Partagez | 
 

 Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Je suis tout et à la fois rien... PNJ

Messages : 33
Crédits : 29
† Lieu de résidence : Partout
† Emploi/ Situation : Tout

MessageSujet: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Sam 31 Aoû - 15:56



Participants : All – Meiji Sashoshite – Almaz Boreas – Calypso C. Smith

L’info vient de tomber dans toute la ville, un nobody extrêmement dangereux pour la santé vient de s’enfuir de sa prison au black spot. Eternal rappel que si ce nobody reste en liberté il pourrait gravement nuire  à la santé de tous les civils par pollution de l’eau au mercure en plus de sa dangerosité.
Les civils sont priés d’aider au maximum la milice et les testaments à le retrouver pour le capturer, car une course contre-la-montre est engagée. Allez-vous les aidez ou pas ? De nombreux crieurs accompagnés par la milice et quelques testaments parcourent absolument tous les quartiers de la ville pour vous avertir, vous ne pouvez pas passer  à côté de cette information.



© code par Michiyo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Sam 14 Sep - 11:47

« Et je dois distribuer ces tracts à travers toute la ville ?
- Ouais. C'est un cas d’extrême urgence. T'auras ta paye dès que la situation sera réglée. Si tu tombes à court de papier, t'as qu'à revenir ici, on en a encore plein en stock.
- Bon ben c'est parti. »

Almaz rangea le lourd tas de tract dans son sac et entama sa mission de distribution de papiers. La situation était plutot à son avantage dans le plan « recherches » : suite à l'évasion du criminel, les autorités ont fait appel à lui pour distribuer les tracts en hurlant à tue tête une annonce. Il pourrait tout aussi bien ne rien distribuer, ça changera rien : les affiches étaient également placardée partout et il y avait d'autres messagers embauchés à part lui. Non, franchement sa situation était un luxe car il sera payé et en plus il y avait la tête et un descriptif du criminel recherché sur son affiche, il pourra pas le rater s'il le voit.

Car oui, s'il le voit, il allait tenter de l'aider. L'idéal serait de l'envoyer dans les égoûts de Fixon : c'est truffés de nobody là dedans, obligé qu'ils l'aident. Les parias, les difformes et les orphelins vont tout faire pour lui venir en aide. Après, à voir si ce Nobody n'est effectivement pas dangereux car si vraiment il compte polluer l'eau au mercure, autant dire que frère nobody ou pas, Almaz va devoir tout faire pour l'arrêter ça pèsera lourd sur sa conscience.

Mais pour l'heure, il fallait faire son taf, aussi entama-il la distribution des ptits papiers en scandant :


« AVIS A LA POPULATION ! ON RECHERCHE ACTIVEMENT UN CRIMINEL NOBODY DES PLUS DANGEREUX ! CE MONSTRE MANIPULE LE MERCURE ET RISQUE DE CONTAMINER LES EAUX DE LA VILLE ! SI VOUS LE CROISEZ, ALLERTEZ IMMEDIATEMENT LES AUTORITES ET NE TENTEZ RIEN DE DANGEREUX ! »

Et déjà la grande distribution commençait. Les ragots allaient bon trains ainsi que des injures à l'encontre des Nobody. Almaz faisait son travail, gardant l'oeil ouvert en quête d'un visage familier et faisant la sourde oreille aux pires paroles qu'il puisse entendre. S'ils étaient à sa place, il se demandait comment ils réagiraient...
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Sam 14 Sep - 16:50

« Ah, Madame Smith ! Une voiture vous attend dehors ! Elle vous conduira directem-
-Dites à tous mes rendez-vous prévus pour aujourd’hui qu’ils sont annulés.
 »
 
Tu passes devant le bureau de la secrétaire, une petite femme au teint de pêche et à la mine trop joyeuse à ton gout, sans la regarder. Les gens ont tendance à dire d’elle qu’elle est adorable et serviable. Tu la trouve juste niaise, tout juste bonne à griffonner tes rendez-vous sur un calepin ou un clavier. Marchant à pas rapides, tu tournes à l’angle sans écouter ce qu’elle essayait de te dire. Après tout, tu es déjà au courant de la situation, et de ce que tu dois faire.
 
