Partagez | 
 

 Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Dim 12 Aoû - 2:35

Cela faisait maintenant plusieurs jours que Alexander s’était installé à New Kanton City, il avait compris approximativement le fonctionnement de sa cellule mafieuse et de la ville, un vrai merdier d’influence et de corruption qui change régulièrement, surtout au niveau mafieu.
Mais bon il avait récemment gagner les bonnes grâces du chef actuel en envoyant à l’infirmerie un garde du corps qui avait décidé de lui enlever son masque. Ce faisant, afin de mieux juger des capacités d’Alexander, il lui a été dit qu’il devait aller faire la dernière demande de récupération d’une dette auprès d’un homme « joueur ».
Les petits mouchards du groupe ont rapidement trouvé la trace du dépravé endetté, il passait ses journées à perdre son argent au casino puis rentrait à l’hotel avec une prostituée.

La nuit commençait à tomber, enfilant sa combinaison, son masque et sa capuche, il entreprit d’attendre devant l’hotel, sa cible. Les mouchards avait bien bossés, à peine cinq minutes après son arrivé Alexander put voir son homme passer avec une femme sous le bras, sans attendre il le suivi pour repérer sa chambre, premier étage numéro 109, jouant avec un petit couteau il réfléchissait à voix basse.

« Pas de témoins … Si j’entre maintenant je dois liquider la femme … Ca sera facile mais ca va attirer l’attention … Je vais peut être attendre qu’il dorme quand la femme partira … Et si elle part pas ? … Je tords le coup de la femme et je me débarrasse du corps par la fenêtre, c’est pas une grande perte … »

Alexander attendit patiemment la fin des bruits de la chambre pour voir si la femme sortait, mais elle ne sortit pas. Il n’eu pas d’autre choix que d’ouvrir avec son couteau la porte et d’entrer discrètement laissant légèrement entrouverte la porte, il se glissa jusqu’à la chambre et là surpris il manqua de lâcher son couteau, la femme était partie et l’homme attaché au lit. Sans manquer le mafieu lâcha un bon fou rire, et s’arrêtant soudain il se plaça près du misérable dans son lit.

« Merci pour le rire sous-merde, mais je ne suis pas là pour ça, mon patron tient à récupérer son dut, c’est la troisième fois qu’il réclame auprès d’un cafard comme toi, et la troisième c’est la plus douloureuse, il n’y aura pas de quatrième avertissement bâtard » Alors qu’il venait de planter la pointe de son couteau dans le ventre rebondit de l’homme un bruit se fit entendre depuis la porte.


[Si ca ne te convient pas je peu changer ;)]


Dernière édition par Alexander Urmanis le Sam 27 Oct - 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Dim 12 Aoû - 12:27

La journée avait passé, banale, semblable à d'autres. Mickaël opérait son petit boulot de livreur de pizza à cette heure. Il avait de nouveau parié avec son collègue pour celui qui aurait le plus de commande. Mickaël qui avait tout de même l'esprit de compétition espérait pouvoir prendre sa revanche de la dernière fois! Cela dit, ce petit jeu qu'ils avaient instauré ne l'empêchait pas pour autant de faire son travail sérieusement. Il eu plusieurs commandes de livraisons dans un quartier de Fixon City. Le jeune homme posa sa mobylette, entra dans un hôtel en tenant deux boites de pizza et s'avança vers la réception.

- Bonsoir, j'ai une commande pour monsieur... - le jeune sorti un petit carnet sur lequel était inscrit le nom de celui qui avait passé la commande - ...Nikolaï Strovsky.

Le réceptionniste consulta son ordinateur et lui indiqua l'étage et le numéro de chambre. Mickaël le remercia et s'y dirigea. Il longea le couloir en regardant les numéros affichés sur les portes des chambres.

*109, 109, 109...* Se disait-il intérieurement pour ne pas oublier le numéro de la chambre et aussi pour occuper ses pensées.

