Partagez | 
 

 Retour aux sources [Alexander][clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Retour aux sources [Alexander][clos]   Jeu 4 Fév - 18:57

Vêtue d’un long manteau noir, de bottes marron plates, d’un jean, d’un t-shirt blanc et de gants noirs une silhouette avançait. Elle avait une longue chevelure brune et des yeux violets vifs qui scrutaient les alentours. Il s'agissait de SE24 et l’heure était venue de commencer sa première mission en solo. Pour cela, SE24 était prête à faire ce qu’il fallait pour être la plus efficace possible. Elle avait eu une idée qui allait conduire ses pas à un point stratégique : là où avait été appréhendée Selena par Eternal.  – N’oublions pas que SE24 et Selena sont bien devenues deux personnalités dissociées. Ce qui est donc arrivé à Selena, n’est pas arrivé à SE24 -

Revenons près des habitations de Fixon. Là-bas trainaient pas mal de Nobody, SE24 en était convaincue. Elle se souvenait bien que Selena avait entendu maintes fois des cris de ceux qu’on avait trouvés. Des tas de choses semblaient s’y passer. Si elle voulait réussir de manière optimale sa mission elle se devait donc de commencer par là. Bien évidemment elle avait un pistolet dans son manteau, prête à intercepter tout Nobody. Elle savait qu’elle n’avait pas une force incroyable mais elle avait été formée par ses supérieurs au tir. Elle était assez douée. Elle pourrait facilement tirer dans la jambe de sa cible pour l’emmener ensuite. Elle connaissait quelques prises simples qui ne nécessitaient pas de force et qui permettaient d’immobiliser les victimes une fois celles-ci à terre. SE24 comptait s’en servir en temps voulu.  

La brune avançait d’un pas décidé jusqu’à la tour où se trouvait l’ancien appartement de Selena. Il était vingt-et-une heures et il faisait nuit noire. C’était parfait pour commencer son repérage. Les gens qui se cachaient d’Eternal profitaient souvent de la nuit pour bouger. Et SE24 serait là pour les attraper et les livreraient.

Tout au fond, quelque part dans l’esprit de Selena, la brune était inquiète de revenir près de chez elle car elle ne voulait pas que SE24 tombe sur une personne qu’elle connaissait. Elle ne voulait pas causer de problème à ses anciens amis. Et pourtant, si jamais ils tombaient nez à nez elle ne pourrait rien pour eux… Elle était trop effacée, juste une spectatrice des horribles faits de SE24.

SE24 ne sentait même pas la présence de l’esprit de Selena et avançait donc en toute quiétude dans les rues, guettant le moindre bruit. Il lui sembla sentir soudainement une présence non loin de sa position. Elle plaça aussitôt sa main sur son pistolet, prête à lancer son communicateur en cas de besoin.  


" Qui va là ? "
Demanda-t-elle d’une voix morne. Avec de la chance il s'agirait d'un Nobody connu de Selena. Cela commencerait de manière optimale sa mission.


Dernière édition par Selena Ewing le Jeu 28 Juil - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 6 Fév - 20:41



Il y a quelques temps des indices amenant à en conclure qu'Eternal avait envoyer une taupe dans la mafia avait interloqué le tueur. Il y avait un accord entre les deux groupes, le blond s'y tenait, et ne cherchait pas de noises ou à entraver Eternal, il fournissait même de temps à autres des nobody, en plus ou moins bon état ~
Cependant le groupe pharmaceutique devait laisser la mafia agir à sa guise aussi, dans certaines limites. Envoyer une taupe c'était comme annoncé qu'il n'y avait plus de confiance, si on pouvait parler de confiance, c'était plutôt un genre d'entente avantageant les deux parti en question. Rien d'absolu vous l'avez compris, mais quand on commence à tenter de frôler les limites, ca ne se passe jamais bien.

Il avait donc ordonné qu'on le retrouve, que son identité soit révélée, mettant bien des informateurs et mafieux sur ce coup. L'enquête et la recherche c'était plutôt bien fait, le miliciens envoyé était loin d'être surentrainé et faisait des erreurs, pour son malheur et pour le soulagement de la mafia qui ne voulait pas le chercher trop longtemps.
Alexander fit donc quelques échanges en bonne et due forme avec plusieurs groupes mafieux, annonçant prendre en charge l'affaire de la taupe d'Eternal. C'est assez agréable devoir comment pour leurs intérêts les groupes s'entendent si vite si bien … Bien que partiellement décevant, car révélateur d'une façon de penser qui ne plaisait pas vraiment au tueur.


- Ce soir nous iront à sa rencontre, comme nous ne sauront pas si il y aura de testament pour le protéger nous iront en groupe, deux groupes d'environs 8 gars, une s'occupera des toits, l’autre restera au sol. Si un seul pense à s'enfuir au cours de cette mission, je lui arrache les yeux à main nu, c'est clair ?

Pas un mot, tout le monde se préparaient, chacun avait fini par avoir son rôle précis et l'embuscade fut rapidement mise en place, et de façon assez prévisible lorsque la taupe d'Eternal fut encerclée, un testament fit son apparition, personne ne l'avait vu venir, mais tous s'attendait à sa présence, toutes les armes étaient braquées et le silence régnait. Le tueur regarda autour de lui, chacun avait sa position, il était le seul qui n'avait aucune arme en main et fixait à travers son masque l'objectif et son protecteur.

- On a pas tiré tout de suite, nos somme de … bonne foie … on va dire … , mais je tiens à savoir ce que vise Eternal en nous espionnant, nos obligations de rapports et de fournir en nobody ne les convaincs pas ? Car là vous voulez presque déclencher une guerre ouverte … Et l'idée ne me plait pas vraiment, la mafia à suffisamment de problèmes avec les résistants et entre groupes mafieux vous voyez ...

Il y eut une longue discussion des argumentations, par moment la situation faillit dégénérer mais se rétablit, pourtant rien ne semblait clairement avancer, l'homme refusait catégoriquement d'annoncer que la mafia refusait d'être espionnée. Alexander semblait agacé, à en juger par ses mains serrées.

- Voyons la chose autrement … Si Eternal ne stoppe pas … Ils vont s'asseoir sur notre coopération !

Le ton était plus haut, les mafieux perchés s'agitaient tous, certains changeaient brutalement d'immeuble pour avoir une meilleurs vue. Autant dire que tout était tendu ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 6 Fév - 21:57

SE24 avait bel et bien entendu du bruit… Et en fait cela se situait à seulement deux rues de là. Elle approcha silencieusement et reconnu un membre d’Eternal. Bien formée, SE24 avait reçu dans sa formation l’obligation de connaitre tous les visages de ses alliés afin de pouvoir les dissocier de ceux des potentielles cibles. Cette personne était un infiltré de la mafia et visiblement les évènements tournaient au vinaigre. Ils étaient nombreux contre lui et si personne ne faisait rien, ça allait tourner en bain de sang. Il était risqué pour SE24 d’intervenir. Elle pouvait mourir mais son endoctrinement avait été très claire : elle était là pour servir Eternal et aider les autres agents qu’importe le risque. L’agent d’Eternal prit tout de même des précautions et signala par son communicateur sa position brièvement et la situation avant de signaler qu’elle allait essayer de sortir l’agent de ce mauvais pas et demandait des renfort immédiat. SE24 n’avait encore identifié aucun visage des mafieux : seul lui importait de sauver l’agent allié.

Après avoir pris une intense respiration, la brune avança les mains en l’air vers le cercle. C’était juste  après les propos concernant la coopération d’Eternal et la mafia.


" Je vous prie de bien vouloir pardonner mon intrusion, je vous ai entendu et je pense que nous sommes peut-être tous partis sur de mauvaises bases. "


SE24 parlait sous la capuche de son long manteau et se souvint que lorsque l’on voulait être plus attentivement écouté par ses interlocuteurs, mieux valait montrer son visage. C’est du moins ce qui était ressorti de ses enseignements au sein d’Eternal. Ils avaient également mentionné de se tenir bien droite, ce qu’elle faisait constamment. Sa posture ne trahissait aucune émotion et lorsqu’elle baissa sa capuche son visage était neutre. Sa voix était ferme :


" Je me présente : SE24. En tant que nouvelle recrue d’Eternal, je parlerai pour mon compagnon d’arme. Nous ne souhaitons pas de conflit avec la mafia. Seul nous importe de maintenir les Nobody sous contrôle. Je pense que tout ceci était plus un test qu’autre chose. Ne commençons pas à faire gicler le sang inutilement. "
Ses yeux fixèrent alors celui qui semblait être le leader. Ce dernier portait un masque blanc… Ses yeux s’écarquillèrent et soudain ce calme olympien sembla se briser. Elle serra les dents et recula d’un pas. Elle inspira et dit dans un souffle court à peine audible même pour la personne à ses côtés :

" Alexander… "


SE24 l’avait aisément reconnu puisque Selena l’avait déjà vu avec son masque. Lui revint en tête des phrases que Selena avait dites avant de mourir et de lui laisser place. Il viendrait la sauver sauf qu'il n'était jamais venu. Les yeux de la brune s’embuèrent une micro seconde. Tout au fond quelque part, Selena était à la fois heureuse et affolée de le voir. Pourquoi ? Car elle savait que les données n’étaient plus les mêmes et que SE24 se devait de dénoncer toutes les anciennes connaissances de Selena. Même si SE24 n’était pas assez folle pour le faire devant lui, elle lui jouerait un tour et mieux aurait valu pour lui qu’il ne la revoie jamais. L’absence de calme dura une seconde puis soudain le tempérament froid de SE24 revint au galop, comme si rien ne s’était passé. Son regard était aussi froid que la pierre et son expression semblait ne plus traduire aucune familiarité. C’était comme s’ils ne se connaissaient pas. Selena priait pour que son bien-aimé remarque ses mains et les traces de tortures légèrement visibles aux doigts, au cou et parties qui dépassaient. Mais, en même temps, elle souhaitait juste qu’il prenne la bonne décision et la tue immédiatement avant qu’un jour SE24 n’aille trop loin. SE24 fit vite taire les pensées bien absurdes de Selena et s’imposa.

Elle se concentra et se dit que quoi qu’il en soit, même si les mafieux ne négociaient pas, Eternal rappliquerait ici d’ici au maximum cinq minutes. Elle se devait donc les occuper un peu. Agir comme Mr Harper lui avait appris. C’était la première fois que la brune allait essayer de gagner du temps.


" Si quelqu’un vous a infiltré, peut-être était-ce également pour nous assurer que vous n’étiez pas en train de nous duper et d’en fait vous lier à la résistance. Oui, sans doute y avait-il eu des doutes concernant votre loyauté.
La brune tourna son regard froid vers son allié. " Mais puisqu’il s’est assuré que ce n’est pas le cas, je suis sûre que ce serait l’occasion pour nous tous de renégocier les choses. "

Le regard froid de SE24 se tourna vers le masque du leader avant de poursuivre.


" Je n’ai aucune autorité mais je suis certaine que monsieur Harper serait très satisfait si des membres de nos équipes avaient votre soutien pour trouver des Nobody et nous les ramener vivants. Autrement dire faire équipe sans nous cacher auprès de vous et unir nos forces. Vous dites que vous vouliez parler en toute bonne foi, maintenant que c’est fait, qu’allez-vous faire ? Ne pensez-vous pas que vous et nous avons mieux à faire que perdre notre temps en discussion futile de ce type ? "


Deux minutes trente. Avec un peu de chance Alexander répondra longuement et les renforts seront là. Allez… Cette première mission ne pouvait se terminer en une simple exécution. SE24 comptait sur les sentiments qu’il avait pour Selena pour tenir ce laps de temps. Bien sûr, elle se tenait prête à dégainer son arme au moindre geste suspect. Cela même si cela ne servirait à rien face au nombre d'ennemis qui lui faisait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Je suis tout et à la fois rien... PNJ

Messages : 33
Crédits : 29
† Lieu de résidence : Partout
† Emploi/ Situation : Tout

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 6 Fév - 23:09

Le centre de contrôle local des FSAE à Fixon city était en ébullition. Lorsque qu'un agent de terrain avait transmis un signal de détresse il y a à 20 minutes, le lieutenant de quart de nuit Franck Duchavay avait immédiatement contacter l'agent la plus proche, une de ces endoctrinées du docteur Harper. Le lieutenant n'approuvait pas vraiment la création de ce genre d'agent, mais elle était la plus proche du signal.

Depuis les moniteurs, l'équipe de Duchavay pouvait voir et entendre par la biais d'un drone furtif de la taille d'un ballon de basket qui surveillait la zone. 

La situation n'allait vers aucune sortie possible, les membres de la mafia semblaient résolus à en découdre et leur chef étaient d'après l'analyse du lieutenant, le plus dangereux d'entre eux.
Le testament de nouvelle génération qui accompagnait l'agent en détresse ne ferait pas le poids, ni l'endoctriné... Elle avait demandé des renforts, mais les plus proches unités des FSAE étaient encore à 90 secondes de sa position.