Tu entres dans le premier ascenseur qui se libère, et enfonces le bouton « Rez-de-chaussée ». A tes côtés, un homme. Tu ne fais pas plus attention à lui qu’à la jeune femme derrière son écran d’ordinateur tout à l’heure. Une petite musique d’ambiance, censé apaiser les visiteurs, est déversée dans la prison de métal. Pourtant, elle ne fait que t’agacer d’avantage.
 
Claquant ta langue, tu regardes ta montre. Comme si ce simple geste pouvait accélérer le temps, que tu puisses enfin aller à la chasse. Car c’est le nouveau sujet de commérage : La fuite de ce Nobody. Décidément, les cellules d’Eternal ne sont plus ce qu’elles étaient. C’est ça, de remettre la sécurité à ces fichues machines. Incapables de garder quoi que ce soit sous contrôle. Tu l’as toujours dit. Ces trucs en ferrailles ne vous apportent que des soucis. C’est d’ailleurs pour ça que tu t’es porté volontaire pour aller rechercher ce Monstre en liberté. Le groupe pharmaceutique a perdu beaucoup trop de sujets d’observation, ces derniers temps. Et même si ce spécimen-ci n’est pas le tien, tu dois avouer que ce n’est pas l’envie de te l’approprier qui manque. Si tu le dégotte et réussi à l’arrêter, peut être que tu auras le droit de faire tes expériences dessus… ?
 
Les portes s’ouvrent sur le hall du QG d’Eternal. Tu files à toute allure vers la première voiture qui semble attendre quelqu’un. Tu ouvres brusquement la portière et t’engouffre dans l’habitacle
.
 
« Conduisez-moi au marché »
 
Le taxi se met en route, et tu attends quelques secondes avant de farfouiller dans tes affaires. Pour une fois, tu as abandonné ta blouse blanche de chimiste dans ton placard, et est resté vêtue d’un sweat noir et d’un jean. Ca ne fait pas très sérieux, pour une adulte, mais au moins, ce sera plus facile pour passer inaperçu et appréhender cette chose. Tu as avec toi un sac en toile, que tu portes en bandoulière, contenant plusieurs seringues. On est scientifique ou on ne l’est pas. Certains utilisent des armes, tu préfères tes paralysants.

Tu respires profondément et regardes une dernière la photo de l’individu. Le taxi te dépose bientôt sur la place du marché, et tu descends, atterrissant devant un étal de fruits et légumes. Tu es tenté d’acheter une pomme pour faire taire ton estomac, qui ne cesse de gargouiller depuis que tu as quitté ton bureau de psychologue. Mais non, tu dois avant tout retrouver ton coéquipier. On t’a dit que quelqu’un t’attendrait directement sur place. On t’a également dit qu’il te reconnaîtrait, mais on a refusé de te divulguer son identité. Même si cela t’a fortement agacé, tu n’as pas vraiment pu refuser. Tu t’enfonces plus profondément dans le marché, au centre d’une ribambelle d’établis, mettant en avant aussi bien nourriture que bibelots farfelus.

Alors que tu jettes un regard furtif à ta montre, tu fonces dans quelque chose. Ou plutôt quelqu’un. Et là, il se met à pleuvoir des bouts de papier.


résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Mer 8 Jan - 22:13

Ce matin en se levant la tueuse avait sentit que cette journée ne serait pas comme les autres... Et pour cause un Nobody recherché, quelle poisse, pour elle, pour lui. Elle n'allait pas pouvoir exécuter qui que ce soit en cette journée, la ville devait être truffée de personnes à la recherche de ce pauvre Nobody, qui, à l'heure qu'il était, devait certainement être en train de se cacher. 