Le jeune homme arriva enfin devant la bonne chambre, la porte était légèrement entrouverte. En passant, Mickaël fut interpellé par un bruit de cri étouffé et il ne pu s'empêcher de jeter un rapide coup d'œil à travers la porte ouverte sur laquelle il venait de frapper pour signaler sa présence. Son visage se décomposa lorsqu'il vit l'homme attaché à son lit, un couteau enfoncé dans sa bedaine et celui qui semblait être son assassin juste devant. Mickaël recula et ni une ni deux fit demi-tour en pressant le pas.

*Faire comme si de rien n'était, je n'ai rien vu, je n'ai rien vu!*

Mais il avait vu. Et l'image de l'homme et de son meurtrier hanta son esprit. Il espéra que ce dernier ne le suivrait pas. Mais il avait rarement entendu dire qu'on laissait filer le témoin direct d'un meurtre. Mickaël plissa les paupières. Sa tête lui tournait, son cœur battait à tout rompre. Il ne faisait que son boulot, il livrait des pizza. Ce n'était pas le métier du siècle, mais ça lui permettait de gagner chichement sa croute. Mickaël n'avait pas besoin de ça en plus. Il n'avait pas besoin de ce genre d'embêtements. Il en avait déjà bien assez avec ceux de son quotidien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Dim 12 Aoû - 22:55

Quelqu’un avait toqué à la porte, Alexander regardait alternativement la porte puis l’homme, il était rarement dérangé pendant ses affaires et il fallait prendre une décision rapide pour s’adapter à la situation. Il fallait mettre le plaisir à part, son client avait tout perdu sauf son argent, et il n’avait pas l’intention de rembourser sa dette, enfin il ne pourra bientôt plus.

« Travail interrompu, travail foutu » A peine avait-il prononcé sa devise qu’il transforma ses doigts en lames et entailla le cou de Nikolai de part en part sur dix centimètres de profondeur, il s’en suivi un énorme geyser de sang alors que des derniers spasmes animaient son cadavre ensanglanté. « Putin de cafard dépravé »

Regrettant de ne pas avoir pu torturer sa victime avant de le tuer, il ne pouvait même pas se permettre d’assister à ses derniers gestes et de voir son expression s’éteindre pendant qu’il se vidait de son sang, il fallait qu’il s’occupe du possible témoin, il n’avait pas besoin d’une rumeur sur sa présence dans la ville pour le moment, il ne fallait pas qu’il se fasse chopper, il fallait qu’il rentre cuisiner.
Se jetant sur la porte et l’ouvrant brusquement il mit un coup de ses lames dans le vent, le témoin s’était déjà éloigné de la porte, et vexé, Alexander hurla « Merde !! Je croyais qu’il s’était isolé et ne connaissait personne ! » Les pensées d’Alexander se sont détournée un bref instant sur la volonté d’aller massacrer, l’enfoiré de mouchard qui a filé des tuyaux pourri à la mafia, mais rapidement le désir de chopper le témoin est revenu, rapidement il s’engagea dans le couloir et regarda à gauche et à droite. Un homme était en train de partir d’un pas presser, seul dans le couloir ca ne pouvait être que lui, il fallait qu’il le rattrape, deux solutions apparaissaient, l’appeler au risque qu’il se mette à détaler, ou lui courir après et lui sauter dessus. Ayant plus envie de se défouler sur les mouchards que sur le témoin, il choisit de l’interpeller et retransforma sa main pour éviter d’être traqué comme nobody et que son chef soit au courant.

« Hey ! Toi ! Le petit malin, faut qu’on cause ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mar 14 Aoû - 15:31

Mickaël avait presqu'atteint le bout du couloir lorsque l'homme l'interpella en lui disant qu'il avait à causer avec lui.

- J'ai rien à vous dire! Lâcha Mickaël d'une voix légèrement tremblante.

Le jeune livreur regretta aussitôt d'avoir répondu. Il se maudit intérieurement, se disant qu'il aurait toujours pu se faire passer pour un muet et ainsi avoir plus de chances de sauver sa peau, mais à présent qu'il avait parler, ce plan tombait à l'eau.