"Dérouté, les unités de synthétique de sécurité des zones Alpha à Charlie... Qu'ils partent au pas de course sur la position des agents.
" Ordonnais le lieutenant à ses hommes dans leurs salles de commandes aux murs couverts d'écrans holo.

"Lieutenant, 10 unités synthétiques équipées d'arme légère de poing en approche, arrivé dans 30 secondes... Quels ordres pour l'engagement ?"

"Encerclement, à la moindre arme qui se lève, feu à volonté, protection des agents de terrain prioritaire jusqu'à l'arrivée du caporal Ederson et ses hommes... Que le commandant démêle ce tas de merde demain matin." Murmurais à la fin le Lieutenant.

Une des enseignes du centre de contrôle transmis aux agents l'information de l'arrivée des unités synthétiques.

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Lun 8 Fév - 21:48



A la base il comptait vraiment juste le brusquer .. Mais cet agent d'Eternal s'acharnait à ne rien vouloir accepter, pas même de transmettre un message … C'était à croire qu'il le faisait exprès pour rendre fou le mafieux !
Enfin heureusement pour lui une chose arriva pour que l'attention du mafieux se reporte un peu vers le nouvel arrivante … non … arrivante  à en juger par cette voix qui lui semblait familière. Cette singularité attira encore un peu plus son attention.
Tandis qu'elle racontait une histoire peu crédible aux yeux du mafieux pour protéger l'homme, il se figea lorsque la capuche tomba, il reconnu immédiatement Selena … Mais quelque chose clochait dans sa façon d'être … Elle ? Défendre Eternal ?

Il avait du coup du mal à suivre les propos qu'elle tenait, il ne l'écoutait qu'en diagonal, revoir le visage de Selena, elle qui était censée avoir complétement disparue … Dans son esprit il cherchait des raisons, il réfléchissait à des scénario plus incongrus les un que les autres !
Le mafieux bougea finalement, tapotant son masque d'un doigt alors qu'il n'avait toujours pas dit un mot, elle était clairement sur ses gardes, une posture expérimentée et continuait à parler, elle proposait une renégociation, faire équipe plus ouvertement et qu'il ne servait à rien de parler devant sa proposition.

Le chef mafieux restait immobile, et la regardant encore pendant quelques secondes puis un mec juste à coté de lui lui adressa la parole, le sortant de la brume de surprise et de réflexion où il se trouvait.


- Patron ! On les laisse partir ? Ça me parait ...

Alexander leva la main, le faisant immédiatement se taire puis soupira. Il pourrait se poser ce genre de question plus tard … Là il y avait la mission prioritaire, on écarte pas ses sentiments pour qu'ils reviennent si vite !

- C'est pas demain la veille que je renégocierais les termes d'un accord accepté ! Je vous reproche de dépassé notre accord ! Et si vous pensez que l'on est avec les résistants allez donc regarder notre petite arène ...

Son talky walky grésilla puis on entendit la voix d'un autre mafieux, et elle annonçait un problème en approche pour la mafia ...

- Des miliciens approchent en courant ! Il vont pas tarder à arriver !

L'homme masqué plaqua immédiatement sa main sur la source de la conversation pour la couper, il réfléchit à toute allure et regarda clairement les trois membres d'Eternal devant lui avant d eprendre la parole.

- C'est un piège ? Vous voulez vous payer ma tête jusqu'au bout c'est ça ? Et tu crois que je vais ...

Un coup de feu retentit, un mafieux tomba au sol, la taupe d'Eternal venait de tirer ! D'abattre un mafieux ! La réponse ne se fit pas attendre ! Les échanges se firent immédiatement après alors que l'homme n'avait même pas encore atteint le sol ! Et le chef mafieux ne se fit pas attendre pour charger le cyborg, enfin presque, il esquiva habillement en tournant sur un pied tandis que son épée tranchait une jambe de ce dernier ! Alexander se mit alors à hurler pour ses collègues sur les toits.

- Abattez le groupe en approche ! Ils ne sont clairement pas ici pour nous parler comme ce que l'on espérait !

Le coups de feux raisonnaient énormément, et Alexander comptait se garder Selena pour lui, si il s'agissait bien d'elle et pas d'un de ces robots d'Eternal. Il s'arrangea pour un peu écarter Selena de la zone d'échange des coups de feu par de rapide feintes et frappes.

- Je vais m'occuper de toi personnellement !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Lun 8 Fév - 22:35

Alexander répondit aux propos de SE24 sans trop de surprise puis les choses se gâtèrent pour les mafieux. Eternal arrivait peut-être même un peu plus vite que prévu. La brune n’affichait pas de sourire de satisfaction bien qu’elle était soulagée de l’arrivée des renforts. Cela signifiait qu’elle pourrait effectuer sa mission et c’était tout ce qui comptait à ses yeux. Bien évidemment le chef de la mafia pesta, bien mécontent de s’être fait dupé. Le compagnon d’arme de SE24 tira, mettant fin à toute discussion. Ils n’avaient plus à gagner de temps, désormais on passait aux choses sérieuses. En un quart de seconde tout s’enchaina : les balles fusaient, les cris retentissaient. Dans toute cette agitation seule SE24 semblait gardait un calme froid. Elle avait en tête d’autres mesures. Maintenant que les renforts étaient là elle se devait de ramener Alexander vivant à monsieur Harper. Et rien ne pourrait l’éloigner de cette mission. Elle ne pouvait laisser passer une si belle occasion et il était hors de question que qui que ce soit l’en empêche. Aussi lorsque son collègue commença à viser Alexander cette dernière lui dit d’une voix rauque :

" N’abattez pas leur chef ! C’est MA mission ! "


Son regard se fit dur et elle n’hésita pas à se prendre un impact léger de balle dans le bras pour dévier l’arme de son collègue qui finit par hocher la tête et aller attaquer les autres mafieux. Apparemment le cyborg avait tenté d’attaquer tout de même Alexander mais il n’avait pas résisté au coup d’épée. Ces machines étaient censées être plus résistantes que ça de ce qu’on lui avait dit. Cet Alexander était vraiment doué et fort pour faire passer son attaque pour un geste si simple. Si elle avait eu des émotions elle aurait eu de l’admiration pour lui. En tout cas sa cible avait l’air d’avoir des émotions car elle parlait d’un air extrêmement déterminé et agacé. Du moins, ça avait l’air, SE24 n’était pas doué pour dissocier les différentes émotions. Toujours était-il qu’il venait de la menacer personnellement. Dommage que Selena ne lui avait pas transmis beaucoup d’informations sur ses techniques de combat sinon elle aurait pu avoir l’avantage sur lui. Maintenant que leur duel était engagé, elle allait devoir improviser avec les techniques qu’on lui avait enseignées. Bien sûr elle ferait le nécessaire pour ne pas le tuer. Elle sortit donc ci-tôt après qu’il l’ait menacée son arme et tira dans sa direction plusieurs balles. Elle avait visé les rotules. Cela faisait suffisamment mal pour stopper nettes les personnes de ce qu’on lui avait dit. Néanmoins il fallait encore qu’elle arrive à le toucher pour que cela fonctionne.

Tout en tirant SE24 avait répondit froidement au leader de la mafia :


" Tu te trompes : c’est moi qui vais m’occuper de toi puis monsieur Harper te sauvera comme il m’a sauvée. "


Alors que ses propres balles se dirigeaient vers leur cible, Selena tout au fond d’elle suppliait SE24 d’arrêter tout de suite cette folie. Mais ses supplications ne changeaient rien à la situation : l’agent d’Eternal ne répondait pas à sa volonté. SE24 ramènerait Alexander à monsieur Harper, il le fallait. Ses missions n’étaient pas négociables. Tu as eu ta chance murmura mentalement SE24 à Selena avant de lui ajouter que ça n’avait pas été un franc succès et que sans elle, elles seraient toutes les deux mortes depuis longtemps.

Dans une seconde elle saurait si Alexander était vraiment doué et s’il saurait esquiver ses balles. Ça serait intéressant : même si SE24 n’avait pas d’émotions l’intérêt pour le combat était puissant chez elle et les challenges la stimulaient. Bien que son bras saignait à cause de l'impact de balle de son collègue, SE24 se tenait droite, prête à esquiver les éventuelles attaques du leader. Elle devait le neutraliser... Et elle y arriverait coûte que coûte !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Lun 8 Fév - 23:12



Alors c'ets ainsi que cela allait se passer … Intérieurement il pestait toujours plus, ce Alan avait donc fait quelque chose. Et puisqu'il n'avait pas la possibilité d'obtenir les informations à la source, alors il les récupérerait auprés de Selena …
Il serra le poing, si un jour on lui avait dit qu'il affronterait la seule personne qui avait réussit à l'adoucir un peu … Mais maintenant il fallait laisser monter la fievre du combat, l'adrénaline de jouer sa vie dans la forme de communication la plus brutale.

Les échanges de coups de feu ne stoppaient pas, on pouvait même entendre le bruit de grenades qui éventraient des bâtiments, projetant gravats et poussière autour d'elles. Il y avait aussi des cris, ceux d'innocents et d'hommes de chaque coté.
Le mafieux remarqua facilement l'arme à feu se faire dégainer, et à cette distance il avait l'avantage tant qu'il limitait la visibilité de son adversaire, alors il décrocha sa cape et l'envoya devant lui comme pour faire un mur alors qu'elle lui parlait en faisant feu.


" Tu te trompes : c’est moi qui vais m’occuper de toi puis monsieur Harper te sauvera comme il m’a sauvée. "

Il sauta, et plongea immédiatement dans sa cape, elle était de l'autre coté, il ne fallait pas lui laisser l'occasion de bouger. Plusieurs trou naquirent dans la cape, vers le bas, mais le tueur n'eut pas le temps de les remarquer, il frappait de toute ses forces dans la capes pour atteindre la brune de l'autre coté par surprise.
Elle s'attendait probablement à ce qu'il parte sur le coté pour changer d'angle d'attaque, mais au corps à corps il fallait être imprévisible. Et surtout ne pas avoir honte de coups peu honorable pour arriver à ses fins !

A en juger par la sensation de pression soudaine sur ses doigts, le coup fit mouche et la cape finit sa chute alors que le mafieux attendait fixement de voir la scène se jouant devant lui en agitant un peu ses doigts, il devrait être plus prudent un coup trop mal placé et …
Bref, il frappa très rapidement dans l'arme pour l'éloigner d'eux en lançant son épée avec. Puis il rit doucement en lança mollement au sol devant l'agent d'Eternal une dague.


- Je te propose un combat seul à seul … rien que nous deux loin de toute intervention en nous isolant … T'en penses quoi ? Tu vas avoir le courage de tenter ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Mar 9 Fév - 7:48

SE24 n'avait pas vu venir le coup de la cape et fut désorientée à cause de cette dernière. Lorsque le coup tomba, elle le prit en pleine joue et pas celle qui était abîmée. La douleur fut intense, déconcertante. Il n'était pas le premier à avoir attaqué cette zone. Cette douleur lui rappela aussi ce qui l'attendait si sa mission était un échec. Seuls les vainqueurs sont épargnés, les perdants... On lui avait montré ce qu'on en faisait. Coûte que coûte, elle réussirait cette mission. Tout de même, elle n'aurait pensé que le mafieux utiliserait des coups bas comme ce dernier. Elle, n'avait aucune honte mais à en croire Selena, elle aurait cru qu'il aurait eu plus de scrupule envers elle. Apparemment l'heure n'était plus à la romance et il était bien près à l'achever si nécessaire. Tout au fond, quelque part, Selena en était presque soulagée. Si Alexander mettait fin à ses jours ce serait une délivrance.

Le nouveau sous-fifre d'Eternal ne s'attendait pas à être désarmé et pourtant c'était le cas. La situation était donc critique pour elle. Imaginez donc sa surprise lorsqu'elle vit qu'au lieu de la laisser démunie et de prendre l’avantage, Alexander lui lança une dague en riant doucement. Il lui proposa alors un duel mais au calme, plus loin sans tout ce remue-ménage autour. Il lui demanda plus précisément si elle en avait le courage. Son regard froid ne bougea pas. Tandis qu’elle se massait la joue qui saignait assez fort à cause du coup et des précédents que Selena avait eu en salle de torture elle répondit froidement :

" Je n’ai pas besoin de courage, cela voudrait dire que je ressens de la peur et ce n’est pas le cas. Je ne le ferai pas par ressentiment mais juste parce que je dois le faire et je n’aimerai pas que d’autres hommes d’Eternal aient le mérite de d’avoir ramené. Alors d’accord pour le combat seul à seul plus loin. "


Dit-elle en prenant la dague. Bien sûr il y avait la possibilité que cette invitation soit un piège qui l’amène dans un endroit où toute l’équipe du mafieux les attendaient. Et dans cette situation que ferait-elle ? Autant le prévenir comme ça il saurait à quoi s’en tenir et ce qui restait de Selena aussi.


