Partagez | 
 

 La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 38
Crédits : 30
† Lieu de résidence : N'importe où tant qu'il y a des filles et de l'alcool
† Personnage sur l'avatar : Le Patron de SLG

MessageSujet: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Dim 1 Mai - 1:56

''Pi…. Pitié, ne faites pas de mal … laissez moi partir, je vous en prie … !

Pas un seul mot. Un craquement sourd. Le bruit de mon poing sur sa mâchoire. Je l'avais pourtant prévenue de se taire. Mais non, il faut toujours qu'elles crient, qu'elles pleurent, qu'elles hurlent. Pourtant, elles le savent pertinemment que là où je les emmènes, personne ne peut les entendre crier. Mon dernier coup lui arracha un cri de douleur strident. Très strident. Trop strident. Ma tête me faisait encore un mal de chien, et mon épaule aussi d'ailleurs. Mais ça, ça allait encore. Avec les quelques seringues de morphine que j'avais arrachées au cadavre du premier junkie que j'avais brûlé sur la route, je tenais le coup. Il me faudrait juste penser à m'en procurer d'autres. Ou pas, il ne fallait pas non plus que je devienne accro à cette saleté.

Elle se débattait, elle essayait de fuir … Bordel, j'avais vraiment pas la tête à ça. Non, courir derrière ma proie, d'ordinaire ça m'amusait mais là non. Là j'avais juste envie de la frapper, de lui faire du mal, puis de la tuer. Mais pas de viol. Non, ça il n'en voulait plus. Il ne voulait plus que du sang, du sang … toujours plus de sang … Oui, le nouveau moi n'en avait plus rien à faire de souiller ces pauvres victimes. Non, j'avais juste envie de les torturer, de les voir souffrir et de voir la peur grandir dans leurs yeux juste avant de laisser place à la douleur et à la mort.

Un autre craquement sourd. Mon pied qui lui brise le tibia en deux. Une fracture ouverte, le sang gicle. Spectacle d'une magnificence sans pareil, je me délecte de chaque gouttelette qui est expulsée par la plaie béante. Ma main se dirige alors vers ses cheveux. De longs et beaux cheveux blonds maintenant tâchés de poussière, de sang, de sueur. Ils sont gras, collants, ils empestent. Je les empoigne, je tire pour amener son visage contre le sol. La rencontre est brusque, immédiate. Violente. C'est le mot, la violence. C'est ce que je recherche désormais. De la violence gratuite, purement et simplement. Un autre bruit sourd. Encore. Son visage s'aplatit au sol, du sang gicle de ses gencives, ses lèvres et son nez. Son arcade, ou plutôt SES arcades sourcilières pissent le sang aussi. Je relève son visage, la tenant toujours par les cheveux, et je recommence. Une fois, deux fois, trois fois … encore et encore … et encore … Plus je la frappe, plus je ressens du plaisir. J'aime ça. Le bruit des os qui se fracassent, qui cèdent peu à peu. Plus je la frappe, plus je suis heureux. Mais je ressens aussi ma colère qui augmente sans s'arrêter, comme si mon bonheur résidait dans cette rage que j'avais trop longtemps enfouie en moi et qui maintenant s'échappait enfin.

Au bout de cinq longues minutes de matraquage ininterrompu, je lâchai ses cheveux. Ça faisait un moment qu'elle ne disait plus rien ; un moment que plus un son ne sortait de sa bouche. Morte. Déjà ? Enfin ? Des heures ou des minutes, peu importe le temps passé ici. J'ai encore besoin de tuer. Il me faut d'autres victimes. Je ne prends même pas la peine de cacher le corps, je l'abandonne sur place et je pars. Il me faut d'autres proies. J'ai faim. Le sang, la mort. J'ai faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Dim 1 Mai - 18:40

Mickaël avait passé la soirée à livrer des pizzas et quand il a eu fini, son ami Kyle a insisté pour l’inviter à boire un verre. Le jeune homme a donc fini par céder et ils ont donc été boire quelques verres. Mickaël n’avait pris qu’une bière et un soda ensuite. Son pote Kyle, lui, par contre, enchainait les verres de bières comme s’il buvait de l’eau et malgré les recommandations de Mickaël d’y aller mollo sur l’alcool, celui-ci ne tint pas compte du conseil. C’est donc un Kyle complètement bourré qui sortit du bar et Mickaël ne pouvait pas se résoudre à l’abandonner là dans cet état. Il raccompagna donc son ami chez lui, à Flooded District, en râlant et en se disant qu’il aurait mieux fait de camper sur ses positions et de rentrer chez lui directement après le boulot au lieu de céder à Kyle.