*Et merde!*

Mickaël n'avait pas cessé sa course pour autant, il avait même accéléré le pas. Il ouvrit la porte qui menait aux escaliers. Ce serait plus rapide que l'ascenseur. Il descendit les marches à toute vitesse. Arrivé à la réception, il marcha en pressant le pas. Puis, une fois dehors, il rangea les pizza dans le petit coffre carré de sa mobylette et démarra à toute vitesse. Il n'avait pas de temps à perdre. Il ne voulait pas être mêlé à toute cette histoire. Il avait déjà bien assez de problèmes comme ça. Avec un peu de chance, l'homme n'aurait pas eu le temps de voir son visage et il se ferait vite oublié!

Mais Mickaël était dans un état de nervosité tel qu'il avait du mal à se concentrer sur ce qu'il y avait autour de lui et il eut à peine le temps d'atteindre le bout de la rue qu'il grilla un feu rouge et manqua de percuter une voiture. Il eu le réflexe de tourner pour esquiver le véhicule, mais alla se planter dans le décor. L'homme dans la voiture sorti en claquant la porte et en gueulant comme un malade. Mickaël était quelque peu sonné, mais il se rappela la raison pour laquelle il filait si vite. Par chance, il n'était pas blessé, à peine quelques égratignures. Il se redressa, releva sa mobylette et tenta de redémarrer, mais en vain. La mobylette n'avait pas l'air d'avoir tenu le choc, elle...

- Merde! S'emporta Mickaël en tapant violemment du pied sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mar 14 Aoû - 23:00

Comme il pouvait si attendre, le jeune homme n’avait pas voulut rester discuter avec lui. Il avait même ajouté qu’il n’avait rien à lui dire d’une voix tremblante, la peur que montrait clairement le témoin faisait sourire largement Alexander sous son masque. Le fuyard avait même accéléré le pas après lui avoir répondu. Agitant les épaules pour les faire craquer Alexander jubilait, cela faisait déjà un moment qu’il n’avait pas effectuer une chasse à l’homme, le dernier n’avait pas tenu longtemps avant d’être rattraper, celui-ci allait-il satisfaire son avide besoin d’amusement ? Ou comme le précédent il allait fuir un instant avant de commencer à s’agenouiller et supplier d’être épargné ?

Qu’importe ce qui allait se passer il ne reculerait pas devant un petit jeu de chasse, aussitôt qu’il vit la silhouette disparaître dans la cage d’escalier, il se lança dans sa traque.
Descendant l’escalier il arriva à la réception où le réceptionniste était absent, Alexander riait rien qu’en pensant à la tête que ferai l’homme en découvrant le spectacle de la chambre 109, allait-il carrément s’évanouir ?
Rêvassant alors à l’entrée de l’hotel, il fut rapidement rappeler à la réalité quand il vit sa cible passer à toute vitesse sur un scooter, apparemment de livraison de pizza, et s’éloigner. Avec le déplacement d’air causer par la vitesse du scooter, Alexander put apercevoir le visage de son homme, pas dans les détails, mais il aperçut tout de même une cicatrice assez importante, ça pourrait être utile pour el retrouver à l’avenir si il s’échappe. Alexander n’avait pas envie de courir derrière un scooter, il n’avait absolument aucune chance de le rattraper, pourtant comme une bénédiction pour sa chasse, l’homme eut un léger contretemps après avoir éviter de peu une voiture il rentra dans le décor.
Alexander s’empressa de venir a cotés du scooter derrière le livreur.