" J’espère que tu n’es pas en train de me monter un traquenard dans lequel je me retrouverai seule contre toi et tes hommes sinon j’abandonnerai cette mission et te tuerai de mes propres mains. C’est une option qu’on m’a laissée en cas de grave problème. "


Alexander n’était pas précieux au point de le laisser en vie s’il tentait de la mettre en danger. Elle n’était pas sortie vivante des laboratoires d’Eternal pour se retrouver aux mains de la mafia. Maintenant elle était chez elle à Eternal et rien ne devait entraver cela. Elle tenait la dague et se demandait s’il ne valait pas mieux la lui lancer tout de suite dans la jambe avant de viser les parties sensibles et de l’embarquer. SE24 était prête à repasser à l’attaque au moindre geste suspect du mafieux, tenant fermement le poignard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 20 Fév - 10:38



Le bruit des affrontements s'éloignait à mesure de leurs progressions, le mafieux choisissait volontairement des ruelles pas trop praticable et peu entretenues car jamais utilisées. Il sourit à sa remarque sur le fait de se garder le plaisir de l'obtenir cet instinct de chasseur … Que ces mots sortent de la bouche de Selena les rendaient perturbant et excitant à la fois.
Elle était devenue une vraie traqueuse ! Le mafieux jouait avec le couteau dans sa main, il avait toujours été très habile avec les armes blanches, un petit péché mignon vestige de son enfance particulière. Il tourna un peu la tête pour l'observer tout en progressant.


-Oui je pourrais t’emmener dans un piège, mais non, je compte bien m'occuper de toi moi même !

Finalement il arriva dans une ruelle assez sombre et étroite, les sol jonché de détritus et les pavés sortants plus ou moins du sol, autant dire que trouver moins entretenu était difficile là !
Cessant de jouer avec la dague il se retourna vers elle avant de sortir un petite pièce de sa poche, il fallait bien un déclencheur du combat non ? Mais avant toute chose une autre avait son importance, ils étaient assez éloignés pour être tranquille sans que rien ni personne ne les dérangent, il décrocha un talky-walky et dit simplement quelques mots à ce dernier avant de le remettre à sa ceinture.


- Cessez d'affronter Eternal, retournez à la planque, nous ne somme pas venu pour être en guerre avec eux. De toute façon il n'aura pas le choix que de tout raconter dans son rapport.

Il regarda Selena, il n'y avait plus que ce souci à régler, oh il n'était pas question de la tuer, il fallait qu'il comprenne, et vu comment elle était devenue bavarde … Il allait devoir la capturer !
Déjà qu'il n'avait pas l'habitude des captures, il fallait en plus que ce soit la fille qu'il allait avoir le plus de mal à blesser car il se retiendrait inconsciemment … Mais bon, il était venu ici pour cette raison aussi, il connaissait bien ces petites ruelles, notamment une petite bouche d'évacuation d'eau instable dans celle où ils se trouvaient. Il n'y avait plus qu'à “guider” la proie jusqu'à celle ci pour profiter de sa chute.


-Je vais lancer la pièce, quand elle atterrira on commencera notre petit tête à tête.

Il lança la pièce en l'air, et prit position, le temps semblait se ralentir, jusqu'au bruit d'impact où il s'élança les deux lames d'acier s'entrechoquèrent dans ce bruit si caractéristique qui raisonnait dans l'esprit d'Alexander comme une musique.
Un pas sur le coté, on esquive, on tente de frapper, puis on dévie la riposte, on avance dans sa garde pour la faire instinctivement reculer, et du coin de l’œil on surveille la position de la bouche d'égout qui approche. Elle avait déjà dû comprendre qu'il ne visait pas les points vitaux, et visiblement c'était le cas de Selena aussi, chacun visait à capturer l'autre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 20 Fév - 15:13

L'affrontement principal semblait s'achever. Alexander venait de donner l'ordre à ses hommes de se replier. Bien que ce dernier lui avait dit vouloir s'occuper d'elle sans assistance elle restait sur ses gardes. Il n'était pas exclu que le message qu'il venait d'envoyer était codé. SE24 avait également usage de ce genre de parade si nécessaire. Mais il était hors de question de faire marche arrière : Elle le capturerait seule et monsieur Harper en serait plus que ravi.

Le terrain vers lequel le français l'emmenait lui était inconnu et elle supposait que ce n'était pas son cas. Le sol était irrégulier et accidenté à certains endroits. Ce défi semblait plus complexe que prévu mais elle ne comptait pas reculer pour autant. Elle avait reçu un entraînement complet : aucune excuse ne lui était permise. Il lui proposa de débuter l'affrontement lorsque la pièce qu'il avait dans la main toucherait le sol. Allait-elle la jouer de manière réglementaire ou non ? Après tout, elle prendrait l'avantage sur lui en attaquant la première... Elle regarda la pièce voler, tourner et elle ne sut pourquoi au moment de prendre de l'avance, SE24 fut retenue... Selena la retenait de tout son être. Elle ne pouvait pas grand chose pour lui mais quelques secondes seraient déjà un avantage pour Alexander. SE24 ne commença donc à combattre qu'au moment réglementaire.

Un combat épique s'enclencha. Ils s'attaquaient et paraient leurs attaques respectives. Cela se terminerait lorsque l'un d'entre eux ferait une faute. SE24 restait extrêmement concentrée même si le temps passait. Elle se déplaçait d'un pas agile. Cependant trois longues minutes plus tard la fatigue commençait à se faire ressentir : SE24 restait une recrue faite pour des missions de soutien et non d'attaque rapprochée. Elle serrait les dents en sentant Alexander prendre le dessus peu à peu. Son calme légendaire commençait à s'effacer, la peur grandissant dans son esprit. Ses attaques se firent donc plus vives. Elle ressemblait à cet instant à un petit animal sauvage pris au piège. Elle était prête à lancer une attaque plus violente que nécessaire. Et c'est à ce moment précis, au moment où elle lançait l'attaque, que son pied puis sa cheville s'enfonça dans un tuyau poreux et rouillé. Elle lâcha son arme et serra les dents. Elle ne cria pas mais malgré elle des larmes coulèrent le long de ses joues.

Le fer lui rentrait dans la chair. Son coeur battait plus que de raison. Elle ne regardait plus Alexander. SE24 avait perdu et ça lui faisait encore plus mal que cette intense douleur physique. Si son adversaire était sensé c'était le moment idéal pour lui poser la dague sous le cou.

"Il va me détruire."
Dit-elle dans un murmure plus pour elle que pour Alexander.

La brune ferma les yeux, récupéra la dague pour faire appui sur le métal afin d'extraire le bout qui lui lacérait la peau. Toute personne aurait hurlé lorsque cela s'enleva mais pas elle. Non, c'était interdit. Quelle terrible douleur... Elle saignait beaucoup et elle ne pouvait se soigner elle-même. Quel choix se présentait à elle ? Elle ne pouvait plus se battre ni s'échapper. Il allait falloir accepter d'être capturée puis récupérer pour enfin retourner la situation. Il y avait peut-être encore une chance de réussir sa mission mais elle allait devoir être patiente. Elle posa la dague. Agacée d'être aux mains de l'ennemi, SE24 pesta envers Alexander :

" Tu es fier de m'avoir emmenée sur ces sentiers pourris je suis sûre. "


Elle n'était pas agressive sur le moment : elle rit jaune. Elle restait assise sur le sol, les mains sur sa cheville gauche blessée. La brune regardait dans le vide. Elle ne se sentait pas de se relever tout de suite vu la douleur et l'entaille de la blessure.

"J'aurais fait pareil à ta place. C'était très malin de ta part. Je suppose que tu as gagné..."


C'était dur de l'admettre à voix haute. Néanmoins rien n'était fini dans son esprit. Il ne perdait rien pour attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 20 Fév - 23:17



Il ne saurait pas dire si tout fut court ou long, non, il était incapable de le juger, tant le combat l'absorbait, et pourtant il avait cette pulsion qui voulait le retenir contre laquelle il ne savait pas comment agir !
Mais il prenait le dessus, et alors qu'il la voyait préparer une nouvelle contre attaque, il aperçu le pied s'enfoncer dans le sol, le moment arrivait enfin, le tueur la regarda se défaire du métal dans sa blessure, silencieux pour s'approcha pour récupérer la dague et la ranger ainsi que son arme. Il fixait Selena, une sorte de petit nœud au ventre, elle ne ressemblait plus à celle qu'il avait connu et le fait qu'elle saigne prouvait au moins que ne s'agissait pas d'un testament, il serra un petit peu les dents, en fin de compte ça aurait été plus facile si cela avait été le cas … Il se pencha pour lui saisir le col du manteau, afin que la brune redresse les yeux vers lui, heureusement qu'il portait son masque masquant ses expressions car il allait avoir besoin de quelques minutes.


- Il me semble oui !

Et il la frappa à la nuque pour la faire tomber dans les pommes avant de la placer pas dessus son épaule et l'emmener dans sa base de la mafia. Il prit soin de ne pas être trop vu par les mafieux, empruntant le chemin qu'il n'avait plus prit depuis quelques temps menant directement dans les sous sol, à la salle de torture.
Il lui lia les poignets ensemble et passa la corde dans une poulie suspendue au plafond avant de la faire tenir debout grâce à cette dernière. Les pieds tenaient à peine à plat sur le sol, mais par précaution il les lia ensemble eux aussi.
Il lui avait retiré ce grand manteau et s'était assit à la fixer, immobile, sur une chaise. Dans son esprit il se demandait comment agir, impossible de redevenir comme avant, il avait complétement fait disparaitre de lui la majeur partie de douceur qu'il pourrait y avoir, en fait Selena était devant à cause des quelques traces qui pouvaient lui rester, et probablement en l'honneur des souvenirs qu'il avait d'elle.
Et puis finalement il céda, attrapa un verre d'eau et le lança au visage de Selena pour accélérer le réveil, il fallait qu'il sache tout de suite ce qu'il c'était passé !, mais il fut interrompu par son téléphone, un messager de la mafia, Eternal demandait des comptes, le blond tchippa puis parti en fermant la porte derrière lui.
Il alla donc régler le problème, sous la forme d'un message, une photo de l'espion, l'accusation du manque de confiance, et en cadeau la tête du testament qui accompagnait l'espion pour bien qu'il se rendent compte qu'il avait, premièrement envoyé un incompétent, et ensuite décidé de trop venir dans les affaires de la mafia alors qu'ils continuaient à envoyé leur capture, bien que certaines passe dans l’arène avant d'aller dans les laboratoires. Le blond retourna ensuite après quelques minutes dans la salle de torture et la referma, annonçant qu'on ne le dérange pas pour un moment. Il s'assit puis remarqua qu'elle était réveillée.


- Oh ! Parfait ! Tu vas pouvoir me raconter se qu'il s'est passé ! Ne me force pas à utiliser de tout ce matériel hein.

Pour illustrer son propos il avait tendu la bras comme pour présenter sa petite collection dont il était le plus fiére, des petits jouets de torture née à diverses époque, des plus long et horrible, aux plus sombres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Sam 20 Fév - 23:57

Une sensation de froid traversa son corps engourdi, tendu… Suspendu oui, c’était plutôt cela. Lorsque la brune ouvrit les yeux, Selena prit pour la première fois le dessus mais à ce moment précis personne n’était dans la pièce, du moins elle ne voyait ni n’entendait personne.

" Non… Non… Pitié… "
Murmura-t-elle en pleurant et en se souvenant tout ce qu’on lui avait fait endurer. Tout cela ne pouvait se reproduire, non. Son souffle se fit de plus en plus court et elle s’évanouit physiquement pour ensuite reprendre connaissance. SE24 venait de se réveiller. Elle analysa la situation : ce n’était pas les laboratoires d’Eternal, c’était bien trop vétuste. Et puis les outils de torture n’étaient pas aussi pointilleux. Comparativement à ce qu’elle avait subi, ce n’était que l’apéritif. La brune leva les yeux, analysant la corde et commença à se dandiner. Si elle se cassait les pouces et qu’elle tirait de tout son poids pendant plusieurs minutes, elle pourrait se détacher le haut du corps. On lui avait appris à le faire. Elle fit un effort pour tourner la tête malgré sa nuque qui lui faisait mal et vit Alexander entrer. Zut, cela devrait attendre. Quel dommage qu’il lui ait lié les pieds, elle aurait pu tenter de l’attaquer avec. En plus de cela, il lui faudrait plus de temps pour s’échapper. Tant pis, il fallait se laisser du temps et voir si une opportunité se présentait. Le blond semblait satisfait de la voir réveillée et lui demanda ce qu’il s’était passé en lui disant qu’il préférait ne pas utiliser les outils de torture. SE24 le regarda de haut en bas et lui répondit d’un air de défi :

" Tu ne lui ferais pas ça. Quoique je commence à avoir des doutes là-dessus. J’étais persuadée que tu l’aimais et ne la toucherait pas d’un cil pourtant tu n’as pas hésité à lui fracasser la joue tout à l’heure.  Tu vas me dire, tu aurais pu faire bien pire. "

Elle restait neutre, n’affichant pas de sourire. SE24 se doutait qu’elle appuyait sur la corde sensible et comptait poursuivre sur cette voie. Cela lui donnerait forcément tôt ou tard une ouverture.


