Partagez | 
 

 Une douce lueur [PV Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 11
Crédits : 6
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Rédacteur en Chef du New Kanton Paper
† Personnage sur l'avatar : River [Fable]

MessageSujet: Une douce lueur [PV Faust]   Lun 13 Juil - 13:23

Une douce lueur ~


Thomas

Je venais enfin de terminer la distribution nocturne de mon journal. Je n'avais plus qu'à rentrer chez moi et savourer ma victoire sur mon commérage haha. Pourtant, je n'en avais pas envie... Il s'avère que je n'ai même pas sommeil, une seule envie me parcoure, m'obsède, celui d'aller au Moon Castle pour m'évader un peu de cette ville si torturée par les marques de son passé.

En rentrant chez moi, je nourris mes chats et pris un petit baluchon avec du papier, une plume et un encrier. Je caressai la tête de mon plus vieux matou Roger en lui ordonnant de veiller sur Susie, Gérard et Normand. Je ne voyais pas pour le moment la myriade de chat errant qui squattait chez moi, mais avec gentillesse, j'avais posé plusieurs gamelles sur le rebord de mes fenêtres pour qu'ils puissent se nourrir après mon départ. J'avais le genre de vieille maison que les enfants montraient du doigt en criant aux sorcières en la voyant. Cela ne me déplaisait guère à dire vrai... De l'extérieur, ma maison ressemblait un peu au Moon Castle pour son aspect morbide.

Il y a un grand jardin grisâtre et sec, les arbres sont morts... La maison est grande, mais lugubre. J'aime beaucoup ce genre d'atmosphère, je trouve que cela me représente bien et qui plus est, je n'ai plus à craindre la visite de personne. Les passants ont comme jugement qu'elle est abandonnée, hantée ou habitée par un maboule. Il me semble que dans le passé, des meurtres ont eu lieu dedans, mais enfin... Quelle endroit n'a pas subi un meurtre maintenant. Même Saint-Luc n'y a pas échappé.

Je mis mon chapeau haut de forme sur ma tête puis j'actionne le système de sécurité de ma maison avant de partir, mon baluchon posé sur l'épaule.
Je marchais de mon domicile jusqu'au Moon Castle. Il était environ trois heures du matin quand je traversais le quartier de Flooded, peu de gens étaient dehors à cette heure-ci sauf les plus glauques que je m'épargnais de croiser.
La chose qui m'énervait le plus dans ce quartier proche de la mer, c'est qu'on avait toujours les pieds dans la flotte jusqu'à mi-tibia par moment ! Il fallait en parler à Eternal pour qu'il lance un financement ou quelques choses dans le genre... Moi je ne pouvais pas, car il faut dire ce qu'il est, l'auteur du New Kanton Paper se ferait griller sinon... A croire que les habitants d'ici se complaise dans la merde ou qu'ils ont peur des représailles d'Eternal.

Après plusieurs dizaines de minute de marchent, j'arrivais enfin au Moon Castle. Il n'y avait personne, les services pseudo humanitaire avait dû lâcher l'affaire, je ne voyais pas la trace d'approvisionnement ni même de couchette. En rentrant dans le manoir, je retirais mon chapeau en saluant l'ancien habitant de ses lieux, mort et enterrée depuis plus d'un demi-siècle.

" Monsieur Driewiel. "


La pleine lune était la seul pour le moment à éclairer de sa douce lumière argentée les pièces de se grand manoir vide d'âme humaine. J'aimais être dedans, le temps semblait s'être arrêté, j'étais toujours étonné de voir qu'aucune chose semblait avoir disparu ou bougé. Il y avait un côté mystérieux que j'aimais dans ce lieu.
Je partis dans une des nombreuses salles de la bâtisse pour m'asseoir sur le canapé de la maison en soulevant des fines particules de poussière autour de moi. Je pris une allumette puis je l'enflamma en la grattant sur le côté de sa boîte pour allumer une bougie d'un chandelier devant moi. Désormais, j'avais quelques choses pour m'éclairer dans toutes l'obscurité du Moon Castle.


Faust

(C) Galimybé - Mini BN

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 439
Crédits : 122
† Lieu de résidence : Au fond de son lit
† Emploi/ Situation : Co-rédacteur du Knew Kanton / Toturé, Confort killer, Résistant, traite envers Eternal.
† Personnage sur l'avatar : DOGS, Bullets & Carnage - Heine.

Papiers
Don: Hopeless + Protubérance en os
Statut: Torturé, Confort killer, Traite d'Eternal, Résistant.
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Une douce lueur [PV Faust]   Lun 17 Aoû - 19:22

Les archives de ses préférences sont au bord de la défaite, aujourd'hui comme souvent plus personne ne rechercher des informations secrètes sur tel ou tel individus. Déchirant les décorations d'hier dans l’appartement abandonner de l'historic district, Faust avait passer la Soirée à le restaurer mais en vain. A quoi bon choisir ces meubles préférés lorsque l'on sait qu'il est hébergé par quelqu'un d'autre ? Le rues bruyantes sont sa faiblesse, mais aujourd'hui comme souvent, les personnes et les marchants restaient cloîtrer cher eux. Même si le Fraudeur gardait un œil sur le coin du centre ville, le système de surveillance établie par Eternal n'était pas aussi simple à contrecarré.