« Une livraison de pizza … ce putin d’enfoiré avait commander une pizza ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mar 14 Aoû - 23:52

La voiture qu'il avait bien faillit percuter avait repris sa route après lui avoir balancer quelques insultes. Mais Mickaël n'écoutait pas. Il craignait d'être rattraper et tentait désespérément de faire redémarrer sa mobylette. Une vois masculine se fit entendre derrière lui. Le jeune livreur fit volte-face et reconnu aussitôt le meurtrier qui était rapidement devenu son poursuivant. Décidément, il semblait que tout était contre lui aujourd'hui! Qu'avait-il fait pour que le destin s'acharne ainsi sur lui, pour que la poisse lui colle ainsi à la peau?

- Exactement! Je suis qu'un simple livreur de pizza. Je fais mon boulot, j'ai rien vu, rien entendu. Pour la pizza, je la paierai de ma poche pour pas que mon patron se doute de quoi que ce soit. Ca vous va comme ça?

Mickaël avait lâché tout ça d'un bloc avec une pointe d'agacement dans la voix. Lui qui d'habitude se montrait si calme, le voilà qui était à bout de nerf. Et à juste titre: être témoin d'un meurtre laisse rarement insensible. Après, chacun réagit à sa façon. Mickaël lui, ne voulait rien savoir, il ne voulait pas avoir à faire à ce type blond qui lui faisait face et qui avait pourtant ôter la vie d'un homme avec sang-froid. Il espérait que ce dernier accepterait sa proposition et lui ficherait la paix. Mickaël n'aimait certes pas la vie qu'il menait, mais pas non plus au point de mettre un terme à ses jours.

- J'ai assez de problèmes comme ça, j'ai pas envie d'être mêler à ce genre d'histoire. Ajouta-t-il.

Pour la première fois et l'air grave, il fit face à son poursuivant et plongea ses yeux sombres dans ceux de son interlocuteur. On eu dit qu'une flamme animait son regard déterminé. Non, il ne voulait pas mourir. Et il ne voulait pas se laisser dominer par sa peur ou se laisser aller à de piètres supplications comme s'il était un lâche. Mickaël avait tout de même sa fierté. C'est d'ailleurs pour ça qu'il travaillait d'arrache pied et endossait tout, tout seul sans jamais se plaindre à personne et sans jamais compter sur quiconque à par lui-même. Mais sa détermination suffirait-elle à lui sauver la mise? Rien n'était moins sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mer 15 Aoû - 0:48

Aussi surprenant que cela apparut le livreur de pizza acculé n’avait rien fait de ce que faisait les victimes habituels, il n’avait pas tenter de fuir, il n’avait pas essayer de l’attaquer par dépit, pas même de supplier pour sa vie, non il avait décider de lui tenir tête sans aller plus loin que les paroles. Alexander, patiemment, marchait autour du livreur comme le ferait un requin avant d’attaquer sa proie, buvant tout ce que son interlocuteur lui disait.

Après avoir tout écouter, il s’arrêta et dévisagea Mickael, il aurait eu un don, dans cette situation, il l’aurait déjà utilisé pour essayer de se libérer d’une façon ou d’une autre, en face de lui se tenait très certainement un banal livreur de pizza, enfin pas si banal si on regarde l’énorme brûlure qui traverse son visage. Continuant de dévisager le blond, Alexander repensa à ses paroles, un subtil mélange de supplication, de tentative de corruption, mais tout en conservant sa fierté. Et seul lui-même connaissait son profond respect des personnes fier de ce qu’elles font, pour Alexander la fierté était le meilleur trait humain et cet homme ne l’avait pas perdu dans cette ville. Cela faisait maintenant plusieurs minutes qu’il le dévisageait, et pour couper ce silence il soupira.

« Magnifique ! Tout simplement magnifique ! J’aime cette expression ! » Alexander commençait de nouveau à tournoyer autour du livreur de pizza « Tu es fier ! J’aime ça ! Quel est ton nom, le livreur ? » Il s’assit ensuite sur le dossier du scooter et tapotait la caisse à l’arrière « Il avait commander quoi comme pizza ce cafard de Nikolai ? Je veux savoir qu’elle pizza m’a conduit à ça ! Dis moi tout ! »

A travers son masque Alexander voyait bien que le livreur était hésitant, en même temps un tueur encore fraichement couvert de sang qui lui faisait la causette dans la rue, ça devait avoir de quoi intimider. Il fallait le motiver !