" Tu aurais dû être là en salle de torture chez Eternal, elle suppliait que tu viennes la sauver. "


SE24 laissa une seconde s’écouler, sans se rendre compte que tout au fond Selena réagissait également à ces propos et qu’une larme se mit à couler de son œil. SE24 ne le sentit même pas, bien trop concentrée sur ses propres propos.


" Bien sûr personne n’est venu. Qu’importe les atrocités et ses supplications. A croire que tous ceux qui étaient soit-disant là pour elle avaient bien mieux à faire. Ça l’a tuée. "


SE24 s’arrêta sur ces termes afin de bien marquer le coup avant de reprendre toujours d’une voix morne.


" Tu veux savoir les détails ? Oh je peux t’en donner plein. L’arrachage des ongles c’était pas trop mal, elle a tout balancé sur toi et tous ceux qu’elle a jamais connu. Il y a eu la fameuse torture à la goutte d’eau, les noyades, les sévices corporels, la privation de sommeil et tellement de choses amusantes. Les électrocutions eurent aussi leur petit effet mais lorsqu’ils ont découvert sa phobie du feu… Ça a été le saint graal, rien n’a jamais été aussi efficace et ils en ont usé et abusé. Mais moi, j'ai survécu à tout cela. Et tu te doutes bien que ce ne sont pas tes petits gadgets qui vont me faire sourciller. Va falloir faire mieux que ça. Mais je préfère te prévenir : tu ne pourras jamais m’imposer ta loi. D’ailleurs, autant te le dire, maintenant que je suis portée disparue monsieur Harper va venir pour moi, lui il n’y a pas de doute il n’oublie jamais ses serviteurs. Cela mettra sans doute du temps, oui, mais il viendra me chercher. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 21 Fév - 3:48



Alexander ne cillait pas, mes les propos qu'elle tenait étaient comme des coups de couteaux. Oh, il en avait déjà reçu il était parfaitement à même de faire la comparaison ! Par contre il a remarqué un truc à force de constatation, les personnes prise au piège dans des salles de torture commencent toujours par être énervé, parle plus que de raison, en fait le surprenait pas plus que ça. La personne ligotée aurait pu être n'importe qui qu'il aurait simplement soupiré, le problème c'est que c'était Selena, ou en tout cas son corps qui trônait au milieu de la salle.

Quand elle eut finit de dire tout ce qu'elle avait à dire il était resté stoïque et assit, continuant à la fixer simplement, ca faisait vachement mal, mais il y avait des choses qui clochait … Elle parlait d'elle à la troisième personne ? Fallait-il en conclure qu'elle n'était pas Selena ?
Ça faisait peut être beaucoup à avaler, mais ça ne le surprendrait même pas qu'Eternal soit capable de tout ça … remplacer quelqu'un …
Le mafieux prit un grande inspiration puis souffla avant de reprendre son observation silencieuse, il laissait lentement mais surement le temps défiler. Au bout de dix minutes il se redressa et s'avança lentement pour approcher d'elle.


- Même Selena ignore de quoi je suis vraiment capable lorsque je suis énervé. Oh à l'époque elle m'avait un peu adoucit … Ce n'est plus le cas … Ceci dit, les petits gadgets ici ne cherchent pas à maintenir absolument en vie, du coup ils peuvent aller un peu plus loin que ceux qu'utilise Eternal, la majorité des personnes y passant repartent dans un sac poubelle tu vois ?

Il leva ensuite la main et un claque s'abattit sur la joue droite de la brune, aussitôt suivit par le retour sur la gauche, ça ne lui faisait toujours pas plaisir, il essayait vraiment de se convaincre qu'il n'avait pas Selena devant lui.

- Ça c'est pour oser dire que je n'ai rien fait ! Tu semble croire que je n'ai pas cherché ! Au contraire ! Cependant après plus d'une semaine et aucune trace il faut savoir se résigner, dans cette ville une semaine c'est la limite des recherches !

Il fit un pas en arrière et retourna s'asseoir en se frottant le crâne, il se jeta presque dedans et sortit mollement un petite flasque d'alcool qu'il regarda, hésita mais rangea. Au vu du poids elle était vide, il avait encore oublié de la remplir ...

- Bon, tu semble bien au courant, ne t'en fait pas pour les questions de temps, dans cet endroit ca ne manquera pas … Maintenant pourquoi ressemble tu autant à Selena ? Comment a t-elle été capturée ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 21 Fév - 10:46

Le duel mental était lancé. Alexander répondit que même Selena ignorait de quoi il était capable en colère et lorsqu’il précisa que l’adoucissement provoqué par cette dernière était parti SE24 fit malgré elle une drôle de tête. Oui, un visage triste, terriblement triste. Tout au fond, Selena venait de se prendre un coup de poignard. Non… Il ne pouvait pas se laisser aller il avait promis. SE24 écoutait à peine, on pouvait lire dans son regard qu’elle n’était plus vraiment là. Selena pleurait tellement intérieurement. Non… Ce n’était pas lui qui était en train de lui dire qu’il torturait des personnes jusqu’à leur mort. Non… L’homme qu’elle aimait ne pouvait faire ça et le dire comme si c’était normal. Le corps de Selena qui ne répondait ni pa SE24 ni par Selena semblait chercher de l’air. Sa respiration était comme coupée. Elle semblait réellement étouffer. Il était prêt à la tuer ? Après tout, c’est ce qu’elle voulait. Le monstre qu’elle était devenue malgré elle méritait ce châtiment mais elle ne voulait pas… Elle ne voulait pas qu’Alexander en devienne un. Lui méritait de vivre normalement. Non…

Son regard était perdu. Aucune des deux personnalités ne semblaient prendre le dessus. Puis vint la gifle. Selena la sentit bien plus que SE24 et les explications lui brisèrent également le cœur. Il l’avait cherché mais avait sans doute cru qu’elle était morte. Ses propos étaient sensés et visiblement il avait été blessé que l’on puisse penser qu’il ne l’avait pas cherchée. Toute cette histoire était bien trop affreuse. Selena ne savait pas quoi dire, elle avait trop de choses sur le cœur et SE24 était déboussolée de se rendre compte qu’Alexander arrivait à ranimer l’ex propriétaire du corps de Selena. Le blond demanda alors pourquoi elle ressemblait autant à Selena et comment elle avait été capturée. Pour la première fois depuis longtemps Selena parla à quelqu’un, mais sans regarder son interlocuteur. A vrai dire, elle ne se rendait pas vraiment compte qu’elle arrivait enfin à s’exprimer plus que mentalement. La douceur naturelle de sa voix fit sa réapparition :


" Cet homme n’arrêtait pas d’appeler à l’aide… "
Elle sanglotait entre ses mots. " Je savais qu’en ne suivant pas tes conseils un jour ça finirait mal… Tout ça c’est ma faute. "

Ses yeux violets perdus embués de larmes fixés le sol. Des tas d’images défilées devant ses yeux encore et encore. Elle tira instinctivement sur ses mains pour les mettre devant ses yeux mais elle était attachée. L’épuisement revenait. SE24 luttait pour reprendre le dessus. Son souffle était de plus en plus court. Selena sentait qu’elle s’effaçait de nouveau. Dans un moment de détresse elle ferma les yeux et voulut lui dire de la tuer car elle ne pourrait éternellement retenir SE24 mais elle sentait ses forces s’envoler subitement.

Elle perdit connaissance, tout le corps de Selena se relâcha de tout son poids d’un coup.  A chaque fois dans ces moments-là, dans son esprit c’était un peu comme mourir : Selena revoyait les moments forts de sa vie. Son frère, ses parents, Alexander et ses amis avant d’avoir cette sensation de perdre pied et de s’enfoncer dans les abimes sans que quoi que ce soit puisse la retenir. Son évanouissement avait-il duré une seconde, une heure ? Lorsque ses yeux se rouvrirent, SE24 avait de nouveau son regard froid et fixait Alexander. Elle ne comptait plus se laisser aller.


" Tout ça va encore durer longtemps ? "


Oui, SE24 avait horreur de perdre le contrôle qu’elle avait depuis que monsieur Harper était entrée dans leur vie. Selena n’avait jamais rien apporté de bon. C’était à cause d’elle que leur corps avait failli mourir. Sans SE24 elles n’auraient pas été épargnées. Oui, si SE24 n’avait pas existé et passé une alliance avec monsieur Harper elle n’aurait pas été sauvée. La brune se souvint alors de la question du blond et se dit que l’évoquer lui ferait mal, et puisqu’il avait réussi à la sortir de son état sans émotions, elle le lui rendrait.


" Pourquoi est-ce que je ressemble à Selena ? Tu n’es pas assez malin pour le comprendre tout seul, pas vrai ? "

Un autre coup de poignard se lança dans le cœur de Selena encore bien présent ce qui fit faire la grimace à SE24. Oui, forcément, il allait être tellement déçu… Il ne voudrait jamais croire la dure réalité et cela faisait si mal d’être officiellement devenu un monstre. SE24 ne se considérait pas elle comme un monstre mais comme la réponse à une vie plus stable.


" Tu n’imagines pas que ce corps soit celui de Selena n’est-ce pas ? Et si… Et si celle que tu venais de frapper n’était autre qu’elle ? Vérifie notre corps si tu veux, tu verras les traces des ongles arrachés… Tu verras aussi la trace du collier. Tout cela te semble-t-il cohérent ? Comment saurais-je tant de choses sur toi si au fond… Nous n’étions pas la même personne ? Et si ce qu'elle avait vécu, je l'avais aussi vécu ? "


Selena avait tellement réclamé le collier que lui avait donné Alexander que cela avait donné des idées à ses tortionnaires. Ils le lui avaient remis l’espace de quelques minutes et lui avaient brûlé la peau avec. Ainsi, une fois enlevé, elle garderait à vie la trace de ce dernier.


Dernière édition par Selena Ewing le Lun 7 Mar - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 6 Mar - 23:56



Les yeux du mafieux s'ouvrirent alors qu'elle répondit, quelques larmes chutaient au sol, mais ce n'était pas le problème, même si voire ce visage qui pleurait … Malgré qu'il ai continuellement fait le nécessaire pour redevenir comme à sa jeunesse. A ne voire en toute émotion de douleur, rien de plus qu'une sorte de victoire, mais non, avec ce visage qui pleurait … il était affecté encore un peu … Il posa sa main sur son torse et serra sa poitrine en serrant les dents, s'insultant pour lui même.
Soudain le corde se tendit d'avantage, comme si Selena pendait de nouveau comme lorsqu'il l'avait installé ici, il s'approcha et regarda, elle était inconsciente … Il s'installa sur son bureau et commença à trier quelques mise à prix de tête, deux tas distincts, un pour le bas avec de bonnes primes pour des cibles unique, l'autre pour les mafieux du sol avec des avis plus généraux, des directives et bien sur une ou deux offres histoire de les motiver, puis il les rangea, posa ses coudes sur le bureau et la fixa, le menton posant sur ses mains, silencieux.
Il perdit presque la notion de temps mais alors que les minutes défilaient, elle releva la tête pour une simple question, et le tueur répondit aussi sec et froidement à cette dernière.


- Ça dépend de ta conscience ça !

Puis ensuite elle continua, elle ne voulait décidément rien lâcher hein ? Elle le provoquait encore, mais cette fois il ne prit pas la peine de lui adresser une réponse, et se fut visiblement une économie de salive vu qu'elle reprit la parole immédiatement après la question qui n'était donc vraiment que provocatrice.
Mais cette fois-ci elle souleva les évidences, toutes celles qu'il ne voulait pas admettre, dont il réfutait instinctivement l'existence pour ne pas perdre sa raison, pour ne plus jamais changer ou redevenir comme avant. Il se leva en poussant la chaise et saisit une lame, une de ces petites lames facile à dissimuler et approcha d'elle sans parler. Elle voulait qu'il vérifie le corps hein ? Il attrapa à pleine main le col du T-shirt, et dans un geste net et rapide, il fendit en deux le tissu blanc qui s'écartait maintenant doucement alors qu'il avait lâché ce dernier et reculé pour ranger la lame dans son tiroir. Il prit une inspiration et se retourna ensuite à nouveau vers elle, il était trop loin pour voire tout les détails, mais oui le cou était différent, pour les mains … Inutile de vérifier, il l'avait remarqué en l'attachant et son souvenir était plutôt précis, il avait remarqué la chose, la torture était son rayon !
Un pas, deux pas, et à mesure qu'il approchait il distinguait mieux les choses, il tendit le bras et toucha du bout de ses doigts gantés la brûlure autour du cou, intérieurement c'était définitivement armageddon, il reconnaissait ce dessin entre mille. Cette forme si particulière, il parcourut lentement la trace de la chaine, jusqu'au fameux pendentif puis il s'immobilisa.