Elle sortit alors de son squat et se rendit sur la place du marché, une foule de gens était centrée là et elle détestait cela. En plein milieu de celle ci, elle pouvait entendre une personne qui hurlait à tue tête et distribuait des tracts... Alerter les autorités ?... Il allait être traqué, trouvé et ramené à Eternal. Meiji ne pouvait pas laisser faire ça mais elle n'avait aucune piste.


Bon, commençons par le commencement, une personne était là, en train d'hurler cette information, peut-être en savait-il plus ? Peut-être pourrait-elle lui demander conseil, une piste au moins. Elle brava alors la masse de gens, n'hésitant pas à les pousser avec violence malgré les insultes fusant vers elle. Elle arriva alors à un jeune homme, par terre, ses papiers étalés autour de lui, qu'elle faillit percuter... Mais elle le connaissait lui ! 


- Vous ?


C'était le Nobody qu'elle avait faillit égorger dans le musée. Elle se rappelait qu'il lui avait précisé être coursier, voilà peut-être pourquoi il était là en plein milieu de cette place, à hurler à tout va qu'un Nobody devait être capturé. Ou alors c'était un sale con... Mais elle optait plutôt pour la première option. 


Elle récupéra doucement l'un de ses tracts et le lut en détail avant de l'aider à se relever.
Devant lui, il y avait l'auteur de cet étalement de tract au sol, une femme... Étrange femme aux yeux pratiquement aussi bizarres que les siens. En la voyant, Meiji fronça les sourcils, elle se méfia immédiatement d'elle puis se retourna vers Almaz. 


Devait-elle engager la conversation devant cette femme ? Non... Elle n'avais absolument pas confiance et elle ne savait pas à quelle point elle avait raison. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Mer 8 Jan - 23:13

Alors qu'il exécutait son travail, Almaz fut percuté de plein fouet par un passant. Ne s'attendant pas du tout à une telle négligence d'un passant, il perdit l'équilibre, lâcha la pile de papiers qui s'envola dans tous les sens alors que lui tombait au sol. Le Nobody fut sonné l'espace d'un court instant puis se redressa. C'était une femme qui lui était rentré dedans.

« Vous ? »

Quelqu'un l'interpela alors. Une femme aux cheveux blancs. Ah oui, il l'a déjà rencontré... au musée c'est ça ? Ah oui, Meiji, il lui semblait.

« Bonjour, Meiji. »

Almaz se leva et s'empara d'un des avis de recherche par terre pour le donner à la femme. Elle était Nobody, après tout, il pouvait compter sur elle.

« Je pense que vous vous sentez tout aussi concerné que moi au sujet de ce Nobody. »

Dit-il en lui lançant un regard lourd de sens. Si elle avait deux sous de jugeote, elle aurait compris qu'il la suppliait silencieusement de mettre le pauvre bougre à l'abri si elle le croisait. Il se rappela alors qu'une femme était au sol et tendit sa main vers elle.

« Vous allez bien ? »

Une fois celle-ci relevée, il ramassa en vitesse les avis de recherches au sol, autant qu'il en pouvait. La plupart étaient déjà piétinés par les passants, laissant une belle marque de semelle sur le visage du criminel, mais il pouvait encore les faire circuler. Au pire, si ça le déformait, c'était tout bénef pour lui. Heureusement qu'il n'y en avait pas tant que ça. Il se remit alors à scander en boucle son alerte au fugitif. Dieu qu'il aimerait plutôt sauver ce pauvre homme... mais bon, on l'a payé pour distribuer et il fallait bien des sous : Selena ne vivait pas encore chez lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité


MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   Ven 17 Jan - 22:38

Tu ne réagis pas vraiment, malgré la sensation de chute. Il y a un moment de flottement, tu vois le sol envahir ton champ de vision, puis une douleur sourde se répand dans tout ton corps. Inconscience ? Mauvaise coordination de tes longs membres ? Ou peut être encore que ton esprit, bien que se rendant compte des événements, était encore trop obnubilé par cette traque alléchante. Toujours est-il que tu n’as pas eu le réflexe de te rattraper à ce qui se trouvait à ta porté. Tu t’écrases donc lamentablement au sol, les quatre fers en l’air.