- Sérieux ! Tu sais bien qu’j’aime pas laisser Greta toute seule avec ma mère, en plus !

Mais il savait bien que c’était inutile, Kyle n’était plus en état de faire preuve de bon sens. Lorsqu’ils arrivèrent chez Kyle, ce dernier s’écroula sur le matelas miteux qui lui servait de lit dans une pièce pleine d’humidité. Mickaël secoua la tête et reparti en pressant le pas : il avait hâte de rentrez chez lui. Pourtant, il s’arrêta en chemin, interpellé par des cris stridents qui le firent frissonner. Il hésita, puis décida de se diriger vers les cris pour voir ce dont il s’agissait, peut-être que quelqu’un avait besoin d’aide ? Mais ce qu’il vit le sidéra : une femme en sang et complètement amochée était à terre. Son cœur se retourna en voyant son tibia… Il s’approcha tout de même pour vérifier qu’elle était encore en vie, mais il était trop tard. Peut-être qu’étant donné l’état où elle se trouvait, c’était mieux pour elle ? Nul doute que si elle était restée en vie, elle aurait gardé de graves séquelles.

Mickaël contacta le numéro d’urgence : il ne pouvait pas laisser le corps de cette femme comme ça en plein milieu de la rue et poursuivre tranquillement sa route comme si de rien n’était ! Un peu plus loin, il vit une silhouette en costume, Mickaël courut vers l’individu, songeant à obtenir d’éventuelles infos sur ce qu’il s’était passé, mais en voyant les vêtements tâchés de l’homme et son expression faciale, il n’eut pas besoin qu’on lui fasse un dessin pour comprendre que ce type était l’auteur de cette horreur sans nom.

- C’est toi qui à tuer cette femme ?! Dit Mickaël d’une voix tremblante en serrant les poings.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 38
Crédits : 30
† Lieu de résidence : N'importe où tant qu'il y a des filles et de l'alcool
† Personnage sur l'avatar : Le Patron de SLG

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Mar 3 Mai - 23:16

Une voix résonna dans mes oreilles. Un capharnaüm inaudible, un chaos sonore, des cris stridents. Je me retournai brusquement pour savoir qui avait hurlé de la sorte, lui causant une migraine atroce et insupportable. Un grand blond, yeux bleus, dégaine de beau gosse. Qu'est-ce qu'il me voulait celui-là ? Dans un premier temps, les échos qui vrombissaient dans mes oreilles me firent tellement mal que ma vue était troublée, mais rapidement, je pus distinguer l'expression de son visage. Puis je posai mon regard sur le cadavre de la femme un peu plus loin. C'était moi qui avait fait ça ? Sans doute, ça me ressemblait bien, mais là tout de suite, je ne parvenais pas à resituer l'endroit où j'étais. Je crois que cette foutue morphine me faisait trop d'effet, j'avais du en prendre une trop grosse dose.

''Quoi, ça ?'' dis-je en pointant la femme morte. ''Je vais être franc, ça ne m'étonnerait pas le moins du monde que ce soit mon œuvre, mais là tout de suite, je t'avouerais que je me souviens à peine de mon nom. Alors t'es gentil, le boy scout mais vas t'amuser ailleurs. Dois bien y avoir d'autre blondasses en détresse à sauver dans cette ville pourrie. Et qui sait, t’arriveras peut-être à temps cette fois, Superman.''