-Je ne peux même pas faire tranquillement manger sans apercevoir un Testament- pensa-t-il tout haut.

Aujourd'hui aussi, à l'intérieur d'un lot de rats, depuis le toit d'une maison du Flooded la ruelle était vide. La fatigue commençait à se ressentir. Et cette sensation d’affaiblissement physiologique et psychique qui survient dans cette durée de deux nuit blanche commençait à taper contre le haut de son front. Plus cette fatigue s'accumulait et plus son attention et sa concentration diminuait peut à peut. Dans ce genre de cas récurrent, Faust doit marcher, varier ses activité et non rester assis à attendre. Se levant, dans un unique mouvement, il se rendit devant l'un des rares lieux qui n'a pas été inondé à Flooded. Devant cette immense bâtisse abandonné, Faust restait passif. Tandis que la nuit se prolongeais, les arbres morts succombais au charme de la lune. D'après ces connaissances certains ravitaillements en médicaments se faisaient ici même. Restant assis devant la grille, Faust semblait entendre quelque agitations dans l'ancienne bâtisse...

Doucement il se releva et observa du mieux qu'il pouvait l’intérieur du manoir. Or une imposante cour séparant l'entrée du manoir, l'empêcher d'obtenir une réel visibilité.Alors, levant son bras droit, il tira la chêne relier à la cloche en guise de sonnette. Peut-être que cela attirera l'attention de la personne se situant à l’intérieur...?

_____________________________


Code color: FireBrick
ヽ(*・^・)人(・^・*)ノ
Signa & Vava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endofgods.forumactif.org/

avatar


Messages : 11
Crédits : 6
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Rédacteur en Chef du New Kanton Paper
† Personnage sur l'avatar : River [Fable]

MessageSujet: Re: Une douce lueur [PV Faust]   Mer 19 Aoû - 14:24

Une douce lueur ~


Thomas


J'observais l'étendue de cette immense pièce avec un air pensif, la pièce qui m'entourait était splendide. Elles semblaient presque immatériels ! Pourquoi les objets n'ont-ils pas été pillés depuis tous ce temps, pourquoi rien ne semble avoir bougé depuis le siècle dernier? Ce bâtiment terrorise des gens, pourtant je ne vois pas pourquoi. Tant de questions insolubles, ce lieu est si mystérieux ! Je me retranche toujours dans une pièce, trois, grand maximum.
Je devrais aller visiter les lieux tient...
Serein, je me levais du canapé avec le vieux chandelier doré de table en main. Je sortais de cette pièce en tournant par moment la tête à droite puis à gauche pour regarder les murs ternis par le temps qui m'entourait dans ce vaste hall. Je voyais une pièce close à côté de moi, elle m'attirait... Je pris un mouchoir en tissus blanc dans ma poche puis tourna la poignée ronde avec. La porte avait un peu gondolé à cause de l'humidité, je me vus dans l'obligation d'assister l'ouverture de la pièce en exerçant une pression de l'épaule sur l'accès. Cette pièce semblait être un petit salon, pourtant je trouvais cela bien petit pour la grandeur de se manoir. A la lueur de ma bougie, je fis le tour de cette pièce. Du mobilier en bois claire, une grande bibliothèque, un bureau avec du vieux papiers dessus et... Oh ? Un tableau...?

Je fis passer mon bougeoir lentement devant ce mystérieux tableaux qui était accroché au-dessus de ce bureau en fouillis. Il y avait un homme et une femme, l'homme de ce tableau semblait accroché une parure luxueuse au cou de cette dame qui, je dois l'avouer, était plutôt charmante à en faire rougir. Elle avait d'ailleurs un regard très doux et lui un regard très amoureux. Le tableau a été très bien peint et on retrouve le style de l'artiste sans que cela ne dénature son oeuvre et sa représentation.

DONG~


Je rêve où j'ai entendu une cloche...? Hm... Mon imagination sans doute. Qui serait assez abruti pour faire sonner une cloche dans un manoir qui devrait être vide de toute personne. Je cherchais donc la signature dans le tableau, étrange... Elle n'était pas en bas. L'oeuvre est-elle peint d'un inconnu...? Je pris une chaise et me mis dessus pour observer de plus prêt ce tableau. Serais-ce monsieur Driewiel et sa femme dont personne ne connait le nom...? Qui est l'auteur de cette oeuvre, qui sont ses gens ? Je veux savoir, le Moon Castle m'intrigue de plus en plus.


Faust

(C) Galimybé - Mini BN

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 439
Crédits : 122
† Lieu de résidence : Au fond de son lit
† Emploi/ Situation : Co-rédacteur du Knew Kanton / Toturé, Confort killer, Résistant, traite envers Eternal.
† Personnage sur l'avatar : DOGS, Bullets & Carnage - Heine.

