Partagez | 
 

 Crise d'angoisse [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Crise d'angoisse [Alexander]   Dim 9 Déc - 19:32

Mazen s'était rendu au centre commercial pour s'acheter quelques pulls bien chaud, car le temps commençait à se refroidir. Il avait insister pour y aller seul. Sa tutrice avait finalement céder à sa requête, mais avait toutefois bien préciser qu'elle ne voulait pas le voir revenir avec des accessoires inutiles et des vêtements extravagants. Mazen avait prit soin de le noter dans son carnet:

"Acheter un ou deux pulls chauds et sobres. Ne pas acheter d'accessoires inutiles. AUCUN vêtement extravagant."

Arrivé au centre commercial avec cette idée bien en tête, le jeune homme ne pensait plus à autre chose. Il entra dans un magasin de vêtements mixes et chercha après des pulls sobres. Il parcouru les rayons en marmonnant tout seul. Une vendeuse vint lui demander si elle pouvait l'aider, mais il ne l'entendit pas, trop préoccupé par l'effort qu'il fournissait à rester concentrer sur la tâche qu'on lui avait attribuée.

- Monsieur? Tout va bien? Monsieur? S'inquiéta la vendeuse en posant délicatement sa main sur l'épaule de Mazen qui semblait ailleurs.
- NE ME TOUCHEZ PAS!! S'écria le jeune homme en reculant brusquement.

La femme le fixa d'un air à la fois stupéfait et effrayé. Mazen recouvrit ses esprits.

- Ah! Je... Pardon! Je...

Mazen s'en voulait d'avoir réagit ainsi. Il n'avait pas réalisé. Il tenta de s'expliquer, mais il s'emporta de nouveau en secouant la tête:

- AAH! Taisez-vous! Taisez-vous! Laissez-moi tranquille!

Fichues voix! Elles ne pouvaient donc jamais s'arrêter? N'avaient-elles pas d'autres chats à fouetter? Mazen s'excusa auprès de la vendeuse tout en sortant précipitamment du magasin où il était devenu la cible de regards offusqués. Une fois sorti du magasin, le jeune homme tenta de s'isoler dans un endroit calme. Mais où trouver un tel endroit dans un centre commercial? C'était tout bonnement impossible. Il devait sortir. Prendre l'air. Il se sentait étouffé dans cet endroit où il y avait tant de monde, source de tant de bruits et de mouvements... Mazen resta en plein milieu de l'allée, ne sachant où aller, les mains plaquées contre ses oreilles, il fixait un point invisible sur le sol en tremblant et en marmonnant inlassablement:

- Je veux sortir d'ici... Il faut que je sorte d'ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Lun 10 Déc - 0:48



C’est dernier temps avaient été assez occuper. Entre les nombreuses missions … disons … à la limite du tolérable pour le tueur, la grosse guerre de gangs qui avaient éclatées à Fixon, faire le tri des nombreuses informations qu’il recevait, et aussi la découverte avec Selena. Il n’avait pas eu beaucoup de temps pour lui …
Oui, avait, car en ce moment ça ce calmait, il n’avait toujours pas de nouvelle de Selena, mais il préférait attendre qu’elle le contact, il voulait être sur qu’elle se soit remise. Dans l’immédiat il allait se faire un bon petit plat. Mais en ouvrant le placard … douce surprise … en fait il n’avait pas fait de commissions depuis si longtemps qu’il ne restait pas grand choses … Et bien le voila partit direction du centre commerciale pou refaire le plein. En fait il n’avait pas eu à rester longtemps, il savait parfaitement ce qu’il voulait et ou ça se trouvait, le plus long était la caisse. Une fois ça passé il suivit la foule dans la grande allé pour rejoindre la sortie, faisant un détour pour une boulangerie pour acheter quelques beignets.

Cependant en chemin une chose l’interpella, la foule semblait s’écarter autour de quelqu’un. Bon, il semblait assez perturbé, mais Alexander n’était pas prêt de faire attention à ça, il avait déjà assez de folie en lui pour ne réagir à rien, ou presque … Il alla derrière le jeune homme, il semblait tellement perturbé, qu’Alexander avait décider de voire ce qui lui arrivait, pas comme les autres passant qui semblaient le fuir. Un beignets dans la bouche il alla alors se planter devant lui et plia les genoux pour tenter de voire son visage.


- Cha wa waer ?

Oups … le jeune homme l’avait tellement intrigué qu’il en avait même oublié le beignet… Le retirant de sa bouche, il tira légèrement la langue en se grattant l’arrière de la tête, un peu gêné. Le jeune homme semblait presque au bord des larmes, et il marmonnait toujours la même phrase, il voulait partir d’ici. Il devait sûrement faire référence au centre commerciale, mais alors il fallait qu’il bouge … sinon il serait coincer longtemps …

- Salut ! Ça va aller ? Tu veux que je t’accompagne dehors ?