Je lui lançai un regard dédaigneux par dessus mes lunettes de soleil, un sourire sadique sur les lèvres. D'un coup de langue lent et méthodique, je vins lécher le sang autour de ma bouche, puis fit demi-tour, ignorant totalement ce type qui m'avait accosté. J'avais autre chose à faire que de jouer au barbecue avec un avorton dans son genre. Il me fallait du sang. Et là, je réalisai : je l'avais ma proie. Un morveux insignifiant comme lui, une proie parfaite ! Ça me changerait des femmes aussi. Plus de cri strident quand j'égorgeais ces truies, plus de voix aiguës et insupportables. Ouais, ça me changerait. Et puis après tout, homme ou femme, à quelques détails près, c'est fait pareil à l'intérieur. Je m'arrêtai alors après quelques pas et fis volte-face.

''En fait, reste ici, gamin. J'ai besoin d'un nouveau sac de frappe. Et tu sais quoi ? Félicitations, tu as remporté le casting.''

Je sortis mon briquet que j'allumai et commençai à faire danser la flamme autour de mon poignet. Je regardais le gosse avec un air sadique. J'avais une lueur dans les yeux, ça ne pouvait être qu'une chose : la folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Mer 4 Mai - 21:30

Mickaël était complètement sidéré par la réponse du gars ! Non, mais sérieux ? Il bute des gens comme ça, au détour d’une ruelle, sans même s’en rendre compte ? Mais c’était quoi ce malade ? Et qu’est-ce qu’un dégénéré mental pareil foutait dans les rues en liberté ? Est-ce qu’il n’aurait pas dû être en prison ou interné ? Il n’avait pas l’air d’en être à sa première victime, à la façon dont il parlait et considérait le cadavre de la femme.

Le gars se détourna de lui, Mickaël n’était pas certain de l’attitude à adopter. Puis il pensa que ce gars n’était pas normal et n’aurait pas dû courir les rues. Et s’il s’en prenait à quelqu’un d’autre ? Quand bien même ce type était complètement défoncé à une quelconque drogue ou autre substances illicites au point de ne plus savoir son nom ni ce qu’il faisait. Mickaël qui avait encore des valeurs morales auxquelles il était attaché fit ce que tout bon citoyen aurait fait : il contacta la police. Mais il n’eut pas le temps d’avoir de conversation avec la personne qui répondit à son appel. Son portable toujours en main et connecté aux forces de l’ordre, Mickaël eut un mouvement de recul en écarquillant les yeux : devant lui, le type givré avait décidé de le prendre pour cible et un briquet à la main, il en fit danser la flamme autour de son poignet, une lueur de folie dans les yeux.

La vue du feu dansant comme par magie tétanisa Mickaël qui porta instinctivement sa main libre sur la brûlure qui marquait son visage. Des souvenirs douloureux lui revinrent en mémoire. Des souvenirs qu’il n’avait pas oublié, auxquels il pensait souvent, mais qui pourtant lui revinrent cette fois avec forte violence. Mickaël revoyait ce jour-là, son frère d’à peine quatorze ans qui se faisait attaqué par un Testament alors que les deux frères allaient faire des courses avec leur père, la panique qui les avait assaillit, la perte du contrôle du pouvoir de son jeune frère à ce moment-là et qui lui avait marqué entre-autre le visage. Son frère était un Nobody capable de générer le feu. Et ce type devant lui était un Nobody qui maîtrisait le feu. Ou alors un pyromane capable de tour de pyrotechnique vachement élaboré…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 38
Crédits : 30
† Lieu de résidence : N'importe où tant qu'il y a des filles et de l'alcool
† Personnage sur l'avatar : Le Patron de SLG

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Mer 4 Mai - 22:48

Je commençai à ricaner. Je regardai ce gamin porter sa main sur son visage. C'est là que je remarquai un détail que je n'avais pas décelé jusque là : la moitié de son visage était brûlée. Mais il cachait cette balafre – magnifique au demeurant – derrière ses longs cheveux blonds soyeux et parfaitement entretenus. Pitoyable. Ce genre de blondinet parfait qui arborait une allure parfaite et propre sur soi, ça avait le don de m'énerver. Je devais sans doute faire un amalgame, après tout ce n'est pas parce qu'il prend soin de son apparence qu'il est forcément un blondinet superficiel. Mais après tout, je m'en fichais de ça. Superficiel ou non, je n'avais qu'une seule envie, c'était de le tuer. J'avais besoin de sang, de mort, besoin de libérer toute ma haine, et j'avais une cible parfaite.