- La trace du collier … je vois ...

Le dessin ne faisait aucun doute, il s'agissait bien là de la forme d'une goutte d'eau, d'une larme comme celles qui venaient de tomber au sol un peu plus tôt. Il retourna vers la porte et la déverrouilla avant de sortir, il courut dans son bureau et revint à peine une trentaine de secondes après, une petit boite noire dans la main, dans la salle et referma de nouveau avant d'aller sur le bureau, il posa la boite sur le bureau et l'ouvrit, il y avait plein de tissu rouge brillant à l'intérieur, il en retira un qui semblait recouvrir quelque chose, et il s'y attendait, le revoir le crispa comme jamais … il s'assit en refermant la boite et regarda le plafond, rocheux et froid, puis vers la brune.

- Eternal sait pour la petite arène de combat des nobody il me semble j'y ai trouvé un souvenir …

Son esprit revoyait encore ce jour, peu avant son abandon, une visite de courtoisie à l'arène, mais cette nobody … Derrière les barreaux alors qu'elle se reposait, un collier bien particulier autour du cou, cette heartless … Le garde qui avait refusé qu'il entre était mort, ce nobody à craché bien du sang pour dire où il l'avait eut, et il l'a tué aussi d'un un excès de rage … Ça lui avait valut pas mal de souci … Mais bon, entendre que la dernière trace de son aimée avait été trouvé calciné dans une décharge … Enfin bon, il avait offert pour obtenir la paix un nobody capable de devenir un gorille au multiple bras, il avait fait fureur chez les parieurs parait-il …
Il se releva et ouvrit encore la boite avant de prendre le contenu et revenir devant elle, le pas bien plus lourd. Puis il tendit la main et l'ouvrit pour montrer le contenu.


- J'ai le patron de la marque de ton cou tu vois ...

Oui, un patron en mauvais état, une chaine grandement noircie, cassée en deux endroits, une larme de cristal arborant nombre de fissures, un fragment en moins et des traces de suies que le tueur n'a jamais retiré. Une pièce unique qu'il avait fait faire … Oui, il ne pouvait plus le nier dans ce cas … Dans son esprit plus rien n'allait, que faire ? Que dire ? C'était une Selena reconditionnée devant lui ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Lun 7 Mar - 20:17

Alexander semblait bien rendre les piques que lui lançait SE24. Sa voix était froide à souhait et des gestes tout aussi durs suivirent. Il saisit une lame, la brune ne cilla bien qu’intérieurement, l’espace d’un instant elle eut peur. Peut-être l’avait-elle trop énervé et allait-il la tuer aussi sec ? Après tout, son comportement semblait bien différent de celui qu’avait connu Selena. Il semblait déterminé et pas du genre à plaisanter. Il s’approchait, SE24 commençait à bouger doucement son poignet. Elle se casserait le pouce sans hésiter pour récupérer ses mains et se défendre. Car, oui, elle venait de se souvenir que casser un pouce suffirait à se libérer.

Elle n’avait pas enduré toutes ces choses horribles aux laboratoires d’Eternal pour finir tuer aussi facilement par Alexander qui plus est. Il lui attrapa le col et coupa net son t-shirt et visiblement il en avait eu assez. Voilà maintenant qu’il la scrutait. Alors tout ce petit jeu de lame était simplement dans le but de regarder si elle disait vrai ? Il l’écoutait vraiment plus qu’elle ne l’aurait pensé… Il sembla très pensif en regardant la marque qu’avait laissé le collier. Sans vraiment de raison, il sortit de la pièce. C’était une aubaine : SE24 allait pouvoir prendre une longueur d’avance. Elle appuya de toutes ses forces sur son pouce, et dû même vraiment forcer afin qu’enfin survienne ce petit craquement sourd. Ses dents se serrèrent et elle retint un gémissement. Elle n’aurait jamais cru que cela faisait si mal de se casser un pouce. Mais c’était pour la bonne cause. Surtout, ne rien faire paraitre. Monsieur Harper le lui avait appris et elle avait subi de nombreuses séances de torture pour réussir le plus possible à intérioriser. Néanmoins cela restait complexe. Elle s’assura qu’elle pouvait sortir aisément ses poignets et resta en position.

Alexander revint, SE24 scrutait ce qu’il tenait dans la main. C’était une petite boite noire… Allait-il la torturer ? Qu’est-ce que cela pouvait être ? Son regard froid le suivait tandis qu’il ouvrit la boite. Visiblement, il y avait là quelque chose qui le crispait. Le nobody semblait si distant de tout jusqu’ici que le voir réagir n’était pas un bon présage pour elle. Il referma cette fichue boite puis lui parla d’arène de combat de nobody… SE24 n’avait aucune idée de ce dont il parlait. Dans tous les cas il évoqua un « souvenir ». La curiosité était grande… Mais qu’est-ce qu’il pouvait bien y avoir de si spécial dans cette petite boite ? Il s’avança lentement, terriblement lentement avant qu’enfin il ouvre sa main et révèle enfin l’objet : le collier, son collier !

Cela retourna littéralement SE24, de rage sur le moment. Elle ne put retenir sa colère et n’attendit pas pour extraire ses mains des cordes et tenter de lui arracher le collier des mains. Sa voix cassée venait du fond de ses tripes.


" Il m’avait promis qu’il me le rendrait ! Il est à moi ! "


Néanmoins Alexander esquiva et se mit en garde. Impossible de récupérer le collier. Elle était tellement en colère : Monsieur Harper lui avait dit que si elle réussissait vraiment très bien sa première mission, elle pourrait rester en vie, servir Eternal et surtout récupérer son collier… Elle l’avait vu le prendre mais pourtant... Ses yeux fixaient les mains d’Alexander, elle l’avait bien vu et était absolument certaine qu’il avait bel et bien son collier et non une réplique. Ses yeux ne lâchaient pas la main du blond. SE24 avait appris qu’elle n’avait pas d’ami en dehors de Monsieur Harper  mais maintenant que ce dernier lui avait délibérément menti… Que devait-elle faire ? Si ça se trouvait après qu’elle aurait exécuté sa mission il la liquiderait tout simplement. Même si elle avait intégré l’armée d’Eternal récemment, il restait celui qui l’avait fait rentrer et il serait assez tordu pour la retrouver dans l’armée et la faire tuer.

SE24 n’avait plus de maison, de repaire pour la troisième fois de sa vie. Son intuition commençait à lui dire de récupérer son précieux et de partir loin d’ici pour continuer ses missions sans Eternal, loin de monsieur Harper. Pourtant, dans son être elle sentait qu’elle devait continuer à obéir à monsieur Harper et lui revenir, même s’il la tuerait ensuite. Quels autres choix se présentaient à elle ? Son regard était froid et, quelque part au fond, terriblement triste. Mais elle ne pleurait pas : elle n'était pas Selena. Elle serra les doigts ce qui la fit souffrir à cause de son pouce cassé. Cela dit, cela atténua sa douleur à la cheville.


" Rends-le-moi ! "
Dit-elle à Alexander en le fixant dans les yeux. Pour une fois, cela ressemblait à un cri de détresse et non à une agression. C’était rare de la part de SE24. Cet objet était peut-être le seul à lier réellement Selena et SE24. Elle en avait besoin… La brune commença donc à entamer les négociations.

" Si tu me le rends je ne te livrerai pas à monsieur Harper, je trouverai quelqu’un d’autre. Je le promets sur ma vie. "


SE24 n’aurait pu expliquer pourquoi elle avait tant besoin de ce collier. Mais elle aurait tout donné pour l’avoir. Peut-être était-ce dû au fait que Selena le voulait autant qu’elle, cela créait pour une fois une unité et, de ce fait, un énorme manque au fond de leur cœur. Est-ce que SE24 disait vrai sur le fait de ne pas livrer le mafieux ? Oui, clairement, s'il lui donnait son collier elle serait prête à le laisser de côté. Cela aurait été bien plus rapide d'obtenir ce collier de la main d'Alexander que de celle de monsieur Harper... Ce bijou, même brisé, était le seul objet qui pouvait permettre de négocier avec SE24.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 27 Mar - 16:37



Selena réagit immédiatement en voyant le collier, mais le tueur réagit d'instinct, il recula immédiatement et tendit sa main libre vers elle.
C'est uniquement après que al surprise du dégagement des mains arriva, il la fixa, les pieds eux semblaient encore liés, il plissa les yeux, même si elle ne devait pas vraiment le voire, ce petit mouvement instinctif avait coupé toutes ses pensées pendant quelques instants et lui permit de garder son allure droite lorsqu'il se redressa en se sachant hors de portée.

Elle avait visiblement changer d'expression, la neutralité disparue, et un étrange mélange de supplique, de demande et d'ordre de lui rendre sa possession. Il regarda sa main puis la brune à la chemise ouverte, les droits sur un objet se décidaient par le corps ou l'esprit ? Après tout il l'avait offert à Selena la douce, pas à Selena l'agent d'Eternal …
Il recula encore pour s'asseoir sur le bureau, rangeant soigneusement le collier dans l'écrin dont il ne pensait plus le sortir, et lorsqu'il le referma il soupira, satisfaction de voir qu'elle réagissait encore ? Plaisir de ne plus revoir ce souvenir douloureux ? Il releva tranquillement la tête à la proposition et se releva afin de s'approcher d'elle, lui saisissant les poignets.


Vois tu, tu es encore vivante à cause de souvenirs que tu représente pour moi, pour éviter ce monsieur Harper j'aurais juste à te tuer et faire disparaitre ton corps.

Il recommença à lui lier les poignets ensemble, changeant de nœud pour un encore plus efficace, il n'y avait pas souvent recours, habituellement il utilise les menottes en fer. Il la regarda dans les yeux, à cette distance elle pouvait surement distinguer les iris bleutés du tueur.

- Tu connais un peu mon passé, je t'en ai vaguement parlé, ce … père … il m'a enseigner à faire disparaitre mes sentiments, des méthodes que beaucoup qualifieraient de sauvage, sauf moi. Pour moi rien n'est monstrueux, tout est simple.

Il lui leva encore les bras en l'air ce qui fit bouger la chemise et attira brièvement son regard avant qu'il ne l'attache de nouveau dans sa position initiale, complétement vulnérable et à sa merci.

- T'éliminer serait un supplice, c'est évident … mais ce supplice achèverait de me ramener comme autrefois, me faire redevenir comme avant, quand rien n'altérait mon jugement, que je n'avais pas besoin de litres d'alcool à cause d'un objet ramenant des souvenirs, ni d'une collègue tueuse pour, durant toute une journée, ne penser à rien.

Fallait-il redevenir comme autrefois ? Ce serait pourtant si bien pour son esprit, l'idée de la tuer était absolument atroce pour lui, jamais penser à tuer quelqu'un n'avait été si éprouvant psychologiquement, l'homme en lui ne voulait pas perdre la trace d'humanité gagnée par des heures de contacts avec elle, mais le tueur voulait retrouver la paix intérieur, une paix qui passait inévitablement par réglé le problème déroutant de la brune … Un problème dont la solution restait vague, trouble, et donc d'autant plus dérangeant ...

-Le cœur du souci ce n'est pas Eternal et ce chef, non ! Il s'agit de toi ! De celle qui m'a rendu un peu plus humain et brouille mes logiques mafieuses ! Et donc de quoi faire de toi !

Il tournait autour d'elle, la caressant du bout d'un doigt, et le retira d'un coup après avoir fait un tour. Il venait de se rendre compte que de la toucher l'affectait et serra les dents. Cela ne ferait rien au tueur, il avait touché bien des corps, non, cette sensation venait de son humanité, de la pitié ? Ou pire … de la tendresse ? Il se plaça derrière elle, évitant ainsi son regard.

- Je ne vois pas de raisons de te le rendre, ce n'est pas à la même personnalité que je l'ai offert !