Tu grimaces, suite à la sensation désagréable, et laisses un joli assortiment de jurons franchir tes lèvres, tandis que tu te remets en position assise. Tu regardes autour de toi, et repères immédiatement la cause de cet incident. Il est petit. Blond, jeune, et de nouveau sur ses jambes. Tu as instantanément envie de lui hurler dessus, de le réprimander pour ce retardement, mais son attention est déjà occupée ailleurs.

Face à lui, une jeune femme. La seule chose que tu réussi à te dire… et bien disons que ce n’est pas ce qu’il y aurait de plus courtois à prononcer lors d’une première rencontre. Tu la toises donc, de ton regard sévère. Ses cheveux blancs et longs n’arrachent rien à sa beauté captivante, ne laissant pas non plus l’ombre d’un doute : elle est aussi jeune que le garçonnet qui t’as bouché le passage. L’excentricité de son accoutrement te fait également tiquer, mais tu retiens ta langue de vipère, tendant l’oreille pour voir ce qu’ils se disent. Tu ne réussi pas à comprendre toute la phrase, mais il te semble entendre quelques mots intéressants : « que vous vous sen... », « sujet de ce Nobody.0 ». Tu ne captes pas le sens de leur conversation, mais ta curiosité est suffisamment piquée pour que tu jettes un coup d’œil aux affichettes étalées un peu partout autour de toi.

C’est bien ce que tu pensais : ils parlent de ta proie. Ils sont à sa recherche, eux aussi ? Tu leur jettes un regard dédaigneux. Aucune chance qu’ils travaillent pour Eternal. Des civils, sans doute. Ou des Nobody ? Possible, après tout, ces vermines sont de partout. Mais de toute façon, ce n’est pas eux qui t’intéressent. Tu penches de nouveau ta tête sur le prospectus. Un sourire sadique passe en coup de vent sur tes traits. Mais tu l’effaces aussitôt qu’il apparaît, le remplaçant par une mine grognon. Ce qui, vu ton humeur, n’est pas très compliqué.

Une main se tend. Tu suis des yeux le bras et remontes jusqu’à sa source. C’est blondinet, qui t’aide poliment à te relever. Une fraction de seconde suffit à te décider. Même s’ils ne sont que de simples civils, autant essayer d’en tirer des informations. Tu esquisses donc un sourire, qui pourrait semblé vrai –après tout, tu es habituée à jouer la comédie- mais qui ne l’est pas plus que ta fausse bonne humeur. Tu glisses tes doigts frais dans sa main tendue, et prends appuies sur celle qui est libre pour te remettre sur tes pieds.


« Vous allez bien ? »

Tu t’époussettes et fais mine de regarder si tu n’as rien de casser.

« Et bien… on dirait que je suis toujours en un seul morceau. Je devrais m’en remettre. »

Tu lui sers un nouveau sourire, plus étincelant que le premier, puis glisses les yeux vers la jeune femme. La posture de celle-ci, bien qu’elle ne s’en rende pas compte, trahissait son malaise. Etait-ce simplement ta présence ? Ou était-elle tracassée par autre chose ? Tu essayes de paraître sympathique, ne perdant pas ton sourire.

«Journée plutôt mouvementée, n’est-ce pas ? dis-tu en secouant le papier. Il parait qu’il est plutôt dangereux. Vous y croyez vraiment vous ? »

Tu écarquilles les yeux, te donnant un air écervelé, comme l’aurait fait cette idiote de secrétaire. Puis, baissant de nouveau la tête, tu aperçois le jeune homme. Tu te baisses pour l’aider à ramasser quelques uns de ses papiers. Puis, ayant récoltés tous ceux qui se trouvaient vers toi, tu les lui tends.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event : Une fuite à Eternal (Groupe 1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [EVENT] Salle du trône - Groupe 3
» [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°4)
» [ EVENT ] Tournoi l'Al-Jeit - Groupe 1
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°3]
» Jeu N°1 - Event N° 4 - What happen ? [Groupe N°1]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Place du Marché-