''On va bien s'amuser, gamin, tu vas voir. J'adore jouer …''

Je continuai de faire tournoyer les flammes autour de mon poignet durant un moment, tout en avançant d'un pas pour chacun des siens qu'il faisait en arrière. Il était terrorisé, et lui au moins semblait conscient de ne pas pouvoir m'échapper. Il avait l'air d'avoir déjà compris – à défaut de l'avoir accepté – son sort. Parfait, j'allais donc pouvoir m'amuser sans plus tarder. C'est alors qu'une violente migraine me saisit. Comme un coup de marteau en pleine figure, comme si on venait d'abattre une masse de plusieurs tonnes sur le crâne. La douleur fut si soudaine, si violente que j'en perdis le contrôle de la flamme qui s'évanouit dans l'air, disparaissant puisque que je n'avais plus la moindre concentration pour la maîtriser. Mon équilibre aussi en prit un sacré coup. Mes jambes faiblirent, se mirent à trembler, je vacillais et chancelais en me tenant le crâne dans les mains en poussant un grognement sourd et rauque.

''Aaaaaaargh !''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Ven 6 Mai - 9:50

Mickaël était obnubilé par les flammes dansantes. De vieux souvenirs se mélangeaient dans sa tête et en même temps une petite alarme instinctive continuait de l’alerter de l’imminence du danger. Par chance, le dangereux criminel sembla surpris par une douleur qui lui fit perdit le contrôle de sa flamme. Le jeune Français fut sorti de sa torpeur par le cri que poussa son agresseur.

Sans demander son reste et il s’empressa de fuir à toutes jambes. Fuir le plus loin possible de ce fou furieux. Il ne pouvait pas finir comme cette femme, il ne pouvait pas laisser sa mère et la petite Greta livrer à elles-mêmes. Non, il ne pouvait pas mourir comme ça, il avait un rêve ! Il avait fait des promesses et il devait s’y tenir ! Il avait promis à Greta qu’il lui apprendrait le français, qu’il l’emmènerait en France... Même si pour l’instant, New Kanton City était une ville prison, il n’avait pas abandonné son objectif de retourner dans son pays natal.

Fuir, fuir le plus loin possible. Mickaël savait se défendre, des bastons il en avait déjà eu, des coups il en avait déjà encaissé, mais se battre contre un Nobody pareil ? C’était carrément du suicide ! Fuir. Et laisser ce type en liberté ? Et si demain il s’en prenait à d’autres gens ? Si demain, il s’en prenait à des gosses comme Greta ou Loane ? Mickaël s’arrêta de courir et sans prendre le temps de reprendre son souffle téléphona à la police. Il décrivit rapidement la situation, précisa que le criminel était un Nobody capable de maîtriser le feu pour que les forces de l’ordre puissent prendre leur disposition et indiqua le lieu où ils se trouvaient.

- Je vais m’assurer que ce gars reste où il est, mais je vous en prie, faites vite !

Mickaël raccrocha avec l’assurance à l’autre bout du fil, qu’ils arriveraient dans les plus brefs délais. Mickaël prit une profonde inspiration, exprima une prière silencieuse et courut en sens inverse, pour retourner auprès de l’homme.