« Tu sais je peu tout savoir sur toi rapidement … tout ! Montre moi que tu es fier jusqu’au bout ! Dit moi tout sans que j’ai à me fatigué dans des recherches d’informations, montre moi jusqu’ou va ta fierté et ton courage ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mer 15 Aoû - 12:12

Mickaël était tout simplement déconcerté par la réaction du blond. Plutôt que de le menacer ou quoi que ce soit d'autres, il le félicita et le bombarda de questions dont certaines étaient particulièrement déroutantes: comme de savoir quel pizza avait commandé le défunt. Mickaël était un garçon spontané qui dissimulait difficilement ses émotions et autant dire que dans le cas présent, il lui était carrément impossible de faire autrement. Sa stupéfaction pouvait donc aisément se lire sur son visage. L'attitude de son interlocuteur le laissa sans voix et celui-ci poursuivit en précisant que de toute façon, il pouvait bien savoir tout ce qu'il voulait à son sujet. Mickaël n'en douta pas une seule seconde. Après tout, s'il appartenait à un groupe mafieux quelconque, il devait certainement disposer de tout un réseau d'informations. Et comme il avait vu son visage et savait désormais pour quel compagnie de pizza il travaillait, il lui serait aisé de faire le cheminement jusqu'à lui.

Le jeune homme soupira et posa sa main sur son front perlant de sueur en secouant doucement la tête de droite à gauche, comme si cela allait l'aider à lui remettre les idées en place. Il finit par répondre afin de ne pas contrarier son interlocuteur dont il ne voulait pas être la cible:

- Je suppose que je n'ai pas le choix... Je m'appelle Mickaël. Ce type avait commandé deux pizzas: une quatre fromages et une au thon. Mais bon sang pourquoi vous voulez savoir ça?! S'emporta soudain Mickaël qui ne savait vraiment pas comment il était censé réagir.

L'homme venait de tuer quelqu'un. Il venait de TUER un autre HOMME! Et Mickaël avait tout vu et n'avait pas réussi à fuir. Et à présent, voilà que ce type lui demandait le plus simplement du monde ce que l'autre avait commandé comme pizza. Il devait être complètement dérangé, non? Cela dit, pour faire un métier pareil, il fallait forcément l'être! Oui, forcément... Et puis, Mickaël n'aimait pas cette façon que l'autre avait de lui tourner autour comme un prédateur autour de sa proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mer 15 Aoû - 16:54

Alexander s’extasiait, la vitesse à laquel les expressions du visage du livreur changeaient était surprenante mais en même temps tellement démonstrative de ce qu’il ressentait.
C’était trop distrayant de le regarder complètement perdu, Alexander désirait continuer, et pointant du doigts au niveau du visage du jeune blond.

« Tu sais à la mafia il y a des choses que l’on ne dit pas ! … Mais pas celle là ! » Alexander lâcha un petit rire sournois et continua avec son air sadique.
« En fait je vais sûrement te les prendre ces pizzas et pas questions que tu les paye ! Ca voudrais dire que j’ai une dette, et je déteste en avoir, et si elles sont bonnes je commanderais peut être chez vous les prochaines »

D’un seul coup Alexander reprit une position plus droite, plus sévère, s’opposant complètement aux postures plutôt frivoles qu’il faisait au début. Il était devenu d’un coup plus sombre et plus menaçant, il ressemblait bien plus à un mafieu qu’au début, attendant un instant pour observer les expressions du livreur, il prit alors à nouveau la parole, avec un voix moins joviale, plus direct et saisissante.