Ainsi le choix venait de se faire, la possession ne dépend pas du corps, mais de l'esprit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 27 Mar - 21:39

Le mafieux rangea l’objet tant convoité dans son écrin, mettant une distance certaine de ce fait entre elle et lui. Il lui était impossible de le récupérer pour le moment et c’était insupportable. Alors qu’elle lui exposait son offre, il lui saisit fermement les poignets tout en la ligotant et en lui parlant froidement. SE24 le regardait et n’attribua aucune valeur à ses propos. Il n’était qu’un menteur mais quelque part, au fond d’elle, Selena voulait y croire. Cette dernière commençait à trop imposer des sentiments très désagréables à SE24. Il faudrait qu’elle trouve rapidement un moyen de mettre un terme à cette situation. Alors il lui disait qu’elle était vivante uniquement à cause de leurs souvenirs ? Elle regarda ses yeux bleus et eut cet affreux sentiment. Ces yeux contenaient tellement de souvenirs de Selena. Elle revit un bref instant des scènes qu’ils avaient vécus… Des regards échangés, des mains posées l’une sur l’autre. SE24 détourna le regard, l’air désintéressé.

Il lui rappela alors son passé et son aspect de tueur sanguinaire. Tandis qu’il lui leva ses bras pour mieux l’attacher. SE24 ne s’était pas débattue, bien consciente qu’il pouvait la briser en un instant si le cœur lui en disait. Oui, elle était à sa merci. C’était la première fois que SE24 sentait une situation lui échappait totalement. La sensation était douloureuse, d’autant qu’elle semblait perdre sur tous les points depuis qu’elle faisait face à Alexander. Il était doué, mais visiblement plus fragile qu’elle ne le voyait jusqu’ici puisqu’il évoqua un éventuel supplice de la tuer et sous-entendu que c’était évident. Les yeux de SE24 exprimaient de la colère. Elle n’écouta que vaguement le fait qu’il boive à cause de la tristesse d’avoir retrouvé le collier… Tout ceci n’était que des mensonges. Le français annonça qu’elle était le cœur du problème. Que tout venait d’elle. Il la caressa du bout des doigts, ce qui éveilla des sentiments de Selena, trop désagréable pour SE24. C’en était trop ! Elle allait s’exprimer mais le jeune homme ajouta qu’il ne voyait pas de raison de rendre le collier puisqu’elle n’avait pas la même personnalité que celle qu’il connaissait. La brune serra les dents et lui dit :


" Arrête de nous toucher et cesse de mentir ! Tout ce que tu dis n’est qu’un tissu de mensonges, il est temps pour vous deux de l’admettre ! "
Dit-elle en s’adressant à Alexander et à Selena. " Tout ne tourne qu’autour de nous ? Bien sûr, comme je suis si nous étions importantes ? Vraiment ? Nous sommes tellement importantes que tu nous as menacées plusieurs fois, tu nous as expliqué comment tu nous découperais en morceau avant de nous mettre dans un sac. Tu nous aimes tellement que quand tu nous vois revenir d’entre les morts tu nous attaches, nous proposes de nous torturer alors que nous sommes blessées et épuisées. Laisse-moi rire… Mais c’est bien, je te remercie. Tu lui feras peut-être enfin admettre la réalité qu’elle n’a pas voulu voir par monsieur Harper mais que moi j’ai accepté. Vous n’êtes tous que des menteurs… Vous vous invitez dans nos vies, vous nous faites croire éprouver des sentiments pour nous pour que nous nous attachions et soyons rongées par ce sentiment avant de simplement révéler la vérité. Des fois vous faites pire, vous n’admettez jamais avoir menti. " Elle souffla, épuisée de tant d’émotions. Elle ferma les yeux et reprit un ton plus neutre. " Nous n’avons cessé d’être confrontées à des menteurs. Tout d’abord il y a eu nos parents qui nous ont fait croire qu’ils nous aimaient avant de renier jusqu’à notre existence. Puis il y a eu les soit disant amis de New Kanton, dévoués quand ça les arrangeait. Et toi, soit disant amoureux qui ne reste pourtant jamais bien longtemps avec sa copine, une nuit au plus. Et la laisse dans la peur des semaines seule sans aucune nouvelle. Le travail… Ou bien d’autres occupations. La vérité c’est que ce collier tu le gardes car tu ne l’as jamais donné sincèrement. Du moins tu as eu ce que tu voulais, maintenant tu révèles ton vrai visage. "

SE24  marqua une petite pause le temps de reprendre son souffle. Elle poursuivit tout en évitant par tous les moyens de le regarder dans les yeux.
" Cesse de jouer la comédie, tu la joues très mal. Assume que tout ça n’a jamais rien représenté pour toi et tue-nous. Tu ne sembles attendre que ça. Tue-nous, si tu ne le fais pas, monsieur Harper le fera de toute façon. "

Oui, vu son état défectueux, SE24 avait conscience qu'elle serait sans doute éliminée prochainement par son mentor. Il lui avait expliqué que le retour éventuel d'émotions marquées serait inenvisageable et se solderait par une morte quasi certaine... Mais elle y retournerait quoiqu'il en soit, elle le devait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Ven 15 Avr - 0:57



Il l'écoutait, il ne bougeait pas de derrière elle, il fixait son dos, se serait si facile de mettre fin au jours de vie de Selena, d'ensuite l'effacer de sa mémoire, d'effacé de lui toute trace de gentillesse … Mais à chaque fois dans son esprit un blocage apparaissait et la lutte des choix reprenait …
Plus jamais il ne ferait preuve de bonté, une cible en fuite d'une vente d'esclave ? Il ne la laisserait plus partir … Mais impossible dans son état actuel … Et si les tueurs de son groupe le découvraient ? Si ils s’apercevaient que celui qui gérait la sécurité de leur groupe faiblissait ? Ils seraient le prochain sur la liste des cibles …

Que faire dans sa situation ? Tiré des deux cotés, après savoir lequel était le bon était autre chose, il choisira celui qu'il choisira, mais le choix n'avançait pas d'un yota, il était au point mort … Malgré tout, dans les propos de Selena il y avait une chose importante qui clochait … Il serra sa tête entre ses mains, à chaque fois qu'il voulait faire quelque chose qui l'impliquait il avait mal au crâne … Pourtant avant tout était calculé et prévus froidement, méthodiquement … L'émotivité était vraiment une plaie, et en particulier dans cette situation !Le blond du rester silencieux au moins une minute derrière elle après ce long discours qu'elle venait de terminer, finalement en reprenant sa consistance il repassa devant elle.


- Tu n'es pas en position de pouvoir exiger quoique ce soit, et personne ne me connait vraiment, tu entends ! Personne ! J'ai déjà du mal à me connaitre moi-même !

Il partit sur un rire, le fond donnait l'impression que le tueur perdait la tête, en fait c'était un peu le cas, dans son esprit deux voix se disputaient, une froide et meurtrière, et une autre attendrie par la brune et sa présence, bien que les deux s'accordaient sur le fond, pour le sujet présent, c'était impossible. Il saisit dans sa main le menton de SE24 et approcha son visage du sien.

- Garde bien une chose en tête, je suis un tueur, j'ai déjà dépecer un homme vivant dans une bibliothèque pour qu'il regarde sa peau accrochée au mur en face de lui entre les peintures décoratives, et tu crois que je me serais encombré d'amener une jeune femme ici pour la tuer ? Si il n'y avait rien ton corps serait dans une mare de sang dans la ruelle !

Il écarta un peu son visage, ses doigts laissant le menton de la brune, glissant le long de son corps, sur le cou, passant au dessus de l'impression du collier sur sa peau, puis sur les épaules où se trouvaient maintenant chacune des mains du tueur, sous la chemise. Il la fixa du regard, c'était un peu comme lui prouver qu'ici il faisait ce qu'il lui chantait, appuyant la phrase lui annonçant qu'elle ne pouvait pas lui donner d'ordre. En se plaçant ici, les mains avaient encore écartée la chemise pour en dévoiler encore plus.

- Tu sembles aussi attendre la mort … Dans ce cas je pourrais te garder ici, de grès ou de force, tu resterais à mes cotés … Vu que je suis devenu un chef mafieux … Personne ne trouvera à redire si j'ai une esclave à mes cotés … Enfin, ce n'est pas comme si j'allais te promener comme un petit chien, nue, avec un collier, tu serais juste enfermée pour que tu reste en vie ...

L'image du chien était bien choisie, après tout c'est de ça qu'il a retiré la blonde qui a décidé de continuer à le suivre, il n'avait jamais apprécié ce genre de chose à la mafia, ce n'était même pas esthétique, juste une démonstration d'esprits détraqués … Il y avait tant de meilleurs choses pour faire étalage de sa puissance … Enfin il était visiblement en train de s'approcher de tout ça … Mais .. C'était pour Selena non ? Pour qu'elle reste vivante ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Ven 15 Avr - 22:45

Les propos d’Alexander agaçaient de plus en plus SE24. En fait, la brune commençait à se rendre compte que le blond lui activait purement et simplement des sentiments. Hors avec monsieur Harper elle avait appris l’importance de ne plus en ressentir, d’exécuter, de se contenter d’exister sans se poser de questions, sans chercher quoi que ce soit. Et en l’écoutant dire ces choses, des tas de questions lui venaient en tête. Elle se rendait d’ailleurs compte qu’elle n’avait jamais été aussi bavarde. Pourquoi avait-elle tant besoin de lui parler à lui ? Elle l’écoutait rester violent dans ses propos envers elle tout en affirmant pourtant l’aimer envers et contre tout. Si ce comportement aurait sans doute plu à SE24 pour une personne lambda, elle avait du mal à l’accepter de la part d’Alexander tout autant que Selena au fond d’elle. Celui qu’elles aimaient ne ressemblait pas du tout à cet homme qui ne parlait que de sang, de choses glauques à souhait. Quelle chance elles avaient d’avoir échappé au dépeçage et de ne pas finir dans une mare de sang... Il semblait absolument vouloir imposer sa domination. Pas de chance, si Selena était du genre soumise ce n’était pas le cas de SE24. D’autant plus que la colère et la tristesse s’emparaient des deux êtres cohabitant dans ce petit corps tout abimé.

Il lui dit qu’elle semblait vouloir attendre la mort. Elle souffla, pour exprimer une réprobation. Il ne savait rien d’elle lui non plus. Elle l’écouta déblatérer qu’il l’enfermerait et ferait d’elle son esclave. C’en était trop ! Tout cela était trop éloigné de ce qu’elle avait jamais souhaité.


" Je ne sais pas pourquoi je passe mon temps à te répondre… Tu ne comprends rien à ce que je pense ni à ce qu’elle pense. Tu ne nous connais pas plus que nous te connaissons, oui, sans doute. Tu crois que nous attendons la mort ? Elle, oui, elle l’a demandée car elle préférait mourir que de me voir exister. Elle avait tellement peur… Et ne voulait pas envisager une manière de vivre différemment que dans le monde idyllique auquel elle croyait. Elle voulait et veut encore mourir plutôt que de voir nos mains se couvrir de sang. Et, à la base, je suis née pour sa survie. Sans moi elle serait morte là-bas et elle n’aurait jamais fait les missions que j’ai accomplies. Je suis celle sans qui tout se serait arrêté. "


Elle le fixa dans les yeux avec un air liant l’épuisement mental et une profonde tristesse sans pour autant que des larmes apparaissent.


" Je ne peux rien exiger, c’est toi qui fait la loi ? C’est toi qui décide si je dois vivre ou mourir. Vous êtes tous autant que vous êtes de sacrés égocentriques, toi, monsieur Harper. C’est bizarre, je n’ai jamais autant parlé et réfléchi depuis mon éveil. Et plus je pense, plus j’ai l’impression d’être un pion dont on se sert, d’un côté ou d’un autre. Et je ne veux rien de tout ça ! "


SE24 se mit cette fois à pleurer mais en éprouvant une détresse prenante. Un sanglot sembla couper net l’air ambiant. Mon dieu, que monsieur Harper lui aurait fait payer de ressentir autant de choses. Elle ne pourrait jamais revenir là-bas et s’en sortir sauf si elle arrivait à faire marche arrière et ne plus ressentir, oublier ses questions… Non, ce ne serait pas possible.


" La vérité c’est que même monsieur Harper m’a menti. Vous m’avez tous menti alors que nous, nous ne l’avons jamais fait ! "
Elle reprit sa respiration entre deux sanglots.

" Et me voilà faible, pitoyable. Il a raison, les émotions rendent les gens faibles et je ne dois pas être faible… "
Elle ferma les yeux, prit une profonde inspiration avant de regarder Alexander de ses yeux violets vifs.

" Mais bien que je sois faible, cela ne veut pas dire que je suis prête à tous les sacrifices. Je préfère mourir que d’être l’esclave de qui que ce soit d’une manière ou d’une autre. Et je ne supporterai jamais d’être de nouveau enfermée. Je ne me suis pas battue pour sortir des laboratoires d’Eternal pour finir torturée ici ou dans une cage comme une chose dont on veut soi-disant le bien. Mettez les oiseaux en cage et faites-nous croire que c’est pour leur bien… "


Elle plongea ses yeux dont le violet semblait se renforcer.