- Finalement, je vais pas fuir devant un gars comme toi ! Les flics vont pas tarder à arriver, tu feras moins le malin derrière les barreaux espèce de malade!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 30
Crédits : 18
† Emploi/ Situation : Emploi: Employé d'Eternal/ Situation: Soldate
† Personnage sur l'avatar : Pixiv.Id.2576347 - Original Character

Papiers
Don: Friendless † Necromancie Parasitaire
Statut: Soldate pour Eternal
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Sam 7 Mai - 21:20

La folie subit les mêmes lois que la gravité
Matthias Gipfelkuppe & Mickaël Francoeur

/La routine est un ennemi pour certain, pour d'autre simple synonyme de tranquillité /
Comme d'habitude, j'effectuais mon inspection du flooded district. Rien de particulier ne se passait. Depuis les évènements de la Cathédrale, c'était plutôt calme. Bien que nos services continuaient de chercher activement cet individu. C'était une journée comme les autres. Vraiment comme les autres. Quoique... Mon talky-wacky grésilla. Puis une voix.

A tout les patrouilleurs. Individu suspect  repéré dans le flooded. Civil menacé. Nobody utilisant le feu.

J'écoutais attentivement les coordonnées données ensuite. Juste à côte. Le feu? Se pourrait-il que...

Bien reçu. Position proche du lieu. Je m'y rends immédiatement. Terminé.

Je remis le talky dans ma ceinture et me mis en route immédiatement. Après 15 minutes, j'arrivais au lieu dit. Une ruelle se présentait devant moi. Un râle de douleur m'attira à l'intérieur. Je m'approcha doucement de la source du cri. Le civil était dos à moi. Un grand blond. Il semblait ne pas être blessé. Un peu plus loin le corps d'une femme, complètement défigurée. Les giclées de sang, les os brisés en fractures ouvertes témoignait de l'extrême violence dont on avait fait preuve sur elle. Pauvre femme. Néanmoins, elle me sera utile si les choses venait à déraper. A quelques pas du cadavre, un homme en costume noir. Une folle douleur semblait s'être attaqué au crâne de ce dernier. Dans un cri, il releva la tête. A la vue de son visage, je le reconnu. Je l'avais en photo dans les archives. Matthias. Il fallait que je mettes la main sur lui. Ma réussite était capitale! Des jours entiers que nous le cherchions. Je marcha, alors plutôt confiante, dans la ruelle. En gardant ma cible en vue, je m'adressa au grand blond.

Monsieur, je vous prierais de bien vouloir évacuer. Nos services vont s'occuper de cet erreur de la nature. Je vous pries d'accepter ns remerciements sur vos précieux renseignements.

A hauteur du civil, je sorti mon glock 28 et le pointa vers le nobody.  Toujours, sans adresser un regard au jeune homme, je continuai:

Une équipe médical ne va pas tarder. Elle vous prendra en charge enfin de soigner vos blessures éventuelles et vous pourrez profiter d'un soutien psychologique. Au nom d'Eternal, je présente nos excuse pour la gêne occasionnée.


Mon doigt était sur la gachette, prêt à appuis. Il nous le fallait vivant, mon angle de tire était donc parfait. D'ici, une balle se logerait dans son épaule droite. Un peu plus bas, dans la diagonale, une s'introdura dans le genou gauche, entre le femur et la rotule. Mais je ne pouvais pas être totalement sûre. La folie de l'homme en noir, le faisait se contorsionner de douleurs. Les mouvements de son corps était donc imprévisible. Je devais me méfier de son pouvoir aussi, son agonie pourrait provoquer une explosion de son pouvoir. Je commence à penser sérieusement que ce cadavre me sera utile. Merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 38
Crédits : 30
† Lieu de résidence : N'importe où tant qu'il y a des filles et de l'alcool
† Personnage sur l'avatar : Le Patron de SLG

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Sam 21 Mai - 23:05

Alors que je tentais de m'arracher le visage tant la douleur que je ressentais était forte, j'entendis une voix féminine résonner dans mes oreilles. Je relevai la tête, mais à cause de la migraine, je voyais flou. Bon sang, voilà que l'autre s'excitait de nouveau. Pire que moi, dès qu'elle voyait une femme, il fallait qu'elle soit en rut ! Je calmai ses ardeurs en me collant une mandale magistrale dans la mâchoire, moi-même. Bien évidemment, les réflexes innés de mon systèmes nerveux et de mon cerveau m'empêchèrent de me frapper suffisamment fort pour me la briser. Néanmoins, j'avais pu me faire assez mal pour me remettre un peu les idées en place. J'allais me focaliser sur cette douleur là plutôt que l'autre, ça m'aiderait à tenir et garder les idées plus ou moins claires et fixées sur la situation.