« Bref Mickael, tu dois savoir de quoi je voulais te parler, qu’as-tu vu exactement, si ta réponse ne me plait pas … »

Alexander posa son pouce contre sa gorge et le glissa d’un coté à l’autre, signifiant bien que sa réponse était sa seule chance de vie ou de mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Mer 15 Aoû - 23:54

L'homme faisait donc bien partie de la mafia. Il ne s'agissait donc pas d'une vengeance personnelle. Quoique? De toute façon, cela n'avait pas d'importance aux yeux de Mickaël qui ne comprenait pas trop pourquoi l'homme voulait lui acheter les pizzas. Il se contenta d'effectuer une léger hochement de tête. Puis, le blondinet qui jusque là avait adopté une attitude plutôt frivole qui lui donnait presque l'air sympathique s'il n'y avait pas eu les circonstances de leur rencontre juste avant, adopta une attitude plus menaçante. Nul doute que cet homme ne plaisanta pas et mettrais ses menaces à exécution. Mickaël recula d'un pas et dégluti. Il était terriblement mal à l'aise. Il n'avait pas droit à l'erreur. Il inspira un bon coup en fermant les yeux pour se concentrer, puis les rouvrit et fixa avec détermination le mafieux:

- Je n'ai rien vu. Je suis venu livrer les pizzas, j'ai toqué et attendu, comme je n'ai pas eu de réponses de mon client je suis parti et j'ai gardé les pizzas pour moi pour éviter d'avoir affaire à mon patron.

Mickaël estimait qu'il valait mieux pour lui de persister dans cette voie-là. Ainsi, l'autre serait peut-être conforté dans l'idée que Mickaël n'irait pas le dénoncer et ne dirait rien. Après un court instant, Mickaël ajouta:

- Comme j'étais pressé de finir mes commandes, je me suis crashé et voilà.

C'était plausible, non? A moins qu'il n'y ait eu des caméras de surveillances dans le couloir de l'hôtel. Auquel cas, le mensonge ne prendrait pas. Mais il doutait que le mafieux ait pris le risque d'éliminer sa victime sans savoir s'il y avait des caméras susceptibles de voué sa mission à l'échec. Car il devait forcément faire cela sans être vu pour que sa mission soit un véritable succès. Pour les caméras, c'était sans doute gagner, pour Mickaël, bien qu'il avait vu, il ne dirait rien. Mais peut-être le mafieux voudrait-il s'en assurer en lui coupant la langue à défaut de le tuer? Mickaël eut un frisson qui lui parcourut l'échine à cette idée.

*Faites que ça passe!* Implora-t-il sans savoir exactement à qui il adressait cette prière muette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Jeu 16 Aoû - 13:49



Le livreur continuait à affirmer qu’il n’avait rien vu, pourtant
Alexander était convaincus qu’il avait vu quelque chose, se rappelant qu’il
n’avait pas fermer la porte pour éviter d’attirer l’attention n’importe quel
curieux aurait pu jeter un coup d’œil. Pour Alexander ce serait vraiment trop
hasardeux de se baser sur ces dires, il fallait lui donner une motivation supplémentaire,
il ne tenait peu être pas assez à sa vie pour tout déballer.

« On s’est mal compris, mickael, qu’as-tu vu
exactement ?
Je dois me montrer un peu plus menaçant pour que tu me dises tout ? »


Alexander se grattait le menton, comment pouvait-il croire que quelqu’un qu’il
avait interpeller se mit d’un coup a fuir et n’avait rien vus ? Comment
pouvait-il admettre qu’un livreur attend moins d’une minute un client sur le
seuil de sa porte ? Et surtout pourquoi laisserait-il partir un homme qu’il
soupçonnait autant en en faisant rien ?
Il fallait absolument qu’il en ai le cœur net, la méthode douce ne marchait
pas, il allait falloir se montrer bien plus persuasif, le chantage, sa famille,
la torture, effrayer, ou le tuer, il ne manquait pas de choix pour faire
pression sur lui. Mais il fallait se tenir prêt, en poussant
quelqu’un aussi loin on ne peu pas savoir de quoi il est capable, Alexander le savait
très bien vus qu’il en avait une expérience professionnel plutôt conséquente,
autant se tenir sur ses gardes.