" C’est clair, ni moi ni elle ne voulons de ton offre. La liberté, nous l’aimons trop. Nous préférons mourir libre que vivante en prison. Relâche-nous ou tu causeras toi-même notre mort. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Mer 11 Mai - 19:02



Il avait du mal à suivre les propos de Selena, il peinait en prime à suivre ses propres pensés … Mais cela ne pouvait avoir que de l'impact sur lui … Oui, il avait une sensation qui ne trompait pas …
Il recula d'un pas, comme si il avait eut peur de quelque chose, la chemise acheva de dévoiler Selena, mais le blond ne regardait rien, il passa une de ses mains sous son masque pour se frotter un œil alors que son ancienne petite amie enchainait les accusations, les remarques blessantes, et surtout les images gravitant autour des cages et restrictions de libertés … Il retira sa main et aperçu une petite goutte d'eau trônant au sommet d'un de ses doigts, il resta immobile à peine quelques secondes mais le voila qui soupirait, faisant demi-tour pour retourner s'asseoir, coude sur la table, tête entre les mains, ses doigts se crispèrent ...


- Tais toi …. Ferme la …. ou je te jure que ….

Le ton en indiquait long, il était tellement troublé qu'il jugeait mal de tout, un rien pourrait le rendre fou … Des choses qui pourraient paraitre insignifiantes, rien qu'une banale visite d'un autre ici suffirait, oui, il ne fallait vraiment plus grand chose, et si jamais elle espérait revoir un peu la lumière du soleil elle se tiendrait à carreau un peu …
Et ce fut le calme absolu, pas un bruit, rien, même les insectes faisaient le silence totale, pourtant à l'étage la mafia visible était ultra agitée, ça parlait, se bagarrait, dealait dans son coin, d'autres écoutaient de la musique à un fort niveau sonore, mais rien ne perçait dans le sous-sol des tueurs, eux même marchaient toujours en silence, un havre de silence mortelle …
Et Alexander immobile qui ne laissait qu'entendre par moment un petit soupir, il réfléchissait, il collait bout à bout chaque morceau qu'il connaissait maintenant, reconstituant l'histoire, piochant dans ses souvenirs enfouis pour savoir quoi faire.
Le bruit d'une goutte d'eau qui tombe, il regarda immédiatement le plafond, et il sentit l'eau couler sur sa joue … une larme … Lui ? Pleurer ? Il se frotta encore les yeux avant que le silence ne reprenne, sa position aussi, la tête retourna entre ses main et de nouveau le calme morbide, stressant, mais pourtant apaisant, avait fait son retour.
Dix minutes … Il lui fallut pas moins de trente minutes de silence pour finalement se relever et marcher vers Selena, il se baissa et … banda sa plaie sommairement, désinfectant à l'alcool la plaie juste avant. Puis il se releva sans s'éloigner d'elle, laisser leurs corps à proximité un de l'autre. La seule nuance était probablement la quantité de peau visible et les attributs selon qu'il soit homme ou femme …
Il la regarda droit dans les yeux, des gouttes de larmes tombant de son masque vers le sol, et prit enfin la parole, brisant le silence.


- De toute façon je ne pourrais me résoudre à te garder en cage … probablement pas plus qu'à te tuer … Au mieux j'arriverais à te blesser … comme lorsque tu m'as attaqué ...

Il retira son masque pour révéler son visage où un seul œil parvenait à verser des larmes, dans sa tête c'était vraiment le bordel ...

- Je ne croyais plus à ton retour, et maintenant que te revoilà je suis incapable de choisir entre ce que me dicte mon instinct de tueur et mon cœur … Je croyais ce dernier éteint pourtant ...

Il sortit une lame et coupa les cordes autour des mains de Selena.

- Tu reste ici pour le moment, ne me fait pas regretter de te permettre de te dégourdir un peu … Que ce soit bien claire, je ne peux pas fermer les yeux sur le fait que tu travaille pour Eternal maintenant … Quand bien même j'ai des accords avec eux, ma petite amie n'y a jamais été inclue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Mer 11 Mai - 22:13

La voix d’Alexander était si rude, si froide… Alors lorsqu’il lui ordonna de sa taire sous peine de visiblement lui faire du mal voire la tuer, SE24 obéit. Ce n’était pas vraiment pour lui qu’elle l’avait fait. En fait, en écoutant cet ordre elle se rendit compte qu’elle avait perdu son temps à lui parler plus que de raison depuis tout ce temps et que ça n’avait rien changé. Elle était de plus en plus embourbée dans des émotions qui n’auraient jamais dû émergées. Chaque seconde l’amenait plus proche de sa fin et celle de Selena – font la présence persistait d’ailleurs. Il était néfaste de lui parler, et puisqu’il le demandait elle ne parlerait plus. Mais jamais elle ne lui reparlerait, pas avant au moins un mois, elle se faisait cette promesse. Elle ne gaspillerait plus sa salive inutilement pour lui.

L’expérience sur patte se renfermait dans sa coquille mentale comme elle le pouvait. Elle ne se rendit pas vraiment compte des minutes de silence qui s’écoulèrent. Ses oreilles n’entendaient plus rien, son regard était vide. Mentalement elle n’était pas dans cette salle. Sa peur l’avait rattrapée. Pensant à ses émotions naissantes elle tremblait psychologiquement. Elle savait que si elle revoyait monsieur Harper elle aurait droit aux flammes, aux tortures sans fin. Elle ne ressortirait jamais du laboratoire et ne connaitrait la mort que lorsqu’elle n’apporterait aucune délivrance.

Etait-elle devenue un Nobody impur et perdu comme Selena ? Elle avait le devoir de rapporter ces êtres à monsieur Harper… Mais si elle en était un peu elle-même, devait-elle se livrer ? Non… Elle était apparue pour sauver Selena. Retourner auprès de monsieur Harper était inenvisageable et pourtant elle ne pourrait s’empêcher d’y retourner… Au fond d’elle, elle savait qu’elle continuerait de faire ce qu’on lui avait dit de faire. Elle ne pouvait lutter contre cette volonté ancrée au fond d’elle-même si elle commençait à percevoir que tout ceci était peut-être un peu bancal. Oui, elle retournerait auprès de monsieur Harper après avoir effectué sa mission. Mais… Elle lui ferait remarquer qu’il était un menteur, comme tous les autres. Aussi était-il impur lui aussi… Les impurs devaient être sauvés, vidés de leurs émotions, passés aux séances de torture. Si elle devait y retourner, lui aussi devrait en être. Cette idée germait doucement dans son esprit déséquilibré. Elle fut tirée de ses pensées lorsqu’elle sentit un contact piquant : Alexander était en train de désinfecter sa plaie. Ses yeux violets le fixaient. Elle restait dubitative. Pourquoi prenait-il soudainement soin de sa blessure ? Le sentir si proche crispa tout son être. Elle avait l’impression d’être piquée par des aiguilles partout à la fois. C’était très désagréable. Il n’avait jamais était si près si longtemps et c’était une véritable torture d’autant plus après son premier geste sympathique. Voilà que des larmes coulèrent sous le masque.

Les membres engourdis de la brune restaient figés tandis que son esprit était totalement retourné. Il lui tint alors un discours sur le fait qu’il ne pourrait jamais la tuer ni l’emprisonner. Alors il comptait la libérer ? Il enleva finalement son masque, ultime poing dans l’estomac et le cœur de la brune. Voir ces émotions, réelles, marquées sur ce visage la retournait. Elle en avait presque la nausée. L’espace d’un instant elle ressentit un baiser échangé par le passé entre eux. Elle détourna quasiment immédiatement le regard du blond. C’était trop dur de le voir aussi proche, aussi tourmenté. Pourquoi ressentait-elle tant de bonnes choses venant de lui ? Pourquoi faisait-il soudainement de nouveau semblant qu’il en avait quelque chose à faire d’elle ou de Selena ?

Il lui parla alors de son cœur qui visiblement battait pour elle. Mensonge – disait son esprit et pourtant elle devait admettre qu’il jouait bien la comédie et qu’elle l’aurait volontiers embrassé à ce moment précis.

Puis vint les actes : il sortit une lame et libéra ses mains, SE24 fut soulagée d’un poids. Alors il comptait vraiment appliquer ce qu’il venait de dire ? Il lui donnait la possibilité de se dégourdir. Néanmoins il insista sur le problème qu’était son appartenance à Eternal malgré les arrangements qu’il avait avec eux. Elle tiqua sur le fait qu’il l’appelle comme sa petite amie. Est-ce qu’il la voyait réellement comme telle ? Ses yeux violets se levèrent légèrement pour le fixer une seconde avant de fixer ses poignées détachées. Elle les frotta doucement du bout des doigts afin de faire partir les fourmillements. Ses pieds n’étaient eux pas détachés mais sa cheville lui faisait vraiment mal aussi elle se laissa tomber doucement sur les fesses avant de se mettre en position de fœtus.

Elle ne comptait pas lui répondre, pas avant un mois comme elle se l’était promis. Dans tous les cas son silence avait l’air de le rendre plus aimable alors ce n’était pas plus mal. Elle était fatiguée, si fatiguée… Elle ferma l’espace d’un instant ses yeux, repensant à toutes ces émotions et à monsieur Harper puis elle fut prise d’une terrible angoisse. Elle savait ce qu’on lui referait. Elle revit les flammes, celles de la fois où on avait brûlé ses anciennes plaies déjà attaquées par le feu au niveau de son bras droit. Elle ressentit les déchirures des brûlures comme si elle y était à ce moment précis. Elle étouffa un cri, serra si fort les dents qu’elles grincèrent et enfonça ses ongles dans sa peau jusqu’au sang. Ses yeux étaient fermés, sa tête plaquée contre ses genoux et ses jambes repliées contre son buste.

Elle sentait les crocs des brûlures la tirailler. C’était si vif. Elle n’y échapperait pas : monsieur Harper ne l’épargnerait pas. Non, elle ne voulait pas mourir ! Elle hurla mentalement, mais ça nul ne pouvait l’entendre dans la pièce.

Ce cri de détresse enclencha son don, une lumière vive émanait de son corps, ce qui ne calma néanmoins pas du tout la brune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 26 Juin - 18:53



Elle ne disait vraiment rien, elle était complétement muette, il était où tout cet air de défi du début ? Toute cette volonté affichée de lui résister et de le provoquer ? Enfin il était pas mal dans le genre, si vulgaire et rabaissant au début, il n'y arrivait maintenant plus, une partie de son esprit le voulait, l'autre le refusait obstinément … Une vie de plus ou de moins sur ses mains dont le sang ne serait jamais lavé ça représentait quoi ? Pourtant cette vie, juste sous ses yeux avait une valeur autrement plus haute …
Devant il ne s'agissait ni plus ni moins que de l'incarnation de son humanité, cette petite flamme de bonté impossible à effacer complétement de son propre cœur. C'était cette lueur que le tueur traitait de faiblesse, de sentiment conduisant à l'impuissance et à la vulnérabilité … Oui, elle était tout simplement sa faiblesse, et se combattre soi-même … Il n'avait jamais eut à le faire, non, les choses trop complexes pour lui il suffit simplement de manipuler des personnes possédant les moyens de le faire facilement …

Transformant un de ses doigts en cette griffe si tranchante, il la fixait, allait-il regretter ses actions futurs ? Il frotta lentement sur le ventre de Selena la pointe de cette dernière, cette griffe n'était pas sensible, il ne ressentait pas la chaleur de sa petite amie au travers … ou ce qui semblait l'être ... Il avait tellement tué avec, mais il ne se rendait compte de cela que maintenant …
Il eut un soupir, puis son doigt sectionna les liens aux pieds de la brune avant qu'il ne se relève et parte mollement s'installer à nouveau sur la chaise du bureau de cette salle …

Les larmes n'avaient pas cessé de couler de cette œil ! Il remit forme à sa main, pour frotter son œil et observer la goutte du liquide salé sur son doigt, silencieux comme un macchaber. Après quelques minutes il la regarda de nouveau sans dire mot, il avait abandonné l'idée de mettre fin à ce pleur qu'il arborait, c'était la preuve que son esprit n'arrivait plus à bien faire la part de chaque chose … Il fallait qu'il trouve une chose, quelque chose pour penser à autre chose !
Il se leva soudainement et ramassa les boutons de la chemise de Selena, s'approcha d'elle, et lui retira sa chemise, oui il en avait décidé ainsi, il savait quoi faire maintenant pour évacuer toute ses pensés, pour se calmer.
La suite ne faisait pas de doute, alors qu'il laissa encore un regard vers la brune assise au sol, il fit demi-tour et alla s'asseoir, cherchant rapidement dans les tiroirs pour y trouver du fil et une aiguille, il s'attela à refaire les boutons, remettre ces derniers en place. Méthodiquement il les faisait un à un, à mesure qu'il avançait dans ses petits points de croix il sentait le calme s'installer dans son esprit, enfin. Il reparait même des petites déchirures éparses avec tellement d'aisance qu'elles avaient littéralement disparu, des doigts très précis, ça peut servir à autre chose que de donner la mort de la meilleure façon qui soit hein ? Dans la doublure du col il glissa aussi un petit micro-transmetteur gps, il saurait où elle était et ce qu'elle disait tant qu'elle porterait cette chemise, même si l'espionner ne lui plaisait guère, il s'agissait là plus d'une bonne guerre avec Eternal, ils ont joué dans sa cour plus que le tueur ne pouvait l'accepter.