Maintenant que j'y voyais enfin plus clair, je pus concentrer mon attention sur la nouvelle arrivante. Une belle femme, ça il fallait le reconnaître. En la voyant, j'en voulais un peu moins à Dementis de s'être emballée, cette femme était exquise, un régal pour les yeux, et surtout elle avait été bien gâtée par la nature aux niveaux de certains attributs féminins. Mais cette fois, en ce moment précis, je n'avais pas le moindre désir à part celui de la mettre en pièce. Aussi belle soit-elle, aussi attirante son corps bien roulé pouvait-être, tout ce dont j'avais envie c'était de le détruire. Je me relevai lentement, me massant la mâchoire, en lui adressant un regard insolent et assassin.

''Chouette, voilà le commissaire Gordon. Alors, on veut faire régner la justice, mamzelle ? J'vais t'apprendre un scoop …'' je mis ma main à la poche pour en sortir une petit piécette que je mis sur mon pouce '' … il n'existe qu'une seule chose de juste en ce monde … Le chaos.''

Sur ces mots je lançai alors la pièce avec mon index vers la fliquette, dans le but de la distraire. Pas sur que ça fonctionne, mais ça valait le coup d'essayer. La pièce voleta vers elle, prenant la direction de son visage. Elle allait se la prendre en pleine figure, ça allait donc logiquement détourner son attention, même si c'était pendant une fraction de seconde. Peu importe, ça me suffirait amplement pour lui lancer une déflagration dans la foulée. Ni une ni deux, je créai une boule de feu que je projetai vers elle. Malheureusement pour moi et heureusement pour elle, la morphine et mes douleurs m'empêchèrent de viser juste. La déflagration passa largement à côté d'elle, allant s'écraser contre un mur. Pas besoin d'être un génie pour deviner que j'allais prendre une balle derrière.

''Et merde…''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Dim 22 Mai - 11:45

Les secours ne tardèrent pas. Ou plutôt une unique femme vêtue de l’uniforme d’Eternal. Mickaël fut surpris qu’elle ne soit pas accompagnée. N’était-il pas plus prudent dans ce genre de profession de travailler en binôme ? Avec professionnalisme, elle le pria de bien vouloir évacuer et lui assura qu’une équipe médicale et un soutien psychologique. Alors comme ça, ils mettaient ce genre de procédé en place ? Par contre, quand il s’agissait d’éliminer un Nobody qui fait partie des proches des victimes, là, rien ! De toute façon, même si on lui avait proposé cela à l’époque, il aurait refusé catégoriquement. Si cet homme, bien que Nobody, méritait d’être derrière les barreaux, le jeune frère de Mickaël, lui était intègre et n’avait jamais été nuisible pour qui que ce soit. Au contraire, c’est même lui qui aurait dû bénéficier d’une aide pour apprendre à maîtriser son pouvoir et pourquoi pas le mettre au service de la population. C’était d’ailleurs pour cette raison que Mickaël et sa famille avait quitté la France pour venir vivre à New Kanton City, ville de faux espoirs…

Le jeune homme acquiesça toutefois et suivit les recommandations de l’employée d’Eternal. Mickaël s’éloigna en pensant à la petite Greta. Mieux valait ne pas s’éterniser en ces lieux où un combat s’engageait. Heureusement, le garçon s’était déjà éloigné, mais la vue des flammes lancée par le dangereux criminel, éveilla de nouveaux ces terribles souvenirs. Il resta un moment crispé, le regard captivé par ses flammes. Malgré lui, il ne parvenait plus à bouger, il ne pouvait s’empêcher de revoir défiler ces souvenirs et les larmes perlèrent au bord de ses yeux. Toutefois, une voix le ramena à la réalité : les secours étaient arrivés. Mickaël secoua la tête en essuyant avec désinvolture ses larmes du revers de la main.