Le blond était bien conscient qu’il aurait pu simplement l’ignorer, mais puisqu’il avait tout son temps, il pouvait largement se permettre de voire se qu’il se passait avec cet étrange individu aux cheveux blanc. Et puis, discuter avec quelqu’un, même fou, ferait passé le temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Mar 11 Déc - 20:48

Mazen fut interpellé par un inconnu aux cheveux blonds qui se délectait d'un beignet. Il lui proposa de l'accompagner dehors. Mazen acquiesça doucement d'un signe de tête: oui, il voulait bien qu'on l'accompagne dehors. Le jeune garçon tendit une main tremblante et agrippa la manche de l'inconnu pour ne pas le perdre, mais aussi pour tenter de rester connecté à la réalité.

Mazen était fatigué et s'en voulait terriblement. Il était persuadé d'arriver à gérer ça. Il pensait sincèrement pouvoir réaliser cette petite course tout seul. Il avait tellement insisté auprès de sa tutrice et à présent, voilà qu'il allait rentrer bredouille? Même pour sortir du centre commercial, il avait besoin de l'aide de quelqu'un. C'était tellement frustrant. Et par dessus le marcher, il avait fait peur à une vendeuse qui ne faisait que son travail...

- Je suis minable...
Murmura-t-il.

Et les voix de l'encourager à penser de cette façon. Pourquoi s'acharnaient-elles contre lui? Pourquoi ne pouvaient-elles l'aider ou lui dire des choses gentilles de temps à autres? Elles ne se montraient mielleuses que pour prendre sa place, mais cela sonnait tellement faux. Mais voilà qu'elles recommençaient avec insistances à se faire entendre. Elles proféraient des menaces de vengeance. Non pas à l'égard de Mazen, mais d'individus qui lui était parfaitement étranger. Et notamment cet homme qui lui proposait de l'aider. Mazen ricana doucement.

- C'est faux, il va m'aider.

- C'est un meurtrier, il n'hésitera pas à te découper en petits morceaux! Mais si tu me laisses prendre ta place pour l'éliminer... Insista une voix.
- Jamais! Jamais tu m'entends?

Mazen remarqua qu'il attirait l'attention et par conséquent sur l'inconnu qui voulait l'aider aussi. Prenant conscience de cela et des messes basses dont ils étaient sujets, Mazen qui commençait à reprendre un peu ses esprits s'excusa auprès du blond:

- Désolé, à cause de moi, les gens disent du mal de vous...

Sa tutrice aussi était souvent sujette aux reproches de son entourage et Mazen le regrettait terriblement. Ce n'était pourtant pas comme si c'était de sa faute, mais il ne pouvait s'empêcher de considérer que c'était le cas. Il en allait de même pour cet inconnu qui voulait pourtant lui offrir son aide. Malgré cela, Mazen était prêt à le suivre pour sortir de cet endroit étouffant et effrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Jeu 13 Déc - 23:45



Le fait qu’Alexander soit aller vers le jeune home semblait avoir attire les regards de passant. Même si avec le bruit ambiant il ne l’entendais pas bien il comprenait le principal, il se faisait traiter de fou lui aussi, mais dans des termes, assez peu élégant. Enfin, il lui arrivait de les utiliser … quand il avait son masque … Ah … mener une double vie était tellement excitant … Nul doute que les passants savaient ce qui se cachait vraiment sous ses cheveux blond, le cercles vide autour d’eux serait encore plus grand. Rien qu’à cette pensée il souriait de plus belle. Enfin le jeune homme semblait parler tout seul, dans un sens c’était un peu perturbant … Mais alors qu’il venait d’hurler jamais, il s’accrochait à sa manche.

- Ne t’en fais pas, si je m’arrêtais à ce genre de détail il y a bien longtemps que je me serais suicider, ce que je fais ne regarde que moi, ils peuvent dire ce qu’ils veulent.

Se redressant et reprenant en bouche le beignet, il attrapa ses sacs et se mit doucement à marcher en direction de la sortie ? En fait être accompagné par cette personne semblait incroyablement facilité le chemin, la marée humaine se fendait en deux devant eux pour les laisser passer. Il se passait pareil lorsqu’il portait son masque, sauf que certains l’agressaient car ils étaient ennemis, ou par désir de vengeance. En fait, le jeune homme semblait tellement innocent que ça faisait peur au idiots qui les esquive … Alexander lui était très très loin d’être innocent.
Avec cet avantage ils arrivèrent rapidement à la sortie, là Alexander s’écarta un peu sur le coté. Il avait enfin finis son beignet, et posa ses sacs à ses pieds. D’ailleurs il se rappela qu’il avait encore oublié d’acheter une chose … il avait dit qu’il ajouterais des tenues à sa garde robe … L’occasion se présenterait sûrement plus tard de toute façons, là il comptait bien finir par cuisiner, il n’y a pas besoin de nouveau vêtements pour cuisiner !