- Combien de fois t'ai-je dis de faire attention avec ton pouvoir ...

Ça lui avait échappé d'un coup alors qu'il continuait sa petite couture, puis son œil jusque là sec, s'humidifia un peu, l'autre pleurait à grande larme, il venait juste de tout terminer, la main tenant l'aiguille tremblait doucement … Il posa la chemise sur le bureau et ressortit la fameuse boite, il l'ouvrit même pour regarder ce collier abimé, il sortit la petite photo d'eux deux glissée sur le coté pour mieux la voir, la laissant pourtant dans cet écrin.

- Je ne peux pas te retenir … Regarde tout ça si tu le veux, c'est mes seuls souvenirs de toi, le collier, cette photo, la facture du restaurant … le petit bout de papier avec ton numéro doit être en dessous du coussin du collier … Pour toi un comédien ça conserve ce genre de chose ? Hein ? Réponds moi si tu n'as pas perdu ta langue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Dim 26 Juin - 19:53

La douleur la mordait de plus en plus mais, au bout de nombreuses minutes, elle finit par diminuer et la laisser tranquille. Elle ne remarqua alors qu’à ce moment-là qu’Alexander lui avait détaché les pieds et qu’il lui avait pris sa chemise. Apparemment il été en train de la recoudre… Elle avait vraiment du mal à le comprendre. Pourquoi l’avait-il détaché maintenant ? Avait-il pitié d’elle ? Et il s’était soudainement pris de réparer ce qu’il avait cassé ? Elle le regardait recoudre avec doigté la chemise en même temps que des larmes perlaient de ses yeux. L’esprit de la brune était perdu. Pourquoi faisait-il semblant d’être touché par quoique ce soit qui la concerne ? Il ne ressentait rien pour elle ! Qu’il cesse toute cette mascarade ! Quel pouvait bien être son but à agir ainsi ? Si c’était la rendre folle, c’était bien parti.

Il prit soudainement la parole et lui rappela qu’il l’avait mise en garde par rapport à son pouvoir. Elle fronça les sourcils, en colère de cette remarque. Si elle ne s’était pas promis de ne pas lui répondre, elle l’aurait sans doute insulté. Etait-ce trop ? Non… Il osait lui parler de maitrise de pouvoir, de faire attention alors qu’il l’avait laissée seule ? Et comment pouvait-elle s’empêcher d’utiliser son pouvoir quand on lui déchirait la peau, qu’on la brûlait… Qu’on lui arrachait les ongles ? Qu’on la noyait ? Qu’elle étouffait ? Qu’il se taise, qu’il se taise pensa-t-elle à cet instant en détournant le regard. Elle le maudit profondément. Après quelques minutes il reprit la parole et elle regarda de nouveau de son côté puisqu’il l’y invita.

Il lui dit alors des choses horriblement difficiles à entendre. Il avait tout gardé d’eux… Le collier, une photo d’eux, une facture et un papier avec son numéro. Il venait de lui demander si pour elle un comédien aurait gardé tout cela. SE24 se leva et alla près d’un mur et tapa son poing de toutes ses forces dedans. Il se mit à saigner tandis qu’elle se mit à hurler. Mais contrairement à ce qu’on aurait pu penser, ce n’était pas l’impact dans le mur qui venait de lui faire mal. Non, seuls les propos d’Alexander l’avaient touchée.


" Tais-toi ! "
Hurla-t-elle en se mettant à fondre en sanglots. " Monsieur Harper m’avait prévenu que tu me dirais ce genre de choses pour me tromper ! Mais tes agissements précédents m’ont montré ta véritable identité. " Elle pleura de plus en plus. Pourquoi ? Selena voulait tellement revenir à la surface, elle y était presque et SE24 ne savait plus quoi faire ou dire. Elle pesta d’ailleurs :

" Tu m’agaces je m’étais promis de ne plus jamais te parler, puisque c’est ce que tu veux que je me taise ! Quoique je te dise, tu n’entends rien. "
Elle lui lança un regard assassin qui exposait néanmoins une faiblesse flagrante. Oui, c’était comme regarder une personne se briser en un millier de morceaux. Elle se brisait et semblait se décomposer de secondes en secondes.

Monsieur Harper l’avait prévenu qu’il essayerait de lui faire croire qu’il l’aimait mais jamais elle n’aurait cru que les sentiments de Selena reviendraient autant à la surface qu’à cet instant. SE24 ne voulait qu’une chose : partir avant d’être condamnée à mort par Eternal. Il lui causerait sa mort, c’était inévitable. Et ici elle perdait tout contrôle. Jamais elle ne pourrait rester et SE24 ne voulait pas que Selena soit de nouveau maître de la situation.

Après avoir frotté doucement son poing en sang de l’autre main, elle ferma un instant les yeux et stoppa ses larmes. Puis elle s’avança devant Alexander et se força à le regarder dans les yeux. Après quoi elle constata qu’il disait vrai. Tout s’entrechoquait dans son esprit, c’était terrible. Après des secondes de réflexion intense elle conclut par une phrase :

" De toute façon elle est morte entre leurs mains. Tout ceci n’a plus d’importance. "

SE24 prit le chemise et l’enfila. Elle lança un dernier regard à Alexander :

" Je peux partir ? "
Lui demanda-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Mar 19 Juil - 1:48



La voir dans cet état était terrible, et dans sa tête toujours autant de bordel … un coté qui fond en larme, l'autre qui reste ultra froid, d'ailleurs ce coté froid insultait le mafieux, un col de chemise, seul un idiot choisit ce genre d'endroit !
Tandis qu'elle devenait presque folle, lui restait immobile, un œil ruisselant de larmes, il ne bougeait pas, comme si tant de chose en lui se contredisaient qu'au final même les mouvements élémentaires devenaient impossible à effectuer ! Et elle l'engueulait encore et encore, être engueuler par ce visage et cette voix … C'était compliqué à encaisser à force.
Elle allait partir, il se leva d'un coup puis se rassit en soupirant.


- Non, pas tout de suite ...

Il referma la boite et la rangea soigneusement, puis il fouilla dans un tiroir quelques temps.

- Va donc t'asseoir, tu ne pourras pas sortir avant une heure, y a quelques gars en haut qui doivent partir, et je vais m'occuper de ton pied un peu mieux que ça maintenant...

Bandes, désinfectant, adhésif, et une autre petite balise micro que son instinct de tueur avait réussit à obtenir l'installation sur Selena. Il se leva, approchant une fois plus d'elle, puis il se baissa, saisissant doucement le pied blessé et retirant la rapide pansement qu'il avait fait.
Il ne dit plus rien, il s'occupa simplement de la blessure, la désinfectant, enlevant la saleté autour, il lui fit mordre un chiffon pour quelques petits points de suture sur une zone un peu plus ouverte, il lui conseilla de regarder ailleurs pour ressentir légérement moins de douleur, et en profita pour glisser le petit accessoire sur Selena, la blessure était al cachette parfaite, avec la cicatrisation et la croute il deviendrait invisible à voire.
Il finit par mettre très proprement la bande autour de la cheville et la fixa précautionneusement afin qu'elle tienne le plus longtemps possible en place.
Quand tout fut terminé il regarda son travail en lui tenant le pied quelques instants avant de doucement le relâcher et le ramener vers le sol, et se relever. Il lui adressa un regard et finalement retourna chercher son masque, il le regardant sans vraiment d'attention, un regard vide, une larme tombant encore dessus, et il l'enfila à nouveau.


- Dans trente minutes tu sortira par la porte, suivra le couloir vers la gauche, au deuxième croisement tu partiras vers la droite, après une dizaine de mètres tu tomberas sur une porte en fer, elle te conduiras dehors, à coté d'un casino de Fixon.

Il finit de tout ranger et emmena la boite en sortant, juste avant, en passant à coté d'elle il glissa un papier dans la poche de la chemise de la brune. Puis ensuite il alla vers la porte, disant une dernière chose avant de la refermer, un phrase brève sans le dire trop haut.

- Si tu n'as pas perdu tes souvenirs tu dois encore les connaitre, mais je te les redonnes quand même, les numéros de mes deux facettes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 125
Crédits : 132
† Lieu de résidence : Caserne nord des FSAE
† Emploi/ Situation : Membre des forces militaires d'Eternal
† Personnage sur l'avatar : Jeux Katawa Shoujo - Ikezawa Hanako

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   Mer 20 Juil - 23:27

Il lui dit qu’elle ne pouvait se permettre de quitter ce lieu lugubre avant une heure car elle devait attendre que des hommes s’en aillent. Tant que ce n’était qu’une heure, la nobody pourrait tenir. Ce n’était pas le fin du monde, même si Alexander énervait profondément SE24. Il lui proposa de s’assoir, ce qu’elle fit. Il lui proposa alors de mieux s’occuper de son pied. Cela la surprit, elle le regarda faire, méfiante. La voix de Selena, très faible, murmurait que son petit ami était quelqu’un de bien et qu’elle avait tort de douter des actions de ce dernier.

Le fait de le voir aux petits soins mit SE24 mal à l’aise et cette dernière détourna le regard quasiment tout le long de l’intervention après qu’il lui conseilla de le faire. Cette proposition l’arrangea. Le sentir frôler sa peau était insupportable. Tant de choses remontaient malgré tous ses efforts, c’était comme être écartelée. D’un côté elle avait les idées de SE24 et de l’autres celles de Selena. Le tout était recouvert de souvenirs plein d’émotions. Ma "colombe" c’est comme ça qu’il aurait continué de l’appeler si elle n’avait pas été sauvée par monsieur Harper. Elle se souvenait bien de ce surnom qui représentait tant pour Selena. SE24, froide comme la glace, invectiva Selena, responsable de leur situation. Et conclut ses pensées envers son autre personnalité de la sorte :

*Meurt une fois pour toute, de toute façon plus personne ne t’attend, même pour lui tu n’es plus l’être aimé. Il ne te regardera plus jamais comme avant. Nous n’avons plus besoin de qui que ce soit.*

Alexander semblait avoir terminé son bandage. SE24 regarda son pied, satisfaite d’avoir reçu quelques soins bien qu’elle ne se sentait pas redevable envers le français. Après tout, sans lui elle ne se serait pas blessée. Elle le regarda continuer de jouer la comédie, en pleurant avant de remettre son masque.


*Ridicule comédie.* Pensa SE24 tandis que sans qu’elle ne le perçoive qu'une larme coula de ses yeux au même instant et que ses mains se serrèrent extrêmement fort. Selena, tout au fond, était si triste de cette situation qu’elle réussissait sans s’en rendre compte à transmettre des émotions par SE24.

Alexander expliqua alors la procédure pour sortir du bâtiment. SE24 hocha légèrement la tête en guise de réponse. Les yeux d’amethyste fixèrent un moment la boite tenue par le jeune homme alors que ce dernier lui murmura qu’il venait de lui rendre les numéros de téléphone de ses deux facettes. Il précisa néanmoins qu’elle devait encore les connaitre si elle n’avait pas perdu ses souvenirs. SE24 siffla ces quelques mots :


" Je n’ai rien oublié de tous ces mensonges. Je n’ai pas besoin de ces numéros, je ne compte pas te contacter ni te revoir un jour. "


Sa voix était glaciale et sa décision semblait sans appel. Pourtant une larme s’écoula de son œil tandis qu’une de ses mains s’ouvrait puis se refermait doucement comme pour saisir une main absente. Son regard croisa le sien et une parole sembla alors s’échapper de cette bouche si froide, une pointe de douceur sortit de nulle part. C’était un murmure à peine audible, presque un souffle qui s’était éveillé pour s’éteindre aussi vite.


" Je t’aime. "


Juste après cela SE24 cligna des yeux, incapable de réaliser ce qui avait été dit à l’instant. Elle savait par contre qu’il n’y avait plus que dix minutes à attendre. Le temps semblait s’être figé, l’empêchant de quitter cet affreux endroit. Vite… SE24 voulait fuir et ne jamais revenir. Son voeu fut exaucé : le temps imparti s'était écoulé. Elle lança donc un dernier regard à Alexander et s'en alla sans dire un mot. Sa vie pourrait reprendre son cours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Retour aux sources [Alexander][clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux sources [Alexander][clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [FB 1623] Retour aux sources du savoir
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Nathou et Syb,retour aux sources{Choupinet'
» Petit retour aux sources [Terminé]
» Retour aux Sources et aux Champs [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Habitations-