Le jeune homme assura qu’il allait bien et les guida plutôt vers le corps de la femme qu’il avait trouvé quelques instants plus tôt. Tandis qu’ils s’occupaient du corps sans vie, Mickaël répondait aux questions de la police. Que s’était-il passé ? Qu’avait-il vu ? Que faisait-il ici à cette heure ? Le policier prenait des notes. Mickaël commençait à fatiguer, il n’avait plus qu’une chose en tête : rentrer chez lui. Il du répondre à quelques autres formalités, car il risquait d’être recontacté pour son témoignage. Le jeune homme acquiesça avant de demander s’il pouvait désormais se retirer. On lui offrit une carte de visite pour lui permettre de bénéficier d’une aide aux victimes, des fois qu’il aurait besoin d’un soutien psychologique pour évoquer ce qu’il venait de vivre ici. Mickaël accepta poliment et rangea la carte dans la poche de sa veste en se disant qu’il avait mieux à faire avant de s’en aller, laissant les autorités et les secours faire leur boulot.
[Sujet fini pour moi, je vous laisse vous taper sur la tronche en paix! x)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 20
Crédits : 16
† Lieu de résidence : Hangar aux Testaments
† Emploi/ Situation : Traqueur et Agent de sécurité
† Personnage sur l'avatar : Genos ; One Punch Man

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Ven 17 Juin - 22:18

[Bonjour/ Bonsoir, j'interviens à la demande afin de débloquer le sujet. Merci de votre compréhension! ^^]

GH05T était affecté en patrouille dans les bas quartiers de Flooded District où la nuit, il n’était pas rare de repérer des Nobodies faisait usage de leur pouvoir, se croyant à l’abri ou simplement parce qu’ils étaient ivres ou complètement drogués. Imbéciles. Mais ce soir-là, un incident dans les environs fut signalé au Testament. Sans perdre une seconde, GH05T localisa la zone sur une carte intégrée et courut rejoindre une soldate d’Eternal pour une intervention soudaine.

Lorsqu’il arriva sur place, le Testament fit une rapide analyse de la situation. La boule de feu qui venait tout juste de frôler la soldate pour aller s’écraser contre le mur un peu plus loin. Ni une ni deux, le Testament fonça sur l’homme qui s’avérait clairement être un nobody – qui plus est visiblement mal en point— et le plaqua au sol pour l’immobiliser.

- Au nom d’Eternal, vous êtes en état d’arrestation. En tant que Nobody, vous n’avez aucun droit ni aucun recours possible.

Désormais, l’homme allait foncer fissa dans les laboratoires d’Eternal où son corps permettrait de faire avancer la science et l’étude de ces créatures exécrables qu’étaient les Nobodies. Qui sait, peut-être même serait-il transformer en Testament, comme ce fut le cas pour GH05T ?

- Madame, la cible est désormais immobilisée, selon les instructions dictées dans mon programme, je me permets de l’emmener directement au Black Spot où est sa place.

Sur ces mots, il se redressa, relevant l’homme qu’il avait plaqué au sol d’une seule main de fer comme on prendrait un chat par la peau du cou et le souleva du sol en le tenant par le col de sa chemise. Il fixa l’homme impassiblement de ses yeux jaunes brillants d’une lueur mécanique sans s’imaginer qu’il puisse être assez fou pour encore oser tenter se débattre. En soi, GH05T ne l’avait volontairement pas blessé : ses chefs préféraient retrouver les Nobodies intacts. Ca en faisait de meilleurs sujets d’études. Toutefois, sa force de poigne – en même temps, un Testament… – et son intervention avaient sans doute dû l’ébranler quelque peu. Mais même si les chances que sa cible se défende étaient faibles statistiquement, l’avenir pouvait rester bien imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 38
Crédits : 30
† Lieu de résidence : N'importe où tant qu'il y a des filles et de l'alcool
† Personnage sur l'avatar : Le Patron de SLG

MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   Sam 18 Juin - 21:21

Avant même que la fliquette ne presse la détente de son arme, une autre personne avait surgit dans la ruelle. Sans attendre une seule seconde de trop, l'individu fonça vers moi et me plaqua au sol avec une force herculéenne. Je levai les yeux vers cet homme à la force incommensurable pour m'apercevoir qu'ils étaient jaunes, mais aussi qu'ils n'étaient pas humains. Ce type était donc une machine ? Qu'est-ce que c'était ce délire, une machine qui parlait, se déplaçait et avait l'air d'un humain ? Bon sang, mais où j'étais tombé, qu'est-ce qui m'avait prit de venir dans cette ville de dingue ?


Le choc que je reçu lorsque je fus plaqué au sol m'immobilisa tant la violence de l'impact était inattendue. J'en eu le souffle coupé pendant quelques instants, que la machine mit à profit pour me relever par le col de ma veste noire tâchée de sang séché, pour m'amener vers la voiture qui approchait, toute sirène allumées. Bordel, non seulement, la morphine, Dementis, maintenant ce truc là … Ce Terminator qui m'explosait presque toutes les côtes et maintenant les sirènes de cette foutue bagnole qui venait résonner de façon stridente dans mes oreilles comme des ongles sur un tableau … Je sentis mes forces m'abandonner, j'étais à bout. Il n'y aurait pas eu ce robot de mes deux, j'aurais sans doute pu lancer une déflagration qui aurait carbonisé tout le monde dans la ruelle, mais avec le coup que j'avais reçu, j'étais physiquement paralysé pour un bon moment. La morphine que j'avais volé au SDF plus tôt avait cessé de faire effet et la douleur me reprit, m'empêchant de faire tout mouvement. Il me faudrait un miracle pour m'en sortir … Mais c'était plutôt le contraire qui allait se passer.

________________________________________________________________________________

Matthias, tu me déçois. Te faire avoir aussi facilement ? Ta blessure à l'épaule pouvait certes excuser ton manque de concentration, et la morphine que tu avais prit aussi, mais de là à te faire avoir comme un bleu … Il fallait que je fasse tout moi-même n'est-ce pas ? Tout aurait été plus simple si tu avais simple violé cette femme, comme toutes les autres. Un bâillon fait avec ses propres vêtements, puis tu aurais fait ton affaire avant de l'égorger. Mais non, Môsieur avait envie de sang, aujourd'hui. À croire que je ne te suffis plus ? Tu ne m'aimes plus Matthias ? Et bien soit, accélérons les choses. Dorénavant, je vais prendre les rennes et ce sera à ma façon que le jeu va continue de se dérouler. Plus de petites manières, plus de petite nature. Maintenant, c'est moi qui décide, Matthias. Tu feras ce que je dirai, quand je le dirai et comme je le dirai. Et si tu refuse d'obéir, et bien j'espère que tu coures vite car il te faudra une sacré dose de morphine pour calmer les migraines que je t'infligerai en torturant ton esprit si faible et malléable. Après tout, j'ai fait de toi ce que tu es, mon coeur. Si tu es devenu une telle ordure, si tu as tant de conviction sur le monde qui t'entoure, c'est uniquement parce que je l'ai voulu. Tu es mon pantin Matthias, et tu le seras jusqu'au jour où j'aurais récupéré un corps capable de résister à l'accueil de mon esprit. Ce jour là, je t'offrirai peut-être une dernière nuit de plaisir avant de t'étouffer entre mes cuisses, ou ma poitrine si le corps que j'aurais récupéré me le permettra. Mais jusque là, il fallait que tu restes en vie. Alors pour l'heure, reste immobile, mais une fois là-bas, il te faudra te motiver pour que tu nous sortes de cette galère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La folie subit les mêmes lois que la gravité [RP Libre] [GORE +18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La folie suit les lois de la gravité...
» La folie des BAM ! [FINI]
» Les ONG doivent se soumettre aux lois haitiennes, ou doivent être expulsées
» L’argent conduit à la folie !
» Crise de folie... |Libre|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Entrepôts dévastés-