- Voila, on est sortit. Tu te sent un peu mieux ? Le mafieux se sentait étrangement épié, sensation toujours désagréable lorsque l’on est un tueur … Mais il décida d’ignorer la chose en restant sur ses gardes. Il tendit alors son sachet de beignet au jeune homme. Un beignet de réconfort ? C’est moi qui offre !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Mar 18 Déc - 14:29

Le jeune homme rassura Mazen en lui expliquant qu'il n'en avait que faire des messes basses de ces gens. Mazen acquiesça doucement d'un signe de tête. Il était un peu soulager par les propos de cet étranger qui était gentiment venu lui proposer son aide. Il le suivit jusqu'à la sortie, se concentrant sur cette unique tâche. Il ne fit pas attention au fait que les gens s'écartaient sur leur passage. C'était souvent le cas avec Mazen. Les gens s'éloignaient et se tenaient à distance comme s'il avait une maladie contagieuse ou comme s'il pouvait leur sauter dessus sans prévenir pour leur ôter la vie. La deuxième option était certes la plus probable. Pour cela il aurait toutefois fallut que Mazen se laisse dominer par ces ombres aux sombres voix qui voulaient prendre possession de son corps et jusqu'à présent, il avait toujours lutter pour que cela ne se produise pas.

Lorsqu'enfin ils furent sorti, l'air frais de l'extérieur fit du bien à Mazen qui se vit offrir un beignet par son sauveur qui lui demandait s'il se sentait mieux. Le jeune garçon à la chevelure blanche acquiesça et accepta le présent qu'on lui offrait. Il tendit une main légèrement tremblante et s'en saisit délicatement en remerciant l'inconnu.

- Merci monsieur...

Mazen fixa un moment le beignet. Pourquoi était-il venu jusqu'ici déjà? Il sorti son carnet de sa poche et y jeta un rapide coup d'œil avant de le remettre à sa place. Ah oui! C'était pour ça... Ce qu'il venait de se passer lui revint en mémoire. Il baissa la tête, dépité.

- Lydia avait raison... Je suis incapable de faire quoi que ce soit tout seul... Dit doucement Mazen.

Puis se rappelant qu'il n'était pas seul, il releva la tête et s'efforça de sourire.

- Merci beaucoup! Je crois bien que j'aurais été perdu sans vous! Mazen mordit de le beignet et ajouta: Mm! C'est très bon! Merci encore!

En réalité, Mazen n'avait pas trop faim, mais il ne voulait pas vexé celui qui l'avait aidé en refusant ce qu'il lui avait offert. Sa tutrice lui avait toujours appris qu'un cadeau ne se refusait pas.
Mazen observa un moment le beignet qu'il avait déjà entamé. Il était sorti du centre commercial, mais il n'avait finalement rien de ce qu'il était venu y chercher. Que faire? Fallait-il y retourner? Mais arriverait-il à y faire ce qu'il avait à faire? Ou bien devait-il abandonner et rentrer chez lui? Mais alors Lydia lui ferait la morale et devrait l'accompagner, si pas y aller seule et il n'avait pas envie de la déranger...

- Avec tout ça, je n'ai même pas pu m'acheter de nouveaux pulls comme c'était prévu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Mer 19 Déc - 19:46



Au cours de la traverse de la foule, enfin traverse, c’est relatif … il a plus eut l’impression de suivre un chemin vide avec un jeune homme paniqué accroché à sa manche, heureusement que le bruit ambiant lui rappelait tout de même ou il était !
Enfin … pendant ce chemin vers la sortie, mangea tranquillement son beignet, saveur chocolat … Et oui, le mafieux commençait à devenir amateur de ce genre de pâtisseries sucrées, généreusement fourrées avec diverse confitures, crèmes pâtissières ou chocolats. Personne ne le lui interdisait, et puis il savait se modérer, de temps en temps … Dans tout les cas avec son boulot il se dépensait, et ça lui permettait ce genre de folie.
A l’entrée du centre commerciale il reporta son regard sur l’homme aux cheveux blancs, couleur pas très banal, mais qui se voit de temps en temps. Bien qu’avec un peu de mal il écouta ses murmures.


- Tu sais on à tous besoin d’aide pour faire certaines choses, après qu’elle chose, ça dépend des personnes.

Et il parlait en connaissance de cause, il aidait de nombreuses personnes. Il ne les aidait certes pas à faire des courses, ou ce genre de petite chose … Il était plutôt spécialisé dans la suppression de choses qui peuvent être gênantes, les hommes, ou dans la récupération … pardon … l’arrachage d’informations par la torture.
Visiblement, le jeune homme avait besoin d’un tout autre aide, un intermédiaire de vie ? Ou alors juste un coin tranquille ? Enfin bref, continuant à faire le Alexander sans le masque, il posa un instant les sac qui commençaient à peser.