Papiers
Don: Hopeless + Protubérance en os
Statut: Torturé, Confort killer, Traite d'Eternal, Résistant.
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Une douce lueur [PV Faust]   Mar 25 Aoû - 19:29

Pas de réponse. Pourtant, ce n'était ni une hallucination, ni un jeu d'optique il y avait bien du mouvement et de la lumière dans cette vieille bâtisse ! Qu'importe, curiosité pour curiosité, Faust du revers de la main poussa la large grille séparant l'immense court de la lourde porte d'entrée. Cette grille surement en fer forgé ne laissa qu'à entendre un lourd et pesant bruit grinçant.
 
-Quel lieu lugubre.. on pourrait y bâtir un cimetière que l’ambiance correspondrait tout à fait au charme de la demeure tiens...

Sur ces paroles, Faust monta les quelque marches en pierre avant d'arriver au pas de l'immense et imposante entité. De sa main droite il agrippa la massue pour frapper au seuil. Un sourd bruit résonnait à chaque frappe de plomb contre le bois mort. Le nobody avec facilité eu réussi à entendre le résonnement de la massue dans tous le hall principal. 

-Si personne ne vient m'ouvrir j'entrerais selon mes moyens- pensait-il.

Ne cessant de soulever le lourd engin, il descendit les deux, trois marches de pierre et alla frotter le revers de sa manche contre l'un des carreaux pour observer l’intérieur. Or à cet instant, des rideaux de velours rouge venait obstruer la visibilité de ce dernier.

_____________________________


Code color: FireBrick
ヽ(*・^・)人(・^・*)ノ
Signa & Vava:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endofgods.forumactif.org/

avatar


Messages : 11
Crédits : 6
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Rédacteur en Chef du New Kanton Paper
† Personnage sur l'avatar : River [Fable]

MessageSujet: Re: Une douce lueur [PV Faust]   Jeu 22 Oct - 18:02

Une douce lueur ~


Thomas


Peut-être qu'en fouillant dans cette bâtisse, j'allais trouver des indices, d'autre tableau et même signer. Je n'allais pas extraire la toile de son bois pour aller chercher un indice, une date... Je n'avais pas le touché d'un professionnelle pour faire cela sans engendrer des dégâts sur l'oeuvre... Cette... Rah... Je me sentais comme inspiré par cette peinture. Se manoir était vraiment un lieu qui dépassait l'entendement !

Songeur, je pris lentement la direction du couloir... Mes bottes faisaient résonner mes pas dans l'obscurité du manoir. Mon cœur faillit défaillir quand à travers les rideaux de velours rouges, je voyais se dessiner une ombre ! Oh non, une personne avait bien sonné tout à l'heure, que faire. Lui faire peur peut-être ? Non... Je...

Je marchais rapidement vers la fenêtre et ouvrit un grand coups le rideau poussiéreux qui faisait lever dans le couloir des fines particules de poussière argenté. Qui allait me faire face ?

Un homme était agglutiné à la fenêtre, je voyais dans son regard curieux que j'avais ébranlé la fragile tranquillité de son esprit par mon geste si brut et soudain.
J'étais assez impulsif, mais jouer à cache-cache m'aurait prit la tête. Autant aller droit au but, je crois que son visage ne m'était pas inconnu en plus... Quel visage n'est pas inconnu à un homme qui espionne toute la ville dans l'espoir de pouvoir sortir un journal assez croustillant.
Au début, j'avais un visage sévère, puis je soupirais blasé, faisant un signe de tête à l'inconnu pour qu'il me rejoigne à l'entrée. J'espère que ce n'était pas un casseur, sinon j'étais bon pour foutre des pains et à un demi-siècle, je n'étais plus aussi fougueux qu'à mes vingts. Rah, j'enc*** la vieillesse !

D'un geste ample, j'ouvris l'épaisse porte de bois et de fer. J'avais face à moi, un jeune homme. Je le toisais du regard en arquant un sourcil. Il paraissait bien jeune pour gambader à sa guise dans les quartiers de Flooded... Y a t'il des bons parents maintenant ?
Hm....J'ai moi-même abandonné ma famille pour prétendre à une liberté certaine dans laquelle je me complet égoïstement, je ne vais pas donner des leçons. Gardant mon identité secrète et étant joueur, je parlais de ma voix la plus noble.

" Que faites-vous chez moi jeune homme ? "


Faust

(C) Galimybé - Mini BN
[/quote]

_____________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Une douce lueur [PV Faust]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une douce lueur [PV Faust]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La douce lueur de l'enfer et ses vertiges [James & Lyu]
» Lueur d'espoir!
» [BAL] Douce tromperie (PV Marie-Anne et Marine)
» Douce Missive... [Shaelyss]
» Michel Martelly: Une lueur d'espoir pour les déclassés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Moon Castle-