« Ouais rajoutons un peu de piquant, tu m’as l’air
plutôt jeune, je devrais pouvoir retrouver facilement ta famille …. A moins que
je ne te torture un peu pour avoir les aveux …. Non, je me contenterais de te
crever les yeux et de te couper la langue, comme ça impossible que ça
s’ébruite, ne t’en fait pas pour la douleur, j’ai une astuce pour que ça fasse
un peu moins mal. »





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Jeu 16 Aoû - 15:07

Apparemment, la réponse ne lui convenait pas. Devait-il vraiment dire ce qu'il avait véritablement vu? L'homme avait commencé à proférer des menaces plus limpides. Sa famille... Il ne lui restait plus que sa mère et il ne voulait pas qu'elle soit mêlée à tout ça. Mickaël, mal à l'aise baissa la tête et admit doucement:

- En passant, j'ai entendu un bruit et comme la porte était entrouverte j'ai pas pu m'empêcher d'y jeter un coup d'œil. J'ai juste eu le temps de voir un homme de dos et un autre allongé avec une lame plantée dans le ventre. Puis, je suis parti.

Mickaël ne savait pas s'il avait bien fait d'admettre ce qu'il avait vu. Aurait-il du continuer à prétendre n'avoir rien vu? Mais il avait menacé clairement de s'en prendre à sa famille et Mickaël ne pouvait supporter cette idée. Pas plus que celle de finir aveugle et muet: comment aurait-il pu travailler et ainsi subvenir à leur besoin? C'était les mener à leur perte.

- C'est tout ce que je sais... Murmura-t-il d'une voix tremblante à la fois de peur et de rage.

Le jeune livreur ne supportait pas de se retrouver dans une telle position de faiblesse. C'était tellement humiliant! Mais il n'était qu'un homme désarmé, avec des valeurs et des principes. Qu'avait-il comme chance de se défendre face à un tel adversaire? Assurément aucune.

Mickaël jeta un coup d'œil en biais à sa mobylette: il avait encore des livraisons à faire. Les pizzas allaient refroidir, les clients risquaient d'appeler son patron qui allait finir par se demander quoi, lui qui était réputé pour sa vitesse de livraison. Mais pourquoi pensait-il soudainement à tout cela dans une situation aussi critique? Sans doute le fait que ce soit une situation critique justement: ses pensées futiles constituaient pour lui une échappatoire qui lui permettaient de ne pas péter un câble et céder à la panique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Messages : 961
Crédits : 98
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Tueur à gage
† Personnage sur l'avatar : Iori Sendo ( Fortune Arterial )/ John Doe ( yumekui Merry )

Papiers
Don: Hopless : Morpho griffes
Statut: Tueur à gage
Implication: Impliqué(e)

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Jeu 16 Aoû - 22:09

Ca y est, comme Alexander le pensait, Mickael avait bien vus quelque chose, bon, au vus de le tête qu’il avait fait à l’annonce de sa famille il ne devait pas avoir mentit afin de les protéger, c’était très noble de sa part. Sa part de nobody était donc encore secrète c’était parfait, le fait que la mafia réglait de temps en temps des comptes n’était pas secret, la seul chose qu’il ne voulait pas s’était entendre le bruit d’un mafieu nobody. Alexander était donc soulagé, il n’avait pas l’obligation de le tuer, pas que cela l’aurait dérangé, mais avec le sang qu’il avait déjà sur lui, le nettoyage aurait déjà été assez pénible. Le moment était venu d’en finir avec cette histoire, et peut être aussi rajouter une pression au jeune homme pour s’assurer qu’il ne parle pas tout de même.
Il avait dans sa poche l’argent qui restait à Nikolai avant sa fin, une bonne liasse de gros billet, de toute fâchons la mafia ne pouvait pas connaître exactement ce qu’il avait dépenser, un de plus ou de moins … Glissant sa main dans sa poche, il en sortit un petit couteau pliable de quelques centimètres et un des billets de Nikolai, très largement assez pour les deux pizzas. Ils les déposa dans la main droite de Mickael et la referma sur le billet et le petit canif.