- On a chacun, une chose pour laquelle nous sommes doué. Et si tu as du mal avec la foule, pourquoi ne pas tenter une de ces petites boutiques que l’on croise dans les rues alentours ?

Ca aussi il le savait en connaissance de cause aussi… Il était doué pour tuer et torturer, mais pas pour exprimer ses sentiments. Pourvus que l’interlocuteur ne lui demande pas, il ne savait pas qu’elle genre de mensonge il pourrait inventer pour lui répondre. Enfin il trouverait bien une chose sur le tas … Mais pour le moment ce n’était pas le cas. Par contre il devait préciser sa proposition.

- Bon il y aura moins de choix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Dim 23 Déc - 21:45

Les propos de l'inconnu consolèrent un peu Mazen. Il n'avait jamais songé au fait que les autres avaient également besoin d'aide. Certes pour des choses différentes, mais finalement besoin de compter sur quelqu'un d'autre quand même. Mazen acquiesça doucement d'un signe de tête aux propos de l'inconnu qui ajouta que chacun était doué en quelque chose. Le jeune homme se demanda en quoi il était doué, mais rien ne lui vint à l'esprit. Sans doute n'était-ce pas vrai pour tout le monde? Ou peut-être n'arrivait-il tout simplement pas à se trouver des qualités. S'il en avait et qu'il ne les voyait pas alors peut-être que quelqu'un d'autre pourrait les lui citer? Quand on est assisté, il est parfois d'autant plus difficile d'avoir confiance en soi. Mazen n'osa pourtant pas douter des propos de l'homme. S'il l'affirmait avec tant de conviction, alors sans doute que lui-même avait des qualités, il ne savait pas citer lesquelles, mais il devait bien en avoir au moins une. Mazen esquissa un sourire et remercia l'inconnu:

- Oui vous avez raison...

D'ailleurs, le blond lui avait conseillé d'aller plutôt dans les petites boutiques s'il avait du mal avec la foule. Mazen acquiesça avant d'expliquer qu'il ne connaissait pas d'autres magasins.

- Ce n'est pas grave s'il n'y a pas beaucoup de choix, il faut juste que ce ne soit pas extravagant. C'est la seule chose qu'on m'a demandé.

Pour l'argent, ça ne devait pas être trop cher évidemment. Cependant, le jeune homme disposait d'une certaine somme sur lui aussi ne pourrait-il pas dépenser plus que ce qu'il possédait. Il n'avait donc pas de souci à se faire à ce niveau là. Mazen termina son beignet, puis se frotta nerveusement les mains: il avait peur de tout raté à nouveau. Et s'il faisait une nouvelle crise dans cet autre magasin? Et qu'il faisait de nouveau peur aux vendeuses? Mazen hésita, il avait peur de déranger. Mais en même temps, il ne voulait pas décevoir sa tutrice en rentrant sans rien. Il prit donc son courage à deux mains et finit par demander d'une voix hésitante:

- Je... Est-ce que vous pouvez m'accompagner? S'il vous plaît...

Mazen esquissa un petit sourire gêné. Il ajouta rapidement qu'il comprendrait s'il ne voulait pas.

- Vous devez sans doute avoir d'autres choses à faire après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Lun 24 Déc - 17:11



En fait la présence du jeune home auprès d’Alexander avait quelque chose d’apaisant. L’homme semblait si timide, si innocent, si pur, l’opposé absolu de ce dans quoi vivait le mafieux. Et sa présence dans un sens apaisait le blond, pas d’insulte pas d’arme, juste de la tranquillité … et … des courses pour cuisiner dans le sac !
Les propos qu’il avait utilisés semblaient avoir redonné un peu de courage au jeune homme, qui lui demanda de l’accompagner. La proposition était bien tentante, il avait oublié ça en sortant du magasin et le faire seul aurait été barbant, bon Alexander ne voulait pas en prendre beaucoup, rien qu’un qui ne soit pas sa veste noir et son pantalon assortit ou une chemise blanche lui suffirait. En plus il n’avait pas de surgelés, il pouvait largement se permettre un détour pour le retour non ?


- Ce sera avec plaisir j’avais oublier d’acheter un ou deux nouveaux vêtements en plus, comme ça on feras d’une pierre deux coups !

En plus il était libre de son temps aujourd’hui, enfin, pour le moment rien en relation avec son boulot ne semblait pouvoir le gêner dans l’immédiat. Et en plus il n’avait pas vraiment envie d’y retourner rapidement, un peu de calme de temps en temps ça ne fait pas de mal non ? Parler serait bien plus reposant que de se noyer dans un bar comme il l’avait fait récemment, à ne pas en douter, il n’y aurait pas le fameux contrecoup du lendemain, les maux de crâne ! Fléau de la gueule de bois ! L’inconfort que tu causes toute la journée, empêchant de réfléchir sereinement, grâce à ce jeune homme tu reviendras beaucoup plus tard !

