, au moins j'ai un toit temporaire. Tu peux te reposer en paix, je te rejoindrai quand l'heure sera venue.''

La jeune femme était un peu triste de savoir que sa mère n'ait pu trouver le repos car elle le méritait. Elle alla vite se changer les idées en rejoignant Greta et en lui comptant ses bonnes actions du jour. Bien sûr elle ne parla par contre pas de la nature de nobody de Mazen et d'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Loque humaine [PV: Tatiana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Loque humaine [PV: Tatiana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Epreuve de Tatiana
» Lassitude de la vie humaine -Terminé-
» Lettres [Tatiana de Suède]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Habitations-