« Prends ca, le billet c’est pour les pizzas garde le reste, et le couteau c’est pour te rappeler qu’il faut que tu tienne ta langue sur tout ce qu’il s’est passé à l’hotel et ici. Ne t’en fait pas tu va pouvoir continuer ta vie, normalement j’épargne pas les témoins, mais j’avais une soudaine envie d’un peu de changement, tu seras ma deuxième bonne action d’une vie de meurtrier, je t’aurais tout de même a l’œil hein ! Si tu parles ton nom disparaîtra de la ville ! »

Il ne pouvait pas dignement dire qu’il l’avait impressionné, mais ça devrait le satisfaire d’avoir la confirmation que sa vie allait être épargné. Enfin pour le moment Alexander avait deux pizzas qui l’attendaient, pas de cuisine en rentrant, il allait pouvoir passer une soirée tranquille chez lui après avoir été rendre compte au boss. D’ailleurs il fallait qu’il rapporte une preuve de sa mort, avec tout ça il avait complètement oublié ce détail, il n’avait que l’argent du misérable … et ca ne suffirait pas … il allait falloir qu’il se dépêche avant que sa mort de soit remarquer il finit en se chuchotant à lui-même.

« Le cœur et le portefeuille … ouais … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Civil et Eboueur

Messages : 366
Crédits : 90
† Lieu de résidence : Fixon City
† Emploi/ Situation : Eboueur et livreur de pizza
† Personnage sur l'avatar : Mello ~ Death Note

Papiers
Don: Aucun
Statut: Employé
Implication: Résistant

MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   Jeu 16 Aoû - 23:26

Mickaël se crispa lorsque l'autre lui prit la main, puis releva la tête et le regarda sans mot dire lorsqu'il y mit quelques billets et un couteau. Le mafieux avait précisé que les billets étaient pour les pizzas et le couteau pour lui rappeler qu'il avait tout intérêt à garder le silence sur cette affaire. Le jeune livreur acquiesça: il se tairait. Il se dirigea vers le petit coffre de sa moto et sorti les deux cartons de pizzas qui étaient destinés à ce fameux Nikolaï. Mickaël les tendit au mafieux sans mot dire, faisant un effort surhumain pour empêcher son bras tendu de trembler. Dès que l'homme eut pris ces pizzas, Mickaël sorti son téléphone portable et appela son patron:

- Patron? J'ai eu un accident sur la route. La mobylette est hors d'état...

Le jeune homme fronça les sourcils en éloignant le portable de son oreille: son patron était en train de lui hurler dessus comme un malade en le traitant de tous les noms. Heureusement qu'il n'avait pas à subir cette tirade en live. Néanmoins, il se doutait bien qu'il se ferait sermonner en face à face aussi. Au moins, il avait déjà un petit aperçu de comment ça se passerait...
Mickaël repensant à tout ce qu'il venait de se passer et prenant véritablement conscience qu'il l'avait échappée belle, se dit qu'en fin de compte, ce n'était pas plus mal que son patron lui gueule dessus: cela signifiait qu'il était toujours bel et bien vivant!

Mickaël finit par raccrocher et attendit le dépanneur que son patron lui avait envoyé après lui avoir demandé les coordonnées. Entre temps, Kyle, un de ses collègues était venu prendre les pizzas qu'il était censé livrer. Dès que le dépanneur arriva, Mickaël pu rentrer chez lui et se laver de toute cette histoire...



[Sujet fini pour moi, ce fut un plaisir! :D]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des affaires dérangées (PV : Mickaël Francoeur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Le chargé d’Affaires haïtien à la Jamaïque rappelé pour consultation
» Récupère ses affaires (après la prison) [PV NINON]
» Clôture du 1er Forum d'Affaires Québec-Haïti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Hôtels-