- Allons dans la rue, j’en ai pas vraiment à te conseiller, on en croiseras bien un.

Le mafieux ramassa ensuite, ses sacs et commença à marcher vers dans la rue, il y avait quelques petites boutiques, ils devraient rapidement tomber sur un magasins de vêtements. Il laisseras le choix à son interlocuteur, et puis si il ne trouve pas pour lui Alexander iras voire un tailleurs pour du sur mesure, il pourras lui demander ce qu’il veut. Dans l’immédiat il n’avait de toute façons pas besoin de vêtements c’était juste un caprice de sa part, autant s’assurer que celui qui l’accompagne trouve non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Mer 26 Déc - 19:47

Le visage de Mazen s'illumina d'un sourire lorsque le blond accepta de l'accompagner au magasin. Apparemment, lui aussi avait besoin d'acheter de nouveaux vêtements. Quelle chance! Ainsi, il ne lui ferait pas trop perdre son temps. Cette idée le rassura. Il n'aimait pas être un poids pour les autres, il l'était déjà assez, alors s'il pouvait compter sur les autres sans trop les déranger, ça l'arrangeait bien.
Le blond n'avait pas vraiment de magasins à conseiller et suggéra d'avancer au hasard, qu'ils finiraient bien par en trouver un. Mazen acquiesça et suivit le blond. Il se mordilla le bout du pouce afin de rester concentrer sur la réalité.

Il ne proposa pas à son bienfaiteur de l'aider à porter ses sacs, car il craignait de faire une nouvelle crise et d'abimer les affaires de ce gentil monsieur. Ce qui aurait été dommage. Il n'avait pas envie de se faire d'ennemi. Surtout pour quelque chose d'aussi stupide en fin de compte. Alors mieux valait éviter de proposer son aide et de commettre une boulette.

- Au fait, c'est quoi votre nom? Finit-il par demander.

C'était plus agréable et rassurant de connaitre le nom de la personne avec qui vous étiez destiné à faire un bout de chemin. Le jeune garçon sorti déjà son petit carnet et nota la façon dont il avait rencontré celui qui allait sans doute bientôt lui révéler son nom.

- Moi, c'est Mazen. Dit-il en souriant.

Tandis qu'ils marchaient tranquillement, Mazen aperçu une boutique où étaient exposés des vêtements à la vitrine. Il attira l'attention d'Alexander là-dessus. Il devrait pouvoir trouver quelque chose de satisfaisant dans cette boutique, non?

- En tout cas vous aviez raison, il suffisait d'avancer pour trouver quelque chose. Fit remarquer Mazen en souriant.

Peut-être que c'était ça la solution? Avancer sans se poser de questions? De cette façon, peut-être que les choses rentreraient dans l'ordre sans même qu'il n'ait à y penser.

- Non mais y a une marge entre avancer dans la vie et trouver une boutique.
- ...
- De toute façon tu n'as jamais fait que stagner, alors autant laisser ta place à quelqu'un d'autre non? Moi par exemple!
- Tais-toi...
- Tu continues de t'obstiner! Tu n'en as pas marre? De toute façon, il y aura bien un jour où tu finiras bien par craquer!
- Jamais! JAMAIS!!!
S'exclama Mazen en plaquant ses mains sur ses oreilles en serrant les mâchoires.

Le jeune homme se mit à sangloter en disant qu'il n'y arriverait pas. Qu'il devait rentrer chez lui et prendre ses médicaments pour ne plus les entendre. Mazen parlait rapidement et semblait à bout de souffle. Il s'excusa auprès de son interlocuteur pour le dérangement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Sam 29 Déc - 0:30



Le sourire qu’arborait le jeune home, ne ressemblait en rien à celui qu’Alexander côtoyait à la mafia tout le temps. Le sourire d’un mafieux est toujours remplit, d’avarice, de haine, de plaisir devant une scène lamentable, et le blond ne put s’empêcher de sourire et sachant éperdument qu’il arborait le même lorsqu’il porte son masque, un triste sourire sadique.
En fait le jeune homme était son exact opposé, alors qu’Alexander est froid, et que son seul soucis est de savoir si son contrat est bien remplit ou non, cet homme qui se tenait en face de lui était plutôt émotif, et son seul soucis apparent était de s’acheter un pull.

Et alors qu’ils marchaient dans la rue, le silence qui régnait dans la rue par rapport au magasin fut rompu, lorsque le jeune homme prit la parole. Il donna son nom et demandait celui de son accompagnateur. Il est vrai qu’Alexander ne l’avait pas donné, il n’y avait même pas songer, il tourna alors la tête vers Mazen, et sourit, encore une fois ce n’était pas un sourire parfaitement naturel, mais il l’avait fait si souvent que tout le monde s’y trompait, et depuis quelques temps il commençait seulement à s’en rendre compte.


- Enchanté Mazen, moi c’est Alexander.

D’ailleurs Alexander fut un peu intrigué par le fait que Mazen sortit un carnet pour y griffonner quelque chose. Bon il estima que cela pouvait expliquer certaines chose, si on a des difficultés de mémoire, le carnet devient cette mémoire, mais même si il pensait ça il ne put s’empêcher de penser, qu’il allait devoir faire très attention à ce qu’il dirait.
Au bout de quelques minutes le jeune homme attira l’attention du mafieux sur une petite boutique au bord du chemin, une simple boutique, n’affichant que des vêtements on ne peut plus simple en vitrine, d’ailleurs dans la vitrine Alexander observa un T-shirt rouge tandis que Mazen lui parlait avant de partir sur une sorte de crise de nerf.
Bien sur le blond l’observa sans bouger, des crises de nerfs de ce genre il en avait déjà vu beaucoup, le mieux à faire était d’attendre que ça passe. Et enfin lorsque se fut terminé il parla en pointant du doigts le magasins à un métrés derrière lui.


- Il est proche non ? Ça ne serait pas idiot de reculer si prêt du but ? En plus il n’y aura que nous et la caissière dedans, ne t’en fait pas autant.

Sans attendre la moindre réponse, Alexander se dirigea ensuite à l’intérieur du magasin. Les portes vêtements formaient un vrai dédale, mais Alexander ce qu’il voulait et demanda directement à la vendeuse si il pouvait laisser derrière le comptoir ses sacs et ou se trouvait le fameux T-shirt rouge. L’indication ne tarda pas, et Alexander tourna la tête pour observer Mazen. Pas question de lui imposer son choix, il n’avait pas son masque, alors il devait rester un jeune homme sans embrouille, arborant son faux sourire. Mais à ne pas en douter si il avait porté son masque, il aurait sûrement fait entrer Mazen avec des coups de pieds dans le cul …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Lun 31 Déc - 15:24

Alexander se montra patient et encourageant. Le pâle jeune homme se calma et resta un moment silencieux avant d'acquiescer d'un faible signe de tête. Il suivit Alexander d'un pas hésitant. La vendeuse salua Mazen qui lui répondit faiblement bonjour, l'air un peu perdu. La vendeuse prévenante lui demanda si elle pouvait l'aider. Mazen acquiesça d'un léger signe de tête, sorti son carnet, lu rapidement la note et la dicta à voix haute.

- Je cherche des pulls sobres. Il m'en faut deux.

La jeune femme lui indiqua le rayon. Mazen la remercia et s'y dirigea. Après avoir fait quelques pas, il s'arrêta. Hésitant il se tourna vers la vendeuse et lui indiqua le rayon qu'elle venait de lui montrer il y a peine quelques secondes.

- C'est bien là?

La vendeuse acquiesça. Mazen hocha doucement et poursuivit. Une fois dans le rayon, il regarda les pulls et les tâta. Celui-là était doux et semblait bien chaud. Il était bleu marine. Il prit l'objet suspendu à un cintre et le colla à son torse pour estimer la taille. Cela semblait bon... Il vérifia le prix de l'article calcula en fonction de la somme dont il disposait. Une fois assuré qu'il pouvait bien prendre deux pulls, le jeune homme prit le même modèle en bordeaux. La vendeuse qui semblait garder un œil sur lui vint lui demander s'il souhaitait l'essayer, précisant qu'il y avait une cabine d'essayage un peu plus loin, à l'arrière de la boutique. Mazen hésita. Il craignait de faire une nouvelle crise. Il refusa donc. Les pulls ne semblaient pas trop petits. Et s'ils étaient trop grands, ça ne l'empêcherait pas de les mettre. Mazen annonça qu'il voulait aller payer.

- Bien, suivez-moi jusqu'à la caisse dans ce cas.

Le jeune homme suivit la vendeuse. Appréciant l'ambiance sereine qui se dégageait de cette petite boutique. Sur le comptoir, il y avait des petits porte-clés, des babioles et des grigris qui attirèrent l'attention de Mazen qui demanda timidement ce que c'était.

- Ce sont des porte-bonheurs. Expliqua la vendeuse.

Le jeune homme les regarda de plus prêt. Il s'agissait de petites pierres colorées. Certaines étaient formaient des bracelets, des colliers et même des portes-clés. Il y en avait une rouge, une orange, une bleue pâle, une bleue plus foncée, une violette, une verte, une noire et une transparente en cristal de roche. Le jeune homme fit tourner le promontoire pour toutes les observer. Il vérifia les prix indiqués sur les étiquettes. Parfait, il avait assez d'argent pour en prendre! Il se rappela que sa tutrice lui avait dit de ne rien prendre d'inutile, mais Mazen estimait qu'avoir un porte-bonheur sur soi était loin d'être inutile. Il prit un porte-clé violet et un collier avec une pierre en cristal de roche pour lui et un bleu pâle pour Alexander. Il paya ses articles. Mazen expliqua qu'il souhaitait offrir le porte-bonheur avec la pierre bleue à quelqu'un. La vendeuse lui sourit et l'emballa soigneusement.
Le jeune homme paya ses articles, puis alla offrir le petit sachet cadeau contenant le porte-clé en pierre porte-bonheur à Alexander.

- Pour vous remercier. Expliqua Mazen en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Mer 2 Jan - 19:36



Lorsque le blond s’aperçut que Mazen l’avait suivit timidement, il ne pus s’empêcher d’être un poil fier de ce que celui-ci avait accomplit. Le jeune homme avait eu peur d’entrer certes, mais il y était finalement parvenus sans que personne ne le bouscule. Dépasser ses peurs … depuis combien de temps Alexander n’avait jamais eu envie de reculer ? Et le mafieux n’avait aucunes réponses à s’apporter à lui-même, un char pouvait le charger dans un couloir, il se contenterait de regarder venir la mort en souriant bêtement …

Mais son esprit vagabondait sur les T-shirt, il trouva celui qui l’intéressait, mais il aperçut autre chose, un costume blanc complet. Tous ses costumes étaient identiques, la couleur dominante était toujours ce fameux violet foncé, mettre du blanc pourrait changer pour une fois.
C’est donc sans aucune hésitation qu’il attrapa le fameux t-shirt rouge, mais surtout le costume, dans deux tailles différentes et s’en alla disparaître dans une cabine d’essayage.
En tendant l’oreille, Alexander crut comprendre que la vendeuse s’occupait de Mazen, elle semblait bien sympathique, tout allait donc bien se passer.
D’ailleurs tout s’est bien passé, Alexander avait bien trouvé ce qu’il voulait, il rangea le costume qui était légèrement trop grand pour garder celui qui lui convenait le mieux. Après ce petit détour il alla payer ses articles, et juste avant qu’il ne ramasse les deux gros sacs qui contenaient en plus les quelques nouveaux vêtements, Mazen s’approcha de lui en lui tendant un petit paquet. Pour le remercie si il le croyait.


- Me remercier ? Je ne pense pas avoir fait quelque chose qui mérite de me faire offrir un cadeau. Mais merci quand même.

Cette attention venait de faire surgir un étrange sentiment dans le cœur d’Alexander, une sorte de gêne … Mazen n’avait aucun idée de ce qu’avait fait Alexander, et en fait son innocence qui semblait donner des allures de sauveur à Alexander, commençait presque à mettre mal-à-l’aise Alexander. Lui qui se croyait si insensible que ça … Depuis quelques temps il expérimentait de nouvelles choses.

- Tu préfère que je l’ouvre tout de suite ou plus tard ?

En fait la chose était plutôt une question de principe, il l’avait déjà rangé dans sa poche et s’en allait hors du magasin regardant un peu partout autour de lui. Il comptait lui offrir une chose en contrepartie.

- Tu veux boire quelque chose ? C’est moi qui te l’offre pour te remercier de ton cadeau d’accord ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Friendless et ne fait rien

Messages : 555
Crédits : 87
† Lieu de résidence : Garden Town
† Emploi/ Situation : Sans emploi
† Personnage sur l'avatar : Bakura ~ Yu-Gi-Oh

Papiers
Don: Friendless .:. Voir et entendre les fantômes
Statut: Sans emploi
Implication: Neutre

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Jeu 3 Jan - 10:29

Lorsque Mazen offrit le petit sachet à Alexander, ce dernier parut surpris et déclara qu'il n'avait rien fait de spécial pour mériter qu'il lui offre quelque chose. Mazen secoua la tête et expliqua qu'il l'avait aidé et que c'était déjà beaucoup. Le jeune homme aux cheveux blancs répondit à Alexander qu'il pouvait l'ouvrir quand il le souhaitait. Mazen ne prit pas la peine de préciser qu'il s'agissait d'un porte-bonheur: c'était noté sur l'étiquette de toute façon.

Pour le remercier de son cadeau, Alexander lui proposa de l'inviter à boire un verre. Mazen hésita. Il avait très envie de passer un peu de temps avec Alexander. Cela le changeait de la compagnie de sa tutrice. Pourtant malgré que l'envie ne manquait pas, il déclina l'offre en baissant la tête.

- Je suis désolé... J'aurais bien aimé, mais je suis fatigué et j'ai mal à la tête. En plus, j'ai des médicaments à prendre. Ah! Mais peut-être que vous pourriez passer chez moi un de ces jours?

Le jeune homme nota rapidement son adresse, ainsi que son numéro de téléphone sur une page de son carnet qu'il arracha et qu'il tendit à son interlocuteur. Sa main tremblait, Mazen s'en rendu compte et esquissa un petit sourire confus.

- Ca me ferait très plaisir de vous revoir et de vous inviter à boire un café ou autre chose. Même s'il se peut que je ne me souvienne pas de vous la prochaine fois que nous nous verrons... Précisa Mazen un peu gêné.

C'était assez frustrant de ne pas être capable de se souvenir des personnes qui vous avaient pourtant consacré de leur temps et de leur énergie pour vous aider. Mazen en avait conscience. Il savait que plein de gens autour de lui l'aidaient occasionnellement et pourtant cela lui demandait beaucoup d'effort pour s'en rappeler avec un semblant de précision. C'est pour cette raison qu'il notait tout dans son carnet qui lui servait d'aide-mémoire. Il nota d'ailleurs sous le nom d'Alexander qu'il avait inscrit auparavant que ce dernier l'avait aidé à sortir du centre commercial, à trouver un magasin pour s'acheter des vêtements et l'avait encourager à ne pas baisser les bras quand il avait voulu rentrer chez lui. Ainsi il garderait une trace de sa rencontre avec Alexander.

Mazen hésita à demander quelque chose à Alexander, mais finalement, les voix dans sa tête le dissuadèrent et il se tut en gardant la tête basse. Il voulait demander à Alexander s'il viendrait le voir. Mais ce dernier n'avait sans doute pas de raison de le faire. Comme le lui soufflaient les voix, Mazen n'aurait sans doute jamais de nouvelles de cette personne. Le jeune homme esquissa un sourire emplis de tristesse et salua Alexander et la vendeuse avant de quitter la boutique.

En sortant du magasin il regarda autour de lui, ne se rappelant plus la direction à prendre pour rentrer chez lui. Il pouvait s'en sortir depuis le centre commercial, mais d'ici il avait un peu de mal. Il aurait pu demander à Alexander, pourtant il ne voulait pas déranger davantage ce dernier qui l'avait déjà beaucoup aider. Mazen décida donc d'avancer au hasard dans l'espoir de reconnaitre un point de repère et en se disant qu'au pire il pourrait bien interpeller un passant et lui demander son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   Ven 4 Jan - 23:51



Ce jeune home était étrange mais bien sympathique, aussi il lui avait permis, au final de tout de même allez acheter des vêtements supplémentaires. La rencontre lui avait donc été utile, malgré les petits sauts d’humeurs du palichon.
Bon Mazen lui avait dit de l’ouvrir quand il voulait, alors le mafieux décida de l’ouvrir une fois chez lui, ce sera plus surprenant. Le jeune homme refusa même l’offre d’Alexander, bon si il avait d’autres priorités il n’allait pas lui en vouloir, et puis il fallait tout de même que le blond pense à aller ranger ses courses. A force ça devenait pesant.

Alexander regarda ensuite un morceau de papier que lui tendait le garçon, il pouvait y lire son nom, son adresse et un numéro de téléphone, probablement le sien. Alexander ne pouvait pas laisser un tel geste sans contrepartie, il attrapa un stylo dans sa poche et griffonna son numéro personnel sur un morceau de la page que lui avait donné et le tendit à Mazen.


- On sait jamais, j’oublie certaines choses aussi.

Si un jour il avait du temps libre, le revoir était bien une bonne possibilité. Enfin ce n’était pas tout il fallait qu’il rentre chez lui maintenant, et en fait il manquait cruellement de point de repère pour partir directement vers Fixon. Il se planta alors un instant au milieu de la route regardant autour de lui. Il n’avait pas vraiment fait attention au fait que Mazen était encore là, il fixait les toits pour se repérer. En fait Alexander se parlait littéralement à lui-même.

- Alors … Fixon … Je vais retourner au magasin … ce sera plus facile.

Après ça, le blond commença à se diriger directement vers la grande surface, il avait carrément oublié Mazen. Il était persuader qu’il était rapidement parti, après tout n’importe qui aurait fait une chose similaire après avoir salué quelqu’un. Bien sur qu’il était extrêmement loin de se douter qu’il était complètement perdu ici. En fait l’impatience de ranger ses achats avait sûrement limité sa réflexion.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Crise d'angoisse [Alexander]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Crise d'angoisse [Alexander]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Crise d'angoisse [Alexander]
» crise d'angoisse
» Topic de la peur : Frayeurs, angoisses, phobies ...
» Une crise alimentaire majeure se profile dans le Monde
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Centre Commercial-